8 mars - Journée internationale des femmes - Le sexisme économique du gouvernement Couillard est plus élevé que son déficit

MONTRÉAL, le 8 mars 2015 /CNW Telbec/ - « Les femmes sont dans la mire de l'austérité libérale », déplore Manon Massé, députée solidaire de Sainte-Marie-Saint-Jacques, à l'occasion de la Journée internationale des femmes. La grande majorité des employé.e.s de la fonction publique et des services publics sont des femmes. Elles écoperont de la fin de l'universalité des services de garde. Les femmes sur l'aide sociale reçoivent une pension alimentaire pour enfants réduite... « M. Couillard a réprimandé le ministre Poëti, qui s'est excusé par la suite pour sa petite blague sexiste, mais on attend toujours des excuses du gouvernement aux femmes du Québec. Ses politiques tiennent en deux mots : du sexisme économique ».

Les mesures d'austérité à la sauce québécoise se traduisent par une diminution des services de l'État et de la fonction publique ainsi que par une disparition efficace des programmes sociaux : abolition du même tarif pour toutes les familles dans les (CPE), des gels de salaires et réductions de personnel dans le secteur public, où 75% des employé.e.s sont des femmes, un assaut en règle envers les régimes de retraite, des coupes dans les groupes de défense des droits des femmes, tout y passe. « Encore une fois, les femmes sont les grandes perdantes : selon une étude de l'IRIS parue la semaine dernière, les femmes absorbent les mesures d'austérité à hauteur de 13 milliards de dollars alors que les hommes en assument 9,9 milliards (2008-2009 à 2013-2014). Le gouvernement est en mesure de chiffrer ses objectifs de réduction budgétaire, on peut aussi chiffrer son sexisme économique. Et il est plus élevé que son déficit », continue Françoise David, députée solidaire de Gouin.

En ce 20e anniversaire de la Marche du pain et des roses, Mesdames Massé et David appellent les femmes à se mobiliser à nouveau pour défendre leurs droits et leurs acquis. « Il y a 20 ans, la Marche du pain et des roses faisait de la pauvreté au féminin un enjeu national. Aujourd'hui, nous avons affaire à un gouvernement qui refuse de reconnaître que l'austérité appauvrit les femmes. M. Couillard devrait ouvrir un livre d'histoire. Au Québec, le mouvement féministe ne se laisse pas faire ».

Dès la fin de la relâche parlementaire, Québec solidaire participera activement au processus de consultation sur les violences sexuelles faites aux femmes obtenu l'an dernier dans la foulée du mouvement #AgressionsNonDénoncées. « L'automne dernier, dans un élan de courage et de solidarité, les femmes ont dénoncé haut et fort la culture du viol et le sexisme ordinaire. Ce printemps, nous passerons à l'action ! », conclut Manon Massé.

 

SOURCE Aile parlementaire de Québec solidaire

Renseignements : Jérémie Bédard-Wien, Attaché de presse de Québec solidaire, 514-208-0454 ou jeremie@quebecsolidaire.net

LIENS CONNEXES
http://www.quebecsolidaire.net

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.