10e anniversaire du brise-glace de recherche canadien NGCC Amundsen

QUÉBEC, le 26 juill. 2013 /CNW Telbec/ - Le navire de la Garde côtière canadienne (NGCC) Amundsen célébrera cette année son 10e anniversaire en tant que brise-glace de recherche lors de son départ de Québec le 26 juillet pour l'expédition 2013 d'ArcticNet dans l'Arctique canadien. Depuis les dix dernières années, le NGCC Amundsen a joué un rôle majeur dans la redynamisation de la science arctique au Canada en fournissant aux chercheurs canadiens et à leurs collaborateurs étrangers un accès sans précédent à l'océan Arctique.

En 2002-2003, la transformation du NGCC Amundsen en un brise-glace de recherche ultramoderne a été rendue possible grâce à la Fondation canadienne pour l'innovation et Pêches et Océans Canada. L'Amundsen est un des rares navires de la Garde côtière canadienne ayant une double vocation, appuyant les opérations scientifiques dans l'Arctique canadien durant l'été et l'automne et étant utilisé par la Garde côtière pour ses activités de déglaçage ou d'escorte sur le fleuve, l'estuaire et le golfe du St-Laurent durant l'hiver et le printemps.

L'Amundsen et le partenariat Universités-Garde Côtière constituent un des outils scientifiques les plus puissants et les plus productifs dont disposent le Canada et la communauté internationale pour étudier le monde arctique en mutation. Équipé de nouveaux moteurs, ses équipements scientifiques au mieux de leur forme, le brise-glace de recherche est paré pour sa mission scientifique de 2013.

- Prof. Louis Fortier, Directeur scientifique d'ArcticNet et Leader scientifique - NGCC Amundsen 

Depuis son voyage inaugural en 2003, le NGCC Amundsen a été utilisé pour des expéditions annuelles dans l'Arctique canadien par le réseau de centres d'excellence ArcticNet situé à l'Université Laval à Québec, ainsi que par ses partenaires et collaborateurs nationaux et étrangers. Ses installations et équipements perfectionnés en font une plateforme de recherche unique et polyvalente pour les différents domaines de la recherche polaire, incluant la géologie, la climatologie, l'océanographie, la biogéochimie, l'écologie marine, les pêches, l'écologie benthique, la glaciologie marine, l'atmosphère, les contaminants, l'écologie terrestre, la santé humaine et l'épidémiologie. 

L'Amundsen est le premier brise-glace de recherche au monde à avoir mené deux expéditions hivernales dans l'Arctique durant l'Étude internationale du plateau continental arctique canadien (CASES) en 2003-2004 et l'Étude sur le chenal de séparation circumpolaire de l'Année polaire internationale (CFL) en 2007-2008. Durant deux importantes Enquêtes sur la santé des Inuits, le navire s'est transformé en clinique médicale flottante à partir de laquelle des médecins, infirmières et infirmiers, interprètes ainsi que des chercheurs du domaine de la santé ont pu visiter toutes les communautés côtières de la région désignée des Inuvialuit, du Nunavut, du Nunavik et du Nunatsiavut pour évaluer l'état de santé général de la population inuite canadienne.

Depuis 2003, le navire a passé plus de 1400 jours en mer en mode science et a accueilli plus de 1100 passagers, incluant des scientifiques, des chercheurs, des techniciens, des étudiants, des professionnels et des journalistes de plus de 20 pays, pour parcourir plus de 150 000 milles nautiques soit près de 7 fois la circonférence de la terre. En 2012, les accomplissements scientifiques de l'Amundsen ont été célébrés à travers le Canada lorsque le navire fut choisi pour figurer sur le nouveau billet canadien de 50 dollars en polymère.

Le navire a quitté la cale sèche à St. Catharines, Ontario en mars dernier, à la suite d'un investissement majeur du gouvernement du Canada. Cette année, quatre-vingt membres de la Garde côtière canadienne et plus de 100 scientifiques participeront à l'expédition, durant laquelle l'Amundsen voyagera le long des côtes du Labrador et de l'île de Baffin, poursuivant au nord jusqu'à la baie de Baffin, passant par le passage du Nord-Ouest jusqu'à la mer de Beaufort et retournant ensuite à Québec vers la mi-octobre.

À propos d'ArcticNet
ArcticNet, un réseau de centres d'excellence du Canada, regroupe des scientifiques et des gestionnaires en sciences naturelles, en sciences de la santé et en sciences sociales avec leurs partenaires des organisations inuites, des communautés nordiques, des organismes fédéraux et provinciaux ainsi que du secteur privé pour étudier les impacts des changements climatiques et de la modernisation dans l'Arctique canadien côtier. Plus de 145 chercheurs d'ArcticNet, issus de 30 universités canadiennes et de 20 ministères fédéraux et provinciaux collaborent avec des équipes de recherche au Danemark, en Espagne, aux États-Unis, en Finlande, en France, au Groenland, au Japon, en Norvège, en Pologne, au Royaume-Uni, en Russie et en Suède.

Venez nous visiter au:
www.arcticnet.ulaval.ca
www.amundsen.ulaval.ca

Bas de vignette : "Le NGCC Amundsen a joué un rôle majeur dans la redynamisation de la science arctique au Canada en fournissant aux chercheurs canadiens et à leurs collaborateurs étrangers un accès sans précédent à l'océan Arctique. (Groupe CNW/ArcticNet)". Lien URL de l'image : http://photos.newswire.ca/images/download/20130726_C9830_PHOTO_FR_29311.jpg

SOURCE : ArcticNet

Renseignements :

Katie Blasco, agente de communications
ArcticNet
C: katie.blasco@arcticnet.ulaval.ca
T: (418) 656-3717
M: (418) 576-0355

Profil de l'entreprise

ArcticNet

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.