76 % des dirigeants veulent que leurs chefs de la direction soient présents sur les réseaux sociaux

- Près de huit dirigeants sur dix affirment que la présence des chefs de la direction sur les médias sociaux permet d'améliorer la réputation de l'entreprise, selon une nouvelle étude réalisée par Weber Shandwick -

- Weber Shandwick a identifié les sept habitudes communes des chefs d'entreprise les plus présents sur les réseaux sociaux -

NEW YORK, le 29 mai 2013 /CNW/ - Selon une étude d'envergure mondiale dévoilée aujourd'hui par l'agence de relations publiques Weber Shandwick, de concert avec la firme KRC Research, la majorité des dirigeants (76 pour cent) croient que les chefs de la direction qui entretiennent une présence sur les réseaux sociaux ont un effet bénéfique sur le rendement de leur entreprise. Les dirigeants attribuent une multitude d'avantages à cette présence, dont un apport positif à la réputation de l'entreprise, de meilleurs résultats d'affaires et un engagement accru des employés. Ces conclusions démontrent que les médias sociaux sont en voie de devenir rapidement d'importants outils de leadership.

« On s'attend désormais des chefs de la direction qu'ils soient les principaux fournisseurs de contenus pour leur entreprise. En plus d'être des moyens efficaces et engageants de relayer l'information, les réseaux sociaux sont perçus comme les outils de choix des meilleurs leaders, explique Leslie Gaines-Ross, chef, Stratégies de réputation chez Weber Shandwick.

Intitulé Chefs de la direction et médias sociaux : le point de vue des dirigeants, le rapport fait une incursion dans la présence des chefs d'entreprise sur les réseaux sociaux et offre un guide des sept habitudes communes des chefs de la direction les plus actifs sur ces réseaux, dans le but d'en inspirer d'autres. La recherche a été menée en ligne auprès de 630 professionnels de haut niveau provenant de dix pays à travers le monde, incluant des pays développés et des marchés émergents. Le sondage définissait la présence sur les médias sociaux comme « le fait de diffuser des messages, des vidéos, des photos ou d'autres contenus sur le site d'un réseau social. » Dans le rapport, les dirigeants sont décrits comme ayant un chef de la direction « présent » ou « non présent » sur les réseaux sociaux.

Les faits saillants du rapport sont décrits ci-après. Cliquez ici pour voir un montage graphique des résultats mondiaux ainsi que le rapport complet (en anglais seulement).

Pour visualiser un montage graphique des résultats spécifiques au marché canadien, veuillez cliquer ici.

La présence des chefs de la direction sur les réseaux sociaux est porteuse de nombreux avantages, à l'interne comme à l'externe
Les dirigeants interrogés dans le cadre de l'étude indiquent qu'ils sont favorables à la présence des chefs d'entreprise sur les réseaux sociaux, et ce, pour plusieurs raisons : les employés eux-mêmes le sont souvent déjà à titre personnel; la présence des chefs de la direction sur les réseaux sociaux est perçue positivement par les employés; et les chefs d'entreprise qui sont présents sont perçus comme de meilleurs leaders que ceux qui ne le sont pas.

Mais l'avantage principal de la présence des chefs d'entreprise sur les réseaux sociaux, selon 80 pour cent des dirigeants ayant affirmé que leurs chefs de la direction sont présents, est le partage des actualités et informations concernant l'entreprise. Les autres avantages évoqués incluent l'amélioration de sa réputation (78 pour cent), la démonstration de son caractère novateur (76 pour cent), la démonstration de son caractère humain, l'amélioration des communications avec les employés et l'établissement de bonnes relations avec les médias (75 pour cent chacun), ainsi que l'amélioration des résultats de l'entreprise (70 pour cent).

Absent des réseaux sociaux ne veut pas dire anti-social
L'ouverture d'une page Facebook ou d'un compte personnel sur Twitter, sur Weibo ou sur Youtube/YouKu n'est pas nécessairement attrayante, ou même possible, pour tous les chefs d'entreprise. La recherche de Weber Shandwick a permis de démontrer que les chefs de la direction qui ne sont pas présents sur les réseaux sociaux communiquent malgré tout avec leurs employés par l'intermédiaire de réseaux Intranet (50 pour cent), et savent également se rendre visibles au public sur leur site Web (62 pour cent). « Les chefs d'entreprise doivent savoir faire une utilisation stratégique des différentes plateformes qu'ils utilisent pour communiquer, qu'il s'agisse de leur Intranet, de leur site Web, ou encore des réseaux sociaux ou des sites de partage de vidéos et d'images », explique Chris Perry, président mondial, Communications numériques pour Weber Shandwick. La filiale de marketing de contenus de Weber Shandwick, Mediaco, offre des solutions aux marques et à leurs dirigeants en les appuyant dans la création, la diffusion et la gestion de la distribution de leurs contenus à travers l'ensemble des médias sociaux.

La résistance des chefs d'entreprise aux médias sociaux commence par eux-mêmes
Les chefs de la direction qui ne sont pas présents sur les réseaux sociaux évoquent divers motifs pour expliquer leur absence. Aucun de ces motifs ne se démarque réellement par son importance. Les motifs les plus courants sont « cela n'est pas dans les habitudes de notre région ou de notre industrie », « nous n'y voyons aucun retour sur l'investissement », « il n'y a pas de demande » ou encore « c'est trop risqué ». Règle générale, les perceptions décrites par les dirigeants indiquent toutefois que cette résistance aux réseaux sociaux commence souvent tout en haut de l'entreprise. Ces résistances doivent être prises en charge et vaincues, car les dirigeants interrogés par Weber Shandwick anticipent une croissance de 50 pour cent du taux d'utilisation des réseaux sociaux par les chefs de la direction au cours des cinq prochaines années.

Variations sectorielles et régionales

  • Les dirigeants œuvrant pour l'industrie des services financiers et des services d'affaires sont ceux qui anticipent la plus forte hausse de la présence des chefs d'entreprise sur les réseaux sociaux au cours des cinq prochaines années.
  • Les dirigeants qui affirment que la réputation de leur entreprise profite le plus de la présence de leurs chefs de la direction sur les réseaux sociaux proviennent des marchés émergents de la région Asie-Pacifique.
  • C'est dans les marchés émergents de la région Asie-Pacifique et d'Amérique latine que la présence des chefs de la direction sur les réseaux sociaux a le plus d'effets positifs sur les entreprises.

Les sept habitudes communes des chefs de la direction les plus actifs sur les réseaux sociaux
Afin de dresser leur profil, Weber Shandwick a comparé les habitudes des chefs de la direction les plus actifs sur les réseaux sociaux (ceux qui diffusent des messages au moins une fois par semaine, selon leurs dirigeants) à celles de tous les chefs de la direction qui y exercent une présence.

Ainsi, les chefs d'entreprise les plus actifs sur les réseaux sociaux :

  1. utilisent toute une panoplie d'outils de communication sociale. Les chefs d'entreprise les plus actifs sont conscients que leur présence doit dépasser la simple diffusion de messages sur Twitter ou sur des microblogues. Une présence de classe mondiale nécessite l'établissement d'un plan stratégique, afin d'assurer la diffusion multi-canaux des contenus de l'entreprise.
  2. possèdent leur propre blogue. Ils comprennent que la création et la diffusion de contenus plus étoffés permettent de mettre leurs messages en contexte, en plus de leur donner du sens et de la profondeur.
  3. mettent le site Web de leur entreprise à contribution. Ils sont conscients que leur site Web demeure la principale source de renseignements pour qui recherche de l'information sur leur entreprise, et qu'il offre une plateforme multiformats pour ses contenus. Grâce à des services comme ceux offerts par Mediaco, une filiale de Weber Shandwick, ce site Web peut devenir une destination importante pour le contenu diffusé par l'entreprise et sa direction.
  4. rédigent eux-mêmes leurs messages. Ces chefs de la direction aiment faire les choses par eux-mêmes. Leurs diffusions fréquentes influencent leur détermination à rédiger leurs propres contenus, tout en s'inspirant des conseils prodigués par leurs collègues du marketing et des communications.
  5. regardent vers l'avenir. Ils comprennent intuitivement que la technologie et les réseaux sociaux représentent l'avenir en matière de distribution de contenus, et veulent jouer un rôle actif dans cette révolution des communications.
  6. font preuve de spontanéité, sans être trop informels. Ces chefs d'entreprise assurent le maintien du décorum de leur fonction tout en affichant leur capacité de réagir rapidement pour saisir les occasions qui se présentent.
  7. s'adressent à une grande variété d'acteurs importants pour leur entreprise. Ils comprennent la valeur de leur présence sur les réseaux sociaux et utilisent ceux-ci pour communiquer avec une grande variété de parties prenantes.

À propos de cette étude
Weber Shandwick a demandé à la firme KRC Research de réaliser le sondage en ligne auprès de 630 professionnels du monde des affaires, de niveau gestionnaire jusqu'à la haute direction - exclusion faite des chefs de la direction - au sujet de la présence de ces derniers sur les réseaux sociaux. Les répondants travaillent dans une variété d'industries, pour des entreprises dont les revenus dépassent les 500 millions $. Ils proviennent de dix pays d'Amérique du Nord, d'Europe, d'Amérique latine et de la région Asie-Pacifique, incluant des marchés en émergence dont la Chine, le Brésil et l'Indonésie. Aux fins de l'analyse, l'étude a défini la participation aux médias sociaux comme « le fait de diffuser des messages, des vidéos, des photos ou d'autres contenus sur le site d'un média social. » Dans ce rapport, les dirigeants sont décrits comme ayant un chef de la direction « présent » ou « non présent » sur les médias sociaux.

À propos de Weber Shandwick
Weber Shandwick est l'une des principales agences mondiales de relations publiques avec des bureaux dans 81 pays à travers le monde. La société a remporté de nombreux prix pour ses approches novatrices et campagnes créatives, étant nommée récemment « Global Agency of the Year » par The Holmes Report 2012, « Digital PR Firm of the Year » par PR News pour la deuxième fois en trois ans, et « Agence de RP la plus créative au monde » par The Holmes Report, selon sa première place dans son Indice de créativité. Ses principaux domaines de pratiques comprennent les communications marketing visant les consommateurs, la santé, la technologie, les affaires publiques, les services financiers, les communications corporatives et la gestion de crises. La firme possède une solide expérience souvent primée dans les réseaux sociaux et le marketing numérique, qui contribue à susciter l'engagement. Weber Shandwick fait partie du Interpublic Group (NYSE : IPG). Pour plus d'informations, visitez le site : http://www.webershandwick.com.

À propos de KRC Research
KRC Research est une firme d'études de marché complète spécialisée dans les recherches sur les communications efficaces : des communications engageantes qui touchent la cible et persuadent. Membre du groupe Interpublic Group of Companies (NYSE : IPG), KRC Research offre la qualité et le service sur mesure d'un cabinet modeste, et la portée d'une société d'envergure mondiale. Depuis plus de 30 ans, KRC Research offre ses services aux entreprises, aux gouvernements, aux organismes sans but lucratif et aux agences de communications qui les représentent. Composée de professionnels des études de marché issus du milieu politique, du marketing-consommateurs, du journalisme et du milieu universitaire, KRC research est une entreprise polyvalente, créative, savante et rapide, qui combine des outils de recherche sophistiqués à sa vaste et concrète expérience des communications. Pour plus de détails, visitez le site www.krcresearch.com.

Lien URL du PDF : http://stream1.newswire.ca/media/2013/05/29/20130529_C3168_DOC_FR_27239.pdf

SOURCE : WEBER SHANDWICK

Renseignements :

Source : Catherine Cloutier-Lampron
Société : Weber Shandwick
Tél. : 514-447-3940
Courriel : CCloutier-Lampron@webershandwick.com    

Profil de l'entreprise

WEBER SHANDWICK

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.