Abitibi-Témiscamingue - Le gouvernement du Québec autorise la vente de bois ronds sans preneur à des usines situées à l'extérieur du Québec

QUÉBEC, le 13 avril 2015 /CNW Telbec/ - Le député de Rouyn-Noranda-Témiscamingue, ministre délégué aux Mines et ministre responsable de la région de l'Abitibi-Témiscamingue, M. Luc Blanchette, annonce au nom du ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs, M. Laurent Lessard, que le gouvernement du Québec autorise, pour les trois prochaines années, les bénéficiaires de garantie d'approvisionnement, les titulaires de permis de récolte de bois aux fins de l'approvisionnement d'une usine et les titulaires de contrats de vente conclus avec le Bureau de mise en marché des bois (BMMB) de la région à expédier annuellement, vers des usines situées à l'extérieur du Québec, des volumes de bois ronds sans preneur, et donc, jusqu'au 31 mars 2018.

« Les dispositions de la Loi sur l'aménagement durable du territoire forestier permettent au gouvernement d'autoriser la vente de volumes de bois ronds hors Québec lorsqu'il n'y a pas de preneur en sol québécois. Ainsi, les industriels et les travailleurs forestiers de l'Abitibi-Témiscamingue pourront récolter plus facilement les essences recherchées, bénéficier d'économies d'échelle en raison du plus grand volume récolté et favoriser la rentabilité de leurs opérations. C'est l'ensemble de la filière régionale qui en profitera », a déclaré le ministre Blanchette.

Dans certaines régions du Québec, la réalisation des activités d'aménagement forestier génèrent des volumes de bois pour lesquels il n'y a pas de débouché. Le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs recherche, auprès des usines québécoises, des acheteurs pour les bois sans preneur. Cependant, en raison des coûts de transport, du contexte économique et de la structure industrielle en place, d'importants volumes de bois ne peuvent être transformés par les usines situées au Québec. Ces bois demeurent en forêt et privent l'industrie et l'État de retombées  économiques associées à la récolte et au transport.

Des usines de transformation du bois situées à l'extérieur du Québec peuvent toutefois être intéressées à acheter ces volumes de bois provenant des forêts du domaine de l'État. Le gouvernement du Québec autorise donc, par décret, l'expédition de volumes de bois ronds non entièrement ouvrés vers des usines situées à l'extérieur du Québec. Ces bois devront préalablement être mesurés au Québec et avant le 1er septembre de l'année qui suit l'année de récolte. Les détenteurs de droits forestiers et les acheteurs de bois devront produire un rapport faisant état de la provenance, de la destination, des essences, des volumes et de la qualité des bois qu'ils auront livrés au cours de chaque année de récolte.

« Le bois de la forêt publique doit contribuer à l'enrichissement de tous les Québécois. Les entreprises, les travailleurs et les communautés doivent  bénéficier d'une saine gestion de notre forêt. Une fois de plus, cette annonce démontre que notre gouvernement a à cœur de soutenir les communautés forestières et notre industrie », a ajouté le ministre Lessard.

 

SOURCE Ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs

Renseignements : Mathieu Gaudreault, Attaché de presse, Cabinet du ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs, Tél. : 418 643-7295; Marie-Ève Dion, Attachée de presse, Cabinet du ministre délégué aux Mines et ministre responsable des régions de l'Abitibi-Témiscamingue et du Nord-du-Québec, Tél. : 418 643-7295


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.