6 décembre - C'est en croyant aux roses qu'on les fait éclore. ANATOLE FRANCE - La deuxième édition de la Semaine de la rose blanche de Polytechnique Montréal se tiendra du 30 novembre au 6 décembre 2015

MONTRÉAL, le 26 nov. 2015 /CNW Telbec/ - Offrir des roses virtuelles pour provoquer l'éclosion de talents prometteurs et éveiller des intérêts qui n'auraient pu émerger autrement, voilà la mission que Polytechnique Montréal donnait à la Semaine de la rose blanche en la créant l'an dernier. En faisant coïncider les activités de commémoration des 25 ans de la sombre tragédie qui a marqué l'établissement avec la création d'un événement annuel lumineux, Polytechnique réitérait qu'elle n'oublierait jamais, mais posait son regard sur l'avenir.

Polytechnique Montréal lance à nouveau un appel à toute sa communauté et au grand public pour qu'ils achètent des roses blanches virtuelles. Cette collecte de fonds permet d'offrir à des jeunes filles issues de milieux défavorisés et pluriethniques la possibilité de développer une attitude positive à l'égard des sciences et du génie.

Une première édition couronnée de succès : 2 700 élèves rejointes!
En effet, à l'occasion de sa première édition, la Semaine de la rose blanche a amassé quelque

25 000 $ qui ont permis d'accorder des bourses à une vingtaine de jeunes écolières pour participer au camp scientifique Folie Technique. Ce sont encore 70 autres jeunes filles qui ont participé à l'activité Codemakers en partenariat avec Google afin d'en apprendre davantage sur la programmation, 1 500 écolières du primaire qui ont suivi des ateliers scientifiques en classe et plus de 1 000 étudiantes du secondaire qui ont participé à des ateliers interactifs sur les mathématiques. La Semaine de la rose blanche a également permis la tenue d'un club de science parascolaire et sept classes du primaire situées en milieu défavorisé ont eu la chance d'accueillir un club de robotique.

« Deux de mes élèves de cinquième année ont remporté une bourse pour le camp Folie Technique cette année, grâce au projet d'Expo-sciences qu'elles avaient réalisé », explique Julia Laporta, enseignante au primaire à Montréal. « Les dons faits à la Semaine de la rose blanche ont concrètement servi à leur faire découvrir le milieu de la science, à s'épanouir, à développer des intérêts, à être en contact avec un milieu universitaire - mais surtout à savoir qu'il leur est accessible - et à en apprendre davantage sur les différents secteurs du génie et les qualités requises pour devenir ingénieure. »

À l'approche du temps des fêtes, les entreprises sont également sollicitées pour offrir des roses blanches à titre de cadeau d'entreprise. L'an dernier, une société québécoise a remplacé l'envoi de son traditionnel calendrier du nouvel an par un don de 2 000 $ à la Semaine de la rose blanche. Les clients de l'entreprise ont salué le geste et l'initiative a permis à plusieurs jeunes filles de participer à des activités scientifiques au cours de l'année.

La Semaine de la rose blanche est l'occasion de s'accorder collectivement un moment de réflexion, de recueillement et de souvenir qui permet de repartir de plus belle et d'insuffler l'énergie et la force nécessaires aux générations d'ingénieures de la relève. Bien que les activités culminent chaque année lors de la semaine précédant le 6 décembre, le site transactionnel demeure toujours ouvert. Il est donc possible d'offrir des roses blanches en tout temps.

À propos de Polytechnique Montréal
Fondée en 1873, Polytechnique Montréal est l'un des plus importants établissements d'enseignement et de recherche en génie au Canada. Polytechnique occupe le premier rang au Québec pour le nombre de ses étudiants aux cycles supérieurs et l'ampleur de ses activités de recherche. Avec plus de 43 000 diplômés, Polytechnique Montréal a formé près du quart des membres actuels de l'Ordre des ingénieurs du Québec. Elle donne son enseignement dans 15 disciplines du génie. Polytechnique compte 265 professeurs et plus de 8 000 étudiants. Son budget annuel de fonctionnement s'élève à plus de 200 millions de dollars, dont un budget de recherche de 80 millions de dollars.

À propos de Folie Technique
Folie Technique est un organisme à but non lucratif né en 1991 de l'initiative d'étudiants en génie de Polytechnique Montréal. Il offre aux jeunes l'occasion d'explorer l'univers des sciences, des mathématiques, de l'ingénierie et des technologies en réalisant des activités créatives, interactives et accessibles. Les activités de Folie Technique rejoignent chaque année plus de 20 000 jeunes de 7 à 17 ans.

Site de la Semaine de la rose blanche roseblanche.org

Clip - Merci des jeunes campeuses de Folie Technique :
https://youtu.be/kvJFXhzROjs

Clip - Témoignage de Julia Laporta, enseignante au primaire :
https://youtu.be/2gzCpXCn11g

 

SOURCE Polytechnique Montréal

Bas de vignette de la vidéo : "Vidéo : Merci, Thank You - Semaine de la Rose Blanche Polytechnique Montréal". Lien URL de la vidéo : https://youtu.be/kvJFXhzROjs

Renseignements : Entrevues: Annie Touchette, Polytechnique Montréal, 514 231-8133, annie.touchette@polymtl.ca; Renseignements: Andrée Peltier, 514 846-0003, 514 944-8689, apeltier@ca.inter.net


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.