« Pas de temps à perdre! » - Choisir de vivre autrement en Gaspésie-Îles-de-Madeleine

CARLETON-SUR-MER, QC, le 7 oct. 2015 /CNW Telbec/ - La Gaspésie-Îles-de-Madeleine débarque à Montréal le 14 octobre avec une campagne visant l'attraction de nouveaux résidents en quête d'un mode de vie différent. Sous le thème « Vivre autrement », elle met l'accent sur l'urgence de passer à autre chose avec le slogan « Pas de temps à perdre! ». Les 260 h par an1 en moyenne dans le trafic, l'attente d'une promotion au travail qui tarde, le projet d'entreprise dans un milieu saturé et les implications constamment repoussées sont autant de prétextes pour amener les gens à considérer cette région aux mille et une possibilités.

Forte d'exemples probants d'établissement réussi en Gaspésie et aux Îles-de-la-Madeleine, la région a mis sur pied une brigade de huit Gaspésiens aux profils variés qui investira trois lieux montréalais achalandés le 14 octobre : à la galerie du 1 000 De La Gauchetière (près de L'Atrium) de 7 h à 9 h, sur l'esplanade de la Place des Arts de 11 h 30 à 13 h 30 et près de l'agora du pavillon Judith-Jasmin de l'UQAM de 15 h 30 à 17 h 30. Leurs objectifs : « faire goûter » la région, dire pourquoi ils ont quitté leur mode de vie citadin pour s'y installer, échanger, présenter les possibilités de carrières. Et surtout, mettre en lumière à quel point ce grand saut leur a permis de s'accomplir au point de vue professionnel et personnel.

« Dans notre région, il y a de beaux défis professionnels à portée de main », souligne Sandra McNeil, agente de communication à la Stratégie d'établissement durable des personnes en Gaspésie et aux Îles-de-la-Madeleine, initiatrice de la campagne. « Notre banque d'emplois répertorie actuellement plus de 550 postes affichés, dont plusieurs de cadres et de professionnels. Pour la main-d'œuvre spécialisée, des postes intéressants sont régulièrement offerts, et ils demeurent accessibles aux personnes en début de carrière. » Également, de nombreuses entreprises créées ces dernières années (microbrasseries, brûleries, entreprises de plein air...) dans la région remportent un franc succès, et il reste beaucoup de place pour d'autres initiatives. Les technologies de l'information et des communications, notamment, constituent un secteur d'affaires prometteur. « Les TIC permettent aussi parfois, lors d'un déménagement dans la région, de conserver en télétravail l'emploi qu'on occupait en ville », ajoute Mme Mc Neil.

Un excellent taux de rétention
La région, où le taux de rétention des nouveaux arrivants est de 75 % après deux ans, regorge d'exemples de migration réussie. Qu'ils soient natifs de la Gaspésie ou des Îles-de-la-Madeleine, originaires des grands centres ou immigrants, la très grande majorité (environ 90 %) des nouveaux arrivants affirment que leur intégration s'est très bien passée. « Dans un monde où l'expression "temps de qualité" est populaire, avec la promotion du slow living, nous croyons fermement que la Gaspésie et les Îles-de-la-Madeleine ont beaucoup à offrir, fait valoir Mme McNeil. Qui dit plus de temps dit sorties en plein air improvisées, dîners au bord de la mer, plus d'activités culturelles, possibilités d'implication, moments précieux en famille et avec les amis, etc. »

La campagne « Vivre autrement », qui durera quelques semaines dans la métropole, ciblera les automobilistes pris dans le trafic en pleine heure de pointe(!) par une commandite des bulletins de circulation du matin à la radio Rythme FM, un panneau numérique à l'entrée du pont Champlain et un super panneau aux abords du pont Jacques-Cartier. Elle se poursuivra aussi sur le Web, où seront diffusés des témoignages inspirants de personnes établies dans la région depuis plusieurs années.

Cette campagne s'inscrit dans la Stratégie d'établissement durable des personnes en Gaspésie et aux Îles-de-la-Madeleine 2012-2018, portée par une cinquantaine d'organisations partenaires. La stratégie englobe trois thèmes principaux autour desquels s'articulent ses actions : la valorisation de ses territoires par la population, l'attraction de nouvelles populations ainsi que l'accueil et l'intégration des nouveaux arrivants, et ce, peu importe leur âge, leur origine ou leur occupation.

__________________________
1 Durée moyenne des déplacements pour se rendre au travail dans la région métropolitaine de Montréal, Statistique Canada, Enquête sociale générale, 2010

 

SOURCE Stratégie d'établissement durable des personnes en Gaspésie et aux Îles-de-la-Madeleine

Renseignements : Information : Sandra McNeil, agente de communication, Stratégie d'établissement durable des personnes en Gaspésie et aux Îles-de-la-Madeleine, 418 392-1692, info@gaspesieilesdelamadeleine.ca; Source : Marie-Ève Forest, Communication Antilope et Sandra McNeil, Stratégie d'établissement durable des personnes en Gaspésie et aux Îles-de-la-Madeleine

RELATED LINKS
gaspesieilesdelamadeleine.ca

Profil de l'entreprise

Stratégie d'établissement durable des personnes en Gaspésie et aux Îles-de-la-Madeleine

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.