Accord de Partenariat transpacifique - La CAQ demande des garanties pour les producteurs agricoles

QUÉBEC, le 6 oct. 2015 /CNW Telbec/ - Lors de la période des questions à l'Assemblée nationale, mardi, la porte-parole de la Coalition Avenir Québec en matière d'agriculture, de pêcheries et d'alimentation et députée de Mirabel, Sylvie D'Amours, a demandé au ministre Pierre Paradis de s'engager à défendre les intérêts des producteurs laitiers, d'œufs et de volailles du Québec, à la suite de l'entente survenue entourant l'adhésion du Canada au Partenariat transpacifique.

Les perspectives d'avenir sont plus qu'incertaines pour les familles vivant de l'agriculture, a indiqué la députée de Mirabel. Le gouvernement libéral doit prendre ses responsabilités et garantir des jours prospères pour tous les travailleurs touchés par ces changements. « Tous les producteurs laitiers, d'œufs et de volailles du Québec, qui depuis des générations bâtissent et maintiennent des fermes familiales partout au Québec, sont très inquiets des conséquences du partenariat annoncé lundi à Atlanta. Pour plusieurs d'entre eux, malgré des compensations hypothétiques, les pertes financières seront considérables. En deux ans, et sous deux gouvernements différents, c'est la deuxième brèche majeure dans la gestion de l'offre. Le ministre doit rassurer le milieu au plus vite », a déclaré Sylvie D'Amours.

Mme D'Amours a soutenu que la relève agricole est dévastée. Elle a pour preuve les nombreux appels de détresse qu'elle reçoit depuis hier. « Les jeunes se demandent s'ils vont pouvoir vivre leur rêve et si l'avenir de la ferme familiale est assuré. Par exemple, Christian Castonguay, producteur laitier de Mirabel, estime qu'il va perdre 13 000 $ par année avec le Partenariat transpacifique. Quand les camions de lait américain vont se présenter à la frontière, comment le ministre de l'Agriculture va-t-il s'assurer que le lait de ces camions va respecter les normes du Québec ? Comment va-t-il garantir que ce qui arrivera sur nos tablettes aura la même qualité que celle exigée à nos propres producteurs? », a questionné la députée caquiste, pressant le gouvernement à déposer son plan de match pour garantir l'avenir des fermes familiales québécoises.

 

SOURCE Aile parlementaire de la Coalition Avenir Québec

Renseignements : Source : Samuel Poulin, Attaché de presse, Aile parlementaire de la Coalition Avenir Québec, 418-254-3754, samuel.poulin@assnat.qc.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.