Accusations portées contre les membres d'un réseau de migration clandestine et de traite de personnes

CORNWALL, ON, le 6 sept. 2012 /CNW/ - Après une enquête de trois mois, le Groupe de travail sur l'exécution et la sécurité à la frontière (BEST) de Cornwall/Massena et le Groupe de travail régional (GTR) de Cornwall ont procédé à l'arrestation de quatre (4) présumés membres d'un réseau de migration clandestine et de traite de personnes.

Les autorités policières suivantes ont joué un rôle incontournable dans le succès de l'enquête : les divisions des opérations de l'exécution de la loi et du renseignement de Cornwall et de la région du grand Toronto de l'Agence des services frontaliers du Canada (ASFC), le Service de police mohawk d'Akwesasne, le Service de police communautaire de Cornwall, le Service de police régional de Peel et le Groupe de travail sur l'immigration de Toronto de la Gendarmerie royale du Canada (GRC).

Selon les services policiers, le ou vers le 18 juin 2012, Emmanuel Stanley OMOGHAN (âgé de 46 ans) et Felix OMOGHAN (âgé de 66 ans) de Brampton (Ontario), Seth LAZORE (âgé de 28 ans) d'Akwesasne (Ontario) et Oren LAZORE (âgé de 21 ans) de Snye (Québec) auraient participé à la migration clandestine et au trafic d'une famille de cinq personnes des États-Unis vers le Canada, dans la région de Cornwall (Ontario). Tous font face à diverses accusations en vertu de la Loi sur l'immigration et la protection des réfugiés et du Code criminel pour avoir pris part à cette entreprise criminelle.

D'après les services policiers, les membres de la famille ont été transportés par voie terrestre des États-Unis jusqu'à l'île Cornwall, puis ont été conduits à Cornwall par bateau sur le fleuve Saint-Laurent. La famille était composée de deux adultes et de trois enfants.

« Ces quatre arrestations découlent du solide partenariat qu'entretient Homeland Security Investigations (HSI) avec les autorités policières des deux côtés de la frontière nord des États-Unis. Nous avons une détermination sans faille à traduire en justice les personnes qui s'adonnent au trafic de personnes », a déclaré Nick DiNicola, agent spécial adjoint, HSI, Albany (New York). « Par l'intermédiaire de l'équipe BEST, nous avons une excellente collaboration avec nos partenaires canadiens pour faire appliquer la loi; ces personnes feront maintenant face à des accusations pour les gestes qu'ils ont posés. HSI continuera de collaborer avec ses collègues canadiens pour veiller à ce que ceux qui commettent ces crimes haineux soient tenus responsables de leurs actes, aux États-Unis comme au Canada. »

« Le trafic de personnes fait des victimes et, pour leur bien, nous devons mener ce type d'enquêtes en priorité. De toute évidence, le crime organisé exploite les caractéristiques géographiques de cette région pour faire traverser toutes sortes de marchandises, ainsi que des humains, à la frontière canado-américaine. Notre équipe d'enquête composée de diverses autorités policières a réussi à contrecarrer dès le départ le trafic de cette famille », a souligné l'inspecteur Tim Kimpan, officier responsable du GTR de Cornwall. Ce dernier a précisé que cette affaire n'aurait pu être résolue sans les efforts conjoints d'autorités policières locales, provinciales, fédérales et étrangères.

« L'ASFC et ses partenaires des forces policières prennent très au sérieux les allégations ayant trait à l'entrée clandestine de personnes au Canada », a indiqué Lance Markell, directeur de la Division des opérations de l'exécution de la loi et du renseignement, ASFC. Cette affaire illustre bien qu'en travaillant de concert, nous pouvons empêcher d'autres personnes cherchant à tirer parti de ce type d'activité illégale de passer aux actes. »

Le Groupe de travail sur l'exécution et la sécurité à la frontière (BEST), qui est dirigé par HSI (organisme responsable), travaille en partenariat avec des organismes fédéraux, étatiques, locaux et étrangers (GRC et Police provinciale de l'Ontario). L'équipe BEST est établie à Massena (New York), aux États-Unis. Composée de plusieurs organismes, elle vise à cibler, à perturber et à démanteler les organisations criminelles qui posent des menaces importantes pour la sécurité frontalière.

Le GTR de Cornwall est une force policière mixte, composée de la Gendarmerie royale du Canada, de l'Agence des services frontaliers du Canada, de la Police provinciale de l'Ontario et du ministère des Finances de l'Ontario.

Si vous détenez des informations sur des activités criminelles dans votre région, vous pouvez communiquer avec le GTR de Cornwall en composant le 613-937-2800 ou en appelant Échec au crime au 1-800-222-8477.

SOURCE : Groupe de travail régional de Cornwall

Renseignements :

Sergent Lee Côté
GTR de Cornwall
613-937-7356

Chris Kealey
Communications, ASFC
613-991-5197

Sergente Kristine Rae
Police provinciale de l'Ontario
613-285-5479

Russ Lindstad
BEST (Immigration et douanes américaines)
315-250-3320


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.