181e Assemblée générale et Congrès 2015 de la Société Saint-Jean-Baptiste de Montréal - La SSJB dans une nouvelle ère avec son plus jeune président en 180 ans

MONTRÉAL, le 16 mars 2015 /CNW Telbec/ - Les 12 et 13 mars derniers avait lieu à la Maison Ludger-Duvernay la 181e Assemblée générale annuelle (AGA) de la Société Saint-Jean-Baptiste (SSJB) de Montréal, suivie le samedi 14 mars d'un premier Congrès général thématique depuis 1998.

Assemblée générale: Maxime Laporte confirmé président par acclamation

Lors de l'AGA, environ 80 délégués des différentes sections de la SSJB ont élu par acclamation Me Maxime Laporte à la présidence générale de cette institution citoyenne fondée en 1834 par les Patriotes.

Par ailleurs, madame France Langlais, militante syndicale et féministe, monsieur Jules Gagné, MBA et avocat à la retraite, et monsieur Christian Gagnon, ingénieur, ont tous été réélus pour des mandats de trois ans au Conseil général qui est formé de 15 administrateurs.

27 ans et originaire de Berthierville dans Lanaudière, Maxime Laporte s'est notamment fait connaître pour son travail comme avocat défenseur de la liberté de réunion pacifique dans le cadre de plusieurs procès liés aux arrestations de masse survenues lors de la grève étudiante de 2012. Rappelons que près de deux milliers d'accusations fondées sur le règlement P-6 ont récemment été retirées par la Ville de Montréal. Plus jeune président général en 180 ans d'histoire, ce «républicain progressiste» qui en avril 2014 avait succédé à Mario Beaulieu, alors candidat à la chefferie du Bloc Québécois, incarne le renouveau de la SSJB et l'actualisation déjà entamée de son combat citoyen.

Congrès général thématique «Après 180 ans… demain!»

Un peu plus de 120 congressistes étaient réunis ce samedi au Marché Bonsecours afin de réfléchir sur les orientations à donner au plan d'action de la SSJB pour les prochaines années.

Ont pris part à cet événement historique Biz, Patriote de l'année 2007-2008 et auteur-compositeur-interprète membre du groupe Loco Locass; la jeune Catherine Fournier, conseillère générale, présidente du Mouvement des étudiants souverainistes de l'UdeM (MÉSUM) et nouvellement candidate du Bloc dans Montarville; ainsi que Robert Laplante, Patriote de l'année 2008-2009, directeur de la revue L'Action nationale et de l'Institut de recherche en économie contemporaine (IREC). Ils devaient présenter respectivement les différents ateliers qui avaient pour thèmes : «Comment mieux «vendre» les missions de l'organisme?»; «Comment rajeunir la Société?»; «Quels partenariats pour l'avenir?».

Sur l'heure du midi, sont également intervenus à titre de conférenciers madame Josie-Anne Huard, coordonnatrice de l'Assemblée nationale catalane (ANC-Québec), l'ex-hockeyeur Robert Sirois, Prix Maurice-Richard 2015 de la SSJB et directeur de la Fondation Équipe-Québec et l'écrivain André Matteau.

Tout en poursuivant ses missions historiques, - langue française, indépendance, histoire et idéaux républicains, la SSJB a confirmé par ce congrès thématique avoir amorcé un virage pour se tourner davantage vers les jeunes, l'international, les communautés culturelles, les Premières nations, la justice sociale et les enjeux environnementaux. Plusieurs résolutions adoptées à l'unanimité ont d'ailleurs abondé en ce sens.

2014-2015 en rappel

Plusieurs initiatives mobilisatrices soutenues ou organisées par la SSJB ont retenu l'attention en 2014-2015, dont le front commun #speakVERT! réunissant écolos et défenseurs de la langue française contre l'Office national de l'Énergie et le projet d'oléoduc Énergie-Est; la remise du Prix Maurice-Richard à Robert Sirois; la création du Prix Hélène-Pedneault pour l'avancement des intérêts des femmes; les hommages posthumes à l'ancien président Gilles Rhéaume décédé en février dernier; la campagne citoyenne de porte-à-porte Opération Bélier et le spectacle «Entêtés d'avenir» du réseau Cap sur l'indépendance (RCI); les actions de la coalition intersyndicale Partenaires pour un Québec français (PQF) qui représente environ 1,2 millions de travailleurs sur la question linguistique; les actions du Mouvement Québec français (MQF) et le spectacle «J'aime ma langue ta bouche» destiné aux nouveaux arrivants; la campagne «sinistrejohna2015.ca» pour dénoncer les célébrations fédérales du 200e anniversaire de naissance du Père fondateur du Canada; la Campagne Unis contre la francophobie; l'appui aux mouvements d'autodétermination écossais, kabyles, catalans, palestiniens, kurdes, etc.

La SSJB constitue le plus ancien organisme militant toujours actif pour la promotion et la défense des intérêts du peuple québécois. Parmi les anciens présidents les plus connus, dont plusieurs ont été premiers ministres, ministres, maires de Montréal, etc., citons : Jacques Viger (premier maire de Montréal), Denis-Benjamin Viger (PM Canada-Est), A.-N. Morin (PM Canada-Est), Ludger Duvernay (fondateur), George-Étienne Cartier (PM Canada-Est), A.-A. Dorion (PM Canada-Est), Pierre-Joseph-Olivier Chauveau (Premier PM Québec), Gédéon Ouimet (PM Québec), L.-O. David, Olivar Asselin, Victor Morin (auteur du Code Morin), François-Albert Angers, Jean-Marie Cossette, Gilles Rhéaume, Nicole Boudreau, Jean Dorion, Mario Beaulieu (actuel chef du Bloc Québécois)…

 

SOURCE Société Saint-Jean-Baptiste de Montréal

Renseignements : Claude Boisvert, responsable des communications, 438-931-2615, cboisvert@ssjb.com


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.