440 pertes d'emplois dans 2 usines de Kruger - "Une nouvelle démonstration de
l'incurie du gouvernement Harper" Renaud Gagné, vice-président du SCEP-Québec

MONTRÉAL, le 19 mai /CNW Telbec/ - Réagissant à l'annonce faite plus tôt, aujourd'hui, par la compagnie Kruger, le dirigeant du Syndicat canadien des communications, de l'énergie et du papier (SCEP) a déploré les pertes d'emplois. "Une fois de plus, nos membres paient très chers le coût de cette crise alors qu'ils ont largement donné, ces derniers mois, en concessions de toutes sortes", a déclaré M. Gagné.

C'est 320 travailleurs et travailleuses de l'usine de Trois-Rivières qui perdront leur emploi en raison de l'arrêt de la production de papier spécialisé. L'usine Wagamack n'est pas en reste puisque la machine No.3, qui faisait du papier annuaire, demeurera fermée pour une période indéterminée affectant 120 emplois. Précisons cependant que dans ce dernier cas, la machine était déjà arrêtée temporairement depuis décembre dernier. "Les fermetures indéterminées se succèdent vraiment cette jours-ci, après Gatineau en début de semaine avec plus de 300 emplois perdus, on est rendus à près de 800 travailleurs et travailleuses qui perdent leur travail. C'est vraiment difficile à prendre", a déclaré M. Gagné

Le fédéral toujours interpelé

"On le répète depuis des jours, des semaines, des mois, des années, le gouvernement conservateur devra rendre des comptes et justifier son inaction face à la crise de l'industrie forestière", s'est indigné le dirigeant du SCEP. "Les fermetures se multiplient et pendant ce temps-là, tout ce qu'ils trouvent à faire, c'est de défendre les banques et les pétrolières", a critiqué M. Gagné.

Le SCEP-FTQ rappelle que l'industrie automobile qui se relève tranquillement de la crise a reçu pas moins de 11 milliards de dollars alors que l'industrie forestière n'a reçu à peine que 10% de ce montant. "Pourtant on parle de milliers d'emplois directs et indirects dans l'industrie forestière, ce n'est pas rien. Les conservateurs ont tout simplement laissé tombés les travailleurs et les communautés" a conclu le dirigeant du SCEP-Québec.

Le SCEP-FTQ représente près de 20 000 travailleurs et travailleuses de l'industrie de la forêt et de la transformation du bois au Québec et est le plus important syndicat de ce secteur.

SOURCE Syndicat canadien des communications, de l'énergie et du papier

Renseignements : Renseignements: Marie-Andrée L'Heureux, SCEP, (514) 916-7373; Source: Syndicat canadien des communications, de l'énergie et du papier (SCEP-FTQ), www.scepquebec.qc.ca

Profil de l'entreprise

Syndicat canadien des communications, de l'énergie et du papier

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.