« Taser », feux d'artifice, grenade de la Seconde guerre mondiale : Découvertes inhabituelles des agents de contrôle en 2012

OTTAWA, le 25 févr. 2013 /CNW/ - Selon l'Administration canadienne de la sûreté du transport aérien (ACSTA), l'an dernier, les agents de contrôle des principaux aéroports du Canada ont contrôlé plus de 51 millions de passagers. Bien qu'il ne soit pas inhabituel de voir des bouteilles de liquides dépassant les 100 ml permis ou des couteaux de poche dans les bagages de cabine des passagers, d'autres découvertes les ont surpris.

  • Un porte-bonheur malchanceux
    • Plusieurs personnes voyagent avec des porte-bonheurs. Pour certains, il s'agit d'un porte-clés, pour d'autres c'est un fer à cheval. Un passager de Whitehorse avait sur lui un porte-bonheur très inhabituel : un couteau.  L'alarme du détecteur de métal a amené les agents de contrôle à inspecter un des souliers du passager et ils ont trouvé un couteau caché dans la semelle. Le passager a dit aux agents qu'il gardait ce couteau dans son soulier « pour la chance ». Pas de chance pour ce passager qui a dû abandonner son porte-bonheur.
  • Trop, c'est combien?
    • Un passager à l'aéroport international de Vancouver croyait que « 22 » couteaux papillon était la bonne réponse. Huit coups-de-poing américains faisaient aussi partie de sa réponse. Pour couronner le tout, quatre feux d'artifice ont été trouvés dans le bagage du passager. Les articles ont été confisqués par la police et le passager a été arrêté.
  • Situation explosive
    • À l'aéroport Billy Bishop de Toronto, les projets de voyage d'un aficionado de la Seconde guerre mondiale sont tombés à l'eau lorsque l'appareil de radioscopie a révélé ce qui ressemblait à une grenade. Une fouille subséquente et l'intervention de la police ont permis de déterminer que l'article était une réplique d'une grenade de la Seconde guerre mondiale. Évidemment, ce genre d'article n'est pas permis dans les avions.
  • Ce n'est pas ce qu'on appelle « voyager léger »
    • Des agents de contrôle à Vancouver ont fait une découverte surprenante lorsqu'un passager a franchi le portique de détection de métal : un couteau de chasse de six pouces. Ce n'est pas tout. Durant la fouille, ils ont aussi trouvé 30 g de marijuana et un bâton rétractable en acier (interdit en vertu du Code criminel du Canada). La police a été appelée sur les lieux et le passager a été arrêté.
  • Trouvaille « choc »
    • Puisqu'on ne sait jamais quand on aura besoin de son pistolet « Taser », un passager à l'aéroport Pearson de Toronto a cru bon d'apporter son dispositif de protection personnelle dans son bagage de cabine.  Lorsque la forme d'un revolver a été observée, les agents de contrôle ont examiné le sac de plus près et se sont aperçus qu'il s'agissait en fait d'un pistolet électrique. Ce type d'arme est non seulement interdit à bord des avions, mais il est également illégal d'en posséder en vertu du Code criminel du Canada.
  • Une ceinture remplie d'argent sonne l'alarme
    • À l'aéroport international Pearson de Toronto, un passager a déclenché l'alarme en franchissant le portique de détection de métal. Plusieurs rouleaux de pièces de monnaie ont été trouvés dans la ceinture du pantalon du passager. Les pièces de monnaie sont permises dans les bagages de cabine, alors espérons que ce passager comprendra qu'il serait plus à l'aise s'il mettait son argent dans son bagage.

Alors que la période achalandée de la semaine relâche approche à grands pas, l'ACSTA rappelle aux passagers de consulter acsta.gc.ca avant de se rendre à l'aéroport. Une bonne connaissance  de ce qui est permis à bord de l'avion rendra le  processus de contrôle plus rapide et plus agréable pour tous. Les passagers peuvent aussi trouver l'ACSTA à m.acsta.gc.ca, et sur Twitter à @acsta_gc.

Créée en 2002, l'ACSTA est une société d'État chargée :

  • du contrôle préembarquement (CPE) - contrôle des passagers, de leurs bagages de cabine et de leurs effets personnels;
  • du contrôle des bagages enregistrés (CBE);
  • du contrôle des non-passagers (CNP) - contrôle aléatoire des non-passagers;
  • des cartes d'identité pour les zones réglementées (CIZR) - administration du contrôle de l'accès aux zones réglementées de l'aéroport, au moyen de données biométriques. 


SOURCE : Administration canadienne de la sûreté du transport aérien (ACSTA)

Renseignements :

Mathieu Larocque
Porte-parole
613-998-4527
mathieu.larocque@acsta.gc.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.