Accueil favorable d'EDC à la réponse donnée par le gouvernement du Canada à
l'examen législatif de son mandat

OTTAWA, le 10 déc. /CNW Telbec/ - Exportation et développement Canada (EDC) a fait bon accueil aujourd'hui à la réponse donnée par le gouvernement du Canada à l'examen législatif de son mandat et de son fonctionnement. Le gouvernement y reconnaît le rôle essentiel que joue la société d'État afin de renforcer la capacité concurrentielle du Canada et de favoriser sa réussite sur les marchés internationaux.

"Cette forte reconnaissance du gouvernement met EDC en meilleure position pour fournir aux entreprises canadiennes les services de financement et de gestion des risques dont elles ont besoin, dès aujourd'hui et à l'avenir", a souligné Eric Siegel, président et chef de la direction d'EDC.

"Nous savons gré au gouvernement, à nos partenaires et, bien sûr, à nos clients des efforts qu'ils ont déployés dans le cadre de l'examen, qui s'est avéré d'autant plus opportun étant donné la récente volatilité économique", a-t-il ajouté.

Dans sa réponse, le gouvernement note que, pendant l'examen, les conditions mondiales du crédit se sont considérablement détériorées et qu'EDC a joué un rôle essentiel pour aider les entreprises à rester concurrentielles au cours de cette période de changement et d'incertitude.

Dans sa réponse déposée aujourd'hui au Parlement, le gouvernement souligne son appui au mandat de la Société et donne son aval à plusieurs recommandations clés proposées par International Financial Consulting (IFC), société indépendante d'experts-conseils qui a mené l'examen pour le gouvernement, et par le Comité sénatorial permanent des affaires étrangères et du commerce international, qui a rédigé son propre rapport après avoir examiné celui d'IFC.

Le gouvernement souligne dans cette réponse que le rôle important joué par EDC afin de trouver des solutions à la crise financière donne tout son sens aux principales recommandations proposées par IFC et le Comité sénatorial.

    
    Le gouvernement a annoncé qu'il prendra les mesures suivantes.

    -   Il autorisera légalement EDC à ouvrir des bureaux à l'étranger, ce
        qui permettra aux entreprises canadiennes d'avoir un meilleur accès à
        ses services à l'échelle internationale.

    -   Il maintiendra le rôle d'EDC sur le marché de l'assurance crédit à
        l'exportation à court terme, garantissant ainsi l'accès à l'assurance
        crédit aux compagnies canadiennes - en particulier aux PME.

    -   Il évaluera comment EDC a mis à contribution la souplesse temporaire
        qu'il lui a accordée, dans le cadre du Plan d'action économique du
        Canada, pour donner accès au crédit sur le marché intérieur et il
        déterminera si des modifications au Règlement sont nécessaires pour
        que la Société puisse jouer un rôle à plus long terme afin d'offrir
        des services aux compagnies participant au commerce d'intégration.
    

"Les compagnies canadiennes tireront profit d'un marché croissant et solide de l'assurance crédit à l'exportation. EDC maintient l'engagement pris de travailler avec les institutions du secteur privé pour faire croître ce marché au Canada, notamment en créant des partenariats avec elles pour renforcer leur capacité de servir leurs clients", a dit M. Siegel.

"Ces recommandations nous confèrent la marge de manœuvre nécessaire afin de répondre aux besoins des compagnies canadiennes sur les marchés mondiaux, dans un contexte commercial difficile et changeant", a-t-il expliqué.

L'examen législatif d'EDC est une obligation en vertu de la Loi sur le développement des exportations. Tous les dix ans, le ministre du Commerce international, en consultation avec le ministre des Finances, doit examiner le mandat et les activités d'EDC. Le dernier examen, entrepris en 1998 et conclu en 2001, avait mené à des modifications à la Loi sur le développement des exportations.

Pour avoir accès à la réponse du gouvernement, aux rapports préparés par IFC et par le Comité sénatorial permanent des affaires étrangères et du commerce international ainsi qu'au mémoire d'EDC, cliquez http://www.international.gc.ca/commerce/edc.aspx?lang=fra.

Organisme de crédit à l'exportation du Canada, EDC offre des solutions commerciales novatrices pour aider les exportateurs et les investisseurs canadiens à réussir sur les marchés mondiaux. Chaque année, plus de 8 300 entreprises canadiennes et leurs clients étrangers tirent profit de ses connaissances et de ses partenariats pour faire des affaires sur environ 200 marchés. Société financièrement autonome, EDC est un chef de file reconnu dans l'établissement de rapports financiers et l'analyse économique. Elle figure parmi les 100 meilleurs employeurs du Canada pour la neuvième année consécutive.

SOURCE Exportation et développement Canada

Renseignements : Renseignements: Personne-ressource pour les médias: Phil Taylor, Exportation et développement Canada, Tél.: (613) 598-2904, BlackBerry: ptaylor@edc.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.