905 000 $ en indemnité de préavis de licenciement - Le syndicat de Sigma-Lamaque (CSN) récupère plus d'un million de dollars

VAL-D'OR, QC, le 6 févr. 2012 /CNW Telbec/ - Au terme d'une bataille épique qui aura duré plus de deux ans concernant un grief déposé en 2008, le syndicat des employés de la mine Sigma-Lamaque (CSN), à Val-d'Or, en est venu à une entente avec l'employeur.

En vertu de ce règlement obtenu par le syndicat avec le précieux concours de la CSN, la multinationale Century Mining Corporation versera un montant compensatoire de 905 000 $ à titre d'indemnité de préavis de licenciement aux 141 travailleurs remerciés de leur service, en juillet 2008.

À cette époque, les syndiqués, qui étaient représentés par un agent d'affaires, peinaient à voir la lumière au bout du tunnel. Mais quand ils ont adhéré à la CSN par un vote d'affiliation à 98 %, en janvier 2010, les recours pour obtenir le remboursement des indemnités ont été vraiment enclenchés.

Ayant cessé ses opérations en juillet 2008, la compagnie avait toujours refusé de reconnaître son obligation de payer les indemnités, même quand ses activités ont recommencé en 2010. Elle avait laissé pour compte les travailleurs, sans respecter le préavis de licenciement et sans payer les sommes qui leur étaient dues, soit plus d'un million de dollars. Le syndicat est parvenu à se faire rembourser la totalité des sommes dues, notamment le salaire impayé de tous les travailleurs, le salaire des 45 employés ayant travaillé durant les trois semaines suivant la fermeture et les payes de vacances pour 2008 et 2009.

En fin d'après-midi, hier, les 141 syndiqués concernés, réunis en assemblée générale, ont pris connaissance de l'entente intervenue et l'ont, bien sûr, ratifiée. Le syndicat regroupe présentement 200 travailleurs.

Au règlement de 905 000 $, s'ajoute une somme de 140 000 $ (intérêts compris) que le syndicat CSN a réussi à récupérer en novembre dernier. Au cours du mois de mai précédent, l'employeur avait cessé de verser aux représentants des travailleurs les cotisations syndicales prélevées sur les payes des salariés ainsi que sur les montants d'épargne annuelle.

Répartition des sommes récupérées
Le montant de 905 000 $ sera réparti comme suit : les salariés ayant moins de dix ans de service continu auront droit à sept semaines de salaire, tandis que ceux comptant plus de dix ans recevront un montant équivalant à huit semaines de salaire. Il est à noter que les travailleurs licenciés qui ont quitté la mine seront également compensés d'après les mêmes barèmes.

Pour le président du syndicat, Robert Marcoux, il ne fait aucun doute que l'adhésion du syndicat à la CSN a fait toute la différence dans ce dossier « qui a été mené de main de maître autant par le Service juridique de la CSN que par le Conseil central de l'Abitibi-Témiscamingue-Nord-du-Québec (CSN) et la Fédération de l'industrie manufacturière (FIM-CSN). »

Quant au président du conseil central, Donald Rheault, il a signalé que la CSN n'avait ménagé aucun effort pour épauler le syndicat des mines Sigma-Lamaque. « Comme nous le faisons avec chacun des syndicats, toutes les ressources nécessaires ont été déployées afin d'obtenir gain de cause et que justice soit rendue. »

Convention collective signée
Depuis son affiliation à la CSN, le syndicat des employés de la mine Sigma-Lamaque a signé deux conventions collectives. La plus récente, d'une durée de quatre ans et demi, a été ratifiée en novembre dernier à 85 % par les membres. En tenant compte de la négociation de 2010, les augmentations salariales totalisent 31 % sur une période de six ans, soit du 1er janvier 2010 au 31 mars 2016. De nombreux autres gains ont aussi été obtenus, notamment en ce qui concerne la retraite, la protection de l'emploi et la santé et sécurité.

De plus, ce dernier contrat de travail a permis aux syndiqués de reconquérir ce qu'ils avaient dû concéder à la compagnie par le passé, notamment l'ancienneté, les congés fériés et le temps supplémentaire rétribué avec un salaire horaire majoré le dimanche.

La mine Lamaque avait été découverte en 1923 tandis que le gisement de la mine Sigma avait été repéré en 1934. Regroupées en un seul complexe industriel, les propriétés Sigma et Lamaque sont conjointement exploitées, depuis 2004, par Century Mining. À l'automne, elle a fusionné avec la minière russe White Tiger Gold. La durée de vie de la mine est estimée à une dizaine d'années.

La CSN regroupe plus de 300 000 travailleuses et travailleurs provenant de tous les secteurs d'activité, tant public que privé.

SOURCE CSN

Renseignements :

Source : Conseil central de l'Abitibi-Témiscamingue-Nord-du-Quebec (CSN)  

Renseignements : 
Donald Rheault, président du conseil central : 819 444-7357
Robert Marcoux, président du syndicat : 819 856-5735  
Benoit Aubry, Service des communications de la CSN : 514 704-3297

Suivez la CSN sur les réseaux sociaux 
Facebook - www.facebook.com/lacsn
Twitter - www.twitter.com/lacsn
Viméo - www.vimeo.com/lacsn


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.