72e Conférence des ministres de l'Énergie et des Mines - Pierre Arcand présente les positions du Québec

QUÉBEC, le 21 juill. 2015 /CNW Telbec/ - Au terme de la 72Conférence des ministres de l'Énergie et des Mines, qui se déroulait à Halifax du 19 au 21 juillet 2015, le ministre de l'Énergie et des Ressources naturelles et ministre responsable du Plan Nord, M. Pierre Arcand, dresse un bilan positif de la rencontre et tient à réitérer les intérêts que le Québec y a fait valoir.

« Les ressources naturelles ont une importance capitale dans l'économie québécoise. En effet, en plus de participer à l'enrichissement collectif, les projets liés aux ressources naturelles soutiennent 4,5 % de l'ensemble des emplois au Québec. Je suis heureux de constater que les discussions tenues entre les participants à la Conférence des ministres de l'Énergie et des Mines sont liées aux intérêts du Québec et ouvrent la voie à l'établissement de collaborations avec divers partenaires », a mentionné le ministre Arcand.

Sur le thème de la confiance du public et de l'innovation, la Conférence était coprésidée par le ministre de l'Énergie de la Nouvelle-Écosse, M. Michel Samson, et par le ministre des Ressources naturelles du Canada, M. Greg Rickford.

Innover dans les secteurs énergétiques et miniers

Compte tenu du contexte actuel où l'économie est en constante évolution, les ministres ont rappelé que plusieurs défis à relever sont à prévoir dans les prochaines années dans les secteurs énergétiques et miniers au Canada et ailleurs dans le monde.

« Le Québec est un leader en matière d'innovation, principalement dans le domaine des énergies renouvelables. Un levier comme le Fonds vert a contribué au financement de plusieurs programmes de subventions, totalisant plus de 100 M$. Ces investissements ont permis l'adoption de nouvelles pratiques énergétiques. Notre gouvernement entend continuer d'investir dans la recherche et le développement pour demeurer actif dans la promotion de l'innovation énergétique. J'ai fait valoir ce leadership québécois auprès de mes homologues », a ajouté M. Arcand.

Cette même proactivité s'appliquera en matière de sécurité des transports selon le ministre Arcand, puisqu'il importe pour le Québec que toutes les mesures nécessaires soient mises en œuvre afin de s'assurer que le transport minier et des hydrocarbures est fait de la façon la plus sécuritaire possible.

L'acceptabilité sociale des projets au cœur des préoccupations

Durant la Conférence, les ministres ont aussi abordé les défis liés à l'acceptabilité sociale des projets énergétiques et miniers qui seront à relever dans les prochaines années.

« Le Québec a déjà entrepris des démarches pour mieux répondre aux besoins des collectivités et favoriser l'acceptabilité sociale à l'égard des projets de mise en valeur des ressources naturelles. Entres autres, le chantier mis de l'avant par notre gouvernement favorisera l'harmonisation des usages et l'acceptabilité sociale des projets de mise en valeur du territoire public et des ressources énergétiques et minérales », a indiqué le ministre.

Il a rappelé que la participation des communautés locales et régionales dans les projets qui se déroulent sur leur territoire demeure une priorité. Le gouvernement a pris l'engagement de partager les revenus tirés de l'exploitation des ressources naturelles avec les municipalités régionales de comté et les communautés autochtones, ce qui permettra aux collectivités de profiter davantage des retombées économiques et des bénéfices résultant de la mise en valeur et du développement des ressources naturelles.

« C'est avec plaisir que je collabore avec les gouvernements des autres provinces canadiennes dans des projets d'intérêt commun en matière de technologies énergétique et minière, et le Québec entend s'inspirer des meilleures pratiques pour les mettre en place et en tirer profit », a mentionné le ministre.

Mise en place d'un groupe de travail pancanadien pour soutenir les communautés éloignées

Les gouvernements du Manitoba, du Québec, de Terre-Neuve-et-Labrador, des Territoires du Nord-Ouest et de l'Ontario ont mis en place un groupe de travail pancanadien afin de réduire l'utilisation du diesel dans la production d'électricité dans les localités éloignées.

Ce partenariat, annoncé au terme de la Conférence, fait suite à la publication par le Conseil de la fédération de la Stratégie canadienne de l'énergie. La création de ce groupe de travail facilitera l'échange d'idées et la collaboration dans des projets qui aideront ces localités à réduire leur dépendance au diesel.

« Le Québec est heureux de faire partie de ce groupe pancanadien de travail. Ce partenariat démontre l'engagement commun à renforcer l'économie, à créer de l'emploi, à garantir un approvisionnement fiable en énergie à tous les Canadiens, particulièrement aux communautés éloignées, à soutenir l'innovation dans le domaine énergétique et à lutter contre les changements climatiques », a conclu le ministre.

Source :

 

Véronique Normandin
Attachée de presse
Cabinet du ministre de l'Énergie et
des Ressources naturelles, ministre
responsable du Plan Nord et ministre
responsable de la région de la Côte-Nord
Tél. : 418 643-7295




 

SOURCE Cabinet du ministre de l'Énergie et des Ressources naturelles

Renseignements : Véronique Normandin, Attachée de presse, Cabinet du ministre de l'Énergie et des Ressources naturelles, ministre responsable du Plan Nord et ministre responsable de la région de la Côte-Nord, Tél. : 418 643-7295

RELATED LINKS
http://www.mrn.gouv.qc.ca

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.