7 Québécois sur 10 appuient l'enregistrement des armes d'épaule ; 9 sur 10 appuient la vérification obligatoire du permis de possession lors d'une vente d'armes

MONTRÉAL, le 27 avril 2016 /CNW Telbec/ - À la veille de l'étude détaillée du projet de loi 64 (Loi sur l'immatriculation des armes à feu), un sondage Léger Recherche Stratégie Conseil confirme que la majorité des Québécois se disent en accord avec l'enregistrement des armes d'épaule, cet appui étant majoritaire dans toutes les régions du Québec, y compris hors des grandes régions métropolitaines, dans l'Est, le Centre et l'Ouest du Québec.

Le sondage Léger révèle un appui encore plus important pour la vérification obligatoire de la validité du permis de possession d'un acheteur potentiel, une mesure qui existait au niveau fédéral jusqu'à ce que l'ancien gouvernement conservateur l'ait abolie en 2012 en même temps que le registre des armes non restreintes. 

Selon Heidi Rathjen, porte-parole de PolySeSouvient, « l'absence de vérification obligatoire du permis est extrêmement troublante d'un point de vue de sécurité publique. C'est aussi la raison pour laquelle la quasi-totalité des corps policiers et des experts en prévention du suicide et de la violence conjugale ont réclamé un amendement visant à incorporer cette vérification à la nouvelle loi. »

Pour voir le communiqué au complet, incluant citations et résultats détaillés du sondage, voir :

http://goo.gl/2np7TP


 

SOURCE PolySeSouvient

Renseignements : Heidi Rathjen, 514-816-7818 (texto plus efficace); Nathalie Provost, 514-796-0142


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.