« Le Québec a perdu suffisamment d'emplois » - Pierre Karl Péladeau

QUÉBEC, le 18 févr. 2016 /CNW Telbec/ - Le chef de l'opposition officielle, Pierre Karl Péladeau, a interpellé le premier ministre Philippe Couillard sur la perte additionnelle de 200 emplois chez Rio Tinto au Saguenay-Lac-Saint-Jean.

« Il ne s'est pas créé un seul emploi au Québec depuis le mois d'avril 2015. Seulement au cours des dernières semaines, les pertes d'emplois se sont multipliées : Colabor, Transcontinental, Jean Coutu, Tembec, Bell Helicopter, Bombardier, Rio Tinto. Malgré tout, pour le premier ministre, tout va bien. Nous perdons la propriété de Rona, et la ministre de l'Économie nous dit que c'est bénéfique pour le Québec. Bombardier annonce le congédiement de 7000 personnes, et le premier ministre affirme que c'est une bonne nouvelle. Rio Tinto annonce l'abolition de 200 postes de cadres, et le ministre des Finances soutient que ce n'est pas une catastrophe. Que se passe-t-il dans ce gouvernement? », a demandé Pierre Karl Péladeau.

Le chef de l'opposition officielle rappelle que la convention de continuité, signée par Alcan et le gouvernement du Québec avant la vente de la compagnie à Rio Tinto, en 2006, exige « le maintien, au Québec, d'activités et de sièges sociaux opérationnels, financiers et stratégiques importants pour Alcan et ses actifs à des niveaux essentiellement similaires à ceux d'Alcan à ce moment ». L'article 15 stipule d'ailleurs qu'avant de prendre la décision de modifier ses politiques quant au maintien de son siège social au Québec, la compagnie doit aviser le gouvernement de ses intentions par écrit.

« Le premier ministre n'a visiblement pas fait ses devoirs élémentaires pour les employés d'Alcan, ni pour la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean, ni pour le Québec. Prend-il l'engagement d'évaluer la suppression des 400 emplois au siège social de Rio Tinto à la lumière des obligations et des conséquences prévues à la convention de continuité, et d'informer les Québécois des suites qu'il entend donner à cette analyse? », a ajouté M. Péladeau.

« Nous ne savons pas si le gouvernement a été avisé ni ce qu'il fera. Nous comprenons donc que le ministre des Finances et sa collègue de l'Économie sont encore une fois en train de manquer à leurs devoirs. Ils n'ont pas l'air de se rendre compte que c'est dramatique pour le Saguenay-Lac‑Saint‑Jean de perdre 200 emplois de grande qualité et de voir un centre décisionnel s'effriter. Au lieu de dire que ce n'est pas une catastrophe, est-ce que le gouvernement pourrait enfin agir pour stimuler la création d'emplois? », a conclu le chef du Parti Québécois.

 

SOURCE Cabinet du chef de l'opposition officielle

Renseignements : SOURCE : Bruno-Pierre Cyr, Attaché de presse, Cabinet du chef de l'opposition officielle, 418 643-2743


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.