Abolition de 28 postes d'infirmière auxiliaire à l'Hôpital du Sacré-Cœur de Montréal - Une grande manifestation pour préserver les services à la population

MONTRÉAL, le 28 mars 2013 /CNW Telbec/ - Les travailleuses et travailleurs du syndicat des professionnel-les en soins infirmiers et cardio-respiratoires de l'Hôpital du Sacré-Cœur de Montréal - CSN (SPSICR-HSC-CSN) ont tenu une grande manifestation ce midi afin que leur employeur revienne sur sa décision d'abolir 28 postes d'infirmière auxiliaire. Le syndicat est mobilisé sur cette question depuis plus de deux mois et cette manifestation était l'occasion de rendre publique l'insatisfaction des travailleuses et travailleurs sur cette décision injustifiée. Le syndicat a fait la démonstration des impacts que cette décision aura sur les services à la population et sur la non-reconnaissance des compétences des infirmières auxiliaires. Il démontre maintenant à l'employeur et à la population qu'il ne compte pas reculer.

L'annonce de la décision de l'employeur d'abolir 28 postes d'infirmière auxiliaire, dont 22 à l'urgence est intervenue il y a plus de deux mois. Depuis ce temps, le syndicat a saisi toutes les occasions pour démontrer que cette décision aura des impacts négatifs sur les services à la population. « La mobilisation à l'interne s'accentue sans cesse et les travailleuses et travailleurs sont convaincus que cette abolition ne doit pas avoir lieu. Pour nous, augmenter la pression à l'urgence, c'est nécessairement aller vers une diminution de la qualité des services à la population », explique Pascale Nantel, présidente du SPSICR-HSC-CSN.

En plus de cette mobilisation interne exemplaire, le syndicat et les travailleuses se sont rendus au conseil d'administration de l'établissement à trois reprises pour obtenir des réponses à leurs questions. « Encore une fois cette semaine, elles étaient plus de 75 sur place pour faire entendre raison à l'employeur. Nous demandons d'être consultés sur la question et nous ne pouvons accepter que cette décision augmente la pression sur nos membres », ajoute Pascale Nantel.

La FSSS-CSN a interpellé le ministre sur le sujet. « Nous nous entendons avec le Ministère pour que l'on utilise de manière optimale les compétences de chaque salarié-e et pour que l'on diminue le recours à la main-d'œuvre indépendante (agences), et la décision de l'employeur va en contre-sens avec ces orientations ministérielles », explique Nadine Lambert, vice-présidente de la FSSS-CSN.

À propos de la FSSS-CSN

La Fédération de la santé et des services sociaux (FSSS-CSN) compte plus de 125 000 membres dans les secteurs privé et public. La FSSS est la plus grande organisation syndicale du secteur de la santé et des services sociaux. La FSSS-CSN agit en faveur d'une société plus équitable, plus démocratique et plus solidaire.

SOURCE : FEDERATION DE LA SANTE ET DES SERVICES SOCIAUX (FSSS-CSN)

Renseignements :

Hubert Forcier
Conseiller syndical à l'information, Fédération de la santé et des services sociaux - CSN
Tél. : 514-598-2224
Cell : 514-209-3311
hforcier@fsss.qc.ca

Profil de l'entreprise

FEDERATION DE LA SANTE ET DES SERVICES SOCIAUX (FSSS-CSN)

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.