« J'agis concrètement pour offrir de meilleures conditions aux acteurs forestiers et fauniques » - Laurent Lessard

QUÉBEC, le 20 avril 2016 /CNW Telbec/ - Le ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs, M. Laurent Lessard, a profité de l'étude des crédits du ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs (MFFP) pour faire le bilan de ses réalisations des deux premières années de son mandat.

« Depuis ma nomination à titre de ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs, j'ai agi concrètement pour offrir de meilleures conditions aux acteurs forestiers et fauniques de chez nous afin qu'au Québec notre forêt et notre faune puissent continuer de générer de manière durable des emplois et des retombées économiques en région. Le Québec est un chef de file mondial en matière de gestion des forêts, de la faune et des parcs; cette vision continuera de guider nos actions », a déclaré le ministre Lessard.

Au cours des deux dernières années, nous avons travaillé en lien étroit avec les acteurs de tous les secteurs, que ce soit les fédérations fauniques, les partenaires de la forêt privée et les industriels forestiers. Nous nous sommes dotés d'un plan d'action pour chaque secteur afin d'atteindre des objectifs communs pour l'avenir de ceux-ci. Plusieurs de ces réalisations touchent la compétitivité des entreprises forestières et la gestion durable des ressources fauniques ainsi que l'accessibilité aux parcs.

Forêts : compétitivité des entreprises

  • Valeur marchande des bois sur pied : un nouveau mécanisme a été implanté. Il permet dorénavant d'effectuer une transposition directe des prix des enchères des bois sous garantie d'approvisionnement.
  • Pour résoudre le débat relatif au coût de la fibre, création, en juin 2015, de la Cellule d'intervention forestière réunissant le MFFP, le ministère de l'Économie, de la Science et de l'Innovation et le ministère des Finances. Les travaux de cette cellule ont fourni des constats et des pistes de solution qui se sont traduits par des mesures concrètes dans le budget 2016-2017 pour le secteur forestier, avec une enveloppe de 230 M$ sur cinq ans. Un rapport historique a d'ailleurs été annexé au budget pour présenter les conclusions des travaux de la cellule.
  • Particularités et modulation régionale : nous avons poursuivi nos efforts de régionalisation et d'opérationnalisation du régime forestier : Initiative Maniwaki; Cellule de travail Témiscamingue qui s'est conclue par une convention de partenariat; Cellule Mauricie dans laquelle nous avons adapté nos opérations forestières dans le but de reconnaître les particularités de cette région; Initiative Rapide-des-Joachims; Initiative Côte-Nord qui s'est conclue par la signature de l'Entente Côte-Nord, en août 2015, entre le gouvernement et les industriels forestiers. Cette entente a pour but de maintenir les activités et les emplois de l'industrie forestière dans la région dans un contexte d'épidémie de tordeuse des bourgeons de l'épinette, et ce, dans le respect des engagements commerciaux du gouvernement.
  • Mise en place d'autres mesures spécifiques à certaines régions pour la saison 2015-2016, dont l'entrée en vigueur d'un programme de maintien des activités d'approvisionnement forestier sur le territoire de La paix des braves évalué à 6,3 M$. Augmentation de l'aide maximale versée dans le cadre des mesures d'accès au marché en forêt feuillue et mixte, qui passe de 160 $ à 240 $ par hectare.
  • Travaux sylvicoles : confirmation par le ministre tôt en saison des montants investis pour la réalisation des travaux sylvicoles, lesquels atteignent un total de 675 M$ de 2014-2015 à 2016-2017, offrant ainsi aux entrepreneurs en travaux sylvicoles et aux travailleurs forestiers une stabilité et de la prévisibilité.
  • Améliorations apportées aux mécanismes de mise aux enchères des bois dans le but de mieux intégrer les secteurs aux enchères dans les opérations forestières des entreprises, tout en encourageant la participation d'un maximum de joueurs dans le processus.
  • Reconnaissance de la Charte du bois comme un engagement gouvernemental, le 7 avril 2015.En décembre 2015, lancement par le ministre de la Stratégie d'aménagement durable des forêts, pièce maîtresse du nouveau régime forestier et vision d'avenir de la foresterie québécoise. La Stratégie expose la vision et les objectifs retenus au Québec en matière d'aménagement durable des forêts.
  • Plan stratégique 2015-2019 en forêt privée convenu entre le ministre et l'ensemble des partenaires. De ce plan découle la stratégie de l'augmentation des livraisons de la forêt privée. Le crédit pour ce plan revient donc aux partenaires du secteur qui se sont donné comme mandat d'augmenter les livraisons en étant bien accompagnés par l'État. De plus, dans le plan d'action avec les partenaires, nous avons travaillé au cours de la dernière année à la détermination d'un taux unique. Cette entente permet à l'ensemble des acteurs de la filière de travailler sur une base commune.
  • L'ensemble des partenaires de la forêt privée ayant travaillé de pair avec le ministre, reconnaissance de ce secteur par le gouvernement et mise en œuvre de mesures budgétaires qui favorisent l'environnement d'affaires des producteurs forestiers dans le but d'augmenter la mobilisation des bois provenant de la forêt privée pour stimuler l'économie de nos régions forestières.
  • Défense de nos marchés et promotion de notre régime : le ministre a plusieurs fois promu et défendu sur la scène internationale la rigueur du régime forestier québécois, notamment dans le contexte de la perte ou la suspension de certifications du Forest Stewardship Certification (FSC) par certaines entreprises forestières. Le ministre s'est également impliqué dans la révision en cours des normes afin de faire reconnaître la spécificité du Québec.

Faune et parcs : gestion durable des ressources et accessibilité aux parcs

  • Adoption en avril 2016 du Plan d'action gouvernemental pour l'aménagement de l'habitat du caribou forestier. Ce plan consiste à concentrer la majeure partie des efforts de protection sur les éléments clés de l'habitat du caribou forestier et là où les chances de succès sont les meilleures pour la sauvegarde de l'espèce, tout en tenant compte du développement socioéconomique des régions concernées.Mise en œuvre du Plan de gestion du saumon atlantique qui a pour but de favoriser l'exploitation durable des populations et de maximiser les retombées économiques de la pêche de cette espèce emblématique.
  • Mise en œuvre de plans de gestion pour la pérennité du doré et du dindon sauvage de même que mise à jour du plan de gestion de l'orignal.
  • Élaboration avec les zecs d'une stratégie d'encadrement des chasseurs de même que suivi des règles de camping dans leur territoire.
  • Afin de rétablir la situation financière du Secteur de la faune et des parcs, hausse des tarifs de certains permis de chasse, de pêche et de piégeage pour assurer le financement de ce secteur, permettant ainsi l'embauche d'équipes supplémentaires et le maintien du Programme de réinvestissement dans le domaine de la faune, comme le demandaient les fédérations.
  • Abolition de la redevance de piégeage à la suite de la demande de la fédération.
  • Parcs nationaux : création en 2016 du parc national Ulittaniujalik, dans le sud-est de la baie d'Ungava, d'une superficie de 5 293 km2, ce qui en fait le deuxième parc en importance au Québec.
  • Dans le but de faire des parcs nationaux du Québec une destination de choix pour les familles, admission gratuite des jeunes de 17 ans ou moins.

« Ces réalisations démontrent bien, encore une fois, l'importance qu'accorde le gouvernement à nos forêts, à notre faune et à nos parcs. Le travail réalisé au cours des deux dernières années profitera à l'ensemble des citoyens de toutes les régions du Québec », a souligné le ministre Lessard.

Pour obtenir des renseignements sur le Ministère et en savoir plus sur ses activités et ses réalisations, consultez le mffp.gouv.qc.ca et les réseaux sociaux :

https://www.facebook.com/ForetsFauneParcs 
https://twitter.com/MFFP_Quebec

 

Source :
Mathieu GaudreaultAttaché de presse
Cabinet du ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs
Tél. : 418 643-7295

 

SOURCE Cabinet du ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs

Renseignements : Mathieu Gaudreault, Attaché de presse, Cabinet du ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs, Tél. : 418 643-7295


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.