À la suite des modifications apportées par le ministre du Travail, Sam Hamad
- L'Association de la construction du Québec souhaite l'adoption rapide du
projet de loi no 73

ANJOU, QC, le 1er déc. /CNW Telbec/ - Après avoir présenté un mémoire à la commission parlementaire sur le projet de loi no 73, la semaine dernière, l'Association de la construction du Québec (ACQ) souhaite l'adoption dans les plus brefs délais de ce projet de loi prévoyant certaines mesures afin de lutter contre la criminalité dans l'industrie de la construction.

"Le gouvernement du Québec a fait preuve d'une grande ouverture à l'égard de nos recommandations. Nous étions d'accord avec l'objectif du projet de loi quant à l'obligation pour les entreprises de déclarer les individus ou les entreprises qui leur accorderaient un prêt. Par contre, nous souhaitions des modifications. Nous ne voulions pas que les mesures rendent les entrepreneurs coupables par association, en raison des antécédents judiciaires de leurs prêteurs", a déclaré M. Gilbert Grimard, président de l'ACQ, satisfait que l'on ait répondu aux attentes de son association patronale.

Des changements ont aussi été apportés à propos de l'intimidation sur les chantiers dans l'intention de ralentir, de perturber ou d'arrêter les activités. Dans son mémoire, l'ACQ soutenait que certaines amendes n'étaient pas assez significatives. "Encore là, le gouvernement a répondu favorablement à nos remarques en augmentant substantiellement les amendes aux contrevenants", de préciser M. Grimard.

Dans un tel contexte, l'ACQ ne peut qu'espérer une mise en application de la loi 73, le plus tôt possible, dans le but d'assainir ces aspects importants dans les méthodes de travail d'une industrie sur la sellette depuis quelques mois.

À propos de l'ACQ

À travers ses différents mandats de promotion et de défense des intérêts des entrepreneurs en construction, l'ACQ représente quelque 15 000 entreprises, qui emploient plus de 100 000 travailleurs. Ses membres, œuvrant principalement dans les secteurs institutionnel-commercial et industriel (IC/I), comptent près de 59 % des 132 millions d'heures travaillées prévues dans l'industrie en 2009. Selon la Loi R-20, l'ACQ est l'agent patronal négociateur pour tous les employeurs des secteurs IC/I. Elle est également présente dans le secteur résidentiel par l'entremise de ses plans de garantie Qualité Habitation et Qualité Rénovation.

Pour en savoir plus sur l'ACQ : www.acq.org

SOURCE Association de la construction du Québec

Renseignements : Renseignements: Gisèle Bélanger, responsable des communications, Direction des communications et affaires publiques, (514) 354-0609, poste 262, belangerg@prov.acq.org; Source: Association de la construction du Québec


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.