« Je compte Mtl » La Ville de Montréal présente les résultats du dénombrement des personnes en situation d'itinérance

MONTRÉAL, le 7 juill. 2015 /CNW Telbec/ - Le maire de Montréal, M. Denis Coderre, et Mme Monique Vallée, responsable du développement social et communautaire ainsi que de l'itinérance au comité exécutif de la Ville de Montréal, accompagnés de M. Eric Latimer, chercheur à l'Institut Douglas et professeur à l'Université McGill, ont présenté les résultats du premier dénombrement des personnes en situation d'itinérance qui a eu lieu le 24 mars dernier.

Inspiré des meilleures pratiques éprouvées dans plusieurs villes à travers le monde, le dénombrement montréalais a bénéficié de l'expertise du Centre de recherche en santé mentale de l'Institut Douglas qui a été mandaté par la Ville de Montréal en décembre dernier pour effectuer les travaux de recherche. Cet exercice a été rendu possible grâce à la participation de divers partenaires et de plus de 700 bénévoles dont la mobilisation et la formation ont été assumées par le YMCA de Montréal.

Quelques faits saillants du rapport :

 

  • 3016 personnes étaient en situation d'itinérance visible à Montréal le soir du 24 mars 2015.
  • De façon générale, Montréal compte moins de personnes en situation d'itinérance par 10 000 habitants que Vancouver (sans la région urbaine), Edmonton et Calgary, et un peu moins que Toronto. Par contre, Montréal compte plus de gens qui passent la nuit à l'extérieur, comparativement à Toronto et Calgary, toujours par 10 000 habitants.
  • 76 % des personnes en situation d'itinérance sont des hommes. Cette proportion s'élève à 93 % chez les personnes demeurant dans des lieux extérieurs. Par ailleurs, 54 % de personnes qui sont dans des logements de transition sont des femmes.
  • 44 % des personnes en situation d'itinérance sont nées à Montréal, et 16% ailleurs au Québec.
  • Les immigrants représentent 10 % de la population itinérante, alors qu'ils représentent 33,2 % de la population de Montréal.
  • La population autochtone est quant à elle surreprésentée. 10 % des personnes dénombrées dans l'exercice sont des autochtones, alors que ceux-ci forment 0,56 % de la population montréalaise. Les Inuits sont également surreprésentés, comptant pour 40 % des autochtones en situation d'itinérance.
  • Les anciens combattants représentent 6 % des personnes dénombrées.

 

« Le dénombrement des personnes en situation d'itinérance était l'une des priorités de notre Plan d'action montréalais en itinérance 2014-2017. Les résultats des travaux menés par l'équipe de l'Institut Douglas offrent un portrait clair du phénomène d'errance à Montréal. Ces données sont précieuses dans la mesure où elles nous permettront à la fois de mieux comprendre la réalité de l'itinérance et d'agir plus efficacement afin de l'endiguer. Il s'agit d'une première étape dans nos efforts pour avoir un portrait détaillé de l'itinérance à Montréal », a déclaré M. Denis Coderre.

« Pour bien gérer un phénomène aussi complexe que l'itinérance, il faut d'abord pouvoir le mesurer. Nous sommes redevables à l'équipe du Centre de recherche de l'Institut Douglas ainsi qu'à l'ensemble des partenaires impliqués dans cette démarche pour l'important travail accompli. En utilisant dans le futur une méthodologie comparable, nous pourrons vérifier si le phénomène est croissant ou décroissant et moduler notre action en conséquence », a ajouté Mme Vallée.

« Le dénombrement, mené par environ 700 bénévoles, fournit une estimation assez précise du nombre de personnes en situation d'itinérance le soir du 24 mars dernier. De plus, les 1522 questionnaires détaillés que les gens ont accepté de remplir nous donnent un portrait fidèle de cette population et offriront des informations précieuses tant pour les décideurs publics que pour les organismes du milieu », a déclaré M. Eric Latimer, chercheur à l'Institut universitaire en santé mentale Douglas (CIUSSS de l'Ouest-de-l'Île de Montréal) et professeur à l'Université McGill, qui a co-dirigé le dénombrement.

La prochaine étape prévue au Plan d'action montréalais en itinérance est la nomination d'un protecteur des personnes en situation d'itinérance qui aura comme mandat d'évaluer les mesures mises en place pour leur venir en aide et de formuler des recommandations.

Pour obtenir une version électronique du Plan d'action montréalais en itinérance 2014-2017 ou du Rapport de travail sur le dénombrement 2015 des personnes en situation d'itinérance sur l'île de Montréal, veuillez consulter le site Web suivant : ville.montreal.qc.ca/diversite.

 

SOURCE Ville de Montréal - Cabinet du maire et du comité exécutif

Renseignements : Source : Catherine Maurice, Attachée de presse, Cabinet du maire et du comité exécutif, 514 346-7598; Renseignements : René Pageau, Relationniste, Service des communications, 514 868-4580


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.