« Asphalte : des solutions innovantes pour régler les problèmes de nids-de-poule » - Louise Harel et Benoit Dorais

MONTRÉAL, le 24 mai 2013 /CNW Telbec/ - « Le pavage déficient de nos rues est, à juste titre, une des insatisfactions majeures des Montréalais », a déclaré Louise Harel, chef de Vision Montréal, accompagnée Benoit Dorais, maire du Sud-Ouest et vice-président du comité exécutif de coalition. « Montréal, ville du savoir, a pourtant toutes les capacités pour proposer des solutions innovantes et rapidement les mettre en application au conseil de ville », a-t-elle ajouté.

« La motion que présentera Vision Montréal mardi prochain propose que soient étudiées la faisabilité et la rentabilité de la production d'asphalte municipale utilisant des procédés innovants », a-t-elle rappelé.

Lutter contre la corruption

« Une production d'asphalte municipale permettra de briser l'existence de tout cartel qui maintient un marché fermé à Montréal. Encore hier, le témoin Gilles Théberge déclarait à la Commission Charbonneau que la collusion avait permis des marges de profit de 30 %, au lieu de 4 à 8 % dans un marché libre de l'asphalte. Ne pas se donner la possibilité de contrôler nos dépenses est impensable », a affirmé Louise Harel.

« Stimuler la concurrence public-privé dans le marché de l'asphalte favorisera l'autonomie de la Ville, permettra de reprendre le contrôle sur les prix et sur le marché et ramènera l'expertise interne au sein des services de la Ville. On ne peut plus abandonner notre vigilance au profit du secteur privé. Une chose est sûre : dans la situation actuelle, il faut oser sortir des sentiers battus », a-t-elle expliqué.

Des procédés innovants

« Montréal dispose des unités de recherche et des spécialistes en la matière. L'arrondissement du Sud-Ouest en a donné l'exemple récemment, alors que nous avons utilisé un solvant développé par l'École de technologie supérieure (ÉTS) et des matériaux recyclés pour combler de manière satisfaisante, à prix compétitif, des nids-de-poule, malgré des conditions difficiles », affirmé Benoit Dorais.

« Rappelons qu'en plus des avantages économiques que procure une telle usine, les impacts positifs sur l'environnement sont considérables. Pour le Sud-Ouest, c'est 2000 à 4000 tonnes d'asphalte en provenance des travaux d'excavation qui pourraient être détournés du site d'enfouissement et réutilisés. En améliorant nos méthodes, nous pourrons par exemple réduire les déplacements des camions lourds, et par le fait même nos émissions de GES, comme l'a fait Vancouver », a-t-il poursuivi.

« Montréal investit des millions de dollars dans la construction et la réparation de ses infrastructures routières. En 2013, la Ville consacrera 5,2 millions de dollars dans des réfections de rues, pour des projets de petites et de moyennes envergures. Ces investissements doivent être accompagnés de financement de recherche et développement, pour que la Ville soit compétitive et innovante. Le Laboratoire sur les chaussées et matériaux bitumineux de l'ÉTS en est un exemple. Avec l'aide des cols bleus, nous pouvons faire équipe. Les bénéfices pour les Montréalais sont trop nombreux pour que nous n'étudions pas plus en profondeur les possibilités », a conclu Benoit Dorais.

La motion qui sera déposée par Vision Montréal à la prochaine séance du conseil de ville peut être consultée au lien suivant : http://visionmtl.com/depot/motions/27mai2013/4.%20Motion%20-%20%e9tude%20usine%20d%27asphalte.pdf

Informations supplémentaires

PRIX DE L'ASPHALTE
La Ville a conclu le mois dernier des ententes-cadres pour différents types d'asphalte. Les prix varient entre 57$ à 82$ par tonne métrique. Il faut y ajouter des frais de livraison selon l'arrondissement visé, qui varient entre 4,55$ (Anjou) et 9,52$ (Lasalle). LE MONTANT TOTAL ESTIMÉ EST DE 5,2 M$. Ce sont pour les travaux de petite à moyenne envergure, dont les nids-de-poule.

TONNAGE PAR ANNÉE
Cette année, environ 63 723 tonnes seront utilisées, n'incluant pas les grands travaux.

LE NB DE KILOMÈTRES À ENTRETENIR
Plus de 5 000 km de voies de circulation (839 km en artériel et 4 200 km en local) et 6 550 kilomètres de trottoirs

NB DE KM DE ROUTE
RdP-PaT : 355 km de rues et 475 km de trottoirs
MHM : 313 km de rues, 454 km de trottoirs, 40 km de voies cyclables
Sud-Ouest : 161Km de rues et 300Km de trottoirs

SOURCE : Ville de Montréal - Cabinet de la Chef Louise Harel

Renseignements :

Militza Jean
Attachée de presse
Cabinet de la chef Louise Harel
Bureau : 514-872-2934
Cell. : 514-247-0446
militza.jean@ville.montreal.qc.ca
@labandeamili

Profil de l'entreprise

Ville de Montréal - Cabinet de la Chef Louise Harel

Renseignements sur cet organisme

Communiqués Montréal

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.