110 emplois supprimés chez Bell Media à Montréal - La CAQ exige l'intervention de la ministre de la Culture auprès du CRTC

QUÉBEC, le 6 nov. 2015 /CNW Telbec/ - La porte-parole de la Coalition Avenir Québec en matière de culture et de promotion de la langue française et députée d'Iberville, Claire Samson, s'inquiète des informations rapportées vendredi dans certains médias quant à la suppression possible de 110 postes chez Bell Media à Montréal d'ici la fin du mois de novembre. Ces suppressions s'ajoutent à plusieurs autres annoncées depuis la vente du réseau québécois Astral à Bell, en juin 2013.

Rappelons que le 20 octobre dernier, Claire Samson a questionné la ministre de la Culture et des Communications, Hélène David, sur l'exode de la gestion et des prises de décisions de la division montréalaise de Bell vers Toronto. « Je crains que le contenu de plusieurs stations de télévision et de radio, diffuseurs de produits québécois, soit décidé à Toronto plutôt qu'à Montréal. La ministre québécoise de la Culture a aussi la responsabilité de protéger les artisans du Québec pour des raisons culturelles, identitaires et économiques. Montréal a perdu beaucoup de sièges sociaux. Celui d'Astral était particulièrement important », a déclaré Claire Samson.

En réponse à la question, la ministre de la Culture a déclaré qu'elle ne veut pas intervenir puisqu'il s'agit d'une entreprise privée. Or, cette indifférence politique contredit la position historique du Parti libéral du Québec qui avait exigé en 2012 des garanties lors de la vente d'Astral à Bell. À l'époque, l'ancien premier ministre Jean Charest se disait préoccupé par la concentration de la propriété et l'effet de cette transaction sur la disponibilité des produits culturels québécois. 

La députée d'Iberville exige donc à nouveau que la ministre entreprenne des représentations auprès du CRTC et de Bell pour contrer cette tendance inquiétante. « Au moment de l'achat d'Astral, l'entreprise de Toronto avait promis lors d'audiences publiques qu'elle maintiendrait les opérations, les acquisitions et les décisions de programme à Montréal. C'est tout le contraire qui se produit actuellement. Ces nouvelles coupures justifient une intervention immédiate de la ministre auprès du CRTC », a ajouté Claire Samson.

 

SOURCE Aile parlementaire de la Coalition Avenir Québec

Renseignements : Source : Émilie Toussaint, Attachée de presse, Aile parlementaire de la Coalition Avenir Québec, 418-446-1383, etoussaint@assnat.qc.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.