#308conversations - Une initiative nationale sur la prévention du suicide

Les députés fédéraux aident à faire la lumière sur la question du suicide au Canada.

OTTAWA, le 5 mai 2014 /CNW/ - Aujourd'hui, la  Commission de la santé mentale du Canada (CSMC) a lancé #308conversations, une campagne nationale sur la prévention du suicide qui invite chacun des 308 députés fédéraux à organiser une conversation avec les gens de sa circonscription sur la prévention du suicide.

« Chaque fois qu'une personne s'enlève la vie au Canada, c'est un échec pour nous, comme société », a déclaré Louise Bradley, présidente et PDG de la CSMC. « Sauver une vie peut commencer par quelque chose d'aussi simple qu'une conversation. Si nous sommes prêts à avoir cette conversation, des vies pourront être sauvées, et elles le seront. »

Cet été, la CSMC mettra au défi les députés de tous les partis de réunir sous un même toit des membres et des intervenants locaux intéressés pour qu'ils partagent de l'information sur ce qui fonctionne et ce qui leur manque pour prévenir le suicide dans leurs collectivités. Le but consiste à faire participer les Canadiens d'un océan à l'autre à un dialogue national sur la prévention du suicide pour créer des solutions durables qui serviront à toutes les collectivités, grandes et petites.

« Je suis reconnaissant à la CSMC de nous donner cette occasion d'amorcer un dialogue pancanadien sur la prévention du suicide », a déclaré le dHarold Albrecht, député de Kitchener-Conestoga. « Pour citer mon ami Scott Chisholm du projet Dommages collatéraux, nous devons parler de la question du suicide et de sa prévention, parce que NE PAS en parler NE donne PAS de résultat ».

À l'aide de la trousse d'outils conçue par la CSMC, les députés pourront se servir de leur leadership à l'échelle locale pour sensibiliser davantage les gens de leur circonscription à la santé mentale et au suicide. En travaillant avec les dirigeants locaux, y compris les survivants en deuil d'un être cher qui s'est enlevé la vie et de personnes qui ont une expérience concrète du problème, les députés joueront un rôle crucial pour lutter contre l'un des plus grands obstacles à la prévention du suicide : la stigmatisation et la réticence de la société à parler ouvertement du problème.

« J'ai constaté les ravages du suicide dans les collectivités isolées des Premières Nations de Timmins-Baie James, mais j'ai aussi vu les gens courageux qui se mobilisent pour faire une différence.  Les Néo-Démocrates sont convaincus que nous pouvons faire mieux pour nous assurer d'avoir en place les ressources nécessaires pour aider tous les Canadiens. », a déclaré Charlie Angus, député‎ Timmins - James Bay.

Dans des collectivités de tout le Canada, on applique des approches et des pratiques novatrices de prévention du suicide, d'intervention et de postvention. #308conversations fera connaître ces précieux exemples et leurs résultats afin que la CSMC s'en inspire pour élaborer un modèle communautaire des meilleures pratiques sur la prévention du suicide.

« La prévention du suicide est une problème épineux pour les villes et les villages, petits et grands, partout à Terre-Neuve et au Canada », a déclaré Scott Simms, député de Bonavista-Exploits. L'initiative #308conversations de la Commission de la santé mentale du Canada sera un moyen efficace pour les Canadiens d'apprendre d'expériences et d'idées qui ont porté fruit ailleurs au pays et de partager des idées ou des approches novatrices susceptibles d'aider leurs voisins dans leurs propres collectivités. »

Chaque année, 3 900 personnes s'enlèvent la vie au Canada - et dans 90 p. 100 des cas, ce geste est imputable à une maladie mentale ou à un problème de santé mentale. Changer les orientations, changer des vies : La stratégie en matière de santé mentale pour le Canada renferme de nombreuses recommandations qui, une fois mises en œuvre, feront nettement progresser les efforts pour prévenir le suicide au Canada. Pour en savoir plus sur la manière de participer à #308conversations, visitez le site www.mentalhealthcommission.ca/308conversations


À propos de la Commission de la santé mentale du Canada
La Commission a pour mandat de susciter la transformation du système de la santé mentale. Elle collabore avec des centaines de partenaires pour changer l'attitude de la population canadienne à l'égard des problèmes de santé mentale et pour améliorer les services et le soutien. Elle vise à aider les personnes confrontées à un problème de santé mentale à mener une vie productive et enrichissante. La Commission de la santé mentale du Canada est financée par Santé Canada.

Abonnez-vous au bulletin de la Commission

Les vues exprimées dans ce document sont celles de la Commission de la santé mentale du Canada.
La production de ce document a été rendue possible grâce à la contribution financière de Santé Canada.

SOURCE : Commission de la santé mentale du Canada

Renseignements :

Katherine L. Cormack, directrice / communications
Commission de la santé mentale du Canada
Cellulaire : 403- 620-2339
kcormack@commissionsantementale.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.