À compter du 5 juillet, il sera interdit de vendre de petits cigares
aromatisés

Le Canada montre l'exemple grâce à une nouvelle loi plus sévère pour protéger les enfants

TORONTO, le 29 juin /CNW/ - La nouvelle loi plus sévère contre le tabagisme au Canada, la loi C-32, entrera en vigueur dans des commerces près de chez vous le 5 juillet. Les détaillants ne pourront plus vendre de petits cigares (cigarillos), de cigarettes et de feuilles d'enveloppe (feuilles de tabac servant à rouler des cigarettes) aromatisés aux fruits ou aux bonbons.

"Il s'agit de la meilleure loi au monde restreignant le tabac aromatisé", a déclaré l'analyste de politiques principal de la Société canadienne du cancer, Rob Cunningham. "Nous félicitons le gouvernement fédéral et les membres du Parlement d'avoir tenu tête à l'industrie du tabac".

"Il n'y a tout simplement aucune raison d'aromatiser des produits du tabac aux bonbons, à la crème glacée et aux fruits. Le risque, c'est que ces produits aromatisés peuvent inciter des jeunes à fumer, qui autrement ne commenceraient jamais à fumer. Cette loi empêchera nos jeunes de commencer à fumer et incitera plus d'adultes à cesser de fumer."

En fait, la plus récente Enquête sur le tabagisme chez les jeunes (ETJ) indique un taux scandaleusement élevé de jeunes qui font usage à titre expérimental de petits cigares, dont la presque totalité est aromatisée. Les résultats de l'ETJ pour l'année scolaire 2008-2009 révèlent que 40 % des élèves de la 10e à la 12e année ont fumé de petits cigares, dont 18 % au cours du mois précédant le sondage.

À compter du 5 juillet, les propriétaires de commerce qui vendront des produits du tabac illégaux seront passibles de mesures coercitives, notamment des amendes.

Par ailleurs, de récents reportages laissent entendre que les fabricants de produits du tabac pourraient tenter de contourner la loi afin de continuer à vendre de petits cigares aromatisés. La ministre fédérale de la Santé, Leona Aglukkaq, a répliqué par une déclaration diffusée le 24 juin dernier, dans laquelle elle affirmait, entre autres : "Non seulement ces agissements contreviennent-ils à la loi, mais ils compromettent la santé des jeunes du Canada. Nous résoudrons cette question et nous continuerons de faire en sorte que les enfants du Canada soient protégés contre les dangers du tabagisme."

La Société canadienne du cancer se réjouit de la réponse rapide et sensée de la ministre.

La loi fédérale sur le contrôle du tabac est le fruit d'un engagement pris par le premier ministre Stephen Harper durant l'élection fédérale de 2008. Le projet de loi avait été déposé à la Chambre des communes en mai 2009 par la ministre de la Santé, Leona Aglukkaq. Tous les partis politiques ont appuyé le projet de loi, lequel a été adopté le 8 octobre 2009. Les détaillants avaient neuf mois (270 jours), soit jusqu'au 5 juillet, pour retirer des étalages les produits visés par la loi.

"C'est un exemple du Parlement sous son meilleur jour" a affirmé le directeur, Questions d'intérêt public de la Société canadienne du cancer, Dan Demers. "Les partis politiques ont mis leurs différences idéologiques de côté et ont appuyé une importante loi qui protège les enfants et lutte contre le cancer."

Certains gouvernements provinciaux ont aussi emboîté le pas. En Ontario, une législation provinciale similaire à celle du gouvernement fédéral interdisant les petits cigares aromatisés entrera en vigueur le 1er juillet. La Saskatchewan et le Nouveau-Brunswick ont aussi adopté des lois semblables, mais elles ne sont pas encore en vigueur.

La loi C-32 interdit également toute publicité de produit du tabac dans les journaux et les magazines canadiens depuis le 8 octobre 2009.

La Société canadienne du cancer combat le cancer en faisant tout ce qu'elle peut pour prévenir cette maladie, sauver des vies et aider les personnes vivant avec le cancer. Joignez-vous au combat! Rendez-vous à combatpourlavie.ca pour découvrir comment vous pouvez participer à cette lutte. Pour en savoir plus sur le cancer, veuillez consulter notre site Web à l'adresse www.cancer.ca ou appelez notre Service d'information sur le cancer, un service gratuit et bilingue, au 1-888 939-939-3333.

SOURCE Société canadienne du cancer (Bureau national)

Renseignements : Renseignements: Rob Cunningham, Analyste de politiques principal, Société canadienne du cancer, 613-565-2522, poste 305

Profil de l'entreprise

Société canadienne du cancer (Bureau national)

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.