8e Conférence Internationale sur la Méthode Mère Kangourou - La Méthode Mère
Kangourou: une étude d'ici au service des bébés prématurés

QUÉBEC, le 18 juin /CNW Telbec/ - Dans le cadre de la 8e Conférence internationale sur la Méthode Mère Kangourou (MMK), débutant aujourd'hui au Château Laurier, Dr. Réjean Tessier, chercheur à l'École de psychologie de l'Université Laval, Dr Cyril Schneider, chercheur en neuroscience du CHUQ sont fiers de dévoiler les résultats d'une étude québécoise en partenariat avec Dre Nathalie Charpak, présidente de la Fondation Mère Kangourou et pédiatre à l'Université La Javeriana (Bogota) démontrant le meilleur fonctionnement neurologique des enfants prématurés traités avec la Méthode Mère Kangourou plutôt qu'exclusivement en incubateurs.

La Méthode Mère Kangourou

Initiée dans les années 70 en Colombie, la MMK consiste à confier le bébé prématuré aux soins de ses parents qui doivent le porter en contact peau à peau, pour une période pouvant aller jusqu'à 24 heures par jour, afin de lui procurer chaleur, nourriture ainsi que la protection nécessaire. Les études démontrent que cette méthode apporte beaucoup de bienfaits à l'enfant et au parent en plus de renforcer leur sentiment d'attachement réciproque. Les soins parentaux ainsi donnés ne remplacent pas les soins médicaux habituels mais réduisent considérablement le temps passé isolé en incubateur.

L'étude de Tessier et Charpak

Premièrement, l'étude nous apprend qu'en plus des bienfaits à court terme pour le nourrisson, c'est l'ensemble du développement cognitif de l'enfant qui peut en bénéficier. L'enfant est plus calme, reposé, ce qui favorise le bon développement de l'enfant.

Deuxièmement, la position kangourou induit plusieurs stimulations pour le bébé. "Le bébé peut voir, sentir, toucher, bouger avec sa mère tout au long de la journée, ces stimulations lui permettent de prendre contact tranquillement avec notre monde, tout en douceur", affirme le Dr. Réjean Tessier.

De plus, le contact peau à peau entre l'enfant et le parent aide à développer une sensibilité accrue de la part du parent, ce qui lui permet de se sentir impliqué dans le développement de son enfant et de développer, dès le départ, une meilleure relation.

Finalement, la MMK permet à l'enfant de quitter plus tôt les soins intensifs, un environnement stressant et perturbant pour un bébé naissant, ce qui peut nuire à son développement. "Avec la MMK, le bébé prématuré a accès à l'alimentation au sein plus facilement que s'il était resté en incubateur. Nous sommes maintenant convaincus qu'il s'agit d'une méthode à recommander, ce qui doit être fait en complémentarité avec les soins médicaux habituels mais qui peut assurer un meilleur développement chez l'enfant prématuré, nous en sommes convaincus.", affirme le Dr. Tessier.

Conférence internationale sur la Méthode Mère Kangourou

La conférence regroupe des chercheurs de 32 pays à Québec du 18 au 22 juin 2010 pour discuter des impacts de la Méthode Mère Kangourou sur le développement de l'enfant. Sur place, il est aussi possible d'admirer l'exposition d'Ulysse Lemerise Bouchard, anthropologue et photographe où il rapporte d'un séjour au Vietnam des photos saisissantes témoignant l'expérience des familles vivant la Méthode Mère Kangourou.

SOURCE 8E CONFERENCE INTERNATIONALE SUR LA METHODE MERE KANGOUROU (MMK)

Renseignements : Renseignements: Maxime Couture, (418) 614-1511

Profil de l'entreprise

8E CONFERENCE INTERNATIONALE SUR LA METHODE MERE KANGOUROU (MMK)

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.