Abordez les IFRS en 2009 et commencez 2010 du bon pied, selon Ernst & Young -
Cinq points à examiner dès maintenant

MONTRÉAL, le 16 déc. /CNW Telbec/ - À mesure que la récession s'amenuise et que les entreprises canadiennes se préparent à l'exercice 2010, les sociétés d'ici ne peuvent se permettre de reporter les décisions importantes relatives aux IFRS, selon Ernst & Young.

"Les entités ayant une obligation publique de rendre des comptes et qui suivent l'année civile doivent se préparer à fournir des états financiers comparatifs en IFRS à compter du 1er janvier 2010, explique Michel Bergeron, associé chez Ernst & Young. Afin de passer aux IFRS avec succès, les sociétés doivent prendre des décisions importantes avant le nouvel an, ou elles risquent d'avoir du mal à rependre leur retard dans les mois à venir, ce qui pourrait se révéler coûteux."

Ernst & Young suggère plus particulièrement aux émetteurs canadiens de profiter des dernières semaines de 2009 pour se pencher sur les éléments suivants :

    
    1. Relations de couverture désignées : Les premiers adoptants doivent
       mesurer tous les dérivés à la juste valeur à la date de transition.
       Pour remplir les conditions requises pour la comptabilité de
       couverture, les relations de couverture doivent être désignées et leur
       efficacité documentée (conformément aux IFRS) au plus tard à la date
       de transition. Mais prenez garde, certaines stratégies de couverture
       ne sont pas admissibles à la comptabilité de couverture selon les
       IFRS.

    2. Désignation des instruments financiers : Les entités peuvent modifier
       la classification des instruments financiers en vertu des IFRS, mais
       la modification doit être apportée à la transition seulement.
       Autrement, l'on pourrait croire que la modification a été influencée
       par les connaissances a posteriori de l'entité.

    3. Juste valeur et autres nouvelles estimations requises en vertu des
       IFRS : En vertu des IFRS, certaines entités peuvent avoir à déterminer
       la juste valeur ou d'autres estimations qui ne sont pas exigées
       actuellement. Ces nouvelles estimations devraient être établies au
       plus tard à la date de transition pour éviter l'utilisation de
       connaissances a posteriori. Les sociétés devraient au moins recueillir
       les intrants nécessaires aux fins des modèles d'évaluation au
       31 décembre 2009. Cette mesure facilitera la présentation des justes
       valeurs d'ouverture en date du 1er janvier 2010.

    4. Rapports d'évaluation actuarielle préparés à la date de transition :
       En général, il faut effectuer une évaluation actuarielle complète à la
       date ou près de la date de transition aux IFRS, selon les faits et
       circonstances. Les entreprises devraient examiner les options en vue
       de déterminer ce dont ils ont besoin en évaluation actuarielle et à
       partir de quelle date. Des efficiences peuvent être réalisées en
       combinant les activités de présentation de l'information courantes des
       actionnaires en vertu des PCGR du Canada et ces activités de
       transition.

    5. Tests de dépréciation : En vertu des IFRS, le goodwill (écart
       d'acquisition) doit faire l'objet de tests de dépréciation à la date
       de transition selon sa juste valeur à cette date. Cet exercice peut
       être complexe, exigeant des heures et des efforts considérables. Une
       planification préalable peut rendre le processus plus efficace par la
       coordination de l'appréciation à la date de transition et la revue
       annuelle de la dépréciation du goodwill.
    

À propos d'Ernst & Young

Ernst & Young est un chef de file mondial des services de certification et fiscalité, services transactionnels et services consultatifs. À l'échelle mondiale, les 144 000 membres de notre personnel sont unis par nos valeurs partagées et un engagement indéfectible envers la qualité. Nous nous distinguons en aidant nos gens, nos clients et nos collectivités à réaliser leur potentiel.

Pour en savoir plus, visitez le site ey.com/ca.

Ernst & Young désigne tous les membres de l'organisation mondiale Ernst & Young Global Limited, chacun étant une entité juridique distincte. Ernst & Young Global Limited, société à responsabilité limitée par garantie du Royaume-Uni, ne fournit aucun service aux clients.

Le réseau Ernst & Young est organisé en cinq régions et les sociétés peuvent être membres des entités suivantes : Ernst & Young Americas LLC, Ernst & Young EMEIA Limited, Ernst & Young Far East Area Limited et Ernst & Young Oceania Limited. Ces entités n'offrent aucun service aux clients.

SOURCE EY (Ernst & Young)

Renseignements : Renseignements: Pour en apprendre davantage sur ce sujet ou d'autres questions liées aux IFRS, veuillez communiquer avec: Marie-Ève Graniero, (514) 874-4313, marie-eve.graniero@ca.ey.com


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.