« Cap des Biches », la centrale électrique hautement efficace de ContourGlobal, a été inaugurée par le président du Sénégal, Macky Sall

-- La première phase de la centrale, de 53 MW sur une puissance totale de 86 MW, a été réalisée en 14 mois seulement

-- La deuxième phase de la centrale du Cap des Biches, de 33 MW, commencera à produire de l'électricité en septembre 2016

-- La centrale moderne, très efficace, fournira de l'énergie fiable, à faible coût, à 100 000 personnes au Sénégal

DAKAR, Sénégal et NEW YORK, 14 juin 2016 /CNW/ -- ContourGlobal, une société de production d'énergie établie aux États-Unis, a inauguré aujourd'hui à Rufisque, une ville située à la sortie de Dakar, la capitale du Sénégal, la centrale du Cap des Biches, son projet de production électrique de 53 MW. La centrale du Cap des Biches, le plus grand investissement par une société américaine au Sénégal, a été inaugurée en présence de 300 invités et dignitaires dont Son Excellence Macky Sall, Président de la République du Sénégal, Mohammed Dionne, Premier ministre de la République du Sénégal, Joseph C. Brandt, PDG de ContourGlobal, Thierno Alassane SALL, ministre de l'Énergie du Sénégal, et Mouhamadou Makhtar Cissé, directeur général de la SENELEC, la compagnie nationale de distribution d'électricité. Ont également assisté à l'événement James P. Zumwalt, l'ambassadeur des États-Unis auprès de la République du Sénégal et de la République de Guinée Bissau, Cheick Oumar Sylla, vice-président exécutif de ContourGlobal, et d'autres cadres supérieurs de la société, ainsi que des représentants de l'Overseas Private Investment Corporation (OPIC), la Société financière internationale (SFI) du Groupe de la Banque mondiale et Wärtsilä Oy, le constructeur de la centrale électrique. L'annonce intervient à peine un mois après que ContourGlobal a eu inauguré ses installations de gaz méthane et sa centrale électrique sur le lac Kivu au Rwanda.

La centrale du Cap des Biches est une centrale thermique de 86 MW conçue et construite par ContourGlobal en deux phases : la première de 53 MW a commencé à produire de l'électricité en avril 2016, après seulement 14 mois de travaux, et la deuxième phase de 33 MW, entamée en janvier 2016, produira de l'électricité d'ici septembre 2016. La nouvelle centrale a été conçue pour exploiter les installations et l'infrastructure en place, site d'une ancienne centrale, ce qui permet à la centrale du Cap des Biche de réduire le coût de développement et de construction d'une part et, d'autre part, de produire de l'énergie thermique au moindre coût au Sénégal.

La centrale du Cap des Biches sera en service jour et nuit et constituera un puissant levier de croissance économique du Sénégal. Par ailleurs, le projet bénéficie d'un modèle de financement novateur en alliant deux principales institutions de financement du développement : l'OPIC, qui finance la première phase à raison de 91 millions de dollars US pour 18 ans, et la SFI qui accorde un swap de devises pour le même montant et la même échéance. L'OPIC et la SFI entendent souscrire un montage similaire pour les 41 millions de dollars US prévus au titre du financement de la deuxième phase du projet.

Selon Joseph C. Brandt, PDG de ContourGlobal, « ContourGlobal et Senelec se sont engagés à réaliser le projet lors du Sommet des dirigeants africains que le président américain, Barack Obama, a convoqué à Washington DC, en août 2014. La centrale a été rendue possible grâce à deux engagements visionnaires, à savoir l'initiative Énergie pour l'Afrique du président Obama et le Plan Sénégal Émergent du président Macky Sall, consistant à éliminer la pauvreté et à mettre les avantages du développement au profit du continent africain. »

Mouhamadou Makhtar Cissé, directeur général de la Senelec, a observé : « La réalisation de la centrale du Cap des Biches constitue une étape décisive du Plan Sénégal Émergent. Appuyé par le  gouvernement sénégalais, Senelec a mis en place une politique énergétique où la combinaison d'énergies s'accompagne du souci de satisfaire à la demande aux prix les plus bas possibles. Cela aidera le pays à lutter contre la pauvreté et à s'assurer du développement industriel du Sénégal. »

« Aujourd'hui marque une étape importante dans le développement en Afrique de l'Ouest tiré par le secteur privé. ContourGlobal est un fidèle partenaire de l'OPIC et, avec notre soutien, son travail au Cap des Biches fait avancer l'initiative Énergie pour l'Afrique du président Obama, du fait qu'elle implante dans la région des centrales électriques, de modèles bancables, et surtout qu'elle apporte une énergie nouvelle à la population du Sénégal », a déclaré Elizabeth Littlefield, présidente et chef de la direction de l'OPIC.

« L'électricité, un impératif du développement, est indispensable à la croissance économique », a déclaré Vera Songwe, directeur de la SFI chargé de l'Afrique de l'Ouest et Centrale. « Les approches novatrices, sur mesure, de la SFI permettent aux acteurs du secteur privé de jouer un rôle plus important dans la mise en place des installations énergétiques de premier ordre à l'appui du Plan Sénégal émergent. »

À propos de ContourGlobal

ContourGlobal est promoteur et exploitant de centrales électriques implantées dans 20 pays sur 3 continents. La société détient et exploite un portefeuille constitué de 62 centrales électriques adossées à des technologies énergétiques thermiques et renouvelables, avec une puissance brute actuelle d'environ 4 000 MW. Ses projets, qui font appel à divers types de combustibles, de technologies et d'équipements, sont mis en œuvre par un effectif mondial composé de 2 000 personnes travaillant pour ContourGlobal.

ContourGlobal en Afrique

ContourGlobal a commencé son activité en Afrique, en 2008, lorsqu'elle a conçu et réalisé sa centrale électrique phare à Lomé, au Togo, un projet lauréat du prix « Impact Award for Critical Infrastructure » (Impact de la catégorie Infrastructure critique) de l'Overseas Private Investment Corporation (2014), qui a entamé ses opérations commerciales en 2010 et qui est depuis producteur d'électricité fiable pour le pays.

Le projet novateur de ContourGlobal au Rwanda consiste à produire de l'électricité tant nécessaire à partir du méthane potentiellement mortel extrait du fond du lac Kivu. Le projet KivuWatt, mis en service en décembre 2015, qui a reçu le prix « Deal of the Year » (opération de l'année) décerné par Project Finance International en 2010, sera élargi dans les années à venir pour augmenter la capacité de production à plus de 100 MW d'électricité au Rwanda.

ContourGlobal offre également des services de trigénération efficaces (chaleur, électricité et eau) au Nigéria, à notre client, Nigeria Bottling Company Limited, l'une des principales entreprises dans l'industrie des boissons non alcoolisées dans le pays, la seule franchise embouteilleur de The Coca-Cola Company au Nigéria. Nos entreprises nigérianes font partie du groupe ContourGlobal Solutions dont le financement par l'OPIC a reçu la distinction « opération de l'année » attribuée par Project Finance International en 2011.

ContourGlobal compte également près de 2 000 MW de projets en développement dans toute l'Afrique.

Pour tout complément d'information sur ContourGlobal, rendez-vous www.contourglobal.com

SOURCE ContourGlobal

Renseignements : CONTACT : Contact presse ContourGlobal : Heidi Gluck, Téléphone : +43 1 5124321, +43 664 4416240, glueck@heidiglueck.at, http://www.contourglobal.com


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.