« Le Québec mérite un véritable plan d'action, et des résultats, en électrification des transports » - Pierre Karl Péladeau

QUÉBEC, le 8 oct. 2015 /CNW Telbec/ - À la veille du lancement du Plan d'action en électrification des transports 2015‑2020 du gouvernement libéral, le député de Saint‑Jérôme et chef de l'opposition officielle, Pierre Karl Péladeau, et la députée de Vachon et porte‑parole du Parti Québécois en matière de transports, de stratégie maritime, d'électrification des transports et de télécommunications, Martine Ouellet, ont présenté les priorités du Parti Québécois.

« Le gouvernement Marois avait fait de l'électrification des transports une priorité lors de son mandat, en annonçant des investissements de plus de un demi‑milliard. Depuis l'arrivée en poste des libéraux, il y a près de 18 mois, l'électrification des transports est délaissée. Plusieurs entreprises ont même été dans l'obligation de réduire leurs activités, faute d'appui du gouvernement. Pendant ce temps, d'autres nations avancent. Demain, le gouvernement Couillard annoncera finalement une stratégie pour relancer ce secteur névralgique pour l'indépendance énergétique du Québec, pour la réduction de son empreinte carbone et pour son économie. Nous espérons que cette stratégie sera appuyée par une réelle volonté gouvernementale pour en assurer le succès », a déclaré Pierre Karl Péladeau.

Des exigences claires du Parti Québécois
Martine Ouellet a présenté les priorités du Parti Québécois qui, selon elle, devraient se retrouver dans le plan d'action. « Nous avons présenté, il y a plusieurs mois, un projet de loi zéro émission pour augmenter de façon significative l'offre de véhicules électriques sur le marché automobile québécois. Une telle législation ferait en sorte de rendre les véhicules hybrides branchables et électriques plus accessibles pour les Québécois. Cette loi inciterait en outre les grands constructeurs automobiles à vendre une quantité croissante de tels véhicules au Québec, comme cela se fait dans 10 États américains, représentant près de 30 % du marché. Par ailleurs, le gouvernement libéral doit appuyer clairement le projet Nomade, un véhicule électrique 100 % québécois », a‑t‑elle précisé.

Par ailleurs, sur le plan du transport collectif, les tergiversations du ministre des Transports doivent cesser. Il multiplie les études, recule sur des décisions et allonge les délais. Le gouvernement libéral doit par exemple remettre sur les rails trois projets structurants pour le Grand Montréal : le prolongement de la ligne bleue du métro, le SLR sur le pont Champlain et l'électrification de l'axe Saint‑Michel-Montréal.

« L'électrification des transports s'avère un chantier essentiel pour le développement du Québec du XXIe siècle. Nous avons tous les éléments en main pour nous positionner avantageusement autour d'un nouveau pôle convergent et intégré de ressources naturelles, intellectuelles et financières. Nous espérons que le gouvernement libéral entendra l'appel de tous les acteurs. Le Québec mérite un véritable plan d'action, et des résultats, en électrification des transports », a conclu le chef de l'opposition officielle. 

 

SOURCE Aile parlementaire du Parti Québécois

Renseignements : Bruno-Pierre Cyr, Attaché de presse, Cabinet du chef de l'opposition officielle, 418 643-2743


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.