2,35 millions d'entailles supplémentaires dès 2017 - Les acériculteurs du Québec veulent être plus compétitifs

LONGUEUIL, QC, le 22 mars 2016 /CNW Telbec/ - Les 13 500 producteurs acéricoles du Québec qui attendent depuis près d'un an une réponse de la Régie des marchés agricoles et agroalimentaires du Québec (RMAAQ) à leur demande d'augmentation de contingent acéricole seront finalement entendus. La RMAAQ tient aujourd'hui à Drummondville une séance publique pour prendre connaissance des arguments de la Fédération des producteurs acéricoles du Québec qui requiert 2,35 millions d'entailles supplémentaires. Cette augmentation du nombre d'entailles permettrait à l'industrie acéricole québécoise d'accroître sa part de production mondiale au-delà de 72 %, d'être plus compétitive et surtout de répondre à la demande mondiale croissante en sirop et produits d'érable.

Un an d'attente représente des pertes monétaires pour l'industrie
Déposée le 4 avril 2015, la demande de modification du Règlement sur le contingentement de la production acéricole avait été votée à l'unanimité en assemblée générale par les acériculteurs en octobre 2014 afin de s'aligner avec la croissance de la consommation mondiale qui est de 5 % annuellement depuis les cinq dernières années. Elle est passée de 126 à 160 millions de livres de sirop d'érable.

« On voulait mettre en production ce printemps 500 000 nouvelles entailles, mais la Régie a trop tardé avant de nous donner signe de vie. Ça représente presque 4 millions de dollars en vente de sirop d'érable, déclare Serge Beaulieu, président de la Fédération. Dès 2017, il faut être prêt. Il faut absolument que ces 2,35 millions d'entailles soient en production, et ce, si on ne veut pas manquer de sirop d'érable, et surtout, si on souhaite conserver notre part de production. Avec un dollar canadien faible les exportations de sirop d'érable sont avantagées. Il faut en tirer parti tout de suite. »

2,35 millions d'entailles représentent :

  • 18 millions de dollars de plus dans l'économie du Québec
  • environ 6 millions de livres de sirop d'érable de plus
  • près de 4 millions de conserves de sirop d'érable
  • des centaines de nouvelles entreprises acéricoles en production
  • des investissements de 5 millions de dollars dans les érablières
  • des régions qui s'enrichissent et s'assurent d'une prospérité
  • le maintien de la position de leader mondial acéricole par le Québec

Une industrie prospère qui veut plus d'autonomie
L'industrie acéricole québécoise a le vent dans les voiles : des records de ventes et d'exportations sans précédent ont été établis en 2015, soit 106 millions de livres de sirop d'érable vendues par les acériculteurs québécois par le biais de l'agence de vente et 92,8 millions de livres de sirop d'érable canadien exportées.

Le Québec acéricole possède le potentiel et l'expertise pour augmenter davantage ses ventes. Toutefois, il faudrait que la RMAAQ lui en laisse la liberté. « Notre industrie est rendue à la croisée des chemins. Après 25 ans de mise en place de différents outils de mise en marché, nous avons acquis l'expérience nécessaire et la connaissance des marchés pour être en mesure d'émettre nous-mêmes du contingent, affirme M. Beaulieu. Il faut être capable de réagir rapidement et d'ajuster la production en réponse aux signaux des marchés. On ne peut pas se permettre d'attendre des mois, parce que les marchés eux, n'attendent pas. »

Voici en bref les demandes majeures de modification au Règlement sur le contingentement de la production acéricole :

  • Émettre du contingent supplémentaire, pour un total de 2,35 millions d'entailles, pour la récolte 2017 et réparties comme suit :
  • 1 635 000 entailles pour les agrandissements d'érablières détenant déjà du contingent;
  • 675 000 entailles pour les démarrages de nouvelles entreprises acéricoles;
  • 40 000 entailles annuellement pour la relève (personne de moins de 40 ans).
  • Habiliter la Fédération à émettre elle-même du contingent à partir de 2018.

La Fédération et ses 13 500 acériculteurs mettent donc la table aujourd'hui à Drummondville devant trois régisseurs de la RMAAQ pour obtenir une augmentation du contingent de production acéricole. Par la suite, la balle sera dans le camp de la RMAAQ qui devra rendre une décision. Pour émettre ces 2,35 millions d'entailles pour le printemps 2017, il faudrait que la RMAAQ homologue ce projet de modification avant le mois de juin 2016. La Fédération doit mettre en branle tout un processus pour informer les acériculteurs sur les modalités d'application du programme. De leur côté, les producteurs acéricoles ont besoin d'au minimum quelques semaines pour installer ces entailles avant le début de la saison 2017.

À propos de la Fédération
Fondée en 1966, la Fédération des producteurs acéricoles du Québec (FPAQ) a pour mission la défense et la promotion des intérêts économiques, sociaux et moraux de 7 300 entreprises acéricoles québécoises, en plus de déployer des initiatives pour assurer la mise en marché collective de leurs produits. Grâce à la qualité du travail de ces acériculteurs, le Québec assure 72 % de la production mondiale de sirop d'érable.

fpaq.ca - @AcericoleQc 

 

SOURCE Fédération des producteurs acéricoles du Québec

Renseignements : Caroline Cyr, Agente de communication, Fédération des producteurs acéricoles du Québec, 450 679-7021, poste 8609, ccyr@upa.qc.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.