Accès aux nouveaux médicaments contre le cancer - La Coalition Priorité Cancer au Québec s'inquiète

MONTRÉAL, le 21 oct. 2013 /CNW Telbec/ - La diminution de l'accès aux nouveaux médicaments contre le cancer inquiète la Coalition Priorité Cancer au Québec.

La présidente de la Coalition Priorité Cancer au Québec, madame Nathalie Rodrigue, T.M.i, demande au ministre de la Santé et des Services sociaux, le docteur Réjean Hébert, « de donner suite rapidement au rapport de l'Institut national d'excellence en santé et services sociaux, publié il y a un an, qui proposait différentes avenues afin d'assurer l'accès aux médicaments novateurs aux personnes atteintes de cancer ».

En effet, depuis le début de l'année 2013, un nouveau médicament contre le cancer sur 13 dossiers présentés a été recommandé, à titre de médicament d'exception, pour un ajout à la liste des médicaments remboursés au Québec. Trois médicaments ont été recommandés sous réserve d'ententes de partage de risque entre le ministère de la Santé et des Services sociaux et leurs fabricants - ententes qui n'existeraient pas.

Cette situation inquiète la Coalition Priorité Cancer au Québec et d'autres organisations de patients qui observent que l'accès aux nouveaux médicaments contre le cancer semble redevenu plus difficile au Québec. Par exemple, depuis le début de 2013, le taux de d'acceptation pour le remboursement de nouveaux médicaments est de 31 %, alors qu'il était de 77 % en 2012 et de 69 % en 2011. Pourtant, dans d'autres provinces, plusieurs de ces nouveaux médicaments sont acceptés ou certains sont sur le point de l'être.

« Les médicaments refusés ou retardés par le gouvernement du Québec sont des outils thérapeutiques importants et efficaces pour nos patients atteints de cancer, en plus de prolonger la vie pour certains », ajoute la docteure Marie Florescu, hémato-oncologue à l'Hopital Notre-Dame. « C'est avec déception et frustration que nous accueillons chaque fois les refus du gouvernement. C'est une aberration, car la recherche est là pour nous permettre de mieux combattre le cancer et lorsqu'enfin nous avons un médicament efficace, on nous le refuse. C'est une tangente très inquiétante que prend le gouvernement. Couper les meilleurs médicaments pour les patients cancéreux c'est faire un mauvais calcul. »

Pour madame Nicole Girouxii, membre du comité des patients et survivants du cancer de la Coalition, « les incertitudes et les retards entourant l'accès aux nouveaux médicaments contre le cancer au Québec pénalisent les patients. Cela ne peut plus durer; l'évolution des cancers ne souffre pas de délais administratifs. Lorsqu'il est possible de s'appuyer sur des moyens thérapeutiques éprouvés qui peuvent avoir un effet positif sur le bien-être et la survie des patients, il est impératif de les rendre accessibles rapidement ».

Dans le contexte du développement des soins personnalisés en cancer, rendus possibles par la découverte et l'introduction de médicaments de plus en plus ciblés et performants, l'accès aux médicaments de pointe pour la population québécoise est un enjeu collectif. « La Coalition propose depuis longtemps la tenue d'un vrai débat public sur cette question. Il est temps d'amorcer cette discussion, de réviser nos façons de faire et d'établir des consensus qui garantiront une accessibilité équitable aux médicaments et aux traitements novateurs », déclare madame Nathalie Rodrigue. « S'il faut changer la Loi pour aider les patients, qu'on le fasse! ».

On estime à plus de 50 000 le nombre de nouveaux cas de cancer au Québec cette année. Plus de 20 000 personnes en mourront. Le cancer est la première cause de décès au Québec.

Par ailleurs, la Coalition rappelle la priorité 3 du Plan d'action en cancérologie 2013 - 2015 du ministère de la Santé et des Services sociaux :

« Le parcours thérapeutique de la personne chez qui l'on craint la présence d'un cancer commence avec l'investigation, le diagnostic et la stadification, qui reposent sur une évaluation clinique approfondie accompagnée si nécessaire de tests d'endoscopie, d'imagerie, de cytologie, de biochimie et de pathologie (y compris la pathologie moléculaire). Les traitements, chirurgie, radiothérapie et traitements systémiques peuvent viser la guérison (rémission complète), le prolongement de la survie ou le soulagement des symptômes et la restauration d'un état fonctionnel optimal. »

Les médicaments suivants ont été refusés ou reportés : Aloxim (prévention des nausées et des vomissements liés à la chimiothérapie), Stivargam (traitement du cancer colorectal métastatique) et Adcetrism (pour le traitement du lymphome de Hodgkin). Les médicaments AfinitorMC pour le traitement du cancer du sein avancé ou métastatique et XalkoriMC pour le traitement du cancer du poumon sont maintenus à l'étude et reportés dans la prochaine liste qui doit être présentée en février 2014.

À propos de la Coalition

La Coalition Priorité Cancer au Québec a été fondée en 2001 dans le but de donner une voix, soutenir et défendre les personnes touchées par le cancer (les patients, les survivants, les proches aidants et leurs familles), pour appuyer les organismes communautaires et les professionnels de la santé oeuvrant en cancer et pour renforcer l'organisation de la lutte contre le cancer.

Grâce à toutes les organisations et les individus membres, la Coalition représente près de 1,5 million de personnes.

____________________
i Mme Rodrigue est présidente de l'Ordre professionnel des technologistes médicaux du Québec
ii Mme Giroux est directrice pour le Québec de l'Association canadienne du cancer du rein

SOURCE : Coalition Priorité Cancer au Québec

Renseignements :

Sylvie Piché, conseillère en communication,
514 868-2009, poste 225, info@coalitioncancer.com

Profil de l'entreprise

Coalition Priorité Cancer au Québec

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.