Une plaque provinciale commémore Chloe Cooley et la Loi de 1793 visant à restreindre l'esclavage dans le Haut-Canada



    QUEENSTON HEIGHTS, ON, le 23 août /CNW/ - La Fiducie du patrimoine
ontarien et la Commission des parcs du Niagara ont dévoilé aujourd'hui une
plaque provinciale commémorant Chloe Cooley et la Loi de 1793 visant à
restreindre l'esclavage dans le Haut-Canada. La plaque a été dévoilée par
l'honorable Lincoln M. Alexander, président de la Fiducie du patrimoine
ontarien.
    "La Loi de 1793 visant à restreindre l'esclavage représente une étape
importante dans l'établissement des droits des noirs dans ce pays", a déclaré
M. Alexander. "Les actions courageuses de Chloe Cooley ont inspiré le
changement qui a éventuellement mené à l'abolition de l'esclavage au Canada.
Cette plaque provinciale aidera les générations futures à se souvenir du rôle
qu'ont joué les Canadiens noirs dans la formation de notre histoire."
    Le 14 mars 1793, Chloe Cooley - une esclave noire de Queenston - fut
emmenée de force par son propriétaire et vendue aux Etats-Unis. Le vétéran
noir, Peter Martin, signala cet incident et les protestations violentes de Mme
Cooley au lieutenant-gouverneur John Graves Simcoe, ce qui incita ce dernier à
déposer le projet de Loi de 1793 visant à restreindre l'esclavage dans le
Haut-Canada, étape importante dans la lutte pour l'abolition de l'esclavage.
Cette plaque provinciale a été conçue grâce au soutien financier du ministère
des Affaires civiques et de l'Immigration de l'Ontario et fait partie des
activités marquant le 200e anniversaire de l'abolition de la traite des
esclaves.
    "Puisque cette année marque le bicentenaire de l'abolition de la traite
des esclaves, il est tout indiqué que nous célébrions les premiers efforts
déployés dans la lutte pour abolir l'esclavage dans ce pays", a affirmé la
ministre de la Culture, Caroline Di Cocco. "Cette plaque provinciale commémore
un moment important de l'histoire de l'Ontario, qui a exercé une influence
durable sur notre mode de vie."
    En juillet 1793, l'Assemblée législative du Haut-Canada adopta "une loi
visant à prévenir à l'avenir l'entrée d'esclaves et à limiter la durée du
contrat de servitude dans la province", loi qui interdisait l'importation
d'esclaves dans le Haut-Canada. Bien qu'aucun esclave habitant déjà la
province ne fût immédiatement affranchi, cette loi constituait la première
étape vers l'abolition de l'esclavage. Après l'adoption de la Loi en 1793, le
Haut-Canada devint un refuge pour les esclaves fugitifs américains. Environ
30 000 esclaves trouvèrent la liberté dans le Nord grâce au chemin de fer
clandestin, jusqu'à l'abolition de l'esclavage aux Etats-Unis en 1863, après
la guerre de Sécession.
    "L'égalité est une valeur essentielle de notre société", a mentionné Kim
Craitor, député provincial de Niagara Falls. "L'histoire de Chloe Cooley et de
la Loi de 1793 illustre bien les combats des premiers Canadiens noirs et le
rôle que cette loi a joué pour établir leur droit à la liberté."
    L'abolition, en 1807, de la traite transatlantique des esclaves fut un
autre pas vers l'abolition de l'esclavage, mais l'élimination complète de
l'esclavage au Canada n'eut lieu qu'en 1834 lorsque la Grande-Bretagne adopta
la Abolition of Slavery Act (Loi portant sur l'abolition de l'esclavage), qui
mit fin à la pratique dans tout l'Empire. Cependant, le nombre d'esclaves au
Canada à cette date était négligeable grâce à la Loi de 1793 visant à
restreindre l'esclavage dans le Haut-Canada.
    "Nous sommes heureux que cette plaque, dédiée à Mme Cooley, se joigne aux
autres plaques et monuments de ce parc commémorant les contributions
importantes et l'influence des Canadiens noirs sur le développement et
l'histoire de l'Ontario", a ajouté le président de la Commission des parcs du
Niagara, M. Jim Williams. "La Commission des parcs du Niagara forme un paysage
revêtant une importance historique et naturelle considérable. Plus de 100
monuments et plaques érigés sur les terres que nous préservons nous rappellent
les lieux, les événements ainsi que les personnages qui ont joué un rôle
important dans notre histoire, notre région et notre province."
    Le dévoilement de cette plaque s'inscrit dans le cadre du Programme des
plaques provinciales de la Fiducie, commémorant des personnages, des lieux et
des événements importants de l'histoire de l'Ontario. Depuis 1953, plus de
1 200 plaques provinciales ont été dévoilées.

    La Fiducie du patrimoine ontarien est un organisme à but non lucratif du
gouvernement de l'Ontario. Elle a pour mission d'identifier, de préserver, de
protéger et de promouvoir le patrimoine de l'Ontario.

    
                          Also available in English
    




Renseignements :

Renseignements: Catrina Colme, Coordonnatrice, Commercialisation et
communications, Fiducie du patrimoine ontarien, Téléphone: (416) 325-5074,
Courriel: catrina.colme@heritagetrust.on.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.