Une entreprise minière canadienne pointée du doigt en Équateur : l'urgence d'un moratoire pour prévenir les violations des droits humains

MONTRÉAL, le 12 janv. /CNW Telbec/ - Aujourd'hui, la FIDH et son organisation membre en Équateur, la CEDHU (Comisión Ecuménica de los Derechos Humanos) publient une étude de cas sur l'impact de l'industrie minière sur les droits humains.

Ce rapport intitulé « Exploitation minière à grande échelle en Équateur et violations de droits humains : dossier Corriente Resources Inc. » concerne les activités de Corriente Resources, une entreprise canadienne achetée en août 2010 par le consortium chinois CRCC-Tongguan.

Pour en savoir plus, consultez le site Internet de la Ligue des droits et libertés :
www.liguedesdroits.ca

SOURCE LIGUE DES DROITS ET LIBERTES

Renseignements :

Ligue des droits et libertés du Québec : Marie-Josée Béliveau, chargée des communications, 
514-715-7727 (portable) ou 514-849-7717 poste 424

Profil de l'entreprise

LIGUE DES DROITS ET LIBERTES

Renseignements sur cet organisme

FEDERATION INTERNATIONALE DES LIGUES DES DROITS DE L'HOMME (FIDH)

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.