5e anniversaire de l'adoption par l'ONU de la Déclaration sur les droits des peuples autochtones - « Nous sommes encore loin d'une mise en œuvre »

WENDAKE, QC, le 13 sept. 2012 /CNW Telbec/ - Cinq ans après l'adoption de la Déclaration sur les droits des peuples autochtones par les Nations Unies, les peuples autochtones au Canada attendent toujours des gestes concrets qui traduiront une volonté réelle du gouvernement fédéral de mettre en œuvre la Déclaration.

L'Assemblée des Premières Nations du Québec et Labrador (APNQL) a tenu à souligner cet anniversaire en invitant les Premières Nations, au Québec, à célébrer cette étape majeure dans la reconnaissance des droits de nos peuples. La Déclaration trace la voie aux États afin que ces derniers modifient leurs approches et répondent aux enjeux liés à l'identité et à la culture, à l'emploi et l'éducation, et aux territoires et aux ressources.

Rappelons que l'Assemblée générale de l'ONU a adopté avec une écrasante majorité la Déclaration sur les droits des peuples autochtones, le 13 septembre 2007. Quatre États avaient choisi de voter contre son adoption : l'Australie, la Nouvelle-Zélande, les États-Unis et le Canada. Ce dernier, suivant plusieurs campagnes dénonçant son opposition, a timidement endossé la Déclaration, en novembre 2010. À ce changement, l'APNQL tient à souligner le travail de plusieurs organismes de la société civile, qui a certainement contribué à faire changer la position canadienne.

« Nous sommes encore loin d'une mise en œuvre qui devrait notamment permettre une réforme des politiques canadiennes qui contreviennent à plusieurs des principes que la Déclaration défend », a déclaré Ghislain Picard, Chef de l'APNQL. « Après près d'un quart de siècle de représentations, de travaux et de négociations entre nos représentants et les États, dont le Canada, celui-ci continue d'imposer sa loi aux dépens de nos peuples », a ajouté le Chef de l'APNQL.

« Cette célébration doit être l'occasion pour inviter tous les peuples autochtones à continuer la lutte pour que la Déclaration se traduise par un engagement concret et réel des États à mettre fin au colonialisme », a insisté le Chef Picard. Par ailleurs, l'APNQL espère que le Québec, sous un nouveau gouvernement, saura relever le défi que veut éviter le gouvernement canadien. Même si le Parti québécois a déjà signifié publiquement son appui à la Déclaration, Québec solidaire demeure à ce jour le seul parti à avoir proposé, de façon très claire, sa mise en œuvre.

À propos de l'APNQL
L'APNQL est l'organisme régional qui regroupe les 43 Chefs des Premières Nations du Québec et du Labrador. Pour information : www.apnql-afnql.com.

SOURCE : ASSEMBLEE DES PREMIERES NATIONS DU QUEBEC ET DU LABRADOR

Renseignements :

Source :

Mélanie Vincent
(418) 842-5020
(418) 580-4442
apnql@apnql-afnql.com

Profil de l'entreprise

ASSEMBLEE DES PREMIERES NATIONS DU QUEBEC ET DU LABRADOR

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.