TELUS communique ses résultats du deuxième trimestre



    L'arrivée de la TNSF et le nouveau système de facturation des services
    filaires ont eu une incidence sur les résultats

    La société n'a pas l'intention de présenter d'offre concurrente pour
    acquérir BCE

    VANCOUVER, le 3 août /CNW/ - TELUS Corporation a communiqué aujourd'hui
ses résultats financiers pour le deuxième trimestre de 2007. Ses produits ont
grimpé de 4 %, s'établissant à 2,23 milliards de dollars, par rapport à la
période correspondante du dernier exercice en raison de la croissance
constante des secteurs des services sans fil et de la transmission de données.
    Le bénéfice avant intérêts, impôts et amortissements (BAIIA) déclaré a
diminué de 12,5 millions de dollars au deuxième trimestre comparativement à la
période correspondante de 2006. Le BAIIA a subi l'influence négative des
dépenses accrues dans le secteur des services sans fil en ce premier trimestre
complet d'application de la transférabilité des numéros sans fil (TNSF) au
Canada, ainsi que dans le secteur des services filaires en raison de la mise
en oeuvre d'un nouveau système de facturation et de service à la clientèle en
Alberta. Les coûts d'acquisition et de fidélisation de la clientèle ont grimpé
d'un montant estimé à 47 millions de dollars, principalement en raison de
l'arrivée de la TNSF, tandis que la mise en oeuvre du nouveau système s'est
soldée par un ajustement négatif des produits et des coûts d'exploitation
accrus totalisant 29 millions de dollars.
    Exclusion faite des ajustements liés aux impôts, le bénéfice net a
progressé de 4,5 millions de dollars et le bénéfice par action (BPA) a grimpé
de quatre cents. Compte tenu des ajustements liés aux impôts, le bénéfice net
a reculé de 103,5 millions de dollars pour le trimestre, tandis que le BPA a
décliné de 27 cents comparativement à la période correspondante du dernier
exercice. Le bénéfice net et le BPA du deuxième trimestre comprenaient des
ajustements liés aux impôts ayant une incidence favorable de 10 millions de
dollars, ou trois cents par action, comparativement aux 118 millions de
dollars, ou 34 cents par action, il y a un an. Le BPA a également subi une
incidence négative de quatre cents en raison d'un investissement et d'une
collaboration à risque avec AMP'd Mobile, Inc., qui s'est récemment placée
sous la protection du code des faillites aux Etats-Unis. Le flux de trésorerie
disponible pour le trimestre s'est chiffré à 162 millions de dollars, en
baisse de 15 % en raison d'une hausse des dépenses en immobilisations et d'un
recul du bénéfice d'exploitation.
    Au cours du deuxième trimestre, TELUS a continué de racheter des actions
dans le cadre de son programme de rachat dans le cours normal des activités
(RCNA), ayant racheté 170 millions de dollars en actions. Le nombre d'actions
en circulation est maintenant inférieur de 3 % à celui d'il y a un an. Depuis
le début du programme de rachat en décembre 2004, un total de 45,6 millions
d'actions ont été rachetées pour un montant de 2,14 milliards de dollars, ce
qui s'est soldé par une réduction de 7,5 % du nombre d'actions en circulation.


    
    FAITS SAILLANTS FINANCIERS

    -------------------------------------------------------------------------
    En millions de dollars canadiens,          Trimestre terminé le 30 juin
    sauf les données par action                                         Var.
    (non vérifié)                                     2007      2006     en %
    -------------------------------------------------------------------------
    Produits d'exploitation                        2 228,1   2 135,2     4,4
    BAIIA(1)                                         884,6     897,1    (1,4)
      BAIIA ajusté(2)                                886,4     897,1    (1,2)

    Bénéfice avant impôts sur les bénéfices
     et part des actionnaires sans contrôle          348,1     377,9    (7,9)
    Bénéfice net(3)                                  253,1     356,6   (29,0)
    Bénéfice de base par action (BPA)(3)              0,76      1,03   (26,2)
    Flux de trésorerie d'exploitation              1 061,9     813,0    30,6
    Dépenses en immobilisations                      481,8     458,8     5,0
    Flux de trésorerie disponibles(4)                161,7     191,0   (15,3)

    (1) Le bénéfice avant intérêts, impôts et amortissement (BAIIA)
        correspond aux produits d'exploitation diminués des charges
        d'exploitation ainsi que des coûts de restructuration. Se reporter à
        la section 11.1 du Rapport de gestion.
    (2) Exception faite d'une charge d'exploitation hors caisse de
        1,8 million de dollars constatée en 2007 en relation avec la mise en
        place d'un mode de règlement en espèces des options d'achat d'actions
        octroyées avant 2005.
    (3) Le bénéfice net et le BPA pour le trimestre de 2007 comprenaient des
        ajustements liés aux impôts ayant eu une incidence favorable de
        10 millions de dollars, ou trois cents par action, comparativement à
        118 millions de dollars, ou 34 cents par action, à la période
        correspondante de 2006.
    (4) Se reporter à la section 11.2 du Rapport de gestion.
    

    Darren Entwistle, président et chef de la direction de TELUS, a déclaré :
"Je suis moins que satisfait de ces résultats trimestriels. Bien que la hausse
de 11 % des produits d'exploitation et des abonnements du secteur des services
sans fil et que celle de 8 % des produits du secteur de la transmission
filaire de données soient demeurées solides, les résultats n'ont pas répondu
aux attentes. Cette situation est largement attribuable aux frais
excédentaires liés à la mise en oeuvre du nouveau système de facturation et de
service à la clientèle du secteur des services filaires ainsi qu'à l'arrivée
de la transférabilité des numéros sans fil et à l'échec commercial du
lancement de l'AMP'd Mobile. Nous sommes en voie de connaître un rendement
bien meilleur au cours des prochains trimestres, comme le prouve la
réitération de nos indications consolidées initiales pour 2007."
    "Malgré ce trimestre difficile, nous avons observé des faits nouveaux
ayant une incidence positive notable, a ajouté M. Entwistle. Notamment, le
contrat de 200 millions de dollars conclu avec le ministère de la Défense
nationale (MDN) au cours du trimestre reflète l'efficacité constante de notre
stratégie de croissance nationale axée sur nos services de transmission de
données. Ce contrat confirme notre position de chef de file en ce qui a trait
aux réseaux IP. Nous serons heureux de mettre en oeuvre des services de
télécommunications gérés d'envergure dans leurs établissements au pays et à
l'étranger."
    "Dans un autre ordre d'idées, de nombreuses spéculations et incertitudes
n'ont cessé de peser sur le marché quant à l'éventuelle présentation, par
TELUS, d'une nouvelle offre en vue d'acquérir BCE, a relevé M. Entwistle.
Après un examen approfondi de cette possibilité et compte tenu d'une multitude
de facteurs, nous confirmons aujourd'hui que TELUS n'a aucunement l'intention
de présenter d'offre concurrente pour acquérir BCE. Nous estimons en effet que
TELUS est une société autonome qui bénéficie d'une combinaison d'avoirs
fortement axés sur la croissance et d'une santé financière dont la cote de
solvabilité est élevée, et qu'elle continuera, à l'avenir, d'accroître la
valeur des investisseurs."
    Robert McFarlane, vice-président directeur et chef des finances, a
souligné : "TELUS a fait preuve d'une santé financière considérable lors du
lancement réussi d'effets de commerce pouvant atteindre 800 millions de
dollars et du refinancement des billets d'un montant de 1,5 milliard de
dollars portant intérêts à 7,5 % et arrivant à échéance en juin 2007. Grâce à
un taux pondéré attrayant de 4,8 % sur les 1 milliard de dollars amassés en
mars et au coût réduit des effets de commerce, nous prévoyons profiter
d'intérêts débiteurs réduits. Compte tenu de la récente évolution de
l'industrie et du marché financier, l'excellente santé financière de TELUS et
sa cote de solvabilité élevée devraient lui procurer un avantage concurrentiel
à l'avenir."
    M. McFarlane a ajouté : "L'engagement de TELUS de remettre les liquidités
excédentaires aux actionnaires a encore été démontré au cours du trimestre par
le rachat de 2,7 millions d'actions. En raison de la nouvelle option de
règlement en espèces net liée aux options sur actions en 2007, nous avons pu
accélérer le processus de réduction du nombre d'actions en circulation."

    -------------------------------------------------------------------------
    Le présent communiqué contient des déclarations de nature prospective au
    sujet d'événements futurs et des résultats financiers et d'exploitation
    prévus de TELUS. De par leur nature, les énoncés prospectifs exigent de
    la société qu'elle émette des hypothèses et ils sont soumis à des risques
    et à des incertitudes. Le risque que les énoncés prospectifs ne soient
    pas exacts existe et est important. Les lecteurs ne doivent pas se fier
    indûment à ces déclarations puisque divers facteurs pourraient faire en
    sorte que les événements et les résultats futurs réels diffèrent
    grandement de ceux qui sont énoncés dans les déclarations prospectives.
    Par conséquent, le présent communiqué est soumis à la limitation de
    responsabilité et est publié entièrement sous réserve des hypothèses (y
    compris les hypothèses visant les prévisions pour 2007 et les achats
    d'actions), des réserves et des facteurs de risque mentionnés dans le
    Rapport de gestion - Le 1er août 2007.
    -------------------------------------------------------------------------

    
    POINTS SAILLANTS DES DONNEES D'EXPLOITATION

    Services sans fil de TELUS

    -   Les ajouts nets d'abonnés ont progressé de 3,5 %, se chiffrant à
        128 200, soit un solide résultat pour un deuxième trimestre étant
        donné l'accroissement de la concurrence. Ces ajouts ont consisté en
        99 200 nouveaux abonnés aux services postpayés et en 29 000 nouveaux
        abonnés aux services prépayés.
    -   Les produits d'exploitation ont grimpé de 103 millions de dollars, ou
        11 %, par rapport au trimestre comparable de 2006, s'établissant à
        1,05 milliard de dollars au deuxième trimestre de 2007.
    -   Le PMAA (produit moyen mensuel par appareil d'abonné) a augmenté de
        0,7 %, atteignant 63,65 $. Le PMAA tiré des services de transmission
        de données a bondi de 48 %, s'établissant à 6,58 $, ce qui fait plus
        que contrebalancer le déclin actuel observé dans le PMAA tiré des
        services de transmission de la voix.
    -   Le BAIIA (ajusté) a progressé de 12 millions de dollars par rapport
        au deuxième trimestre de 2006, ce qui représente un gain de 3 %.
    -   Le coût d'acquisition par ajout brut a grimpé de 8 % en glissement
        annuel, s'établissant à 425 $ en raison du financement plus élevé sur
        certains appareils populaires ainsi que des frais accrues de
        publicité et de promotion liés à l'arrivée de la transférabilité des
        numéros sans fil (TNSF).
    -   Deux tiers de la hausse de 30 millions de dollars des frais
        d'acquisition sont liés à un nombre de branchements bruts plus élevé,
        par ailleurs, les frais de rétention ont augmenté de 27 millions de
        dollars, ces deux situations sont largement attribuables à la TNSF.
    -   Le taux mensuel de désabonnement regroupé est passé de 1,30 % il y a
        un an à 1,45 % au deuxième trimestre de 2007, lequel est le premier
        trimestre complet depuis la mise en oeuvre de la TNSF. Le taux de
        désabonnement des services postpayés est demeuré bas à 1,07 %.
    -   Le flux de trésorerie (BAIIA moins les dépenses en immobilisations)
        en fonction du BAIIA (ajusté) a diminué de 14 millions de dollars, ou
        5 %, se chiffrant à 279 millions de dollars pour le trimestre en
        raison des dépenses en immobilisations accrues, y compris les
        investissements constants dans les réseaux sans fil haute vitesse.

    Services filaires de TELUS

    -   A 1,2 milliard de dollars, les produits d'exploitation ont diminué de
        10 millions de dollars, ou 0,8 %, au deuxième trimestre de 2007 par
        rapport à la période correspondante de 2006. Ce recul découle du
        déclin des produits tirés des communications locales et interurbaines
        qui a en partie annulé la croissance des services de transmission de
        données.
    -   Les produits d'exploitation liés à la transmission de données ont
        progressé de 32 millions de dollars, ou 8 %, grâce à la forte
        croissance sur douze mois des services Internet haute vitesse et des
        services de transmission de données améliorés.
    -   Les produits d'exploitation des services interurbains ont reculé de
        38 millions de dollars, ou 19 %, en raison d'une baisse des tarifs à
        la minute moyens et du volume à la minute pour les services de gros,
        en partie compensée par un accroissement des volumes à la minute des
        services de détail. De plus, les produits d'exploitation ont été
        influencés par une réduction ponctuelle de 13 millions de dollars
        découlant de la mise en oeuvre du système de facturation.
    -   Le BAIIA (ajusté) a reculé de 22 millions de dollars, ou 5 %, en
        raison de charges accrues, dont des dépenses ponctuelles liées à
        l'appui et à la mise au point du nouveau système de facturation et de
        service à la clientèle. S'il avait été normalisé en fonction des
        coûts de mise en oeuvre du système, le BAIIA aurait affiché une
hausse
        de 1,5 %.
    -   L'ajout net d'abonnés à Internet haute vitesse de TELUS s'est chiffré
        à 13 900, faisant grimper la clientèle du service haute vitesse de
        TELUS à 962 700 abonnés, ce qui représente une hausse de 16 %
        comparativement à il y a un an. L'ajout net au service Internet haute
        vitesse a connu une réduction en raison de contraintes
        d'approvisionnement liées à la mise en oeuvre du nouveau système
de
        facturation et de service à la clientèle en Alberta.
    -   Le nombre de lignes d'accès au réseau a diminué de 48 000 au cours du
        trimestre. Le nombre total de lignes d'accès au réseau est inférieur
        de 3,1 % à celui d'il y a un an, résultat des pertes constantes des
        lignes résidentielles liées à la concurrence et à la substitution par
        les services sans fil, pertes partiellement contrebalancées par une
        hausse des lignes d'accès commerciales.
    -   Le flux de trésorerie (BAIIA moins les dépenses en immobilisations)
        en fonction du BAIIA (ajusté) a diminué de 14 %, s'établissant à
        125 millions de dollars, en raison de la réduction du BAIIA découlant
        de la mise en oeuvre du nouveau système de facturation intégré en
        Alberta.
    

    Faits nouveaux concernant le secteur des télécommunications canadien

    Processus de révision stratégique de BCE - TELUS ne dépose aucune offre
    concurrente pour acquérir BCE

    A la mi-avril 2007, le plus important fournisseur de services de
télécommunications au Canada, BCE, a annoncé, sous la pression des
investisseurs, qu'il procédait à une révision de sa stratégie afin d'augmenter
la valeur pour ses actionnaires. Trois consortiums, incluant des caisses de
retraite canadiennes et des investisseurs de capitaux privés américains ont
signé des accords de confidentialité et de moratoire pour avoir accès aux
documents de BCE qui leur permettraient de préparer une offre éventuelle
auprès des actionnaires de BCE dans le cadre d'une vente aux enchères
concurrentielles. Le 21 juin 2007, TELUS a confirmé avoir conclu un accord de
confidentialité et de moratoire mutuel et a annoncé qu'elle poursuivait des
discussions non exclusives en vue d'acquérir BCE en se fondant sur une
approche financière qui maintiendrait des cotes de crédit de qualité. Le
26 juin, les trois consortiums ont soumis des offres en vue d'acquérir BCE,
alors que TELUS annonçait que les lacunes du processus de soumission pour le
rachat de BCE l'empêchaient de soumettre une offre dans le cadre du processus
de révision stratégique annoncé par BCE.
    Le 30 juin, BCE a annoncé la conclusion d'une entente définitive en vue
de son acquisition par un consortium dirigé par Teachers Private Capital,
division du Régime de retraite des enseignantes et des enseignants de
l'Ontario. Le conseil de BCE a recommandé aux détenteurs d'actions ordinaires
de la société d'accepter l'offre, en contrepartie d'un paiement en espèces de
42,75 $ par action ordinaire. Les autres membres du consortium comprenaient
Providence Equity Partners, Madison Dearborn Partners et la Banque
Toronto-Dominion. Si elle est acceptée, cette offre devrait entraîner un
niveau d'endettement élevé à BCE en raison des quantités importantes
d'obligations de qualité inférieure émises pour financer l'opération.
    En juillet, Telus a poursuivi son examen afin de vérifier si la société
devait éventuellement présenter une offre concurrente pour acquérir BCE. TELUS
a terminé cet examen et n'a aucunement l'intention de soumettre d'offre
concurrente à cette fin.

    TELUS, membre fondateur de la nouvelle commission indépendante de
    traitement des plaintes des consommateurs

    Le 23 juillet, une nouvelle commission indépendante de traitement des
plaintes dans le secteur des télécommunications, appelé Commissaire des
plaintes relativement aux services de télécommunications (CPRST), a été lancée
dans le but d'aider les consommateurs et les petites entreprises à résoudre
des problèmes concernant certains services. Le CPRST a été créé en réponse au
ministre de l'Industrie qui demandait aux fournisseurs de services de
télécommunications de collaborer pour fonder et financer cet organisme
indépendant. Les membres fondateurs, TELUS, Bell Aliant, Bell Canada, SaskTel,
MTS Allstream, Rogers, Virgin Mobile, Cogeco, Vidéotron et Vonage, ont déposé
auprès du CRTC (Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications
canadiennes), aux fins d'analyse, une proposition conjointe relative à la
structure et au mandat du nouvel organisme. Le CPRST a pour mandat d'assister
les consommateurs quand le processus normal de traitement des plaintes auprès
des sociétés membres ne permet pas de résoudre leurs problèmes.

    Fort McMurray est l'un des premiers marchés où le service téléphonique
    résidentiel est déréglementé

    Le 25 juillet 2007, le CRTC a annoncé qu'il a accepté la demande de TELUS
visant la déréglementation des services téléphoniques résidentiels locaux à
Fort McMurray, en Alberta. TELUS a également déposé une demande de
déréglementation des services téléphoniques résidentiels pour la région de
Vancouver, Victoria, Edmonton, Calgary et Rimouski, après l'annonce faite le
4 avril 2007 par Industrie Canada voulant que les sociétés de
télécommunications peuvent demander une déréglementation dans les localités où
une concurrence importante existe. TELUS a, par la suite, demandé une
déréglementation des services téléphoniques d'affaires dans les centrales
couvrant 78 % des lignes d'affaires en Colombie-Britannique et en Alberta,
ainsi que 52 % des lignes d'affaires dans l'Est du Québec.
    La nouvelle réglementation permet à un fournisseur de services de
télécommunications titulaire de faire une demande de déréglementation au CRTC
dans toutes les localités où les clients peuvent choisir entre plusieurs
fournisseurs de services et dans lesquelles le demandeur respecte certains
critères de qualité en matière de service depuis six mois. La nouvelle
réglementation stipule que les services d'affaires locaux seront déréglementés
là où existe un choix entre au moins deux fournisseurs de services de
téléphonie possédant leur propre infrastructure de réseau. Les services aux
consommateurs seront déréglementés là où il existe un choix d'au moins trois
fournisseurs de services possédant leur propre infrastructure de réseau, l'un
d'eux pouvant être un fournisseur de services sans fil.

    Nouvelles concernant l'entreprise

    TELUS obtient un contrat de 200 millions de dollars du ministère de la
    Défense nationale

    A l'issue d'un appel d'offre, le ministère des Travaux publics et des
Services gouvernementaux du Canada a sélectionné TELUS pour
l'approvisionnement et la gestion de services de télécommunications destinés
au ministère de la Défense nationale (MDN). La valeur estimative du contrat
des services réseaux mondiaux de la défense est de 200 millions de dollars.
    TELUS fournira au MDN des services de télécommunications gérés, y compris
la transmission de la voix, de données et de vidéo, de même que des solutions
IP, au pays et à l'étranger.

    Refinancement de la dette à hauteur de 1,5 milliard de dollars

    En mai 2007, TELUS amorçait un programme d'effets de commerce non
garantis, comportant un crédit de sûreté assuré par une partie de sa facilité
de crédit, lui permettant d'émettre jusqu'à 800 millions de dollars (ou
l'équivalent en dollars américains) en effets de commerce, à des fins
générales.
    A l'aide du produit généré par l'émission obligataire de 1 milliard de
dollars de TELUS en mars 2007 assorti d'un paiement de principal et d'intérêts
d'environ 4,8 %, le programme d'effets de commerce et la titrisation des
comptes débiteurs, TELUS a racheté ses billets émis en souscription publique
de 1,5 milliard de dollars (1,17 milliard de dollars américains) à 7,5 % et
échéant le 1er juin 2007.

    TELUS poursuit ses rachats d'actions

    Au deuxième trimestre, TELUS a continué de racheter des actions au terme
d'une offre publique de rachat dans le cours normal des activités (RCNA).
Environ 2,7 millions d'actions ont été rachetées, pour une dépense totale de
170 millions de dollars. Depuis décembre 2004, TELUS a racheté un total de
45,6 millions d'actions pour 2,14 milliards de dollars dans le cadre de trois
programmes de RCNA se déroulant dans le cours normal des activités, ce qui a
réduit de 7,5 % le nombre d'actions en circulation.

    Contrat avec Closing the Gap Healthcare Group

    TELUS a signé un contrat avec Closing the Gap Healthcare Group,
fournisseur ontarien de services de santé, en vue de la mise en oeuvre des
Solutions pour soins de santé publics de TELUS. Ces solutions permettront aux
fournisseurs mobiles de soins du groupe d'avoir accès aux dossiers et aux
résultats de tests des patients au moyen d'une connexion sécurisée à un
portable ou à un ANP, et de partager instantanément des renseignements
critiques avec d'autres fournisseurs de soins de santé grâce à la même
connexion.
    TELUS, qui a conclu une entente exclusive de partenariat avec
Healthphone, société néo-zélandaise de conception de logiciels, pourra mettre
en oeuvre et héberger les solutions logicielles de Healthphone au Canada. Les
Solutions pour soins de santé publics sont optimisées par Healthphone,
partenaire mondial de Microsoft en ce qui a trait aux solutions de pointe en
gestion des soins de santé de longue durée.
    Dans le cadre de cette entente, TELUS mettra en oeuvre les Solutions pour
soins de santé publics, hébergera et gérera l'application, offrira la
connectivité réseau et l'appui à la sécurité, fournira un service à la
clientèle accessible 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 de même que le matériel
voulu, comme les ANP et les téléphones cellulaires, et l'ensemble de
l'infrastructure et des serveurs.

    TELUS obtient un prix pour la solution Emergency Management Operating
    System

    En juillet, CATAAliance a décerné à TELUS un prix récompensant la
réalisation d'un produit exceptionnel, pour sa solution Emergency Management
Operating System (EMOS), soulignant l'excellence technique, l'innovation et un
esprit de leadership. EMOS est un système Web géré et sûr qui prend en charge
les opérations d'atténuation, de préparation, d'intervention et de
récupération liées aux situations d'urgence. Il donne aux gouvernements et aux
premiers intervenants accès à des informations en temps réel au moyen d'un
système de cartographie en ligne, leur permettant de partager des informations
critiques instantanément. Faisant partie de la suite de produits et services
SafetyNet de TELUS, la solution EMOS a été utilisée par les gouvernements de
la Colombie-Britannique, de l'Alberta et de la Saskatchewan.

    TELUS accélère son service sans fil

    TELUS a mis en oeuvre des débits encore plus rapides pour son service de
réseau sans fil haute vitesse (EVDO) en procédant à des mises à niveau du
service EVDO Rev A. Maintenant offert dans les régions où est concentrée 60 %
de la population canadienne, la version mise à niveau offre des débits
montants jusqu'à sept fois plus rapides que ceux des services EVDO antérieurs,
les débits montants s'établissant en général entre 300 et 400 kilobits par
seconde et atteignant des vitesses maximales de 1,8 mégabit par seconde. TELUS
a investi plus de 100 millions de dollars pour offrir aux consommateurs cette
technologie de pointe sur le réseau sans fil le plus puissant au Canada.

    Blackberry, version internationale

    En juin, TELUS présentait le téléphone intelligent BlackBerry 8830 World
Edition, étoffant la gamme d'appareils TELUS sans fil destinés aux voyageurs
internationaux. Le Blackberry sans fil à haut débit est compatible avec les
réseaux AMRC et GSM, ce qui permet aux clients membres du jet-set de rester
branchés à leurs services électroniques et vocaux. Le modèle 8830 est
également le premier BlackBerry de TELUS à prendre en charge un lecteur de
musique et de vidéos, de même que le Routeur de TELUS.

    TELUS réitère son intérêt pour la musique en commanditant Canadian Idol
    et en lançant un tout nouveau lecteur de musique

    TELUS est de retour pour une deuxième année en tant que commanditaire
sans fil de Canadian Idol. Grâce à cette commandite, les clients de TELUS ont
accès à du contenu Idol exclusif, notamment des téléchargements des numéros
des concurrents à l'aide de Musique sans fil TELUS, des sonneries et des
vidéos de leurs prestations hebdomadaires.
    Au cours du trimestre, TELUS a également lancé le Samsung m620, un
téléphone cellulaire doublé d'un lecteur de musique. Cet appareil mince a deux
faces, l'une étant un téléphone cellulaire et l'autre, un lecteur multimédia
aux lignes stylisées permettant d'accéder à Musique sans fil TELUS et à TELUS
Radio sans fil. Pour aider les concurrents de Canadian Idol à communiquer avec
leurs amis et famille et à combler leurs besoins musicaux, un appareil Samsung
m620 a été remis à chacun des 10 premiers finalistes.

    AMP'd Mobile

    En mars 2007, AMP'd Mobile Canada Inc. lançait ses services de
divertissement, d'information et de messagerie sans fil interactifs et
personnalisés, ciblant le lucratif segment des jeunes adultes canadiens. Au
début de juin, la société mère américaine AMP'd Mobile, Inc. entamait une
procédure de faillite. Certains des frais liés au lancement canadien se sont
répercutés sur nos résultats d'exploitation. Qui plus est, au deuxième
trimestre, une dévaluation de l'investissement de TELUS en capital-risque dans
la société mère a été engagée et d'autres rectifications ont été apportées,
frais qui sont décrits en détail dans la Section 4.2 du rapport de gestion.
Les ventes d'AMP'D Mobile ont été interrompues au Canada. TELUS réaffirme
toutefois son engagement à l'égard des clients d'AMP'd Mobile en veillant à ce
que tous les services de transmission de la voix et de messagerie de base
continuent à fonctionner, et ce, jusqu'à ce que la société soit en mesure de
communiquer avec les abonnés afin de leur offrir un forfait comparable ou plus
attrayant de services de transmission de la voix et autres services multimédia
de la gamme EUPHORIK.

    Encan pour devenir caddie à l'occasion du tournoi TELUS World Skins Game

    TELUS a amassé 220 000 dollars au profit de la Fondation de la recherche
sur le diabète juvénile grâce à un encan de bienfaisance pour devenir caddie,
un concours de coups de départ, un concours de normale-3 et d'autres activités
lors du tournoi TELUS World Skins Game tenu en juin au club de golf The Raven
at Lora Bay, en Ontario. Cinq amateurs de golf canadiens ont pu réaliser le
rêve de tout golfeur : servir de caddie à une étoile de la PGA participant au
tournoi Skins, grâce à l'encan de bienfaisance du tournoi TELUS World Skins
Game sur eBay. Stephen Ames, grand favori du public canadien, a fait grimper
les enchères en y ajoutant deux laissez-passer pour une séance d'entraînement
au Masters de golf 2008 qui se tiendra à Augusta, en Géorgie.

    Le conseil de collectivité de TELUS à Victoria

    Pendant le trimestre, TELUS a lancé un huitième conseil de collectivité à
Victoria. Les conseils, qui s'inscrivent dans un programme national, sont
composés de représentants clés de la communauté et de membres de l'équipe de
direction locale de TELUS qui ont pour mandat d'établir des liens avec des
organismes caritatifs locaux et de les inviter à demander des dons pouvant
atteindre 20 000 dollars pour des projets permettant à des enfants de partir
du bon pied dans la vie. Le conseil de collectivité de TELUS à Victoria est
présidé par Mel Cooper - cadre de longue date de l'industrie de la
radiodiffusion de la Colombie-Britannique et lauréat de l'Ordre du Canada, de
l'Order of British Columbia, d'un prix pour l'ensemble de ses réalisations et
d'un prix de l'entrepreneur de l'année.

    TELUS reconnue pour sa conscience sociale

    Ce trimestre, TELUS a été reconnue en tant qu'entreprise socialement
responsable par deux groupes.
    A l'échelle nationale, TELUS a été nommée parmi les 50 entreprises les
plus socialement responsables par Corporate Knights, entreprise canadienne
spécialisée dans la responsabilité sociale d'entreprise. Corporate Knights
compile cette liste à partir d'indicateurs environnementaux, sociaux et de
gouvernance.
    TELUS a également été honorée en tant que l'une des entreprises les plus
respectées de l'Alberta par Alberta Venture magazine, les lecteurs ayant placé
TELUS au premier rang dans la catégorie des services commerciaux. On leur a
demandé d'évaluer les entreprises albertaines qu'ils considéraient parmi les
plus respectables en fonction des critères suivants : rendement de
l'entreprise, culture d'innovation, marque d'entreprise, pratique en matière
de ressources humaines, gérance de l'environnement et participation au sein de
la collectivité.

    Déclaration de dividende

    Le conseil d'administration a déclaré un dividende trimestriel de
trente-sept cents et demi (0,375 $) par action ordinaire et par action sans
droit de vote en circulation, payable le 1er octobre 2007 aux actionnaires
dûment inscrits à la fermeture des bureaux le 10 septembre 2007. Il s'agit
d'une hausse de 36 % par rapport au dividende trimestriel de 0,275 $ versé en
2006.

    A propos de TELUS

    TELUS (T et T.A à la Bourse de Toronto et TU à la Bourse de New York) est
l'une des plus importantes sociétés de télécommunications au Canada, grâce à
des produits d'exploitation annuels de 8,9 milliards de dollars et à 10,9
millions de connexions clients, dont 5,3 millions d'abonnés à des services
sans fil, 4,5 millions de lignes d'accès pour réseau filaire et 1,1 million
d'abonnés à des services Internet. TELUS offre une gamme complète de produits
et de services de communication sans fil et filaire, notamment des services de
transmission de données et de la voix, des services IP, et des services vidéo
et de divertissement. Poursuivant leur objectif de former une entreprise
citoyenne de premier plan au Canada, TELUS et les membres de son équipe
donnent où ils vivent. Depuis 2000, ceux-ci ont versé plus de 91 millions de
dollars à de nombreuses organisations caritatives et sans but lucratif, et
fait plus de 1,7 million d'heures de bénévolat dans les communautés. En outre,
TELUS a créé huit comités d'investissement communautaire d'un bout à l'autre
du pays, lesquels dirigent ses initiatives philanthropiques. Pour obtenir de
plus amples renseignements sur TELUS, veuillez consulter son site Web à
l'adresse www.telus.com.


    
    TELUS Corporation
    Etats consolidés intermédiaires des résultats               (non vérifié)

                                     Trimestre               Semestre
    Périodes terminées les
     30 juin (en millions, sauf
     les montants par action)     2007        2006        2007        2006
    -------------------------------------------------------------------------
                                           (données                (données
                                          retraitées)             retraitées)
                                          -----------             -----------
    PRODUITS D'EXPLOITATION     2 228,1 $   2 135,2 $   4 433,7 $   4 215,7 $
    -------------------------------------------------------------------------
    CHARGES D'EXPLOITATION
      Exploitation              1 340,3     1 207,4     2 776,9     2 408,5
      Coûts de restructuration      3,2        30,7         7,9        47,4
      Amortissement des
       immobilisations
       corporelles                318,3       335,2       636,0       674,4
      Amortissement des
       actifs incorporels          72,5        46,9       122,1       110,8
    -------------------------------------------------------------------------
                                1 734,3     1 620,2     3 542,9     3 241,1
    -------------------------------------------------------------------------
    BENEFICE D'EXPLOITATION       493,8       515,0       890,8       974,6
      Autres charges,
       montant net                 18,5         9,6        22,3        13,9
      Coûts de financement        127,2       127,5       244,8       254,5
    -------------------------------------------------------------------------
    BENEFICE AVANT IMPOTS
     SUR LES BENEFICES ET
     PART DES ACTIONNAIRES
     SANS CONTROLE                348,1       377,9       623,7       706,2
      Impôts sur les bénéfices     93,7        18,7       173,0       134,8
      Part des actionnaires
       sans contrôle                1,3         2,6         2,8         4,7
    -------------------------------------------------------------------------
    BENEFICE NET ET BENEFICE
     AFFERENT AUX ACTIONS
     ORDINAIRES ET AUX ACTIONS
     SANS DROIT DE VOTE           253,1       356,6       447,9       566,7

    AUTRES ELEMENTS DU
     RESULTAT ETENDU
      Variation de la juste
       valeur non réalisée des
       dérivés désignés à
       titre de couvertures de
       flux de trésorerie          27,9           -        55,8           -
      Ecart de conversion
       découlant de la
       conversion des états
       financiers des
       établissements étrangers
       autonomes                   (6,2)        0,1        (3,8)        0,8
      Variation de la juste
       valeur non réalisée
       d'actifs financiers
       susceptibles de vente       (0,1)          -        (0,1)          -
    -------------------------------------------------------------------------
                                   21,6         0,1        51,9         0,8
    -------------------------------------------------------------------------
    RESULTAT ETENDU               274,7 $     356,7 $     499,8 $     567,5 $
    -------------------------------------------------------------------------
    BENEFICE NET PAR ACTION
     ORDINAIRE ET ACTION SANS
     DROIT DE VOTE
      - De base                    0,76 $      1,03 $      1,34 $      1,63 $
      - Dilué                      0,75 $      1,02 $      1,32 $      1,62 $

    DIVIDENDES DECLARES PAR
     ACTION ORDINAIRE ET
     ACTION SANS DROIT DE VOTE    0,375 $     0,275 $      0,75 $      0,55 $

    NOMBRE MOYEN PONDERE TOTAL
     D'ACTIONS ORDINAIRES ET
     D'ACTIONS SANS DROIT DE
     VOTE EN CIRCULATION
      - De base                   333,5       344,9       335,3       347,1
      - Dilué                     336,9       348,5       338,3       350,6



    TELUS Corporation
    Bilans consolidés intermédiaires                            (non vérifié)

                                                                       Au
                                                     Au 30 juin   31 décembre
    (en millions)                                       2007          2006
    -------------------------------------------------------------------------
                                                                    (données
                                                                    ajustées)
    ACTIF
    Actif à court terme
      Encaisse et placements temporaires,
       montant net                                        2,2 $           - $
      Placements à court terme                           54,8         110,2
      Débiteurs                                         571,8         707,2
      Impôts sur les bénéfices et autres impôts
       à recevoir                                        99,2          95,4
      Stocks                                            158,8         196,4
      Frais payés d'avance et autres                    291,7         195,3
      Tranche à court terme des actifs dérivés           48,7          40,4
    -------------------------------------------------------------------------
                                                      1 227,2       1 344,9
    -------------------------------------------------------------------------
    Immobilisations, montant net
      Immobilisations corporelles et autres           7 296,7       7 466,5
      Actifs incorporels amortissables                  813,4         549,2
      Actifs incorporels à durée de vie indéfinie     2 966,5       2 966,4
    -------------------------------------------------------------------------
                                                     11 076,6      10 982,1
    -------------------------------------------------------------------------
    Autres actifs
      Frais reportés                                  1 064,6         956,6
      Placements                                         30,6          35,2
      Ecart d'acquisition                             3 168,8       3 169,5
    -------------------------------------------------------------------------
                                                      4 264,0       4 161,3
    -------------------------------------------------------------------------
                                                     16 567,8 $    16 488,3 $
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------

    PASSIF ET CAPITAUX PROPRES
    Passif à court terme
      Encaisse et placements temporaires,
       montant net                                          - $        11,5 $
      Créditeurs et charges à payer                   1 547,9       1 363,6
      Impôts sur les bénéfices et autres impôts
       à payer                                            6,7          10,3
      Créditeurs et charges à payer à l'égard de
       la restructuration                                28,8          53,1
      Facturation par anticipation et dépôts
       de clients                                       609,4         606,3
      Tranche à court terme de la dette à
       long terme                                         6,4       1 433,5
      Tranche à court terme des passifs dérivés          10,1         165,8
      Tranche à court terme des impôts futurs           258,1         137,2
    -------------------------------------------------------------------------
                                                      2 467,4       3 781,3
    -------------------------------------------------------------------------
    Dette à long terme                                4 800,5       3 474,7
    -------------------------------------------------------------------------
    Autres passifs à long terme                       1 644,4       1 257,3
    -------------------------------------------------------------------------
    Impôts futurs                                     1 018,6       1 023,3
    -------------------------------------------------------------------------
    Part des actionnaires sans contrôle                  22,1          23,6
    -------------------------------------------------------------------------
    Capitaux propres                                  6 614,8       6 928,1
    -------------------------------------------------------------------------
                                                     16 567,8 $    16 488,3 $
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------



    TELUS Corporation

    Etats consolidés intermédiaires des flux de trésorerie      (non vérifié)

                                      Trimestre              Semestre
    Périodes terminées les
     30 juin (en millions)        2007        2006        2007        2006
    -------------------------------------------------------------------------

    ACTIVITES D'EXPLOITATION
    Bénéfice net                  253,1 $     356,6 $     447,9 $     566,7 $
    Ajustements visant le
     rapprochement du bénéfice
     net et des rentrées
     liées aux activités
     d'exploitation :
      Amortissement               390,8       382,1       758,1       785,2
      Impôts futurs                92,5        25,4       170,7       138,5
      Rémunération à base
       d'actions                   (8,9)       12,7       129,7        21,1
      Montant net des charges
       des régimes à
       prestations déterminées
       des salariés               (21,0)       (1,3)      (45,0)       (2,9)
      Cotisations patronales
       aux régimes à
       prestations déterminées
       des salariés               (14,7)      (45,0)      (48,6)      (75,5)
      Coûts de restructuration,
       déduction faite des
       versements en espèces       (7,3)       19,0       (24,3)        3,4
      Amortissement des gains
       reportés sur les
       opérations de cession-
       bail de bâtiments,
       amortissement des frais
       reportés et autres,
       montant net                  4,3        (7,3)       (4,8)        8,6
      Variation nette des
       éléments hors
       trésorerie du fonds
       de roulement               373,1        70,8       138,8        41,0
    -------------------------------------------------------------------------
    Rentrées liées aux
     activités d'exploitation   1 061,9       813,0     1 522,5     1 486,1
    -------------------------------------------------------------------------
    ACTIVITES D'INVESTISSEMENT
    Dépenses en
     immobilisations             (481,8)     (458,8)     (863,7)     (779,3)
    Acquisitions                      -       (19,5)          -       (19,5)
    Produit de la vente
     de propriétés et
     d'autres actifs                1,3         0,6         1,3         8,0
    Variation des matériaux
     et fournitures de longue
     durée, acquisition de
     placements et autres           2,7        (8,4)       (7,7)      (11,4)
    -------------------------------------------------------------------------
    Sorties liées
     aux activités
     d'investissement            (477,8)     (486,1)     (870,1)     (802,2)
    -------------------------------------------------------------------------
    ACTIVITES DE FINANCEMENT
    Emission d'actions
     ordinaires et d'actions
     sans droit de vote             0,2        12,5         0,6        45,7
    Dividendes aux
     actionnaires                (125,0)      (94,8)     (250,9)     (190,7)
    Achat d'actions ordinaires
     et d'actions sans droit
     de vote pour annulation     (169,5)     (249,4)     (370,2)     (481,0)
    Emission de titres de
     créance à long terme         993,8       662,2     2 091,6       842,8
    Remboursements par
     anticipation et à
     l'échéance sur la dette
     à long terme              (1 811,1)     (362,5)   (2 104,6)     (615,5)
    Remboursement partiel au
     titre du passif de
     couverture reporté               -      (309,4)          -      (309,4)
    Dividendes versés par
     une filiale à des
     actionnaires sans
     contrôle                      (4,3)       (3,0)       (4,3)       (3,0)
    Autres                            -           -        (0,9)          -
    -------------------------------------------------------------------------
    Rentrées (sorties) liées
     aux activités de
     financement               (1 115,9)     (344,4)     (638,7)     (711,1)
    -------------------------------------------------------------------------
    SITUATION DE TRESORERIE
    Augmentation (diminution)
     de l'encaisse et des
     placements temporaires,
     montant net                 (531,8)      (17,5)       13,7       (27,2)
    Encaisse et placements
     temporaires, montant
     net au début                 534,0        (1,1)      (11,5)        8,6
    -------------------------------------------------------------------------
    Encaisse et placements
     temporaires, montant
     net à la fin                   2,2 $     (18,6)$       2,2 $     (18,6)$
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------
    INFORMATION SUPPLEMENTAIRE
     SUR LES FLUX DE TRESORERIE
    Intérêts (versés)            (218,5)$    (271,5)$    (242,1)$    (284,6)$
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------
    Intérêts reçus                  5,6 $       0,8 $       7,5 $      23,3 $
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------
    Impôts sur les bénéfices
     (y compris les
     crédits d'impôt à
     l'investissement) (payés)
     reçus, montant net            (3,6)$      (0,7)$       2,6 $      95,0 $
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------



    TELUS Corporation

    Information sectorielle                                     (non vérifié)

    Trimestres terminés
     les 30 juin                 Services filaires       Services sans fil
     (en millions)                2007        2006        2007        2006
    -------------------------------------------------------------------------
    Produits d'exploitation
      Produits externes         1 180,1 $   1 189,9 $   1 048,0 $     945,3 $
      Produits intersectoriels     28,7        24,8         6,7         5,2
    -------------------------------------------------------------------------
                                1 208,8     1 214,7     1 054,7       950,5
    -------------------------------------------------------------------------
    Charges d'exploitation
      Charges d'exploitation      772,1       728,6       603,6       508,8
      Coûts de restructuration      2,8        29,8         0,4         0,9
    -------------------------------------------------------------------------
                                  774,9       758,4       604,0       509,7
    -------------------------------------------------------------------------
    BAIIA(1)                      433,9 $     456,3 $     450,7 $     440,8 $
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------
    Dépenses en
     immobilisations totales      308,7 $     311,4 $     173,1 $     147,4 $
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------
    BAIIA, moins les dépenses
     en immobilisations
     totales                      125,2 $     144,9 $     277,6 $     293,4 $
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------
    Charges d'exploitation
     (données ajustées)(2)
      Charges d'exploitation
       (données ajustées)(2)      772,1       728,6       601,8       508,8
      Coûts de restructuration      2,8        29,8         0,4         0,9
    -------------------------------------------------------------------------
                                  774,9       758,4       602,2       509,7
    -------------------------------------------------------------------------
    BAIIA (données ajustées)(2)   433,9 $     456,3 $     452,5 $     440,8 $
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------
    Dépenses en
     immobilisations totales      308,7 $     311,4 $     173,1 $     147,4 $
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------
    BAIIA (données ajustées),
     moins les dépenses en
     immobilisations totales      125,2 $     144,9 $     279,4 $     293,4 $
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------


    Trimestres terminés
     les 30 juin                    Eliminations        Chiffres consolidés
     (en millions)                2007        2006        2007        2006
    -------------------------------------------------------------------------
    Produits d'exploitation
      Produits externes               - $         - $   2 228,1 $   2 135,2 $
      Produits intersectoriels    (35,4)      (30,0)          -           -
    -------------------------------------------------------------------------
                                  (35,4)      (30,0)    2 228,1     2 135,2
    -------------------------------------------------------------------------
    Charges d'exploitation
      Charges d'exploitation      (35,4)      (30,0)    1 340,3     1 207,4
      Coûts de restructuration        -           -         3,2        30,7
    -------------------------------------------------------------------------
                                  (35,4)      (30,0)    1 343,5     1 238,1
    -------------------------------------------------------------------------
    BAIIA(1)                          - $         - $     884,6 $     897,1 $
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------
    Dépenses en
     immobilisations totales          - $         - $     481,8 $     458,8 $
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------
    BAIIA, moins les dépenses
     en immobilisations
     totales                          - $         - $     402,8 $     438,3 $
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------
    Charges d'exploitation
     (données ajustées)(2)
      Charges d'exploitation
       (données ajustées)(2)      (35,4)      (30,0)    1 338,5     1 207,4
      Coûts de restructuration        -           -         3,2        30,7
    -------------------------------------------------------------------------
                                  (35,4)      (30,0)    1 341,7     1 238,1
    -------------------------------------------------------------------------
    BAIIA (données ajustées)(2)       - $         - $     886,4 $     897,1 $
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------
    Dépenses en
     immobilisations totales          - $         - $     481,8 $     458,8 $
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------
    BAIIA (données ajustées),
     moins les dépenses en
     immobilisations totales          - $         - $     404,6 $     438,3 $
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------
                              BAIIA (données ajustées)    886,4 $     897,1 $
                              Charge supplémentaire(2)      1,8           -
                              -----------------------------------------------
                              BAIIA                       884,6       897,1
                              Amortissement des
                               immobilisations
                               corporelles                318,3       335,2
                              Amortissement des actifs
                               incorporels                 72,5        46,9
                              -----------------------------------------------
                              Bénéfice d'exploitation     493,8       515,0
                              Autres charges, montant
                               net                         18,5         9,6
                              Coûts de financement        127,2       127,5
                              -----------------------------------------------
                              Bénéfice avant impôts
                               sur les bénéfices et
                               part des actionnaires
                               sans contrôle              348,1       377,9
                              Impôts sur les bénéfices     93,7        18,7
                              Part des actionnaires
                               sans contrôle                1,3         2,6
                              -----------------------------------------------
                              Bénéfice net                253,1 $     356,6 $
                              -----------------------------------------------
                              -----------------------------------------------

    (1) Le bénéfice avant intérêts, impôts et amortissement (le "BAIIA") est
        une mesure qui n'a pas de signification normalisée prescrite par les
        PCGR et, par conséquent, il est peu probable qu'il soit comparable à
        des mesures semblables présentées par d'autres émetteurs; selon la
        définition de la société, le BAIIA correspond aux produits
        d'exploitation diminués des charges d'exploitation ainsi que des
        coûts de restructuration. La société a publié des indications au
        sujet du BAIIA et l'inclut dans l'information présentée parce qu'il
        constitue une mesure clé à laquelle la direction a recours pour
        évaluer la performance de ses secteurs d'exploitation et qu'il sert à
        déterminer si la société respecte certaines clauses restrictives de
        ses conventions d'emprunt.
    (2) La presque totalité des attributions d'options sur actions de la
        société qui avaient été octroyées avant le 1er janvier 2005 et qui
        étaient en cours au 1er janvier 2007 ont été modifiées par l'ajout
        d'une option de règlement en espèces net; cette modification a donné
        lieu à une charge supplémentaire de 1,8 $ au titre de l'exploitation
        et elle ne s'est pas traduite par une sortie de fonds immédiate. En
        ce qui a trait aux résultats de 2007 fournis au principal responsable
        de l'exploitation de la société, les charges d'exploitation et le
        BAIIA sont présentés avec et sans l'incidence de cette modification.


    TELUS Corporation

    Information sectorielle                                     (non vérifié)

    Semestres terminés
     les 30 juin                 Services filaires       Services sans fil
     (en millions)                2007        2006        2007        2006
    -------------------------------------------------------------------------
    Produits d'exploitation
      Produits externes         2 385,7 $   2 388,5 $   2 048,0 $   1 827,2 $
      Produits intersectoriels     53,8        48,3        13,0        11,1
    -------------------------------------------------------------------------
                                2 439,5     2 436,8     2 061,0     1 838,3
    -------------------------------------------------------------------------
    Charges d'exploitation
      Charges d'exploitation    1 677,5     1 469,0     1 166,2       998,9
      Coûts de restructuration      7,2        44,7         0,7         2,7
    -------------------------------------------------------------------------
                                1 684,7     1 513,7     1 166,9     1 001,6
    -------------------------------------------------------------------------
    BAIIA(1)                      754,8 $     923,1 $     894,1 $     836,7 $
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------
    Dépenses en
     immobilisations totales      579,4 $     570,4 $     284,3 $     208,9 $
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------
    BAIIA moins les dépenses
     en immobilisations
     totales                      175,4 $     352,7 $     609,8 $     627,8 $
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------
    Charges d'exploitation
     (données ajustées)(2)
      Charges d'exploitation
       (données ajustées)(2)    1 524,4     1 469,0     1 144,0       998,9
      Coûts de restructuration      7,2        44,7         0,7         2,7
    -------------------------------------------------------------------------
                                1 531,6     1 513,7     1 144,7     1 001,6
    -------------------------------------------------------------------------
    BAIIA (données ajustées)(2)   907,9 $     923,1 $     916,3 $     836,7 $
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------
    Dépenses en
     immobilisations totales      579,4 $     570,4 $     284,3 $     208,9 $
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------
    BAIIA (données ajustées)
     moins les dépenses en
     immobilisations totales      328,5 $     352,7 $     632,0 $     627,8 $
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------


    Semestres terminés
     les 30 juin                    Eliminations        Chiffres consolidés
     (en millions)                2007        2006        2007        2006
    -------------------------------------------------------------------------
    Produits d'exploitation
      Produits externes               - $         - $   4 433,7 $   4 215,7 $
      Produits intersectoriels    (66,8)      (59,4)          -           -
    -------------------------------------------------------------------------
                                  (66,8)      (59,4)    4 433,7     4 215,7
    -------------------------------------------------------------------------
    Charges d'exploitation
      Charges d'exploitation      (66,8)      (59,4)    2 776,9     2 408,5
      Coûts de restructuration        -           -         7,9        47,4
    -------------------------------------------------------------------------
                                  (66,8)      (59,4)    2 784,8     2 455,9
    -------------------------------------------------------------------------
    BAIIA(1)                          - $         - $   1 648,9 $   1 759,8 $
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------
    Dépenses en
     immobilisations totales          - $         - $     863,7 $     779,3 $
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------
    BAIIA moins les dépenses
     en immobilisations
     totales                          - $         - $     785,2 $     980,5 $
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------
    Charges d'exploitation
     (données ajustées)(2)
      Charges d'exploitation
       (données ajustées)(2)      (66,8)      (59,4)    2 601,6     2 408,5
      Coûts de restructuration        -           -         7,9        47,4
    -------------------------------------------------------------------------
                                  (66,8)      (59,4)    2 609,5     2 455,9
    -------------------------------------------------------------------------
    BAIIA (données ajustées)(2)       - $         - $   1 824,2 $   1 759,8 $
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------
    Dépenses en
     immobilisations totales          - $         - $     863,7 $     779,3 $
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------
    BAIIA (données ajustées)
     moins les dépenses en
     immobilisations totales          - $         - $     960,5 $     980,5 $
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------
                              BAIIA (données ajustées)  1 824,2 $   1 759,8 $
                              Charge supplémentaire(2)    175,3           -
                              -----------------------------------------------
                              BAIIA                     1 648,9     1 759,8
                              Amortissement des
                               immobilisations
                               corporelles                636,0       674,4
                              Amortissement des actifs
                               incorporels                122,1       110,8
                              -----------------------------------------------
                              Bénéfice d'exploitation     890,8       974,6
                              Autres charges, montant
                               net                         22,3        13,9
                              Coûts de financement        244,8       254,5
                              -----------------------------------------------
                              Bénéfice avant impôts
                               sur les bénéfices et
                               part des actionnaires
                               sans contrôle              623,7       706,2
                              Impôts sur les bénéfices    173,0       134,8
                              Part des actionnaires
                               sans contrôle                2,8         4,7
                              -----------------------------------------------
                              Bénéfice net                447,9 $     566,7 $
                              -----------------------------------------------
                              -----------------------------------------------

    (1) Le bénéfice avant intérêts, impôts et amortissement (le "BAIIA")
        est une mesure qui n'a pas de signification normalisée prescrite par
        les PCGR et, par conséquent, il est peu probable qu'il soit
        comparable à des mesures semblables présentées par d'autres
        émetteurs; selon la définition de la société, le BAIIA correspond aux
        produits d'exploitation diminués des charges d'exploitation ainsi que
        des coûts de restructuration. La société a publié des indications au
        sujet du BAIIA et l'inclut dans l'information présentée parce qu'il
        constitue une mesure clé à laquelle la direction a recours pour
        évaluer la performance de ses secteurs d'exploitation et qu'il sert à
        déterminer si la société respecte certaines clauses restrictives de
        ses conventions d'emprunt.
    (2) La presque totalité des attributions d'options sur actions de la
        société qui avaient été octroyées avant le 1er janvier 2005 et qui
        étaient en cours au 1er janvier 2007 ont été modifiées par l'ajout
        d'une option de règlement en espèces net; cette modification a donné
        lieu à une charge supplémentaire de 175,3 $ au titre de
        l'exploitation et elle ne s'est pas traduite par une sortie de fonds
        immédiate. En ce qui a trait aux résultats de 2007 fournis au
        principal responsable de l'exploitation de la société, les charges
        d'exploitation et le BAIIA sont présentés avec et sans l'incidence de
        cette modification.

    

    Mise en garde concernant les énoncés prospectifs

    -------------------------------------------------------------------------
    Le présent rapport de gestion contient des énoncés portant sur des
    événements et des résultats financiers et d'exploitation futurs de TELUS
    Corporation ("TELUS" ou la "société") qui sont de nature prospective. De
    par leur nature, les énoncés prospectifs exigent de la part de la société
    qu'elle émette des hypothèses et ils peuvent faire l'objet de risques et
    d'incertitudes. Il existe un risque considérable que les prédictions, les
    hypothèses (voir ci-dessous) ou les autres énoncés prospectifs se
    révèlent inexacts. Les lecteurs sont ainsi mis en garde de ne pas se fier
    indûment à ces énoncés car un certain nombre de facteurs pourraient faire
    en sorte que les résultats, les conditions, les actions et les événements
    futurs réels diffèrent considérablement des objectifs, des attentes, des
    estimations ou des intentions exprimés dans les énoncés prospectifs au
    sujet de la situation financière et de l'exploitation.

    Les hypothèses à l'égard des indications pour 2007 incluent : une
    croissance économique conforme aux estimations formulées récemment par le
    Conference Board du Canada pour les provinces et le pays, dont une
    croissance réelle en 2007 d'environ 2,5 % du PIB (produit intérieur brut)
    du Canada; une concurrence accrue, relativement aux services filaires,
    dans le marché résidentiel et le marché des affaires, particulièrement de
    la part de câblodistributeurs et d'entreprises offrant des services voix
    sur protocole Internet ("VoIP"); l'abstention de la réglementation des
    services filaires locaux de détail dans les principaux marchés urbains où
    la société est l'entreprise titulaire d'ici le deuxième semestre de 2007;
    aucune autre réduction des prix à la consommation par suite d'un
    plafonnement des prix; un gain de 4,5 à 5 points de pourcentage au titre
    de la pénétration du marché des services sans fil; des charges au titre
    de la restructuration n'excédant pas 35 millions de dollars; un taux
    d'imposition effectif de 33 % à 34 %; un taux d'actualisation de 5,0 % et
    un rendement à long terme moyen prévu de 7,25 % au titre des régimes de
    retraite, soit des résultats inchangés par rapport à 2006; un nombre
    moyen d'actions en circulation se situant entre 330 millions et
    335 millions; aucune acquisition prospective importante ni aucun
    dessaisissement prospectif important. L'achat possible d'un nombre
    maximal de 24 millions d'actions de TELUS sur une période de 12 mois dans
    le cadre de l'offre publique de rachat dans le cours normal des activités
    ayant débuté le 20 décembre 2006 pourrait avoir une incidence sur le
    résultat par action, les soldes de trésorerie, la dette nette et les
    capitaux propres attribuables aux actionnaires ordinaires.

    Les facteurs pouvant faire en sorte que les résultats réels diffèrent
    considérablement de ceux prévus incluent, sans toutefois s'y limiter : la
    croissance et les fluctuations de l'économie (y compris le rendement et
    la capitalisation du régime de retraite et les charges afférentes), les
    dépenses en immobilisations (y compris les achats possibles de licences
    d'utilisation de spectre), les exigences en matière de financement et
    d'endettement (y compris les rachats d'actions), les questions fiscales
    (y compris la déchéance ou le report du paiement de montants importants
    d'impôts en espèces), les développements touchant les ressources humaines
    (y compris les interruptions de travail possibles), les progrès
    technologiques (y compris le recours à des systèmes et à la technologie
    de l'information), les changements à la réglementation (y compris
    l'abstention de la réglementation des services locaux, la transférabilité
    des numéros de services sans fil, les règles, les processus et les coûts
    relatifs aux futures mises aux enchères de spectre, ainsi que les
    modifications possibles des restrictions à la propriété étrangère); les
    risques liés aux processus (y compris les réorganisations internes, la
    conversion des systèmes existants et l'intégration du système de
    facturation), les développements touchant la santé, la sécurité et
    l'environnement, les litiges et les questions d'ordre juridique, les
    événements touchant la poursuite des activités (y compris les menaces
    provenant de l'activité humaine et les menaces naturelles), les
    acquisitions ou dessaisissements prospectifs, et les autres facteurs de
    risque dont il est question dans le présent document et qui sont
    mentionnés de temps à autre dans les documents d'information publiés par
    TELUS, y compris son rapport annuel et sa notice annuelle, et dans
    d'autres documents déposés auprès des commissions des valeurs mobilières
    au Canada (à l'adresse www.sedar.com) et aux Etats-Unis, y compris sur
    formulaire 40-F, (sur le site EDGAR à l'adresse www.sec.gov).

    Pour plus de détails, se reporter à la rubrique 10, "Risques et gestion
    des risques", du rapport de gestion annuel 2006 et du rapport de gestion
    du premier trimestre de 2007 de TELUS, ainsi qu'aux mises à jour
    présentées à la rubrique 10 du présent rapport de gestion.
    -------------------------------------------------------------------------

    Rapport de gestion

    Le 1er août 2007

    Le rapport de gestion qui suit constitue une analyse de la situation
financière et des résultats d'exploitation consolidés de TELUS Corporation
pour le trimestre et le semestre terminés les 30 juin 2007 et 2006, qui doit
être lue conjointement avec les états financiers consolidés intermédiaires de
TELUS. Ce rapport contient des données prospectives qui renvoient à la
déclaration de la société à l'égard des énoncés prospectifs figurant plus haut
et qui doivent être lues conjointement avec celle-ci.
    Les états financiers consolidés intermédiaires de TELUS ont été préparés
conformément aux principes comptables généralement reconnus (les "PCGR") du
Canada qui diffèrent à certains égards des PCGR des Etats-Unis. Se reporter à
la note 19 des états financiers consolidés intermédiaires pour un sommaire des
principales différences entre les PCGR du Canada et ceux des Etats-Unis dans
la mesure où ils concernent TELUS. Les états financiers consolidés
intermédiaires et le rapport de gestion ont été revus par le comité de
vérification de TELUS et approuvés par le conseil d'administration de cette
dernière. Sauf indication contraire, tous les montants sont libellés en
dollars canadiens.
    TELUS présente certaines mesures non définies par les PCGR et fournit des
indications à ce sujet parce qu'elles constituent des mesures auxquelles la
direction a recours pour évaluer le rendement de la société et de ses unités
et secteurs d'exploitation. Les mesures non définies par les PCGR servent à
déterminer si la société respecte les clauses restrictives de ses conventions
d'emprunt et à gérer la structure du capital. Etant donné que les mesures non
définies par les PCGR n'ont pas de signification normalisée, les règlements
sur les valeurs mobilières exigent que ces mesures soient définies clairement
et qu'elles fassent l'objet d'un rapprochement avec les mesures conformes aux
PCGR les plus semblables. Pour plus de détails sur la définition, le calcul et
le rapprochement des mesures non définies par les PCGR présentées dans les
états consolidés, les lecteurs doivent se reporter à la rubrique 11,
"Rapprochement des mesures non définies par les PCGR et définition des
indicateurs clés de l'exploitation".

    
    Rapport de gestion - contenu

    -------------------------------------------------------------------------
    Rubrique                             Description
    -------------------------------------------------------------------------
    1.  Introduction et sommaire du      Résumé des résultats consolidés de
        rendement                        TELUS pour le deuxième trimestre et
                                         le premier semestre de 2007.
    -------------------------------------------------------------------------
    2.  Activités principales, vision    Exemples d'activités à l'appui des
        et stratégie                     six impératifs stratégiques de
                                         TELUS.
    -------------------------------------------------------------------------
    3.  Catalyseurs clés de rendement    Priorités de TELUS pour 2007.
    -------------------------------------------------------------------------
    4.  Capacité d'obtenir des           Mise à jour sur la capacité de
        résultats                        TELUS d'obtenir des résultats.
    -------------------------------------------------------------------------
    5.  Résultats d'exploitation         Analyse détaillée des résultats
                                         d'exploitation du deuxième trimestre
                                         et du premier semestre de 2007.
    -------------------------------------------------------------------------
    6.  Situation financière             Analyse des modifications apportées
                                         au bilan pour le semestre terminé
                                         le 30 juin 2007.
    -------------------------------------------------------------------------
    7.  Situation de trésorerie et       Analyse des flux de trésorerie,
        sources de financement           des liquidités, des facilités de
                                         crédit, ainsi que d'autres
                                         informations.
    -------------------------------------------------------------------------
    8.  Estimations comptables           Description des estimations
        critiques et faits nouveaux      comptables critiques ainsi que
        concernant les conventions       des modifications de
        comptables                       conventions comptables.
    -------------------------------------------------------------------------
    9.  Indications pour l'exercice      Indications révisées de TELUS
        2007                             pour l'exercice 2007.
    -------------------------------------------------------------------------
    10. Risques et gestion des risques   Mise à jour sur les risques et
                                         incertitudes avec lesquels TELUS
                                         doit composer et sur les méthodes
                                         qu'elle utilise pour assurer la
                                         gestion de ces risques.
    -------------------------------------------------------------------------
    11. Rapprochement des mesures        Description, calcul et
        financières non définies par     rapprochement de certaines
        les PCGR et définition des       mesures qu'utilise la direction.
        indicateurs clés de
        l'exploitation
    -------------------------------------------------------------------------

    1.   Introduction et sommaire du rendement

    1.1  Importance relative de l'information à fournir

    La direction décide si une information est importante ou non en jugeant si
la décision d'un investisseur raisonnable d'acheter, de vendre ou de conserver
des titres de la société pourrait être influencée ou modifiée si l'information
était omise ou erronée.

    1.2  Faits nouveaux concernant l'industrie canadienne des
         télécommunications

    Au milieu d'avril 2007, BCE Inc., le plus important fournisseur de
services de télécommunications au Canada, annonçait la mise en oeuvre d'un
processus d'examen stratégique. Trois consortiums comprenant des caisses de
retraite canadiennes et des sociétés d'investissement privé américaines ont
signé des ententes de non-divulgation et de moratoire leur donnant accès à une
salle des documents de BCE, aux fins de la préparation possible d'une offre
d'achat devant être présentée aux actionnaires de BCE en vertu d'un processus
d'enchères concurrentielles. Le 21 juin 2007, TELUS a confirmé qu'elle avait
conclu une entente mutuelle de non-divulgation et de moratoire et qu'elle
avait amorcé des discussions sur une base non exclusive aux fins de
l'acquisition de BCE. Le 26 juin, les trois consortiums ont présenté des
offres d'achat visant BCE, et TELUS a annoncé qu'il lui était impossible de
présenter une offre dans le cadre du processus d'examen stratégique annoncé
par BCE, en raison des lacunes dans le processus d'appel d'offres de BCE. Le
30 juin, BCE a annoncé la conclusion d'une entente définitive en vue de son
acquisition par un consortium dirigé par Teachers Private Capital, une
division du Régime de retraite des enseignants et des enseignantes de
l'Ontario. Le conseil d'administration de BCE a recommandé que les porteurs
d'actions ordinaires acceptent l'offre en espèces de 42,75 $ par action
ordinaire. D'autres membres du consortium comprennent Providence Equity
Partners Inc. et Madison Dearborn Partners, LLC. En juillet, TELUS a poursuivi
son évaluation à savoir si elle pouvait faire une offre concurentielle pour
BCE. A la suite de cette évaluation, TELUS a décidé de ne pas déposer d'offre
concurentielle pour acquérir BCE. Se reporter à la rubrique "Mise en garde
concernant les énoncés prospectifs".
    En juillet 2007, le ministre de l'Industrie et le ministre des Finances
ont annoncé la mise sur pied d'un groupe d'étude sur les politiques en matière
de concurrence, chargé d'examiner la réglementation canadienne en matière de
concurrence et d'investissement, à savoir la Loi sur la concurrence et la Loi
sur Investissement Canada. Le groupe d'étude devrait présenter son rapport au
ministre de l'Industrie au plus tard le 30 juin 2008. Les répercussions pour
l'industrie des télécommunications incluent la modification possible, ou la
suppression, de la participation maximale de 47 % que peut détenir une
compagnie étrangère dans une société de télécommunications. Se reporter à la
rubrique 10.1, "Réglementation - Restrictions à la propriété étrangère".
    Le 23 juillet, une nouvelle commission indépendante chargée d'étudier les
plaintes relatives aux services de télécommunications, appelée le Commissaire
des plaintes relativement aux services de télécommunications (le "CPRST"), a
été créée pour aider les consommateurs et les petites entreprises à résoudre
les plaintes non réglées liées aux services reçus. Le CPRST a été créé en
réponse à une demande présentée par le ministre de l'Industrie aux sociétés de
télécommunications, dans laquelle il les enjoignait de collaborer afin de
mettre en place et de financer cet organisme indépendant. Les membres
fondateurs, à savoir TELUS, Bell Aliant, Bell Canada, SaskTel, MTS Allstream,
Rogers, Virgin Mobile, Cogeco, Vidéotron et Vonage ont déposé une proposition
conjointe concernant la structure et le mandat du nouvel organisme auprès du
CRTC (le "Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications
canadiennes"), afin qu'il l'examine. Le CPRST entend fournir son aide lorsque
le processus de résolution habituel des sociétés membres ne permet pas de
résoudre les plaintes.

    1.3  Sommaire des résultats consolidés

    -------------------------------------------------------------------------
    (en millions de
     dollars, sauf les
     actions, les
     montants par
     action, le             Trimestres terminés        Semestres terminés
     nombre d'abonnés et      les 30 juin                les 30 juin
     les ratios)         2007     2006  Variation   2007     2006  Variation
    -------------------------------------------------------------------------
    Etats consolidés
     des résultats
    -------------------------------------------------------------------------
    Produits
     d'exploitation    2 228,1  2 135,2    4,4 %  4 433,7  4 215,7     5,2 %

    Bénéfice
     d'exploitation      493,8    515,0   (4,1)%    890,8    974,6    (8,6)%
    Charge au titre de
     l'option de
     règlement en
     espèces net lié
     aux options(1)        1,8        -       -     175,3        -         -
                       -------- -------- ------- --------- -------- ---------
    Bénéfice
     d'exploitation
     (ajusté)            495,6    515,0   (3,8)%  1 066,1    974,6     9,4 %

    Bénéfice avant
     impôts sur les
     bénéfices           348,1    377,9   (7,9)%    623,7    706,2   (11,7)%
    Charge au titre de
     l'option de
     règlement en
     espèces net
     lié aux options       1,8        -      -      175,3        -       -
                       -------- -------- ------- --------- -------- ---------
    Bénéfice avant
     impôts (ajusté)     349,9    377,9   (7,4)%    799,0    706,2    13,1 %

    Bénéfice net         253,1    356,6  (29,0)%    447,9    566,7   (21,0)%
    Charge au titre de
     l'option de
     règlement en
     espèces net lié
     aux options,
     après impôts          1,3        -       -     109,0        -       -
                       -------- -------- ------- --------- -------- ---------
    Bénéfice net
     (ajusté)            254,4    356,6  (28,7)%    556,9    566,7    (1,7)%

    Bénéfice par
     action, de
     base (en
     dollars)             0,76     1,03  (26,2)%     1,34     1,63   (17,8)%
    Charge au titre
     de l'option
     de règlement en
     espèces net lié
     aux options,
     par action              -        -      -       0,33        -       -
                       -------- -------- ------- --------- -------- ---------
    Bénéfice par
     action, de
     base (ajusté)(2)
     (en dollars)         0,76     1,03  (26,2)%     1,67     1,63     2,5 %

    Bénéfice par
     action, dilué
     (en dollars)         0,75     1,02  (26,5)%     1,32     1,62   (18,5)%

    Dividendes en
     espèces déclarés
     par action (en
     dollars)            0,375    0,275   36,4 %     0,75     0,55    36,4 %
    -------------------------------------------------------------------------
    Etats consolidés
     des flux de
     trésorerie
    -------------------------------------------------------------------------
    Rentrées liées aux
     activités
     d'exploitation    1 061,9    813,0   30,6 %  1 522,5  1 486,1     2,4 %
    Sorties liées aux
     activités
     d'investissement    477,8    486,1   (1,7)%    870,1    802,2     8,5 %
      Dépenses en
       immobilisations   481,8    458,8    5,0 %    863,7    779,3    10,8 %
    Sorties liées aux
     activités de
     financement       1 115,9    344,4     n.s.    638,7    711,1   (10,2)%

    -------------------------------------------------------------------------
    Nombre d'abonnés
     et autres mesures
    -------------------------------------------------------------------------
    Nombre de
     connexions(3)
     (en milliers) au
     30 juin            10 885   10 404    4,6 %
    BAIIA(4)             884,6    897,1   (1,4)%  1 648,9  1 759,8    (6,3)%
    Charge au titre de
     l'option de
     règlement en
     espèces net lié
     aux options           1,8        -      -      175,3        -       -
                       -------- -------- ------- --------- -------- ---------
    BAIIA (ajusté)(4)    886,4    897,1   (1,2)%  1 824,2  1 759,8     3,7 %
    Flux de trésorerie
     disponibles(5)      161,7    191,0  (15,3)%    642,5    826,6   (22,3)%
    -------------------------------------------------------------------------
    Ratios d'endettement
     et de distribution
    -------------------------------------------------------------------------
    Ratio dette
     nette/total
     des capitaux
     investis (en
     pourcentage)(6)      48,0     47,8     0,2 pt

    Ratio dette
     nette/BAIIA
     - excluant les
     coûts de
     restructuration(6)    1,8      1,8      -
    Ratio de
     distribution (en
     pourcentage)(7)        50       46    4 pts
    -------------------------------------------------------------------------
    n.s. non significatif; pt(s) - point(s) de pourcentage
    (1) Charge hors trésorerie comptabilisée en 2007 relativement à l'ajout
        de l'option de règlement en espèces net lié aux options sur actions
        attribuées avant 2005.
    (2) Le bénéfice par action de base (ajusté) exclut la charge
        comptabilisée relativement à l'ajout de l'option de règlement en
        espèces net lié aux options; il est régulièrement communiqué au
        principal responsable de l'exploitation et il correspond à la
        définition utilisée aux fins de l'établissement des objectifs et des
        indications révisées de TELUS concernant le bénéfice par action de
        base pour 2007.
    (3) Le total du nombre d'abonnés au sans-fil, de lignes d'accès au réseau
        et d'abonnés à Internet à la fin des périodes respectives.
    (4) Le BAIIA est une mesure non définie par les PCGR. Se reporter à la
        rubrique 11.1, "Bénéfice avant intérêts, impôts et amortissement
        (BAIIA)". Le BAIIA (ajusté) est régulièrement communiqué au principal
        responsable de l'exploitation et il correspond à la définition
        utilisée aux fins de l'établissement des objectifs et des indications
        révisées de TELUS concernant le BAIIA pour 2007.
    (5) Les flux de trésorerie disponibles sont une mesure non définie par
        les PCGR. Se reporter à la rubrique 11.2, "Flux de trésorerie
        disponibles".
    (6) Se reporter à la rubrique 11.4, "Définition des mesures de la
        situation de trésorerie et des sources de financement".
    (7) Taux de dividende annualisé actuel déclaré par action, divisé par le
        bénéfice de base par action sur 12 mois.
    -------------------------------------------------------------------------
    

    Selon les indications de TELUS pour l'exercice 2007, qui sont décrites à
la rubrique 9 du rapport de gestion du premier trimestre de 2007, la société
prévoyait inscrire une charge hors trésorerie d'environ 180 millions de
dollars au poste Charges d'exploitation, relativement à l'ajout de l'option de
règlement en espèces net lié aux options sur actions attribuées avant 2005.
Pour le semestre terminé le 30 juin 2007, la société a comptabilisé une charge
de 175,3 millions de dollars (109,0 millions de dollars après impôts dans le
bénéfice net, ou 33 cents par action) dans le poste Charges d'exploitation.
    Les faits saillants pour le deuxième trimestre et le premier semestre de
2007, dont une analyse est présentée à la rubrique 5, "Résultats
d'exploitation", comprennent ce qui suit :

    
        -  Le nombre de connexions a augmenté de 481 000 au cours de la
           période de 12 mois terminée le 30 juin 2007. Le nombre d'abonnés
           au sans-fil s'est établi à 5,27 millions, en hausse de 11,3 %, le
           nombre d'abonnés à Internet s'est élevé à 1,135 million, en hausse
           de 8,3 %, et le nombre de lignes d'accès au réseau s'est chiffré à
           4,48 millions, en baisse de 3,1 %.

        -  Les produits d'exploitation se sont accrus de 92,9 millions de
           dollars et de 218,0 millions de dollars, respectivement, au
           deuxième trimestre et au premier semestre de 2007, par rapport aux
           périodes correspondantes de 2006, en raison principalement de
           l'augmentation des produits tirés des services de réseau sans fil
           et des services filaires de transmission de données, qui a
           largement neutralisé la baisse des produits tirés des services
           interurbains.

        -  Le bénéfice d'exploitation a diminué de 21,2 millions de dollars
           et de 83,8 millions de dollars, respectivement, au deuxième
           trimestre et au premier semestre de 2007, par rapport aux périodes
           correspondantes de 2006. Le bénéfice d'exploitation ajusté de
           manière à ne pas tenir compte de la charge hors trésorerie
           comptabilisée en 2007 relativement à l'ajout de l'option de
           règlement en espèces net lié aux options a diminué de
           19,4 millions de dollars au deuxième trimestre et a augmenté de
           91,5 millions de dollars au premier semestre. Au deuxième
           trimestre, l'augmentation du BAIIA (ajusté) du secteur des
           services sans fil et la réduction de l'amortissement des
           immobilisations corporelles ont été largement neutralisées par le
           recul du BAIIA (ajusté) du secteur des services filaires et par la
           hausse de la charge d'amortissement liée au système de facturation
           et de service à la clientèle du secteur des services filaires mis
           en service en mars. Au premier semestre, la hausse du BAIIA
           (ajusté) du secteur des services sans fil et la réduction de
           l'amortissement net des immobilisations corporelles et des actifs
           incorporels ont contrebalancé la baisse du BAIIA (ajusté) du
           secteur des services filaires.

        -  Le bénéfice avant impôts a reculé de 29,8 millions de dollars et
           de 82,5 millions de dollars, respectivement, au deuxième trimestre
           et au premier semestre de 2007, comparativement aux périodes
           correspondantes de 2006. En excluant l'incidence de l'option de
           règlement en espèces net lié aux options, le bénéfice avant impôts
           a diminué de 28,0 millions de dollars et augmenté de 92,8 millions
           de dollars, respectivement, en raison des variations du bénéfice
           d'exploitation ajusté ainsi que de la radiation de placements au
           deuxième trimestre de 2007, facteurs qui ont été neutralisés en
           partie par la baisse des coûts de financement au premier semestre.

        -  Le bénéfice net tient compte des ajustements fiscaux favorables
           d'environ 10 millions de dollars ou 3 cents par action constatés
           au deuxième trimestre de 2007, ainsi que des ajustements fiscaux
           favorables d'environ 14 millions de dollars ou 4 cents par action
           comptabilisés au premier semestre de 2007. Ces ajustements se sont
           élevés à environ 118 millions de dollars ou 34 cents par action au
           deuxième trimestre de 2006, et à 115 millions de dollars ou
           33 cents par action au premier semestre de 2006.

        -  Le bénéfice net a reculé de 103,5 millions de dollars et le
           bénéfice par action, de 27 cents, au deuxième trimestre de 2007,
           comparativement à la période correspondante de 2006. Au premier
           semestre de 2007, le bénéfice net et le bénéfice par action ont
           diminué de 118,8 millions de dollars et de 29 cents,
           respectivement, par rapport à la période correspondante de 2006.
           En excluant l'incidence de l'option de règlement en espèces net
           lié aux options pour le premier semestre de 2007, le bénéfice net
           (ajusté) a reculé de 9,8 millions de dollars et le bénéfice par
           action de base (ajusté) a augmenté de 4 cents.

        -  Le nombre moyen d'actions en circulation au deuxième trimestre et
           au premier semestre de 2007 était environ 3 % moins élevé qu'en
           2006, en raison des programmes de rachat d'actions et du nombre
           moins élevé d'actions émises découlant de l'option de règlement en
           espèces net lié aux options.

    Les faits saillants du deuxième trimestre et du premier semestre de 2007,
dont une analyse est présentée à la rubrique 7, "Situation de trésorerie et
sources de financement", comprennent ce qui suit :

        -  Les rentrées liées aux activités d'exploitation ont augmenté de
           248,9 millions de dollars et de 36,4 millions de dollars,
           respectivement, au deuxième trimestre et au premier semestre de
           2007, par rapport aux périodes correspondantes de 2006, résultat
           qui tient en partie à une réduction des intérêts payés. Le produit
           tiré des créances titrisées a augmenté d'un montant net de
           350 millions de dollars au deuxième trimestre de 2007, par rapport
           à une augmentation de 135 millions de dollars au deuxième
           trimestre de 2006, ce qui se traduit par une augmentation des flux
           de trésorerie liés à l'exploitation de 215 millions de dollars.

        -  Les sorties liées aux activités d'investissement ont diminué de
           8,3 millions de dollars au deuxième trimestre de 2007 et elles ont
           progressé de 67,9 millions de dollars au premier semestre de 2007,
           comparativement aux périodes correspondantes de 2006. La
           diminution au deuxième trimestre tient principalement à une
           acquisition effectuée en 2006. L'augmentation des sorties liées
           aux activités d'investissement est imputable à la hausse des
           dépenses en immobilisations engagées afin de soutenir les
           nouvelles entreprises clientes dans le centre du Canada et
           d'assurer le maintien du réseau, de continuer d'accroître la
           capacité et la couverture des services numériques sans fil, et
           d'effectuer des investissements stratégiques dans la technologie
           de réseau sans fil à haute vitesse EVDO (d'après l'anglais
           evolution data optimized).

        -  Le 15 mai 2007, TELUS a mis en oeuvre un programme d'effets de
           commerce non garantis, qui est garanti par une tranche de sa
           facilité de crédit, ce qui lui permet d'émettre des effets de
           commerce d'un montant maximal de 800 millions de dollars (ou
           l'équivalent en dollars américains), dont le produit sera utilisé
           aux fins générales de la société.

        -  Les sorties liées aux activités de financement ont augmenté de
           771,5 millions de dollars au deuxième trimestre de 2007 et elles
           ont reculé de 72,4 millions de dollars au premier semestre de
           2007, par rapport aux périodes correspondantes de 2006.
           L'augmentation au deuxième trimestre tient compte du
           remboursement, le 1er juin 2007, de 1 483,3 millions de dollars
           (1 166,5 millions de dollars US) au titre des billets à 7,50 %
           arrivés à échéance, neutralisé en partie par l'émission d'un
           montant net de 663,5 millions de dollars d'effets de commerce. Le
           recul au premier semestre tient compte de la diminution des
           sorties liées au rachat d'actions dans le cadre de l'offre
           publique de rachat dans le cours normal des activités ("RCNA"),
           déduction faite de l'augmentation des versements de dividendes.

        -  Les flux de trésorerie disponibles ont reculé de 29,3 millions de
           dollars et de 184,1 millions de dollars, respectivement, au
           deuxième trimestre et au premier semestre de 2007, par rapport aux
           périodes correspondantes de 2006. La diminution au deuxième
           trimestre est imputable à la baisse du BAIIA déduction faite des
           coûts de restructuration et de la rémunération à base d'actions,
           ainsi qu'à la hausse des dépenses en immobilisations neutralisée
           en partie par la baisse des intérêts payés. Le recul au premier
           semestre de 2007 tient à la diminution du BAIIA déduction faite
           des coûts de restructuration, à la hausse des dépenses en
           immobilisations et à la baisse des recouvrements d'impôts en
           espèces, facteurs neutralisés en partie par la charge de
           rémunération à base d'actions, laquelle a excédé les paiements, et
           par la diminution des intérêts payés.

        -  Le ratio de la dette nette par rapport au total des capitaux
           investis au 30 juin 2007 s'élevait à 48 %, soit un résultat situé
           dans la fourchette à long terme visée de 45 % à 50 %.

        -  Le ratio de la dette nette par rapport au BAIIA s'est établi à
           1,8, soit un résultat qui est demeuré dans la fourchette à long
           terme visée de 1,5 à 2,0 fois.

        -  Le ratio de distribution de 50 %, qui correspond au dividende
           annualisé déclaré au deuxième trimestre divisé par le résultat par
           action sur 12 mois, s'est établi dans la fourchette visée de 45 %
           à 55 % des bénéfices nets prévisibles. Les ajustements fiscaux
           favorables sur 12 mois ont pour ainsi dire neutralisé l'incidence
           défavorable de l'ajout de l'option de règlement en espèces net lié
           aux options en 2007.

    2.   Activités principales, vision et stratégie

    L'analyse qui suit est assujettie dans sa totalité à la mise en garde
concernant les énoncés prospectifs figurant au début du rapport de gestion.
Elle est également assujettie à la rubrique 10, "Risques et gestion des
risques", du rapport de gestion annuel 2006 et du rapport de gestion du
premier trimestre de 2007 de TELUS, ainsi qu'aux mises à jour présentées à la
rubrique 10 du présent rapport de gestion.
    Les activités principales, la vision et la stratégie de TELUS sont
présentées en détail dans le rapport de gestion annuel 2006. Les activités
récentes à l'appui des six impératifs stratégiques de la société et les
événements ayant des répercussions sur ces impératifs sont les suivants :

         Se doter de moyens nationaux pour les services de données, IP, de
         voix et sans fil

    En mai, TELUS annonçait qu'elle prévoit investir 23 millions de dollars au
Québec d'ici l'automne 2007, aux fins de l'amélioration de la couverture
offerte par son réseau numérique sans fil 1X et de son expansion dans plus de
30 collectivités supplémentaires, ainsi que de l'amélioration de la couverture
actuelle du réseau numérique dans le Grand Montréal et dans la région de
Québec, en raison de l'accroissement du trafic sur le réseau de TELUS.
L'expansion permettra à 30 collectivités supplémentaires d'avoir accès à la
gamme complète de services sans fil EUPHORIK(MC), qui comprend des services de
divertissement, d'information et de messagerie, ainsi que des activités de
téléchargement comme la musique, les sonneries et les jeux.
    En juillet, TELUS annonçait l'accès à des vitesses plus rapides sur son
réseau sans fil à haute vitesse EVDO en Colombie-Britannique, en Alberta et au
Québec. Le réseau EVDO a été mis à niveau en fonction de la technologie de
prochaine génération Rev A, dont les vitesses de téléchargement se situent
habituellement entre 450 et 800 kilobits par seconde (la vitesse maximale
possible étant de 3,1 mégabits par seconde) et les vitesses de débit en amont,
entre 300 et 400 kilobits par seconde (la vitesse maximale possible étant de
1,8 mégabit par seconde). Cette plus haute vitesse contribue à l'amélioration
des services en mode continu et du partage de gros fichiers de données,
notamment ceux renfermant des photos. Les services à haute vitesse sans fil de
TELUS sont offerts à plus de 60 % de la population canadienne en
Colombie-Britannique, en Alberta, à Winnipeg, en Ontario et au Québec. Les
abonnés des services de TELUS qui voyagent aux Etats-Unis peuvent utiliser les
services d'itinérance liés aux réseaux EVDO Rev A dans 242 grandes régions
métropolitaines. TELUS offre divers appareils compatibles avec la technologie
EVDO Rev A et elle compte en offrir davantage dans l'avenir. Ces produits
peuvent être utilisés dans les régions où le service EVDO est offert et ils
sont rétrocompatibles avec le réseau de données 1X, auquel 94 % des abonnés au
Canada peuvent accéder lorsqu'ils ne se trouvent pas dans une région où le
service EVDO est offert.
    La société a amélioré les services d'itinérance offerts à l'étranger aux
clients d'affaires et aux clients du marché consommateurs qui sont abonnés aux
services sans fil, grâce au lancement du téléphone intelligent BlackBerry 8830
édition mondiale, en juin. TELUS a également accru ses services d'itinérance
mondiaux, afin que les utilisateurs du nouveau téléphone BlackBerry puissent
accéder aux services de transmission de la voix et de données à l'étranger au
moyen de réseaux fondés sur la technologie GSM. En Amérique du Nord, la
couverture est offerte au moyen des réseaux 1X fondés sur la technologie CDMA
et des réseaux haute vitesse EVDO.
    En juillet, TELUS a mis en service sa première suite Ethernet pour
immeubles dans le Melville, un immeuble résidentiel à logements multiples de
42 étages situé à Vancouver. Cette suite tire parti de la technologie de
pointe pour offrir aux clients une plus grande largeur de bande et de plus
hautes vitesses. Les résidents de l'immeuble Melville auront accès à Internet
haute vitesse à des débits pouvant atteindre 25 mégabits par seconde (soit une
vitesse cinq à sept fois plus rapide que la moyenne) et ils pourront tirer
parti des produits et services de la suite Ma Maison TELUS(MD).

         Cibler inlassablement les marchés en croissance des services de
         transmission de données, IP et sans fil

    Par suite d'un d'appel d'offres concurrentiel, Travaux publics et Services
gouvernementaux Canada a choisi TELUS ce trimestre aux fins de la prestation
et de la gestion de services de télécommunications au ministère de la Défense
nationale, y compris ses bureaux situés au pays et à l'étranger. TELUS
fournira des services de télécommunications gérés, y compris la transmission
de la voix, de données et de vidéo de même que des solutions IP. Son cadre
évolué de télécommunications répond aux objectifs du ministère de la Défense
nationale, qui sont d'avoir accès à une infrastructure économique conforme à
ses exigences actuelles, tout en offrant un réseau fédérateur IP sécurisé pour
de nouveaux services et de nouvelles solutions. Ce contrat d'une durée de cinq
ans a une valeur estimative de 200 millions de dollars.
    Par ailleurs, TELUS fournit au gouvernement de l'Alberta une technologie
multimédia de pointe, laquelle sera utilisée dans quelque 73 salles d'audience
du Calgary Courts Centre. TELUS assurera la conception, la livraison,
l'installation et l'entretien de l'équipement dont seront pourvues les salles
d'audience : enregistrement numérique, vidéoconférence, communication avec les
personnes témoignant à distance, annotation électronique et télégestion. Cette
technologie devrait accroître la sécurité et l'efficacité de l'appareil
judiciaire.
    La société a aussi été choisie pour fournir la solution Community Care
Management Solution ("CCMS") de TELUS à l'organisme ontarien Closing the Gap
Healthcare Group. CCMS est un système de dossier médical électronique et de
gestion des soins aux patients, qui permet aux fournisseurs de soins
communautaires, de soins à domicile ou de soins de longue durée d'accéder aux
données relatives à leurs patients, et ce, en tous lieux. TELUS implémentera
la solution et hébergera et gérera l'application logicielle de Healthphone,
une société de la Nouvelle-Zélande, et elle offrira la connectivité réseau et
le soutien à la sécurité, fournira un service à la clientèle accessible 24
heures sur 24 et 7 jours sur 7 de même que le matériel voulu, comme les
assistants numériques personnels et les téléphones cellulaires, et l'ensemble
de l'infrastructure et des serveurs.

         Offrir des solutions intégrées qui démarquent TELUS de ses
         concurrents

    TELUS a introduit un certain nombre de nouveaux services en 2007, dont
l'offre groupée de repérage des véhicules TELUS à l'intention des petites
entreprises. Grâce à cette solution, les entreprises peuvent aisément assurer
le repérage en temps réel de leurs biens mobiles au moyen de la technologie
GPS. L'offre groupée comprend un forfait de service de données sans fil TELUS,
le logiciel Fleet Complete GPS de Complete Innovations et un modem GPS
installé par des détaillants de produits de TELUS ou par des professionnels de
Best Buy.
    TELUS Mobile Customer Self Service(MC) est un nouveau service sans fil à
l'intention des institutions financières canadiennes, qui permet une
interaction bidirectionnelle entre ces dernières et leurs clients. Grâce à ce
service, il est possible d'effectuer des transactions bancaires en toute
sécurité. Le système permet notamment d'envoyer des messages d'alerte (en cas
de mouvements de compte douteux ou aux fins de l'approbation de la
transaction), d'obtenir des renseignements sur les comptes à la demande, et de
bénéficier d'un service à la clientèle sans mise en attente grâce à la
messagerie texte.

         Créer des partenariats et procéder à des acquisitions et à des
         désinvestissements pour accélérer la mise en oeuvre de la
stratégie
         de TELUS et concentrer les ressources de cette dernière sur ses
         activités de base

    En mars 2007, AMP'D Mobile Canada Inc. a lancé ses services de
divertissement sans fil, d'information et de messagerie hautement interactifs
et personnalisés, qui s'adressent à l'important marché des jeunes adultes
(âgés de 18 à 35 ans) au Canada. Début juin, la société américaine mère, AMP'D
Mobile, Inc., a amorcé une procédure de faillite aux Etats-Unis, à la suite de
quoi, les ventes d'AMP'D Mobile ont été interrompues au Canada. Se reporter à
la rubrique 4.2 pour l'incidence financière de cette situation sur les
résultats de TELUS.

    3.   Catalyseurs clés de rendement

    L'analyse qui suit est assujettie dans sa totalité à la mise en garde
concernant les énoncés prospectifs figurant au début du rapport de gestion.
Elle est également assujettie à la rubrique 10, "Risques et gestion des
risques", du rapport de gestion annuel 2006 et du rapport de gestion du
premier trimestre de 2007 de TELUS, ainsi qu'aux mises à jour présentées à la
rubrique 10 du présent rapport de gestion.

    -------------------------------------------------------------------------
                 Priorités de la société pour 2007 - services
                             filaires et sans fil
    -------------------------------------------------------------------------

    Accroître la position de leadership de TELUS sur le marché résidentiel

    -   Combiner la gamme d'application de données de TELUS avec les services
        traditionnels déréglementés.
    -   Obtenir un meilleur taux de fidélité des clients et une croissance
        grâce à des expériences clients exceptionnelles.
    -   Atteindre des objectifs d'augmentation de la clientèle par
        l'expansion des canaux de distribution et offrir de nouveaux services
        à l'intention des principaux segments de marché.

    Accroître la position de leadership de TELUS sur le marché d'affaires

    -   Accroître davantage notre part des marchés verticaux de l'industrie à
        l'aide d'applications particulières qui fournissent une
        différenciation non fondée sur le prix.
    -   Tirer parti de la transférabilité des numéros de services sans fil
        afin d'accroître la part du marché d'affaires de TELUS au centre du
        Canada.
    -   Accorder la priorité à la fidélisation des clients des petites
        entreprises ainsi qu'à la croissance au moyen de solutions
        novatrices.

    Accroître la position de leadership de TELUS sur le marché de gros

    -   Accroître notre présence sur les marchés national et international
        par la reconnaissance de TELUS à titre de leader de services IP au
        Canada.
    -   Offrir un excellent service à la clientèle afin de soutenir
        l'abstention de la réglementation des services locaux dans les
        principaux marchés où elle est l'entreprise titulaire.
    -   Développer les marchés, les canaux et les produits de la société en
        se concentrant sur des relations stratégiques avec les partenaires de
        TELUS.

    Stimuler l'évolution de la technologie et les améliorations au titre de
    la productivité et de l'excellence du service de TELUS

    -   Mettre en place un guide relatif aux technologies pour les offres
        concernant Ma Maison TELUS et les services sans fil qui simplifie le
        portefeuille de produits de TELUS et améliore le développement et la
        prestation de services.
    -   Mettre en oeuvre les systèmes consolidés de service à la clientèle
qui
        visent à remplacer les nombreux systèmes existants en Alberta et en
        Colombie-Britannique.
    -   Accélérer les dates de prestation du service à la clientèle.

    Resserrer l'esprit d'équipe de TELUS, consolider sa marque et assurer le
    perfectionnement des employés les plus talentueux dans l'industrie
    mondiale des communications

    -   Stimuler la culture de propriété de l'entreprise de TELUS en
        préconisant la philosophie "notre entreprise, notre clientèle, notre
        équipe, ma responsabilité", ce qui permet à TELUS d'attirer, de
        perfectionner et de retenir dans ses rangs des gens qualifiés.
    -   Occuper la position de tête en matière de responsabilité sociale de
        l'entreprise en faisant en sorte que TELUS devienne l'entreprise
        canadienne la plus responsable sur le plan social.
    -------------------------------------------------------------------------

    4.   Capacité d'obtenir des résultats

    L'analyse qui suit est assujettie dans sa totalité à la mise en garde
concernant les énoncés prospectifs figurant au début du rapport de gestion.

    4.1  Principaux marchés et concurrents

    Les principaux marchés et concurrents demeurent sensiblement les mêmes que
ceux décrits dans le rapport de gestion annuel 2006 de TELUS. Selon les
premiers signes, la mise en oeuvre de la transférabilité des numéros de
services sans fil en mars 2007 a contribué à l'accroissement des activités de
chargement des abonnés (les appels entrants ayant excédé les appels sortants),
mais elle a aussi entraîné une augmentation des frais de fidélisation de la
clientèle des services sans fil (8,2 % des produits tirés des services de
réseau au deuxième trimestre de 2007 comparativement à 6,2 % à la période
correspondante de 2006) et du taux de désabonnement (1,45 % au deuxième
trimestre de 2007, par rapport à 1,30 % à la période correspondante de 2006).

    4.2  Capacités opérationnelles

         Réglementation
    

    Par suite de la publication par le gouvernement fédéral, en avril 2007,
d'un décret qui modifie les conditions liées à l'abstention de la
réglementation des services locaux, TELUS a déposé des demandes d'abstention
concernant les services locaux résidentiels à Victoria, Vancouver, Calgary,
Edmonton et Rimouski. TELUS a subséquemment déposé une demande visant la
déréglementation des services téléphoniques d'affaires dans les centrales
couvrant 78 % des lignes d'affaires en Colombie-Britannique et en Alberta, et
52 % des lignes d'affaires dans l'est du Québec. Le CRTC a accordé une
abstention de la réglementation des services résidentiels à Fort McMurray le
25 juillet, et il devrait rendre sa décision concernant Victoria, Vancouver,
Calgary et Edmonton au début du mois d'août. La société avait précédemment
obtenu une abstention de la réglementation concernant Fort McMurray, pour
autant qu'elle satisfasse aux indicateurs de qualité du service applicables
aux services offerts aux concurrents. La société a depuis lors satisfait à ces
indicateurs. Se reporter à la rubrique 10.1, "Réglementation", pour une
analyse plus détaillée à ce sujet.

    
    Développement d'un nouveau système de facturation et de service à la
    clientèle dans le secteur des services filaires

    A la fin de mars 2007, la société a converti les comptes de plus de un
million de clients des services filaires en Alberta, dans le cadre de la mise
en oeuvre du nouveau système de facturation et de service à la clientèle.
La rationalisation et la normalisation des processus de même que la
suppression au fil du temps des nombreux systèmes d'information existants
représentent les avantages prévus de ce projet sur le plan du service à la
clientèle et des coûts. Au cours du deuxième trimestre de 2007, la société a
mis fin au projet pilote et procédé à la mise en oeuvre à grande échelle
du nouveau système; les difficultés initiales éprouvées ont réduit la capacité
de traitement des commandes, ce qui a entraîné une augmentation du travail en
retard au chapitre des installations et des coûts supérieurs aux coûts prévus,
notamment en ce qui concerne les ressources supplémentaires requises dans les
centres d'appels pour maintenir les niveaux de service. Ce système de
facturation crucial pour la société a produit les résultats prévus et, à
l'heure actuelle, le travail en retard a grandement diminué et on s'attend à
un retour à la normale des activités des centres d'appels. Se reporter à la
rubrique 10.3, "Risques liés aux processus".
    Le passage au nouveau système a réduit le BAIIA du secteur des services
filaires d'environ 29 millions de dollars au deuxième trimestre de 2007, en
raison notamment de coûts de 16 millions de dollars liés à la
main-d'oeuvre temporaire supplémentaire requise pour résoudre les
problèmes liés au nouveau système et pour maintenir les niveaux de service, et
d'une réduction non récurrente de 13 millions de dollars des produits tirés
des services interurbains. Cette réduction non récurrente des produits est
imputable aux améliorations apportées au système, lesquelles fournissent à la
direction des données plus exactes aux fins de l'estimation des produits
gagnés, mais non facturés.

         AMP'D Mobile Canada

    Début juin, la société américaine mère, AMP'D Mobile, Inc., a amorcé une
procédure de faillite aux Etats-Unis, à la suite de quoi, les ventes d'AMP'D
Mobile ont été interrompues au Canada. Les états financiers consolidés
intermédiaires de TELUS au 30 juin 2007 comprennent une radiation avant impôts
de la participation de 11,8 millions de dollars de la société dans AMP'D
Mobile, Inc. (inscrite au poste Autres charges, montant net), ainsi que des
ajustements avant impôts d'environ 5 millions de dollars au titre de
l'amortissement dégressif et un montant d'environ 2 millions de dollars au
titre des charges d'exploitation.

    4.3  Situation de trésorerie et sources de financement

         Politiques financières liées à la structure du capital (note 3 des
         états financiers consolidés intermédiaires)
    

    La société surveille le capital au moyen de diverses mesures, notamment :
le ratio dette nette/total des capitaux investis, le ratio dette nette/BAIIA
excluant les coûts de restructuration, ainsi que le ratio de distribution des
bénéfices nets prévisibles. Pour une analyse plus détaillée et une description
des indications, se reporter à la rubrique 7.4, "Situation de trésorerie et
sources de financement". Le plan financier de TELUS pour 2007 est décrit à la
rubrique 9.3 du rapport de gestion annuel 2006 de la société. Les progrès
réalisés relativement à ce plan s'établissent comme suit :

    
    -------------------------------------------------------------------------
    Plan financier et résultats de TELUS pour 2007
    -------------------------------------------------------------------------

    Racheter des actions ordinaires et des actions sans droit de vote de
    TELUS aux termes d'une offre publique de rachat dans le cours normal des
    activités ("RCNA")

    Au cours du deuxième trimestre de 2007, la société a racheté au total
    2,7 millions d'actions ordinaires et d'actions sans droit de vote à des
    fins d'annulation, pour un décaissement de 169,5 millions de dollars.
    Entre le 20 décembre 2004 et le 30 juin 2007, TELUS a racheté au total
    45,6 millions d'actions ordinaires et d'actions sans droit de vote pour
    un décaissement de 2,14 milliards de dollars, aux termes de trois RCNA.
    Se reporter à la rubrique 7.3, "Sorties liées aux activités de
    financement".

    Payer des dividendes

    Le dividende déclaré au deuxième trimestre de 2007, qui est payable le
    1er juillet, se chiffre à 37,5 cents par action, en hausse de 36,4 % par
    rapport au dividende déclaré au deuxième trimestre de 2006.

    Utiliser le produit des créances titrisées et les facilités bancaires, le
    cas échéant, aux fins des flux de trésorerie disponibles et des autres
    besoins de trésorerie

    Le solde du produit tiré des créances titrisées au deuxième trimestre de
    2007 est passé de 150 millions de dollars à 550 millions de dollars au
    31 mai et il a ensuite diminué pour s'établir à 500 millions de dollars
    au 30 juin. Le produit a été utilisé aux fins générales de la société,
    notamment aux fins du remboursement des billets à 7,50 % de
    1 166,5 millions de dollars US arrivés à échéance le 1er juin.

    Maintenir des liquidités inutilisées d'au moins 1 milliard de dollars

    Au 30 juin 2007, les liquidités disponibles de TELUS aux termes des
    facilités de crédit inutilisées se chiffraient à environ 1,3 milliard de
    dollars. Se reporter à la rubrique 7.5, "Facilités de crédit".

    Maintenir la pleine couverture des risques de change pour les dettes

    Maintenue en ce qui concerne les billets en dollars américains à 8,00 %
    échéant en 2011, soit la seule émission restante de titres de créances
    libellés en devises.

    Envisager le refinancement de la totalité ou d'une partie des billets
    libellés en dollars américains arrivant à échéance le 1er juin 2007 avant
    leur date d'échéance prévue

    En mars 2007, la société a procédé à des appels publics à l'épargne
    visant des billets de série CC libellés en dollars canadiens portant
    intérêt à 4,50 %, d'une valeur de 300 millions de dollars et échéant en
    2012, ainsi que des billets de série CD libellés en dollars canadiens
    portant intérêt à 4,95 %, d'une valeur de 700 millions de dollars et
    échéant en 2017. Le produit tiré de ces émissions de titres de créance,
    conjugué à l'émission d'effets de commerce d'une valeur de 663,5 millions
    de dollars au deuxième trimestre et à l'augmentation, au deuxième
    trimestre, du produit tiré des créances titrisées, a été affecté aux fins
    générales de la société, notamment au remboursement de 1 483,3 millions
    de dollars au titre des billets à 7,50 % de 1 166,5 millions de
    dollars US échéant le 1er juin.

    Préserver l'accès aux marchés financiers à des coûts raisonnables en
    maintenant des cotes de crédit de qualité et en visant des cotes
    améliorées de l'ordre de BBB+ à A-, ou l'équivalent, à l'avenir

    Au 30 juin 2007, les cotes de crédit de qualité attribuées par les quatre
    agences de notation qui couvrent TELUS se situaient dans les limites de
    la cote visée. Trois des quatre agences de notation ont placé leurs
    perspectives sous surveillance le 21 juin 2007, lorsque TELUS a annoncé
    qu'elle avait amorcé des discussions sur une base non exclusive aux fins
    de l'acquisition de BCE. Se reporter à la rubrique 7.7, "Cotes de
    crédit".
    -------------------------------------------------------------------------

    4.4  Changements au contrôle interne à l'égard de l'information
         financière

    Il n'y a eu aucun changement concernant le contrôle interne à l'égard de
l'information financière qui a eu ou dont on peut raisonnablement penser qu'il
aura une incidence importante sur le contrôle interne à l'égard de
l'information financière de la société.

    5.   Résultats d'exploitation

    5.1  Généralités

    La société compte deux secteurs isolables, soit les services filaires et
les services sans fil. La segmentation s'appuie sur des similitudes au
chapitre de la technologie, des compétences techniques exigées pour fournir
les produits et services, des canaux de distribution et de l'application des
règlements. Les ventes intersectorielles sont comptabilisées à la valeur
d'échange. L'information sectorielle est régulièrement communiquée au chef de
la direction générale (principal responsable de l'exploitation). Se reporter à
la note 5 des états financiers consolidés intermédiaires.

    5.2  Sommaire des résultats trimestriels

    -------------------------------------------------------------------------
    (en millions de dollars,
     sauf les montants par action)        T2 2007  T1 2007  T4 2006  T3 2006
    -------------------------------------------------------------------------
    Produits d'exploitation par
     secteurs (externes)
      Secteur des services filaires       1 180,1  1 205,6  1 234,3  1 200,3
      Secteur des services sans fil       1 048,0  1 000,0  1 020,3  1 010,4
    -------------------------------------------------------------------------
    Produits d'exploitation (consolidés)  2 228,1  2 205,6  2 254,6  2 210,7
      Charges d'exploitation              1 340,3  1 436,6  1 368,6  1 245,8
      Coûts de restructuration                3,2      4,7      7,9     12,5
    -------------------------------------------------------------------------
    BAIIA(1)                                884,6    764,3    878,1    952,4
    Amortissement des immobilisations
     corporelles                            318,3    317,7    353,2    325,8
    Amortissement des actifs incorporels     72,5     49,6     53,9     57,5
    -------------------------------------------------------------------------
    Bénéfice d'exploitation                 493,8    397,0    471,0    569,1
      Autres charges (produits)              18,5      3,8     10,1      4,0
      Coûts de financement                  127,2    117,6    133,6    116,6
    -------------------------------------------------------------------------
    Bénéfice avant impôts sur les
     bénéfices et part des
     actionnaires sans contrôle             348,1    275,6    327,3    448,5
      Impôts sur les bénéfices               93,7     79,3     89,7    126,5
      Part des actionnaires sans
       contrôle                               1,3      1,5      1,4      2,4
    -------------------------------------------------------------------------
    Bénéfice net                            253,1    194,8    236,2    319,6
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------
    Bénéfice net par action ordinaire
     et action sans droit de vote
      - De base                              0,76     0,58     0,70     0,94
      - Dilué                                0,75     0,57     0,69     0,92
    Dividendes déclarés par action
     ordinaire et action sans
     droit de vote                          0,375    0,375    0,375    0,275
    -------------------------------------------------------------------------


    -------------------------------------------------------------------------
    (en millions de dollars,
     sauf les montants par action)        T2 2006  T1 2006  T4 2005  T3 2005
    -------------------------------------------------------------------------
    Produits d'exploitation par
     secteurs (externes)
      Secteur des services filaires       1 189,9  1 198,6  1 209,9  1 198,6
      Secteur des services sans fil         945,3    881,9    876,8    864,2
    -------------------------------------------------------------------------
    Produits d'exploitation (consolidés)  2 135,2  2 080,5  2 086,7  2 062,8
      Charges d'exploitation              1 207,4  1 201,1  1 316,8  1 221,5
      Coûts de restructuration               30,7     16,7     35,5      1,6
    -------------------------------------------------------------------------
    BAIIA(1)                                897,1    862,7    734,4    839,7
    Amortissement des immobilisations
     corporelles                            335,2    339,2    346,2    335,6
    Amortissement des actifs incorporels     46,9     63,9     67,0     73,6
    -------------------------------------------------------------------------
    Bénéfice d'exploitation                 515,0    459,6    321,2    430,5
      Autres charges (produits)               9,6      4,3      9,3      7,1
      Coûts de financement                  127,5    127,0    171,7    144,8
    -------------------------------------------------------------------------
    Bénéfice avant impôts sur les
     bénéfices et part des
     actionnaires sans contrôle             377,9    328,3    140,2    278,6
      Impôts sur les bénéfices               18,7    116,1     58,8     86,9
      Part des actionnaires sans
       contrôle                               2,6      2,1      2,9      1,6
    -------------------------------------------------------------------------
    Bénéfice net                            356,6    210,1     78,5    190,1
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------
    Bénéfice net par action ordinaire
     et action sans droit de vote
      - De base                              1,03     0,60     0,22     0,53
      - Dilué                                1,02     0,60     0,22     0,53
    Dividendes déclarés par action
     ordinaire et action sans
     droit de vote                          0,275    0,275    0,275     0,20
    -------------------------------------------------------------------------
    1.  Le BAIIA est une mesure non définie par les PCGR. Se reporter à la
        rubrique 11.1, "Bénéfice avant intérêts, impôts et amortissement
        (BAIIA)", pour la définition".
    -------------------------------------------------------------------------
    

    La tendance observée au chapitre des produits d'exploitation consolidés
continue à refléter la croissance solide des produits tirés des services sans
fil, en raison de la hausse du nombre d'abonnés et des PMAA (produits moyens
par appareil d'abonné). La hausse des PMAA tient pour sa part à la fourniture
et à l'adoption accrues de services de transmission de données sans fil, qui
ont neutralisé largement la baisse enregistrée au chapitre des PMAA liés aux
services de transmission de la voix. La tendance reflète également la
croissance des produits tirés de la transmission de données du secteur des
services filaires, alors que les produits tirés des services filaires locaux
et interurbains de transmission de la voix ont connu une baisse continue,
imputable au passage vers les services sans fil et Internet, ainsi qu'à
l'intensification de la concurrence de la part des entreprises concurrentes et
des revendeurs offrant des services VoIP.
    Les ajouts plus élevés d'abonnés des services sans fil, les frais
d'acquisition connexes et les ventes d'équipement ont, dans le passé, revêtu
un caractère hautement saisonnier au quatrième trimestre, donnant lieu à un
BAIIA du secteur des services sans fil moins élevé. Le caractère saisonnier a,
dans une moindre mesure, une incidence sur les ajouts d'abonnés aux services
filaires Internet haute vitesse et les coûts connexes.
    Les charges d'exploitation aux premier et deuxième trimestres de 2007
tiennent compte d'une charge hors trésorerie de 173,5 millions de dollars et
de 1,8 million de dollars, respectivement, relativement à l'ajout de l'option
de règlement en espèces net lié aux options, comme il est fait mention
précédemment. Les charges d'exploitation aux troisième et quatrième trimestres
de 2005 avaient été touchées par des charges nettes temporaires liées à une
interruption de travail prolongée; ces charges temporaires se sont élevées à
environ 65 millions de dollars et 52 millions de dollars, respectivement. Les
coûts de restructuration ont varié d'un trimestre à l'autre, en fonction des
progrès accomplis dans le cadre des mesures continues mises en oeuvre.
    La tendance à la baisse observée au chapitre de l'amortissement des
immobilisations corporelles a été interrompue par la constatation, au
quatrième trimestre de 2006, d'une charge d'environ 17 millions de dollars au
titre de l'alignement des durées de service estimatives des actifs de TELUS
Québec découlant de l'intégration des systèmes financiers. La tendance à la
baisse au chapitre de l'amortissement des actifs incorporels a été renversée
au deuxième trimestre de 2007, par suite de la constatation d'un montant
supplémentaire d'environ 18 millions de dollars relativement au nouveau
système de facturation et de service à la clientèle mis en place dans le
secteur des services filaires, en mars. Aux deuxième et quatrième trimestres
de 2006 et au premier trimestre de 2007, respectivement, des montants
d'environ 12 millions de dollars, 5 millions de dollars et 5 millions de
dollars relatifs aux crédits d'impôt à l'investissement ont été portés en
déduction de la charge d'amortissement touchant des immobilisations
capitalisées lors d'exercices antérieurs qui sont maintenant entièrement
amorties, après qu'un agent du fisc a établi leur admissibilité.
    En ce qui concerne les coûts de financement illustrés dans le tableau
ci-dessus, la tendance observée au chapitre des intérêts débiteurs reflète une
baisse, sauf en ce qui a trait aux éléments suivants : i) des intérêts
débiteurs relatifs à une décision de justice au titre d'une poursuite liée à
une affaire de remboursement d'obligations de BC TEL remontant à 1997 (y
compris des charges de 7,8 millions de dollars au quatrième trimestre de
2006); ii) des charges de 33,5 millions de dollars comptabilisées au quatrième
trimestre de 2005 aux fins du remboursement anticipé de billets d'un montant
de 1,578 milliard de dollars. Le remboursement anticipé de billets effectué le
1er décembre 2005 a contribué à la diminution des coûts de financement au
premier semestre de 2006. Les coûts de financement sont présentés déduction
faite des montants variés au titre des intérêts créditeurs.
    La tendance généralement à la hausse observée au chapitre du bénéfice net
et du bénéfice par action reflète les facteurs dont il est fait mention
ci-dessus, ainsi que les ajustements découlant des variations des impôts sur
les bénéfices imposées par la loi et des nouvelles cotisations visant des
exercices antérieurs, y compris les intérêts connexes sur les nouvelles
cotisations.

    
    -------------------------------------------------------------------------
    Ajustements liés aux impôts
    (en millions de dollars,
     sauf le bénéfice par action)         T2 2007  T1 2007  T4 2006  T3 2006
    -------------------------------------------------------------------------
    Incidence approximative sur le
     bénéfice net                              10        4       20       30
    Incidence approximative sur le
     bénéfice par action                     0,03     0,01     0,06     0,09
    Bénéfice par action de base
     approximatif excluant
     les incidences fiscales                 0,73     0,57     0,64     0,85
    -------------------------------------------------------------------------


    -------------------------------------------------------------------------
    Ajustements liés aux impôts
    (en millions de dollars,
     sauf le bénéfice par action)         T2 2006  T1 2006  T4 2005  T3 2005
    -------------------------------------------------------------------------
    Incidence approximative sur le
     bénéfice net                             118       (3)      (3)      17
    Incidence approximative sur le
     bénéfice par action                     0,34    (0,01)   (0,01)    0,05
    Bénéfice par action de base
     approximatif excluant
     les incidences fiscales                 0,69     0,61     0,23     0,48
    -------------------------------------------------------------------------


    5.3  Résultats d'exploitation consolidés

    -------------------------------------------------------------------------
    (en millions de
     dollars, sauf la
     marge du BAIIA,
     qui est exprimée       Trimestres terminés        Semestres terminés
     en %, et                  les 30 juin                les 30 juin
     l'effectif)         2007     2006  Variation   2007     2006  Variation
    -------------------------------------------------------------------------
    Produits
     d'exploitation    2 228,1  2 135,2    4,4 %  4 433,7  4 215,7    5,2 %
    Charges
     d'exploitation    1 340,3  1 207,4   11,0 %  2 776,9  2 408,5   15,3 %
    Coûts de
     restructuration       3,2     30,7  (89,6)%      7,9     47,4  (83,3)%
    -------------------------------------------------------------------------
    BAIIA(1)             884,6    897,1   (1,4)%  1 648,9  1 759,8   (6,3)%
    Amortissement des
     immobilisations
     corporelles         318,3    335,2   (5,0)%    636,0    674,4   (5,7)%
    Amortissement des
     actifs incorporels   72,5     46,9   54,6 %    122,1    110,8   10,2 %
    -------------------------------------------------------------------------
    Bénéfice
     d'exploitation      493,8    515,0   (4,1)%    890,8    974,6   (8,6)%
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------
    Charges
     d'exploitation
     (ajustées)(2)     1 338,5  1 207,4   10,9 %  2 601,6  2 408,5    8,0 %
    BAIIA (ajusté)(2)    886,4    897,1   (1,2)%  1 824,2  1 759,8    3,7 %
    Bénéfice
     d'exploitation
     (ajusté)(2)         495,6    515,0   (3,8)%  1 066,1    974,6    9,4 %

    Marge du BAIIA(3)     39,7     42,0  (2,3)pts    37,2     41,7  (4,5)pts
    Marge du BAIIA
     (ajustée)(4)         39,8     42,0  (2,2)pts    41,1     41,7  (0,6)pt

    Effectif
     (équivalent
     temps plein)
     à la fin de
     la période         32 362   29 157   11,0 %
    -------------------------------------------------------------------------
    (1) Le BAIIA est une mesure non définie par les PCGR. Se reporter à la
        rubrique 11.1, "Bénéfice avant intérêts, impôts et amortissement
        (BAIIA)".
    (2) Exclut une charge hors trésorerie de 1,8 million de dollars et de
        175,3 millions de dollars, respectivement, comptabilisée au deuxième
        trimestre et au premier semestre de 2007 relativement à l'ajout de
        l'option de règlement en espèces net lié aux options sur actions
        attribuées avant 2005. Les charges d'exploitation (ajustées) et le
        BAIIA (ajusté) sont régulièrement communiqués au principal
        responsable de l'exploitation. Le BAIIA (ajusté) correspond à la
        définition utilisée aux fins de l'établissement des objectifs et des
        indications révisées de TELUS concernant le BAIIA pour 2007.
    (3) BAIIA divisé par les produits d'exploitation.
    (4) BAIIA (ajusté) divisé par les produits d'exploitation.
    -------------------------------------------------------------------------
    

    L'analyse qui suit porte sur les résultats consolidés de TELUS. Des
informations sectorielles concernant les produits d'exploitation, les charges
d'exploitation, les coûts de restructuration, le BAIIA et les dépenses en
immobilisations sont fournies à la rubrique 5.4, "Résultats du secteur des
services filaires", à la rubrique 5.5, "Résultats du secteur des services sans
fil", et à la rubrique 7.2, "Sorties liées aux activités d'investissement".

    
         Produits d'exploitation
    

    Les produits d'exploitation consolidés ont augmenté de 92,9 millions de
dollars et de 218,0 millions de dollars, respectivement, au deuxième trimestre
et au premier semestre de 2007, par rapport aux périodes correspondantes de
2006. La croissance des produits d'exploitation tirés des services sans fil et
des services filaires de transmission de données continue d'excéder la baisse
des produits tirés des services filaires locaux et interurbains de
transmission de la voix. Au deuxième trimestre de 2007, une réduction non
récurrente d'environ 13 millions de dollars des produits tirés des services
interurbains s'est produite par suite des améliorations apportées au système
de facturation, lesquelles fournissent à la direction des données plus exactes
aux fins de l'estimation des produits gagnés, mais non facturés.

    
         Charges d'exploitation
    

    Les charges d'exploitation consolidées ont augmenté de 132,9 millions de
dollars et de 368,4 millions de dollars, respectivement, au deuxième trimestre
et au premier semestre de 2007, comparativement aux périodes correspondantes
de 2006. L'augmentation tient compte de la charge hors trésorerie
comptabilisée relativement à l'ajout de l'option de règlement en espèces net
lié aux options sur actions attribuées avant 2005. Les charges d'exploitation
ajustées pour ne pas tenir compte de la charge hors trésorerie se sont accrues
de 131,1 millions de dollars et de 193,1 millions de dollars, respectivement,
résultat qui tient essentiellement à la hausse des charges du secteur des
services sans fil à l'appui de la croissance de 11,3 % du nombre d'abonnés et
à l'augmentation des produits tirés du réseau sans fil. Par ailleurs, les
charges du secteur des services filaires ont augmenté, en raison
principalement des coûts liés à la conversion du système de facturation et des
coûts liés à la main-d'oeuvre externe requise pour améliorer les niveaux de
service. La charge nette de TELUS au titre du régime de retraite à prestations
déterminées a diminué d'environ 22 millions de dollars et 44 millions de
dollars, respectivement, en raison surtout du rendement favorable des actifs
du régime en 2006.
    L'effectif a augmenté afin de soutenir la prestation de services
d'impartition aux clients de TELUS par le secteur des services filaires,
notamment les services d'impartition des ressources humaines et les services
des centres d'appels internationaux, et de manière à soutenir la hausse du
nombre d'abonnés des services sans fil. L'effectif (équivalent temps plein)
qui fournit des services d'impartition aux clients de la société a augmenté
d'environ 1 049 personnes au 30 juin 2007 en comparaison de l'exercice
précédent. Dans les autres divisions du secteur des services filaires,
l'effectif (équivalent temps plein), qui inclut le personnel temporaire des
centres d'appels embauché dans le cadre de la conversion du système de
facturation, a augmenté de 1 185 personnes. Dans le secteur des services sans
fil, l'effectif (équivalent temps plein) a augmenté de 971 personnes pour la
même période.

    
         Coûts de restructuration
    

    Les coûts de restructuration ont diminué de 27,5 millions de dollars et
de 39,5 millions de dollars, respectivement, au deuxième trimestre et au
premier semestre de 2007, par rapport aux périodes correspondantes de 2006.
Les charges de restructuration constatées en 2007 concernent plusieurs
initiatives secondaires s'inscrivant dans le cadre du programme d'efficience
concurrentielle. Le montant estimatif des coûts de restructuration de TELUS
pour l'exercice complet 2007, découlant de son programme d'efficience
concurrentielle, ne devrait pas excéder 35 millions de dollars.

    
         BAIIA
    

    Le BAIIA a diminué de 12,5 millions de dollars et de 110,9 millions de
dollars au deuxième trimestre et au premier semestre de 2007, respectivement,
par rapport aux périodes correspondantes de 2006. Le BAIIA ajusté de manière à
ne pas tenir compte de la charge constatée relativement à l'option de
règlement en espèces net lié aux options a diminué de 10,7 millions de dollars
au deuxième trimestre et a augmenté de 64,4 millions de dollars au premier
semestre. Le BAIIA (ajusté) du secteur des services filaires a reculé de
22,4 millions de dollars et de 15,2 millions de dollars, respectivement, en
raison de l'incidence de la mise en oeuvre, au deuxième trimestre, du nouveau
système de facturation et de service à la clientèle, y compris la baisse
d'environ 13 millions de dollars des produits tirés des services interurbains
et les coûts de conversion de 16 millions de dollars. Le BAIIA (ajusté) du
secteur des services sans fil s'est accru de 11,7 millions de dollars et de
79,6 millions de dollars, respectivement, résultat qui tient à la forte
croissance des produits, laquelle a été neutralisée en partie par
l'augmentation des frais d'acquisition liée à la hausse des ajouts bruts
d'abonnés, par l'accroissement des frais de fidélisation découlant de la mise
en oeuvre de la transférabilité des numéros de services sans fil et, dans une
moindre mesure, par l'augmentation des charges d'exploitation à l'appui de la
croissance du total des abonnés.

    
         Amortissement des immobilisations corporelles et des actifs
         incorporels
    

    L'amortissement des immobilisations corporelles a diminué de
16,9 millions de dollars et de 38,4 millions de dollars, respectivement, au
deuxième trimestre et au premier semestre de 2007, par rapport aux périodes
correspondantes de 2006, en raison principalement des ajustements effectués en
2006, neutralisés en partie par les réductions de valeur au titre de
l'équipement de réseau constatées en 2007 et par l'amortissement dégressif
d'un montant d'environ 5 millions de dollars au titre des actifs liés aux
services fournis par AMP'D Mobile Canada. L'ajustement au titre de
l'amortissement des immobilisations corporelles effectué en 2006 reflétait une
réduction des durées de service estimatives des serveurs informatiques et de
l'ameublement, ainsi que la radiation de certains autres actifs liés au
réseau.
    L'amortissement des actifs incorporels a augmenté de 25,6 millions de
dollars et de 11,3 millions de dollars, respectivement, au deuxième trimestre
et au premier semestre de 2007, comparativement aux périodes correspondantes
de 2006. Cette augmentation tient principalement à la constatation de charges
supplémentaires d'environ 18 millions de dollars au titre de la mise en 
service d'un nouveau système de facturation et de service à la clientèle dans
le secteur des services filaires en mars 2007, lesquelles ont été neutralisées
en partie par le fait que plusieurs actifs incorporels sont pleinement
amortis. De plus, au premier semestre de 2007 ainsi qu'au deuxième trimestre
et au premier semestre de 2006, respectivement, des montants d'environ
5 millions de dollars, 12 millions de dollars et 12 millions de dollars
relatifs aux crédits d'impôt à l'investissement ont été portés en déduction de
la charge d'amortissement touchant des immobilisations capitalisées lors
d'exercices antérieurs qui sont maintenant entièrement amorties, après qu'un
agent du fisc a établi leur admissibilité.

    
         Bénéfice d'exploitation
    

    Le bénéfice d'exploitation a diminué de 21,2 millions de dollars et de
83,8 millions de dollars, respectivement, au deuxième trimestre et au premier
semestre de 2007, comparativement aux périodes correspondantes de 2006. Le
bénéfice d'exploitation ajusté de manière à ne pas tenir compte de la charge
constatée en 2007 relativement à l'ajout de l'option de règlement en espèces
net lié aux options a reculé de 19,4 millions de dollars au deuxième trimestre
et a augmenté de 91,5 millions de dollars au premier semestre. Le recul au
deuxième trimestre est imputable principalement à la baisse du BAIIA (ajusté)
du secteur des services filaires et à l'augmentation de l'amortissement des
actifs incorporels. L'augmentation au premier semestre tient en grande partie
à l'amélioration du BAIIA ajusté du secteur des services sans fil et à la
réduction du montant net de l'amortissement des immobilisations corporelles et
des actifs incorporels.

    
         Autres éléments de l'état des résultats

    -------------------------------------------------------------------------
    Autres charges,
     montant net            Trimestres terminés        Semestres terminés
    (en millions              les 30 juin                les 30 juin
     de dollars)          2007     2006  Variation   2007     2006  Variation
    -------------------------------------------------------------------------
                          18,5      9,6    82,7 %    22,3     13,9    60,4 %
    -------------------------------------------------------------------------
    

    Les autres charges constatées au deuxième trimestre de 2007 incluent la
radiation d'un montant de 11,8 millions de dollars au titre de la
participation dans AMP'D Mobile, Inc. La charge liée à la titrisation de
créances s'est chiffrée à 5,0 millions de dollars et à 8,1 millions de
dollars, respectivement, au deuxième trimestre et au premier semestre de 2007,
soit des résultats qui n'ont pas changé de façon importante par rapport aux
périodes correspondantes de 2006. (Se reporter à la rubrique 7.6, "Vente de
créances").

    
    -------------------------------------------------------------------------
    Coûts de financement    Trimestres terminés        Semestres terminés
    (en millions               les 30 juin               les 30 juin
     de dollars)          2007     2006  Variation   2007     2006  Variation
    -------------------------------------------------------------------------
    Intérêts sur la dette
     à long terme,
     obligations à
     court terme et
     autres              126,8    125,5     1,0 %   246,1    252,5    (2,5)%
    Pertes (gains) de
     change                5,7      3,7    54,1 %     7,6      4,8    58,3 %
    Intérêts créditeurs   (5,3)    (1,7)    n.s.     (8,9)    (2,8)    n.s.
    -------------------------------------------------------------------------
                         127,2    127,5    (0,2)%   244,8    254,5    (3,8)%
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------
    

    Les intérêts débiteurs ont augmenté de 1,3 million de dollars au deuxième
trimestre de 2007, par rapport à la période correspondante de 2006, en raison
principalement de l'accroissement du solde moyen de la dette lié à l'émission
d'obligations en mars et à l'émission d'effets de commerce avant le
remboursement, le 1er juin, de la dette arrivée à échéance. Ce résultat a
largement neutralisé l'incidence favorable de la légère baisse du taux
d'imposition effectif. La baisse de 6,4 millions de dollars des intérêts
débiteurs au premier semestre de 2007 par rapport à la période correspondante
de 2006 tient principalement à un ajustement découlant de l'application de la
méthode du taux d'intérêt effectif pour comptabiliser les frais d'émission
conformément au chapitre 3855 du Manuel de l'ICCA (comptabilisation et
évaluation des instruments financiers). En mars 2007, la société a résilié des
swaps de taux d'intérêt différés, et des intérêts payés d'avance d'environ
10 millions de dollars ont été reportés et seront amortis sur 10 ans, soit la
durée de la nouvelle dette.
    La dette nette de la société, telle qu'elle est calculée à la rubrique
11.4, se chiffrait à 6 240 millions de dollars au 30 juin 2007, en baisse
légèrement par rapport à 6 275 millions de dollars à l'exercice précédent.
    Les intérêts créditeurs se sont accrus de 3,6 millions de dollars et de
6,1 millions de dollars, respectivement, au deuxième trimestre et au premier
semestre de 2007, comparativement aux périodes correspondantes de 2006, en
raison principalement des intérêts reçus sur les placements à court terme en
2007.

    
    -------------------------------------------------------------------------
    Impôts sur les
     bénéfices              Trimestres terminés        Semestres terminés
    (en millions              les 30 juin                les 30 juin
     de dollars)          2007     2006  Variation   2007     2006  Variation
    -------------------------------------------------------------------------
    Impôts fédéral et
     provinciaux
     combinés aux
     taux d'imposition
     prévus par la loi,
     établis en fonction
     du bénéfice net
     avant impôts        116,9    125,8    (7,1)%   209,2    237,3   (11,8)%
    Réévaluation du
     passif d'impôts
     futurs              (24,2)  (107,0)   77,4 %   (27,9)  (107,0)   73,9 %
    Rémunération au
     titre des options
     sur actions
     attribuées            1,2      1,6   (25,0)%    (6,5)     3,1     n.s.
    Autres                (0,2)    (1,7)   88,2 %    (1,8)     1,4     n.s.
    -------------------------------------------------------------------------
                          93,7     18,7     n.s.    173,0    134,8    28,3 %
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------

    Taux d'imposition
     fédéral et
     provinciaux
     combinés prévus
     par la loi (en %)    33,6     33,3    0,3 pt    33,5     33,6   (0,1)pt
    Taux effectifs
     (en %)               26,9      4,9   22,0 pts   27,7     19,1   8,6 pts
    -------------------------------------------------------------------------
    

    La diminution de la charge d'impôts fédéral et provinciaux combinés au
deuxième trimestre et au premier semestre de 2007, par rapport aux périodes
correspondantes de 2006, découle principalement de la baisse de 7,9 % et de
11,7 %, respectivement, du bénéfice avant impôts. La réévaluation du passif
d'impôts futurs au deuxième trimestre de 2007 découle des réductions
supplémentaires des taux d'imposition fédéraux futurs, ainsi que des taux
d'imposition futurs appliqués aux écarts temporaires. Les taux d'imposition
effectifs en 2006 étaient moins élevés, en raison de la réévaluation du passif
d'impôts futurs découlant des changements apportés aux taux d'imposition
fédéraux au deuxième trimestre de 2006.
    En supposant que seront maintenus le taux de bénéfice de TELUS ainsi que
la structure d'entité juridique actuelle et qu'il n'y aura aucun changement
significatif aux règlements sur les impôts, la société prévoit qu'elle sera en
mesure d'utiliser la quasi-totalité de ses pertes autres qu'en capital avant
la fin de 2007. Elle estime que le risque d'expiration avant utilisation de
ces pertes autres qu'en capital est peu élevé. En vertu de la structure
d'entité juridique actuelle, TELUS s'attend à payer un montant minime d'impôts
en espèces en 2007, un montant plus élevé en 2008 et un montant important en
2009. Le taux d'imposition combiné fédéral-provincial devrait être d'environ
33 % à 34 % pour 2007.

    
    -------------------------------------------------------------------------
    Part des
     actionnaires
     sans contrôle          Trimestres terminés        Semestres terminés
    (en millions              les 30 juin                les 30 juin
     de dollars)          2007     2006  Variation   2007     2006  Variation
    -------------------------------------------------------------------------
                           1,3      2,6   (50,0)%     2,8      4,7   (40,4)%
    -------------------------------------------------------------------------

    La part des actionnaires sans contrôle représente la participation
d'actionnaires minoritaires dans plusieurs petites filiales.

         Résultat étendu

    Comme il est expliqué à la rubrique 8.2, "Faits nouveaux concernant les
conventions comptables", la société a adopté, avec prise d'effet à l'exercice
2007, les recommandations de l'Institut Canadien des Comptables Agréés
(l'"ICCA") concernant la comptabilisation du résultat étendu (chapitre 1530 du
Manuel de l'ICCA). A l'heure actuelle, la notion de résultat étendu aux fins
des PCGR du Canada consiste en grande partie, dans le cas précis de la
société, à inclure les variations des capitaux propres découlant de variations
non réalisées de la juste valeur des instruments financiers (se reporter à la
rubrique 7.8). Le calcul du résultat par action se base sur le bénéfice net
ainsi que sur le bénéfice afférent aux actions ordinaires et aux actions sans
droit de vote, comme l'exigent les PCGR.

    5.4  Résultats du secteur des services filaires

    -------------------------------------------------------------------------
    Produits d'exploitation
     - secteur des services
     filaires               Trimestres terminés        Semestres terminés
    (en millions              les 30 juin                les 30 juin
     de dollars)          2007     2006  Variation   2007     2006  Variation
    -------------------------------------------------------------------------
    Services locaux
     de transmission
     de la voix(1)       515,6    523,3   (1,5)%  1 047,7  1 058,9    (1,1)%
    Services
     interurbains de
     transmission de
     la voix(2)          167,7    205,7  (18,5)%    355,3    413,5   (14,1)%
    Services de
     transmission
     de données(3)       434,6    403,1    7,8 %    859,4    796,7     7,9 %
    Autres                62,2     57,8    7,6 %    123,3    119,4     3,3 %
    -------------------------------------------------------------------------
    Produits
     d'exploitation
     externes          1 180,1  1 189,9   (0,8)%  2 385,7  2 388,5    (0,1)%
    Produits
     d'exploitation
     tirés d'activités
     intersectorielles    28,7     24,8   15,7 %     53,8     48,3    11,4 %
    -------------------------------------------------------------------------
    Total des
     produits
     d'exploitation    1 208,8  1 214,7   (0,5)%  2 439,5  2 436,8     0,1 %
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------
    (1) Les produits tirés des services locaux de transmission de la voix,
        après l'ajustement effectué au premier trimestre de manière à ne pas
        tenir compte de l'incidence des ajustements réglementaires, ont
        diminué d'environ 26 millions de dollars ou 2,5 % au premier semestre
        de 2007.
    (2) Les produits tirés des services interurbains de transmission de la
        voix, après l'ajustement effectué de manière à ne pas tenir compte de
        l'incidence de la conversion du système de facturation, ont diminué
        d'environ 25 millions de dollars ou 12 % au deuxième trimestre, et
        d'environ 45 millions de dollars ou 11 % au premier semestre de 2007.
    (3) Les produits tirés des services de transmission de données, après
        l'ajustement effectué de manière à ne pas tenir compte de l'incidence
        des deux réductions de tarifs rétroactives causées par la concurrence
        au premier trimestre, ont augmenté d'environ 74 millions de dollars
        ou 9,3 % au premier semestre de 2007.
    -------------------------------------------------------------------------


    -------------------------------------------------------------------------
    Lignes d'accès
     au réseau                 Aux 30 juin
    (en milliers)        2007     2006  Variation
    -------------------------------------------------------------------------
    Lignes
     résidentielles
     d'accès au
     réseau              2 685    2 848   (5,7)%
    Lignes commerciales
     d'accès au réseau   1 793    1 771    1,2 %
                       -------- -------- --------
    Total des lignes
     d'accès au
     réseau(1)           4 478    4 619   (3,1)%

                           Trimestres terminés        Semestres terminés
                             les 30 juin                  les 30 juin
    (en milliers)        2007     2006  Variation   2007     2006  Variation
    -------------------------------------------------------------------------
    Variation des lignes
     résidentielles
     d'accès au réseau     (56)     (52)  (7,7)%      (90)     (80)  (12,5)%
    Variation des lignes
     commerciales
     d'accès au réseau       8        8      - %       20        8   150,0 %
                       -------- -------- -------- -------- --------  --------
    Variation du total
     des lignes d'accès
     au réseau             (48)     (44)  (9,1)%      (70)     (72)    2,8 %
    -------------------------------------------------------------------------
    (1) Le nombre de lignes d'accès au réseau est calculé à la fin de la
        période considérée à l'aide de renseignements tirés du système de
        facturation et d'autres systèmes.
    -------------------------------------------------------------------------


    -------------------------------------------------------------------------
    Abonnés à Internet         Aux 30 juin
    (en milliers)        2007     2006  Variation
    -------------------------------------------------------------------------
    Abonnés à Internet
     haute vitesse       962,7    830,9   15,9 %
    Abonnés à Internet
     commuté             172,2    216,8  (20,6)%
                       -------- -------- --------
    Total des abonnés
     aux services
     Internet(1)       1 134,9  1 047,7    8,3 %

                           Trimestres terminés        Semestres terminés
                             les 30 juin                 les 30 juin
    (en milliers)        2007     2006  Variation   2007     2006  Variation
    -------------------------------------------------------------------------
    Ajouts nets
     d'abonnés à
     Internet haute
     vitesse              13,9     29,2  (52,4)%    46,0     67,8   (32,2)%
    Réductions nettes
     d'abonnés à
     Internet commuté     (9,4)   (11,0)  14,5 %   (21,9)   (19,3)  (13,5)%
                       -------- -------- -------- -------- --------  --------
    Total des ajouts
     nets d'abonnés
     aux services
     Internet              4,5     18,2  (75,3)%    24,1     48,5   (50,3)%
    -------------------------------------------------------------------------
    (1) Le nombre d'abonnés aux services Internet est calculé à la fin de la
        période considérée à l'aide du dénombrement des accès à Internet
        tiré du système de facturation et d'autres systèmes.
    -------------------------------------------------------------------------

    Les produits d'exploitation du secteur des services filaires ont diminué
de 5,9 millions de dollars au deuxième trimestre et ont augmenté de
2,7 millions de dollars au premier semestre de 2007, par rapport aux périodes
correspondantes de 2006.

        -  Les produits tirés des services locaux de transmission de la voix
           ont reculé de 7,7 millions de dollars et de 11,2 millions de
           dollars, respectivement, au deuxième trimestre et au premier
           semestre de 2007, par rapport aux périodes correspondantes de
           2006. Ce recul découle principalement de la baisse des produits
           tirés des services d'accès de base et des services améliorés
           optionnels découlant de l'intensification de la concurrence visant
           les abonnés des services résidentiels, résultat qui a été
           neutralisé en partie par la croissance des services locaux
           d'affaires et par les hausses de tarifs permises en vertu de la
           réglementation. Le recul enregistré au premier semestre de 2007 a
           été neutralisé en partie par les recouvrements d'environ
           14,5 millions de dollars au titre des comptes de report constatés
           au premier trimestre de 2007, qui ont neutralisé les ajustements
           rétroactifs obligatoires défavorables de tarifs liés aux services
           de base de transmission de données, lesquels découlent de deux
           décisions du CRTC (le "Conseil de la radiodiffusion et des
           télécommunications canadiennes"), et qui comprenaient le
           recouvrement de montants engagés précédemment au titre de la mise
           en oeuvre obligatoire de la transférabilité des numéros locaux
et
           des frais de démarrage.

           La perte de lignes résidentielles résulte notamment de la
           concurrence accrue de la part des revendeurs et des concurrents
           qui offrent des services VoIP (y compris les câblodistributeurs,
           qui ont élargi leur couverture géographique et introduit des
           services téléphoniques assortis de tarifs moins élevés), ainsi que
           du remplacement de la technologie pour aller vers les services
           sans fil. Dans une moindre mesure, le nombre de lignes
           résidentielles secondaires a diminué en raison de la migration des
           abonnés à Internet commuté vers le service Internet haute vitesse.
           La hausse nette du nombre de lignes commerciales s'est produite
           dans les régions urbaines de l'Ontario et du Québec où la société
           n'est pas l'entreprise titulaire.

        -  Les produits tirés des services interurbains de transmission de la
           voix ont diminué de 38,0 millions de dollars et de 58,2 millions
           de dollars, respectivement, au deuxième trimestre et au premier
           semestre de 2007, par rapport aux périodes correspondantes de
           2006. Cette diminution tient principalement à la baisse de la
           moyenne des tarifs à la minute (imputable à la concurrence au
           chapitre des prix dans l'ensemble de l'industrie) et à la
           diminution des volumes à la minute pour les lignes commerciales,
           neutralisées en partie par la hausse des volumes à la minute pour
           les lignes résidentielles. Par ailleurs, la société a constaté une
           réduction non récurrente d'environ 13 millions de dollars au
           deuxième trimestre de 2007, en raison des améliorations apportées
           au système, lesquelles fournissent à la direction des données plus
           exactes aux fins de l'estimation des produits gagnés, mais non
           facturés.

        -  Les produits tirés des services filaires de transmission de
           données ont augmenté de 31,5 millions de dollars et de
           62,7 millions de dollars, respectivement, au deuxième trimestre et
           au premier semestre de 2007, par rapport aux périodes
           correspondantes de 2006. Cette augmentation tient principalement
           aux produits accrus liés aux services Internet et aux services de
           transmission et d'hébergement de données améliorés, qui découlent
           de l'accroissement des services au marché des affaires et de la
           croissance du nombre d'abonnés à Internet haute vitesse. Les
           ajouts nets d'abonnés à Internet haute vitesse ont diminué par
           rapport à l'exercice précédent, résultat qui reflète les marchés
           concurrentiels, ainsi que l'incidence du nouveau système de
           facturation et de service à la clientèle, lequel a réduit
           temporairement la capacité de traitement des commandes de la
           société au deuxième trimestre. Les tarifs Internet haute vitesse
           ont été majorés de 1 $ par mois au deuxième trimestre de 2006; ces
           hausses s'appliquent aux clients qui ne bénéficient pas de tarifs
           protégés et elles ont contribué à l'augmentation générale des
           produits moyens par abonné. Les produits tirés des services de
           gestion de données découlant de la prestation aux clients de
           services d'impartition des processus opérationnels ont eux aussi
           augmenté.

           Conformément à la Décision de télécom CRTC 2007-6 (concernant les
           frais de liaison d'accès au réseau numérique) et à la Décision de
           télécom CRTC 2007-10 (concernant les frais du dispositif
           d'extension du service de base), des réductions de tarifs
           rétroactives totalisant environ 11 millions de dollars ont été
           comptabilisées dans les produits d'exploitation tirés des services
           de transmission de données de base au premier trimestre de 2007.
           Les produits d'exploitation tirés des services de transmission de
           données au premier semestre de 2007 ont augmenté d'environ 74
           millions de dollars ou 9,3 %, compte tenu de l'ajustement effectué
           de manière à ne pas tenir compte de l'incidence des deux
           réductions de tarifs causées par la concurrence.

        -  Les autres produits ont augmenté d'environ 4 millions de dollars
           au deuxième trimestre et au premier semestre de 2007, par rapport
           aux périodes correspondantes de 2006. L'augmentation est
           principalement attribuable à la diminution de la provision au
           titre des rabais tarifaires pour la qualité du service fourni (se
           reporter à la rubrique 10.1, "Réglementation - Plan de rabais
           tarifaire pour la qualité du service fourni"), neutralisée en
           partie par la baisse des ventes d'équipement de transmission de la
           voix.

        -  Les produits tirés d'activités intersectorielles représentent les
           services fournis par le secteur des services filaires au secteur
           des services sans fil. Ces produits sont éliminés au moment de la
           consolidation de même que les charges connexes du secteur des
           services sans fil.

    -------------------------------------------------------------------------
    Charges d'exploitation -
     secteur des services
     filaires
    (en millions de        Trimestres terminés        Semestres terminés
     dollars, sauf            les 30 juin                les 30 juin
     l'effectif)         2007     2006  Variation   2007     2006  Variation
    -------------------------------------------------------------------------
    Salaires, charges
     sociales et autres
     charges liées à
     l'effectif, avant
     l'option de
     règlement en
     espèces net lié
     aux options         428,0    417,0    2,6 %    856,9    830,2     3,2 %
    Charge au titre de
     l'option de
     règlement en
     espèces net lié
     aux options             -        -      -      153,1        -       -
    Autres charges
     d'exploitation      344,1    311,6   10,4 %    667,5    638,8     4,5 %
    -------------------------------------------------------------------------
    Charges
     d'exploitation      772,1    728,6    6,0 %  1 677,5  1 469,0    14,2 %
    Coûts de
     restructuration       2,8     29,8  (90,6)%      7,2     44,7   (83,9)%
    -------------------------------------------------------------------------
    Total des charges
     d'exploitation      774,9    758,4    2,2 %  1 684,7  1 513,7    11,3 %
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------
    Charges
     d'exploitation
     (ajustées)(1)       772,1    728,6    6,0 %  1 524,4  1 469,0     3,8 %
    Total des charges
     d'exploitation
     (ajusté)(1)         774,9    758,4    2,2 %  1 531,6  1 513,7     1,2 %
    Effectif
     (équivalent
     temps plein) à la
      fin de la
      période(2)            24      786  22 552       9,9 %
    -------------------------------------------------------------------------
    (1) Exclut la charge au titre de l'option de règlement en espèces net lié
        aux options. Les charges d'exploitation (ajustées) sont régulièrement
        communiquées au principal responsable de l'exploitation.
    (2) L'effectif (équivalent temps plein) qui fournit des services
        d'impartition aux clients de la société s'élevait à 4 811 personnes
        le 30 juin 2007, et à 3 761 personnes le 30 juin 2006. L'effectif
        (équivalent temps plein) responsable des autres activités a augmenté
        de 1 185 personnes ou 6,3 %.
    -------------------------------------------------------------------------

    Le total des charges d'exploitation du secteur des services filaires a
augmenté de 16,5 millions de dollars et de 171,0 millions de dollars,
respectivement, au deuxième trimestre et au premier semestre de 2007, par
rapport aux périodes correspondantes de 2006. Les charges au deuxième
trimestre tiennent compte de coûts additionnels d'environ 16 millions de
dollars liés à la conversion, en mars, du système de facturation et de service
à la clientèle (dont une tranche d'environ 5 millions de dollars a été
inscrite dans les salaires et charges sociales des centres de contact client,
et une tranche de 11 millions de dollars visant principalement les coûts liés
à la main-d'oeuvre externe a été comptabilisée dans les autres charges
d'exploitation), ainsi que d'un montant de 2 millions de dollars au titre des
coûts engagés en prévision des inondations prévues en Colombie-Britannique.

    Charges d'exploitation :

        -  Les salaires, charges sociales et autres charges liées à
           l'effectif ont augmenté de 11,0 millions de dollars et de
           26,7 millions de dollars, respectivement, au deuxième trimestre et
           au premier semestre de 2007, par rapport aux périodes
           correspondantes de 2006. L'augmentation découle principalement des
           hausses prévues au chapitre de la rémunération et de
           l'accroissement de l'effectif, neutralisées en partie par la
           diminution de la charge au titre du régime de retraite à
           prestations déterminées.

        -  Une charge hors trésorerie de 153,1 millions de dollars a été
           constatée au premier trimestre de 2007 relativement à l'ajout de
           l'option de règlement en espèces net lié aux options sur actions
           attribuées avant 2005.

        -  Les autres charges d'exploitation ont augmenté de 32,5 millions de
           dollars et de 28,7 millions de dollars, respectivement, au
           deuxième trimestre et au premier semestre de 2007, comparativement
           aux périodes correspondantes de 2006. Environ la moitié de
           l'augmentation constatée au deuxième trimestre est imputable à la
           hausse des coûts liés à la main-d'oeuvre externe requise pour
le
           soutien du système de facturation et de services à la clientèle,
           aux coûts liés aux activités de réparation et d'installation
           visant à améliorer les niveaux de service, ainsi qu'aux coûts
           engagés en prévision des inondations. L'autre moitié tient aux
           coûts liés aux installations de réseau découlant de
           l'accroissement de la demande de la part des clients, à la hausse
           du coût des ventes ainsi qu'aux hausses inflationnistes.
           L'augmentation au premier semestre tient elle aussi à la hausse
           des coûts liés à la main-d'oeuvre externe afin de faciliter
           l'élimination du travail en retard causé par le temps violent qui
           a sévi sur la côte ouest au début de 2007, neutralisée en partie
           par i) la capitalisation accrue des coûts liés à la
main-d'oeuvre
           relatifs à la hausse des dépenses en immobilisations pour 2007;
           ii) la diminution des frais de transit et de résiliation découlant
           de la baisse des tarifs à la minute, neutralisée en partie par la
           hausse des volumes à la minute d'appels sortants; iii) la
           diminution des charges découlant des décisions du CRTC concernant
           le dispositif d'extension du service de base et les frais de
           liaison d'accès aux réseaux.
    

    Les coûts de restructuration en 2007 concernaient plusieurs initiatives
secondaires s'inscrivant dans le cadre du programme d'efficience
concurrentielle et ils ont reculé de 27,0 millions de dollars et de 37,5
millions de dollars, respectivement, au deuxième trimestre et au premier
semestre de 2007, par rapport aux périodes correspondantes de 2006.

    
    -------------------------------------------------------------------------
    BAIIA (en millions
     de dollars) et
     marge du BAIIA (en %)
     - secteur des         Trimestres terminés        Semestres terminés
     services filaires        les 30 juin                les 30 juin
                         2007     2006  Variation   2007     2006  Variation
    -------------------------------------------------------------------------
    BAIIA                433,9    456,3   (4,9)%    754,8    923,1   (18,2)%
    BAIIA (ajusté)(1)    433,9    456,3   (4,9)%    907,9    923,1    (1,6)%
    Marge du BAIIA        35,9     37,6   (1,7)pt    30,9     37,9   (7,0)pts
    Marge du BAIIA
     (ajustée)            35,9     37,6   (1,7)pt    37,2     37,9    (0,7)pt
    -------------------------------------------------------------------------
    (1) Exclut une charge hors trésorerie de 153,1 millions de dollars
        comptabilisée au premier semestre de 2007 relativement à l'ajout de
        l'option de règlement en espèces net lié aux options sur actions
        attribuées avant 2005. Le BAIIA (ajusté) est régulièrement communiqué
        au principal responsable de l'exploitation et il correspond à la
        définition utilisée aux fins de l'établissement des objectifs et des
        indications révisées de TELUS concernant le BAIIA du secteur des
        services filaires pour 2007.
    -------------------------------------------------------------------------
    

    Le BAIIA du secteur des services filaires a diminué de 22,4 millions de
dollars et de 168,3 millions de dollars, respectivement, au deuxième trimestre
et au premier semestre de 2007, par rapport aux périodes correspondantes de
2006. Le BAIIA (ajusté) du secteur des services filaires a reculé de
22,4 millions de dollars et de 15,2 millions de dollars, respectivement. Le
recul du BAIIA ajusté tient principalement à l'incidence d'environ 29 millions
de dollars de la conversion du système de facturation au deuxième trimestre, y
compris des charges accrues de 16 millions de dollars et une réduction non
récurrente de 13 millions de dollars des produits tirés des services
interurbains. Par ailleurs, les coûts à la hausse liés à la main-d'oeuvre
requise pour éliminer le travail en retard causé par le temps violent se sont
chiffrés à environ 2 millions de dollars au deuxième trimestre de 2007 et à
environ 4 millions de dollars au premier semestre de 2007.

    
    5.5  Résultats du secteur des services sans fil

    -------------------------------------------------------------------------
    Produits d'exploitation
     - secteur des services
     sans fil               Trimestres terminés        Semestres terminés
    (en millions               les 30 juin                les 30 juin
     de dollars)         2007     2006  Variation   2007     2006  Variation
    -------------------------------------------------------------------------
    Services de réseau   989,8    884,0   12,0 %  1 934,3  1 708,7    13,2 %
    Equipement            58,2     61,3   (5,1)%    113,7    118,5    (4,1)%
    -------------------------------------------------------------------------
    Produits
     d'exploitation
     externes          1 048,0    945,3   10,9 %  2 048,0  1 827,2    12,1 %
    Produits
     d'exploitation
     tirés des
     activités
     intersectorielles     6,7      5,2   28,8 %     13,0     11,1    17,1 %
    -------------------------------------------------------------------------
    Total des
     produits
     d'exploitation    1 054,7    950,5   11,0 %  2 061,0  1 838,3    12,1 %
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------

    -------------------------------------------------------------------------
    Indicateurs clés de
     l'exploitation -
     secteur des services
     sans fil                  Aux 30 juin
    (en milliers)        2007     2006  Variation
    -------------------------------------------------------------------------
    Abonnés -
     postpayés(1)      4 236,0  3 840,5   10,3 %
    Abonnés -
     prépayés          1 036,0    896,6   15,5 %
                       -------- --------
    Abonnés -
     total(2)          5 272,0  4 737,1   11,3 %
    Population(3)
     couverte par
     les services
     numériques, y
     compris
     l'itinérance et
     la revente
     (en millions)(4)     31,5     31,0    1,6 %


                            Trimestres terminés       Semestres terminés
                              les 30 juin                les 30 juin
                         2007     2006  Variation   2007     2006  Variation
                       ------------------------------------------------------
    Ajouts bruts
     d'abonnés -
     postpayés           219,2    205,7    6,6 %    392,5    385,4     1,8 %
    Ajouts bruts
     d'abonnés -
     prépayés            134,8    100,9   33,6 %    257,5    196,0    31,4 %
                       -------- -------- -------- -------- -------- ---------
    Ajouts bruts
     d'abonnés -
     total               354,0    306,6   15,5 %    650,0    581,4    11,8 %
    Ajouts nets
     d'abonnés -
     postpayés            99,2    103,3   (4,0)%    160,0    173,7    (7,9)%
    Ajouts nets
     d'abonnés -
     prépayés             29,0     20,6   40,8 %     58,7     42,7    37,5 %
                       -------- -------- -------- -------- -------- ---------
    Ajouts nets
     d'abonnés -
     total               128,2    123,9    3,5 %    218,7    216,4     1,1 %

    PMAA (en
     dollars)(5)         63,65    63,18    0,7 %    62,85    61,76     1,8 %
    Taux de
     désabonnement,
     par mois
     (en %)(5)            1,45     1,30   0,15 pt    1,40     1,32     0,8 pt
    Produits à long
     terme par
     abonné (en
     dollars)(5)         4 390    4 860   (9,7)%    4 489    4 679    (4,1)%
    Frais
     d'acquisition(6)
     par ajout brut
     d'abonné (en
     dollars)(5)           425      394    7,9 %      431      411     4,9 %
    Frais d'acquisition
     par ajout brut
     d'abonné en
     pourcentage des
     produits à long
     terme par abonné
     (en %)(5)             9,7      8,1    1,6 pt     9,6      8,8     0,8 pt
    Nombre moyen de
     minutes par
     abonné par mois       411      412   (0,2)%      397      399    (0,5)%

    BAIIA (en millions
     de dollars)         450,7    440,8    2,2 %    894,1    836,7     6,9 %
    BAIIA (ajusté)(7)
     (en millions de
     dollars)            452,5    440,8    2,7 %    916,3    836,7     9,5 %
    BAIIA en
     pourcentage des
     produits tirés
     des services de
     réseau (en %)        45,5     49,9  (4,4)pts   46,2     49,0   (2,8)pts
    BAIIA (ajusté) en
     pourcentage des
     produits tirés
     des services de
     réseau (en %)        45,7     49,9   (4,2)pts   47,4     49,0    (1,6)pt
    Frais de
     fidélisation en
     pourcentage des
     produits tirés
     des services de
     réseau (en %)(5)      8,2      6,2    2,0 pts    7,8      6,2     1,6 pt
    BAIIA, à
     l'exclusion des
     frais
     d'acquisition (en
     millions de
     dollars)(5)         601,1    561,7    7,0 %  1 174,0  1 075,5     9,2 %
    BAIIA (ajusté), à
     l'exclusion des
     frais d'acquisition
     (en millions de
     dollars)            602,9    561,7    7,3 %  1 196,2  1 075,5    11,2 %
    -------------------------------------------------------------------------
    pt(s) - point(s) de pourcentage
    (1) Un ajustement non récurrent a été apporté au poste Abonnés -
        postpayés. Le nombre cumulatif d'abonnés a été réduit d'environ 2 600
        au cours de la période, de manière à tenir compte de l'interruption
        du service de réseau offert aux abonnés des services de transmission
        de données par paquets sur réseau cellulaire (CDPD) avec prise
        d'effet le 31 janvier 2007.
    (2) Le nombre d'abonnés est établi à la fin de la période de
        présentation, compte tenu des renseignements tirés des systèmes de
        facturation.
    (3) Par "population" on entend le nombre de personnes vivant dans une
        zone de population comprise, en totalité ou presque, dans les zones
        de couverture.
    (4) Au 30 juin 2007, la population couverte par les services numériques
        SCP des services sans fil de TELUS comprenait la population couverte
        élargie d'environ 7,5 millions de personnes découlant des ententes de
        services d'itinérance et de revente conclues principalement avec Bell
        Mobilité (Bell Canada).
    (5) Se reporter à la rubrique 11.3, "Définition des indicateurs clés de
        l'exploitation". Ces mesures ne sont pas définies par les principes
        comptables généralement reconnus du Canada ni des Etats-Unis. Il
        s'agit plutôt de paramètres utilisés dans l'industrie pour évaluer le
        rendement de l'exploitation d'une société de services sans fil.
    (6) Frais d'acquisition.
    (7) Exclut une charge hors trésorerie de 1,8 million de dollars et de
        22,2 millions de dollars, respectivement, comptabilisée au deuxième
        trimestre et au premier semestre de 2007 relativement à l'ajout de
        l'option de règlement en espèces net lié aux options sur actions
        attribuées avant 2005. Le BAIIA (ajusté) est régulièrement communiqué
        au principal responsable de l'exploitation et il correspond à la
        définition utilisée aux fins de l'établissement des objectifs et
        des indications révisées de TELUS concernant le BAIIA du secteur des
        services sans fil pour 2007.
    -------------------------------------------------------------------------
    


    Les produits tirés du secteur des services sans fil ont augmenté de
104,2 millions de dollars et de 222,7 millions de dollars, respectivement, au
deuxième trimestre et au premier semestre de 2007, par rapport aux périodes
correspondantes de 2006, en raison de ce qui suit :

    
        -  Les produits tirés des services de réseau ont augmenté de
           105,8 millions de dollars et de 225,6 millions de dollars,
           respectivement, au deuxième trimestre et au premier semestre de
           2007, par rapport aux périodes correspondantes de 2006.
           L'augmentation est attribuable à la croissance de 11,3 % des
           abonnés, ainsi qu'à la hausse des produits moyens par appareil
           d'abonné mensuels. Les PMAA ont augmenté de 0,47 $ au deuxième
           trimestre de 2007 par rapport à la période correspondante de 2006,
           soit le 18e trimestre de suite pour lequel les PMAA affichent une
           hausse, car l'utilisation accrue des données a largement
           contrebalancé la diminution des PMAA tirés des services de
           transmission de la voix. Les PMAA tirés des services de
           transmission de la voix se sont établis à 57,07 $ au deuxième
           trimestre de 2007, en baisse de 1,66 $ ou 2,8 % par rapport à la
           période correspondante de 2006. Ce résultat découle principalement
           du plus grand nombre de forfaits minutes incluses, le nombre moyen
           de minutes par abonné par mois étant demeuré relativement stable.
           Les PMAA tirés des services de transmission de la voix se sont
           pour leur part établis à 56,43 $ au premier semestre de 2007, en
           baisse de 1,24 $ ou 2,2 %.

           Les produits tirés des services de transmission de données au
           deuxième trimestre de 2007 ont augmenté à 10,4 % des produits
           d'exploitation du réseau ou 103,2 millions de dollars, par rapport
           à 7,1 % des produits d'exploitation du réseau ou 62,8 millions de
           dollars au deuxième trimestre de 2006. Ce résultat reflète un taux
           de croissance de 64,3 %. Les produits tirés des services de
           transmission de données au premier semestre de 2007 ont augmenté à
           10,3 % des produits d'exploitation du réseau ou 199,4 millions de
           dollars, par rapport à 6,7 % des produits d'exploitation du réseau
           ou 114,1 millions de dollars à la période correspondante de 2006.
           Ce résultat reflète un taux de croissance de 74,8 %. Les PMAA
           tirés des services de transmission de données ont augmenté de
           47,9 % pour s'établir à 6,58 $ au deuxième trimestre de 2007, et
           ils se sont accrus de 57,0 % pour se chiffrer à 6,42 $ au premier
           semestre de 2007, comparativement à 4,45 $ et à 4,09 $,
           respectivement, aux périodes correspondantes de 2006. Cette
           croissance, qui découle du délaissement accru des services de
           transmission de la voix en faveur des services de transmission de
           données, concerne principalement la messagerie textuelle,
           l'informatique mobile, les PDA (assistants numériques), ainsi que
           les activités de navigation Internet et de téléchargement à la
           carte comme les sonneries, la musique, les jeux et les vidéos.

           Au 30 juin 2007, les abonnés des services postpayés comptaient
           pour 80,3 % du total cumulatif des abonnés, soit un résultat
           relativement stable par rapport à l'exercice précédent. Les ajouts
           nets d'abonnés des services postpayés au deuxième trimestre de
           2007, qui s'élèvent à 99 200, se sont établis à 77,4 % de tous les
           ajouts nets, comparativement à 103 300 ou 83,4 % de tous les
           ajouts nets à la période correspondante de 2006. Les ajouts nets
           d'abonnés des services postpayés au premier semestre de 2007, qui
           s'élèvent à 160 000, se sont établis à 73,2 % de tous les ajouts
           nets, par rapport à 173 700 ou 80,3 % de tous les ajouts nets à la
           période correspondante de 2006. Le total des ajouts nets d'abonnés
           a augmenté au deuxième trimestre et au premier semestre de 2007,
           comparativement aux périodes correspondantes de 2006, en raison de
           la croissance des ajouts nets d'abonnés des services prépayés.

           Le taux de désabonnement combiné a augmenté au deuxième trimestre
           et au premier semestre de 2007, comparativement aux périodes
           correspondantes de 2006. Le taux de désabonnement mensuel des
           services postpayés s'est établi à environ un pour cent au deuxième
           trimestre et au premier semestre de 2007, soit un résultat
           légèrement supérieur à celui enregistré aux périodes
           correspondantes de l'exercice précédent. Le taux de désabonnement
           des services prépayés a augmenté légèrement au deuxième trimestre
           et au premier semestre de 2007, par rapport aux périodes
           correspondantes de 2006. Les débranchements ont totalisé 225 800
           au deuxième trimestre de 2007 et 431 300 au premier semestre de
           2007, par rapport à 182 700 et à 365 000, respectivement, aux
           périodes correspondantes de l'exercice précédent. Les résultats au
           chapitre des désabonnements et des débranchements reflètent
           l'incidence, pour un trimestre complet, de la transférabilité des
           numéros de services sans fil mise en oeuvre à la fin de mars
2007.

        -  Les produits tirés des ventes d'équipement, des locations et des
           services ont diminué de 3,1 millions de dollars et de 4,8 millions
           de dollars, respectivement, au deuxième trimestre et au premier
           semestre de 2007, par rapport aux périodes correspondantes de
           2006. Ces résultats à la baisse, qui se sont produits malgré la
           croissance continue du nombre d'abonnés et l'accroissement des
           activités de fidélisation, tiennent principalement à une
           réorientation de la gamme de produits et à l'accroissement des
           activités promotionnelles liées à la transférabilité des numéros
           de services sans fil. Les ajouts bruts d'abonnés se sont chiffrés
           à 354 000 au deuxième trimestre de 2007 (soit un nombre record de
           branchements pour un deuxième trimestre pour TELUS) et à 650 000
           au premier semestre de 2007, contre 306 600 et 581 400,
           respectivement, aux périodes correspondantes de 2006.
           L'augmentation des ajouts bruts tenait compte de l'incidence de
           l'intensification de la concurrence liée aux appels entrants
           résultant de la mise en oeuvre de la transférabilité des
numéros de
           services sans fil. Les produits tirés des appareils liés aux
           ajouts bruts d'abonnés sont compris dans les frais d'acquisition
           par ajout brut d'abonné.

        -  Les produits des activités intersectorielles représentent les
           services fournis par le secteur des services sans fil au secteur
           des services filaires. Ces produits sont éliminés au moment de la
           consolidation de même que les charges connexes du secteur des
           services filaires.


    -------------------------------------------------------------------------
    Charges d'exploitation -
     secteur des services
     sans fil
    (en millions de        Trimestres terminés        Semestres terminés
     dollars, sauf            les 30 juin                les 30 juin
     l'effectif)         2007     2006  Variation   2007     2006  Variation
    -------------------------------------------------------------------------
    Charges liées
     aux ventes
     d'équipement        166,6    136,9   21,7 %    312,0    263,1    18,6 %
    Charges
     d'exploitation
     des services
     de réseau           126,7    111,6   13,5 %    241,3    217,5    10,9 %
    Frais de
     marketing           114,6     92,0   24,6 %    215,4    185,8    15,9 %
    Frais généraux et
     d'administration    195,7    168,3   16,3 %    397,5    332,5    19,5 %
    -------------------------------------------------------------------------
    Charges
     d'exploitation      603,6    508,8   18,6 %  1 166,2    998,9    16,7 %
    Coûts de
     restructuration       0,4      0,9  (55,6)%      0,7      2,7   (74,1)%
    -------------------------------------------------------------------------
    Total des charges
     d'exploitation      604,0    509,7   18,5 %  1 166,9  1 001,6    16,5 %
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------
    Charges
     d'exploitation
     (ajustées)(1)       601,8    508,8   18,3 %  1 144,0    998,9    14,5 %
    Total des charges
     d'exploitation
     (ajusté)(1)         602,2    509,7   18,1 %  1 144,7  1 001,6    14,3 %
    Effectif (équivalent
     temps plein) à la
     fin de la période   7 576    6 605   14,7 %
    -------------------------------------------------------------------------
    (1) Exclut une charge hors trésorerie de 1,8 million de dollars et de
        22,2 millions de dollars, respectivement, comptabilisée au deuxième
        trimestre et au premier semestre de 2007 relativement à l'ajout de
        l'option de règlement en espèces net lié aux options sur actions
        attribuées avant 2005. Les charges d'exploitation (ajustées) sont
        régulièrement communiquées au principal responsable de
        l'exploitation.
    -------------------------------------------------------------------------
    

    Le total des charges d'exploitation du secteur des services sans fil a
augmenté de 94,3 millions de dollars et de 165,3 millions de dollars,
respectivement, au deuxième trimestre et au premier semestre de 2007,
comparativement aux périodes correspondantes de 2006. Le total des charges
d'exploitation ajusté de manière à ne pas tenir compte de la charge hors
trésorerie au titre des options sur actions comptabilisée en 2007 a augmenté
de 92,5 millions de dollars et de 143,1 millions de dollars, respectivement,
pour promouvoir, conserver et soutenir la croissance de 11,3 % du nombre
d'abonnés sur douze mois et la hausse importante des produits d'exploitation
du réseau.

    
        -  Les charges liées aux ventes d'équipement ont augmenté de
           29,7 millions de dollars et de 48,9 millions de dollars,
           respectivement, au deuxième trimestre et au premier semestre de
           2007, par rapport aux périodes correspondantes de 2006. Ce
           résultat découle principalement d'une augmentation des ajouts
           bruts d'abonnés et de l'accroissement des activités visant à
           fidéliser les clients liées à la transférabilité des numéros de
           services sans fil, ainsi qu'à la plus grande gamme de produits de
           transmission de données, facteurs qui ont été neutralisés en
           partie par les taux de change favorables. Les coûts des appareils,
           y compris l'équipement de transmission de données, liés aux ajouts
           bruts d'abonnés sont compris dans les frais d'acquisition par
           ajout brut d'abonné.

        -  Les charges d'exploitation des services de réseau se sont accrues
           de 15,1 millions de dollars et de 23,8 millions de dollars,
           respectivement, au deuxième trimestre et au premier semestre de
           2007, par rapport aux périodes correspondantes de 2006. Cette
           augmentation est principalement imputable à la hausse des frais de
           transmission et des charges liées aux stations pour tenir compte
           de l'augmentation du nombre de stations cellulaires, à la hausse
           du nombre d'abonnés, à certains tiers fournisseurs de services de
           contenu de données, ainsi qu'à l'amélioration de la qualité du
           réseau et de la couverture. Les charges d'exploitation au premier
           semestre de 2007 sont présentées déduction faite d'une réduction
           découlant de la Décision 2007-6 du CRTC concernant les frais de
           liaison d'accès au réseau numérique de détail.

        -  Les frais de marketing se sont accrus de 22,6 millions de dollars
           et de 29,6 millions de dollars, respectivement, au deuxième
           trimestre et au premier semestre de 2007, par rapport aux périodes
           correspondantes de 2006, en raison principalement de la hausse des
           frais de publicité et de promotion découlant de la transférabilité
           des numéros de services sans fil, et de l'augmentation de la
           rémunération versée aux détaillants liée à l'accroissement des
           ajouts bruts d'abonnés et aux activités accrues de fidélisation de
           la clientèle. Malgré la hausse des ajouts bruts des services
           prépayés, les frais d'acquisition par ajout brut d'abonné ont
           augmenté de 31 $ ou de 7,9 % au deuxième trimestre,
           comparativement à la période correspondante de l'exercice
           précédent. L'augmentation est liée principalement au financement
           plus élevé sur certains appareils populaires générés par la
           concurrence, ainsi qu'à la hausse des frais de publicité et de
           promotion engagés relativement à la transférabilité des numéros de
           services sans fil et au lancement de nouveaux produits. Les frais
           d'acquisition au premier semestre de 2007 ont augmenté de 20 $ ou
           4,9 %. La transférabilité des numéros de services sans fil a
           également contribué à la hausse des frais de fidélisation,
           lesquels, exprimés en pourcentage des produits tirés des services
           de réseau, se sont établis à 8,2 % et à 7,8 %, respectivement, au
           deuxième trimestre et au premier semestre de 2007, comparativement
           à 6,2 % aux périodes correspondantes de 2006. Malgré
           l'augmentation des PMAA, les produits à long terme par abonné ont
           reculé au deuxième trimestre et au premier semestre de 2007, en
           raison de l'accroissement du taux de désabonnement. Par
           conséquent, les frais d'acquisition en pourcentage des produits à
           long terme ont augmenté au deuxième trimestre et au premier
           semestre de 2007.

        -  Les frais généraux et d'administration ont augmenté de
           27,4 millions de dollars et de 65,0 millions de dollars,
           respectivement, au deuxième trimestre et au premier semestre de
           2007, par rapport aux périodes correspondantes de 2006. En
           excluant la charge hors trésorerie au titre des options sur
           actions attribuées avant 2005, les frais généraux et
           d'administration ont augmenté de 25,6 millions de dollars et de
           42,8 millions de dollars, respectivement, au deuxième trimestre et
           au premier semestre de 2007. Ces augmentations tiennent
           principalement à la hausse de 14,7 % du nombre d'employés, qui
           visait à soutenir la croissance des produits tirés des services de
           réseau, l'augmentation du nombre d'abonnés ainsi que l'expansion
           continue de l'équipe de service à la clientèle et du nombre de
           magasins de détail dont la société est propriétaire.

        -  Les coûts de restructuration concernent le programme d'efficience
           opérationnelle de la société.

    -------------------------------------------------------------------------
    BAIIA (en millions de
     dollars) et marge
     du BAIIA (en %)
    - secteur des
     services               Trimestres terminés       Semestres terminés
     sans fil                 les 30 juin                les 30 juin
                         2007     2006  Variation   2007     2006  Variation
    -------------------------------------------------------------------------
    BAIIA                450,7    440,8    2,2 %    894,1    836,7     6,9 %
    BAIIA (ajusté)(1)    452,5    440,8    2,7 %    916,3    836,7     9,5 %
    Marge du BAIIA        42,7     46,4  (3,7)pts    43,4     45,5  (2,1)pts
    Marge du BAIIA
     (ajustée)            42,9     46,4  (3,5)pts    44,5     45,5   (1,0)pt
    -------------------------------------------------------------------------
    (1) Exclut une charge hors trésorerie de 1,8 million de dollars et de
        22,2 millions de dollars, respectivement, comptabilisée au deuxième
        trimestre et au premier semestre de 2007 relativement à l'ajout de
        l'option de règlement en espèces net lié aux options sur actions
        attribuées avant 2005. Le BAIIA (ajusté) est régulièrement communiqué
        au principal responsable de l'exploitation, et il correspond à la
        définition utilisée aux fins de l'établissement des objectifs et des
        indications révisées de TELUS concernant le BAIIA pour 2007.
    -------------------------------------------------------------------------
    

    Le BAIIA du secteur des services sans fil a augmenté de 9,9 millions de
dollars et de 57,4 millions de dollars, respectivement, au deuxième trimestre
et au premier semestre de 2007, comparativement aux périodes correspondantes
de 2006. Ajusté de manière à ne pas tenir compte de la charge hors trésorerie
au titre des options sur actions comptabilisée en 2007, le BAIIA s'est accru
de 11,7 millions de dollars et de 79,6 millions de dollars, respectivement,
résultat qui découle de la croissance élevée des produits, neutralisée en
partie par l'augmentation des frais d'acquisition par ajout brut d'abonné liée
à l'amélioration des ajouts bruts, par une hausse des frais de fidélisation en
prévision de la mise en oeuvre de la transférabilité des numéros de services
sans fil et, dans une moindre mesure, par un accroissement des charges
d'exploitation pour soutenir la croissance du total des abonnés.

    
    6.   Situation financière

    Le tableau ci-après illustre les variations entre les bilans consolidés
survenues au cours du semestre terminé le 30 juin 2007.

    -------------------------------------------------------------------------
                                                          Explication
                          31 décembre                     concernant
    (en millions   30 juin      2006           Variation  les variations
     de dollars)      2007   (ajusté) Variation     en %  entre les bilans
    -------------------------------------------------------------------------
    Actif à court
     terme

      Encaisse et      2,2     (11,5)     13,7     n.s.   Se reporter à la
       placements                                         rubrique 7,
       temporaires,                                       "Situation de
       montant net                                        trésorerie et
                                                          sources de
                                                          financement".

      Placements à    54,8     110,2     (55,4)  (50,3)%  Liquidation de
       court terme                                        certains placements
                                                          constitués de
                                                          l'excédent de
                                                          trésorerie.

      Débiteurs      571,8     707,2    (135,4)  (19,1)%  Réduction du
                                                          délai moyen de
                                                          recouvrement du
                                                          secteur des
                                                          services filaires,
                                                          baisse des PMAA
                                                          tirés des services
                                                          sans fil de
                                                          transmission de la
                                                          voix et recul des
                                                          créances des
                                                          détaillants, et
                                                          réception des
                                                          incitations à la
                                                          prise à bail
                                                          découlant du
                                                          renouvellement de
                                                          baux.

      Impôts sur      99,2      95,4       3,8     4,0 %  -
       les bénéfices
       et autres
       impôts à
       recevoir

      Stocks         158,8     196,4     (37,6)  (19,1)%  Principalement une
                                                          réduction
                                                          saisonnière des
                                                          stocks d'appareils
                                                          sans fil.

      Frais payés    291,7     195,3      96,4    49,4 %  Principalement le
       d'avance et                                        paiement anticipé
       autres                                             des taxes foncières
                                                          annuelles et des
                                                          licences annuelles
                                                          concernant les
                                                          services sans fil,
                                                          ainsi que les
                                                          charges sociales
                                                          passées en charges
                                                          et prépayées,
                                                          déduction faite
                                                          de l'amortissement.

      Tranche à       48,7      40,4       8,3    20,5 %  Principalement le
       court terme                                        montant net des
       des actifs                                         nouveaux swaps sur
       dérivés                                            actions réglés en
                                                          espèces, neutralisé
                                                          par l'échéance des
                                                          swaps de devises
                                                          liés aux billets
                                                          arrivant à échéance
                                                          le 1er juin.
    -------------------------------------------------------------------------
    Passif à
     court terme

      Créditeurs   1 547,9   1 363,6     184,3    13,5 %  Principalement une
      et charges                                          augmentation du
      à payer                                             passif au titre de
                                                          l'option de
                                                          règlement en
                                                          espèces net lié aux
                                                          options et des
                                                          rachats d'actions
                                                          aux termes des
                                                          RCNA qui demeurent
                                                          non réglés.

      Impôts sur       6,7      10,3      (3,6)  (35,0)%  -
       les bénéfices
       et autres
       impôts à
       payer

      Créditeurs et   28,8      53,1     (24,3)  (45,8)%  Les paiements au
       charges à                                          titre des
       payer à                                            programmes
       l'égard                                            précédents et
       de la                                              actuels excédaient
       restructuration                                    les nouvelles
                                                          obligations.

      Facturation    609,4     606,3       3,1     0,5 %  Principalement une
       par                                                augmentation de la
       anticipation                                       facturation et des
       et dépôts                                          dépôts de clients,
       de clients                                         déduction faite des
                                                          reprises découlant
                                                          des produits
                                                          reportés liés au
                                                          plafonnement des
                                                          prix.

      Tranche à        6,4   1 433,5  (1 427,1)  (99,6)%  Remboursement des
       court terme                                        billets en dollars
       de la dette                                        américains échus
       à long terme                                       le 1er juin et des
                                                          billets à moyen
                                                          terme de TCI
                                                          arrivés à échéance
                                                          en février.

      Tranche à       10,1     165,8    (155,7)  (93,9)%  Echéance des swaps
       court terme                                        de devises liés au
       des passifs                                        billet arrivant à
       dérivés                                            échéance le 1er
                                                          juin, neutralisée
                                                          en partie par les
                                                          modifications
                                                          apportées aux
                                                          contrats de
                                                          change à terme en
                                                          dollars américains.

      Tranche à      258,1     137,2     120,9    88,1 %  Augmentation des
       court terme                                        écarts temporaires
       des impôts                                         liés aux actifs et
       futurs                                             passifs à court
                                                          terme ainsi que du
                                                          revenu imposable
                                                          tiré d'une société
                                                          de personnes qui
                                                          sera attribué au
                                                          cours des 12
                                                          prochains mois. Le
                                                          bilan au
                                                          31 décembre 2006
                                                          comprend le
                                                          reclassement d'une
                                                          tranche de
                                                          44 millions de
                                                          dollars des impôts
                                                          futurs à long
                                                          terme. Se reporter
                                                          à la note 2 c) des
                                                          états financiers
                                                          consolidés
                                                          intermédiaires.
    -------------------------------------------------------------------------
    Fonds de      (1 240,2) (2 436,4)  1 196,2    49,1 %  Principalement le
     roulement(1)                                         remboursement de la
                                                          tranche à court
                                                          terme de la dette à
                                                          long terme. Se
                                                          reporter à la
                                                          rubrique 7.3,
                                                          "Sorties liées aux
                                                          activités de
                                                          financement".
    -------------------------------------------------------------------------
    Immobili-     11 076,6  10 982,1      94,5     0,9 %  Se reporter à la
     sations,                                             rubrique 5.3,
     montant net                                          "Résultats d'
                                                          exploitation
                                                          consolidés -
                                                          Amortissement des
                                                          immobilisations
                                                          corporelles et des
                                                          actifs
                                                          incorporels", ainsi
                                                          qu'à la rubrique
                                                          7.2, "Sorties
                                                          liées aux
                                                          activités
                                                          d'investissement".
    -------------------------------------------------------------------------
    Autres actifs

      Frais        1 064,6     956,6     108,0    11,3 %  Principalement les
       reportés                                           cotisations aux
                                                          régimes de retraite
                                                          et les montants
                                                          recouvrés au titre
                                                          des régimes de
                                                          retraite en raison
                                                          des rendements
                                                          favorables des
                                                          actifs des régimes.

      Placements      30,6      35,2      (4,6)  (13,1)%  Comprend la
                                                          radiation d'un
                                                          montant de
                                                          11,8 millions de
                                                          dollars au titre de
                                                          la participation
                                                          dans AMP'D Mobile,
                                                          Inc., déduction
                                                          faite des nouveaux
                                                          placements et des
                                                          ajustements à la
                                                          juste valeur.

      Ecart        3 168,8   3 169,5      (0,7)    0,0 %  -
       d'acquisition
    -------------------------------------------------------------------------
    Dette à long   4 800,5   3 474,7   1 325,8    38,2 %  Comprend des
     terme                                                billets émis en
                                                          mars et des effets
                                                          de commerce émis en
                                                          mai, déduction
                                                          faite du
                                                          remboursement des
                                                          facilités
                                                          bancaires, et une
                                                          réduction de la
                                                          valeur de
                                                          conversion en
                                                          dollars canadiens
                                                          des billets en
                                                          dollars américains
                                                          échéant en 2011.
    -------------------------------------------------------------------------
    Autres passifs 1 644,4   1 257,3     387,1    30,8 %  Principalement des
     à long terme                                         variations des taux
                                                          de change et un
                                                          ajustement de la
                                                          juste valeur du
                                                          passif de
                                                          couverture reporté
                                                          lié aux billets en
                                                          dollars américains
                                                          échéant en 2011.
    -------------------------------------------------------------------------
    Impôts futurs  1 018,6   1 023,3      (4,7)   (0,5)%  Diminution des
                                                          écarts temporaires
                                                          des actifs et
                                                          passifs à long
                                                          terme.
    -------------------------------------------------------------------------
    Part des
     actionnaires
     sans contrôle    22,1      23,6      (1,5)   (6,4)%  -
    -------------------------------------------------------------------------
    Capitaux
     propres

      Capitaux     6 614,8    6 928,1   (313,3)   (4,5)%  Diminution se
       propres                                            répartissant
       attribuables                                       principalement
       aux actionnaires                                   comme suit :
       ordinaires                                         dépenses de
                                                          370,2 millions de
                                                          dollars au titre
                                                          de RCNA; dividendes
                                                          de 250,9 millions
                                                          de dollars;
                                                          montants
                                                          transitoires au
                                                          titre du cumul des
                                                          autres éléments du
                                                          résultat étendu de
                                                          176,2 millions de
                                                          dollars;
                                                          partiellement
                                                          neutralisés par
                                                          les éléments
                                                          suivants : bénéfice
                                                          net de
                                                          447,9 millions de
                                                          dollars; autres
                                                          éléments du
                                                          résultat étendu de
                                                          51,9 millions de
                                                          dollars.
    -------------------------------------------------------------------------
    (1) Actif à court terme moins le passif à court terme - démontre la
        capacité de la société de financer ses activités actuelles et de
        respecter ses obligations lorsqu'elles arrivent à échéance.
    -------------------------------------------------------------------------


    7.   Situation de trésorerie et sources de financement

    7.1  Rentrées liées aux activités d'exploitation

    -------------------------------------------------------------------------
    (en millions            Trimestres terminés       Semestres terminés
     de dollars)              les 30 juin                les 30 juin
                         2007     2006  Variation   2007     2006  Variation
    -------------------------------------------------------------------------
                       1 061,9    813,0   30,6 %  1 522,5  1 486,1     2,4 %
    -------------------------------------------------------------------------
    

    Les rentrées liées aux activités d'exploitation ont augmenté de
248,9 millions de dollars et de 36,4 millions de dollars, respectivement, au
deuxième trimestre et au premier semestre de 2007, comparativement aux
périodes correspondantes de 2006. L'augmentation est attribuable aux facteurs
suivants :

    
        -  La baisse du BAIIA de 12,5 millions de dollars et de
           110,9 millions de dollars, respectivement, au deuxième trimestre
           et au premier semestre de 2007, comparativement aux périodes
           correspondantes de 2006;

        -  La hausse de 21,6 millions de dollars des paiements au titre de la
           rémunération à base d'actions en sus de la charge comprise dans le
           BAIIA au deuxième trimestre de 2007, par rapport à la période
           correspondante de 2006. La charge de rémunération à base d'actions
           en sus des paiements au premier semestre de 2007 a augmenté de
           108,6 millions de dollars, par rapport à la période correspondante
           de 2006;

        -  La baisse des cotisations patronales aux régimes de retraite à
           prestations déterminées des salariés de 30,3 millions de dollars
           et de 26,9 millions de dollars, respectivement, au deuxième
           trimestre et au premier semestre de 2007, comparativement aux
           périodes correspondantes de 2006, qui tient principalement à la
           capitalisation accélérée en 2006;

        -  La baisse des intérêts payés de 53,0 millions de dollars et de
           42,5 millions de dollars, respectivement, au deuxième trimestre et
           au premier semestre de 2007, par rapport aux périodes
           correspondantes de 2006. La baisse au deuxième trimestre est
           attribuable aux montants payés au deuxième trimestre de 2006,
           lesquels incluaient un montant de 31,2 millions de dollars lié à
           la résiliation de swaps de devises ainsi que le paiement d'une
           tranche des intérêts débiteurs relatifs à une décision de justice
           au titre d'une poursuite liée à une affaire de remboursement
           d'obligations de BC TEL remontant à 1997. La baisse enregistrée au
           premier semestre est attribuable aux mêmes facteurs, et elle a été
           neutralisée en partie par le remboursement de swaps de taux
           d'intérêt différés au premier trimestre de 2007;

        -  Le recul des intérêts reçus de 15,8 millions de dollars au premier
           semestre de 2007, comparativement à la période correspondante de
           2006, qui tient aux intérêts reçus sur les remboursements d'impôts
           au premier trimestre de 2006;

        -  La diminution de 92,4 millions de dollars des impôts reçus,
           déduction faite des versements échelonnés, au premier semestre de
           2007, par rapport à la période correspondante de 2006, en raison
           principalement du recouvrement d'un montant d'impôts à recevoir au
           premier trimestre de 2006;

        -  Les rentrées d'environ 55 millions de dollars découlant de la
           réduction des placements à court terme au deuxième trimestre et au
           premier semestre de 2007;

        -  La hausse nette de 350 millions de dollars du produit tiré des
           créances titrisées au deuxième trimestre de 2007, par rapport à
           une augmentation de 135 millions de dollars au deuxième trimestre
           de 2006, ce qui se traduit par une hausse de 215 millions de
           dollars des flux de trésorerie liés aux activités d'exploitation.
           Le produit tiré des créances titrisées est demeuré inchangé au
           premier semestre de 2007, comparativement à une augmentation nette
           de 35 millions de dollars au premier semestre de 2006, ce qui se
           traduit par une baisse de 35 millions de dollars des flux de
           trésorerie liés aux activités d'exploitation pour le semestre;

        -  Les autres variations des éléments hors trésorerie du fonds de
           roulement pour les périodes respectives.

    7.2  Sorties liées aux activités d'investissement

    -------------------------------------------------------------------------
    (en millions            Trimestres terminés        Semestres terminés
     de dollars)              les 30 juin                les 30 juin
                         2007     2006  Variation   2007     2006  Variation
    -------------------------------------------------------------------------

                         477,8    486,1   (1,7)%    870,1    802,2     8,5 %
    -------------------------------------------------------------------------
    

    Les sorties liées aux activités d'investissement ont diminué de
8,3 millions de dollars au deuxième trimestre de 2007 et ont augmenté de
67,9 millions de dollars au premier semestre de 2007, par rapport aux périodes
correspondantes de 2006. La diminution au deuxième trimestre est
principalement attribuable au montant de 19,5 millions de dollars constaté en
2006 au titre des acquisitions. Les dépenses en immobilisations se sont
accrues de 23,3 millions de dollars et de 84,4 millions de dollars,
respectivement, au deuxième trimestre et au premier semestre de 2007,
comparativement aux périodes correspondantes de 2006 (voir ci-dessous).
    Les actifs en construction se chiffraient à 603,8 millions de dollars au
30 juin 2007, en baisse de 121,6 millions de dollars par rapport au
31 décembre 2006. Cette baisse reflète principalement le transfert d'un
montant de 342,1 millions de dollars aux actifs incorporels amortissables au
premier trimestre de 2007, lequel découle de la mise en service de certaines
phases du nouveau système de facturation et de service à la clientèle
consolidé dans le secteur des services filaires, déduction faite de la hausse
des autres actifs en construction au cours de 2007.

    
    -------------------------------------------------------------------------
    Dépenses en
     immobilisations
    (en millions de
     dollars, sauf les      Trimestres terminés        Semestres terminés
     ratios, qui sont         les 30 juin                les 30 juin
     présentés en %)     2007     2006  Variation   2007     2006  Variation
    -------------------------------------------------------------------------
    Secteur des services
     filaires            308,7    311,4   (0,9)%    579,4    570,4     1,6 %
    Secteur des services
     sans fil            173,1    147,4   17,4 %    284,3    208,9    36,1 %
    -------------------------------------------------------------------------
    TELUS - dépenses en
     immobilisations
     consolidées         481,8    458,8    5,0 %    863,7    779,3    10,8 %
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------
    Ratio d'intensité
     des dépenses en
     immobilisations(1)   21,6     21,5    0,1 pt    19,5     18,5     1,0 pt
    BAIIA déduction
     faite des dépenses
     en immobili-
     sations(2)          402,8    438,3   (8,1)%    785,2    980,5   (19,9)%
    BAIIA (ajusté)
     déduction faite
     des dépenses en
     immobilisations(2)  404,6    438,3   (7,7)%    960,5    980,5    (2,0)%
    -------------------------------------------------------------------------
    (1) L'intensité des dépenses en immobilisations est mesurée par la
        division des dépenses en immobilisations par les produits
        d'exploitation. Cette mesure fournit une méthode utile pour comparer
        le niveau des dépenses en immobilisations avec celui d'autres
        entreprises de tailles diverses du même secteur.
    (2) Se reporter à la rubrique 11.1, "BAIIA", pour le calcul et pour une
        description.
    -------------------------------------------------------------------------
    

    Le ratio d'intensité des dépenses en immobilisations de TELUS au deuxième
trimestre de 2007 est analogue à celui enregistré à la période correspondante
de 2006. Pour le premier semestre de 2007, les dépenses en immobilisations
s'alignent sur les indications annuelles d'environ 1,75 milliard de dollars,
résultat qui laisse sous-entendre une augmentation du ratio d'intensité des
dépenses en immobilisations. Se reporter à la rubrique 9, "Indications pour
l'exercice 2007". Le BAIIA (ajusté) de TELUS, déduction faite des dépenses en
immobilisations, a diminué, en raison principalement de l'augmentation des
dépenses en immobilisations en 2007, facteur neutralisé en grande partie par
la hausse du BAIIA (ajusté) pour le semestre.

    
        -  Les dépenses en immobilisations du secteur des services filaires
           ont diminué de 2,7 millions de dollars au deuxième trimestre de
           2007 et augmenté de 9,0 millions de dollars au premier semestre de
           2007, par rapport aux périodes correspondantes de 2006. Les
           dépenses liées au développement du système de facturation et de
           service à la clientèle ont reculé au deuxième trimestre et au
           premier semestre de 2007, en raison de la mise en service du
           système en mars. Les investissements initiaux effectués afin de
           soutenir les nouvelles entreprises clientes dans le centre du
           Canada et les dépenses engagées relativement au maintien du réseau
           ont augmenté au deuxième trimestre et au premier semestre de 2007.
           L'intensité des dépenses en immobilisations du secteur des
           services filaires s'est élevée à 25,5 % au deuxième trimestre de
           2007 et à 23,8 % au premier semestre, soit des résultats
           semblables à ceux obtenus en 2006. Les flux de trésorerie (BAIIA
           déduction faite des dépenses en immobilisations) du secteur des
           services filaires se sont chiffrés à 125,2 millions de dollars et
           à 175,4 millions de dollars, respectivement, au deuxième trimestre
           et au premier semestre de 2007, en baisse de 13,6 % et de 50,3 %,
           respectivement, par rapport aux périodes correspondantes de 2006.
           Les flux de trésorerie du secteur des services filaires basés sur
           le BAIIA (ajusté) se sont établis à 328,5 millions de dollars au
           premier semestre de 2007, en baisse de 6,9 % par rapport à la
           période correspondante de 2006.

        -  Les dépenses en immobilisations du secteur des services sans fil
           ont augmenté de 25,7 millions de dollars et de 75,4 millions de
           dollars, respectivement, au deuxième trimestre et au premier
           semestre de 2007, par rapport aux périodes correspondantes de
           2006. Ces hausses découlent principalement de l'amélioration
           continue de la capacité et de la couverture des services sans fil
           numériques, et des investissements stratégiques dans la
           technologie de réseau sans fil à haute vitesse EVDO Rev A.
           L'intensité des dépenses en immobilisations du secteur des
           services sans fil s'est élevée à 16,4 % au deuxième trimestre et à
           13,8 % au premier semestre de 2007, par rapport à 15,5 % et à
           11,4 %, respectivement, au périodes correspondantes de 2006. Les
           flux de trésorerie (BAIIA déduction faite des dépenses en
           immobilisations) du secteur des services sans fil se sont chiffrés
           à 277,6 millions de dollars au deuxième trimestre et à
           609,8 millions de dollars au premier semestre de 2007, soit des
           résultats en baisse de 5,4 % et de 2,9 %, respectivement. Les flux
           de trésorerie du secteur des services sans fil basés sur le BAIIA
           (ajusté) se sont établis à 279,4 millions de dollars au deuxième
           trimestre, en baisse de 4,8 %, et à 632,0 millions de dollars au
           premier semestre de 2007, en hausse de 0,7 %, comparativement aux
           périodes correspondantes de 2006.

    7.3  Sorties liées aux activités de financement

    -------------------------------------------------------------------------
    (en millions            Trimestres terminés        Semestres terminés
     de dollars)              les 30 juin                les 30 juin
                         2007     2006  Variation   2007     2006  Variation
    -------------------------------------------------------------------------
                       1 115,9    344,4    n.s.     638,7    711,1   (10,2)%
    -------------------------------------------------------------------------
    

    Les sorties liées aux activités de financement ont augmenté de
771,5 millions de dollars au deuxième trimestre de 2007 et reculé de
72,4 millions de dollars au premier semestre de 2007, par rapport aux périodes
correspondantes de 2006 :

    
        -  Le produit tiré de l'émission d'actions ordinaires et d'actions
           sans droit de vote s'est chiffré à 0,2 million de dollars au
           deuxième trimestre de 2007 et à 0,6 million de dollars au premier
           semestre de 2007, par rapport à 12,5 millions de dollars et à
           45,7 millions de dollars, respectivement, aux périodes
           correspondantes de 2006. La diminution est principalement
           imputable à l'ajout de l'option de règlement en espèces net lié
           aux options sur actions attribuées avant 2005, ainsi qu'à
           l'application, en mai 2006, du règlement en capitaux propres nets.

        -  Les dividendes en espèces versés aux actionnaires se sont élevés à
           125,0 millions de dollars au deuxième trimestre de 2007 et à
           250,9 millions de dollars au premier semestre de 2007, soit un
           résultat en hausse d'environ 32 % par rapport aux périodes
           correspondantes de 2006. Cette hausse tient à l'augmentation du
           dividende trimestriel par action, neutralisée en partie par la
           diminution du nombre moyen d'actions en circulation.

        -  L'offre publique de rachat dans le cours normal des activités
           renouvelée (la "troisième offre") de la société est entrée en
           vigueur le 20 décembre 2006 et elle prendra fin le 19 décembre
           2007. Au 30 juin 2007, la société avait racheté 19 % du nombre
           maximal de 12 millions d'actions ordinaires, et 34 % du nombre
           maximal de 12 millions d'actions sans droit de vote, pouvant être
           rachetées en vertu de cette offre. Entre le 20 décembre 2004 et le
           30 juin 2007, TELUS a racheté environ 18,7 millions d'actions
           ordinaires et 26,9 millions d'actions sans droit de vote pour un
           montant de 2,14 milliards de dollars, en vertu des trois offres
           publiques de rachat dans le cours normal des activités.

    Le tableau suivant illustre les achats effectués en vertu des offres
publiques de rachat dans le cours normal des activités aux premier et deuxième
trimestres de 2007 et de 2006.

    Offres publiques de rachat dans le cours normal des activités
    -------------------------------------------------------------------------
                                                          Coût d'achat (en
                           Actions rachetées            millions de dollars)
                  --------------------------------- -------------------------
                                                     Imputé  Imputé aux
                                 Actions               au    bénéfices
                     Actions  sans droit           capital-  non répa-
    Par offre     ordinaires     de vote    Total  actions(1) rtis(2)  Payé
    ------------- --------------------------------- -------------------------
    Deuxième
     offre (2006)
      Premier
       trimestre   1 783 300  3 334 500   5 117 800    93,3   138,3   231,6
      Deuxième
       trimestre   2 913 600  2 643 300   5 556 900    93,0   156,4   249,4
    -------------------------------------------------------------------------
      Premier
       semestre    4 696 900  5 977 800  10 674 700   186,3   294,7   481,0
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------
    Troisième
     offre (2007)
      Premier
       trimestre   1 975 000  1 530 000   3 505 000   57,8   142,9    200,7
      Deuxième
       trimestre     330 000  2 367 300   2 697 300   55,0   114,5    169,5
    -------------------------------------------------------------------------
      Premier
       semestre    2 305 000  3 897 300   6 202 300  112,8   257,4    370,2
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------
    (1) Représente la valeur comptable des actions rachetées
    (2) Représente le coût en sus de la valeur comptable des actions
        rachetées
    -------------------------------------------------------------------------

        -  En mars 2007, la société a procédé à une émission importante de
           titres de créance venant à échéance dans cinq ans et dans dix
           ans :

           Billets en dollars canadiens échéant en 2012 : La société a
           procédé à un appel public à l'épargne visant des billets à 4,50 %
           de série CC d'une valeur de 300 millions de dollars, au prix de
           999,91 $ pour chaque tranche de 1 000,00 $ de capital.

           Billets en dollars canadiens échéant en 2017 : La société a
           procédé à un appel public à l'épargne visant des billets à 4,95 %
           de série CD d'une valeur de 700 millions de dollars, au prix de
           999,53 $ pour chaque tranche de 1 000,00 $ de capital.

           Les billets sont remboursables au gré de la société, et ils
           peuvent être remboursés en totalité n'importe quand, ou en partie
           de temps à autre, moyennant un avis préalable d'au moins 30 jours
           et d'au plus 60 jours, pour un prix de remboursement égal au plus
           élevé i) de la valeur actualisée des billets, actualisée au taux
           de rendement des obligations du gouvernement canadien majoré de 15
           points de base dans le cas des billets échéant en 2012 et de 24
           points de base dans le cas des billets échéant en 2017, ou ii) de
           la totalité du montant en capital des billets. Par ailleurs, les
           intérêts courus et impayés, le cas échéant, seront payés à la date
           de remboursement prévue.

        -  Le 15 mai 2007, TELUS a mis en oeuvre un programme d'effets de
           commerce non garantis, qui est garanti par une tranche de sa
           facilité de crédit, ce qui lui permet d'émettre des effets de
           commerce d'un montant maximal de 800 millions de dollars (ou
           l'équivalent en dollars américains), dont le produit sera utilisé
           aux fins générales de la société. L'encours des effets de commerce
           au 30 juin 2007 totalisait 663,5 millions de dollars.

        -  Les autres émissions de titres de créance en 2007 se composent
           principalement de prélèvements périodiques sur la facilité
           bancaire, qui ont subséquemment été remboursés (encours : néant au
           31 mars et au 30 juin 2007; 120 millions de dollars au 31 décembre
           2006).

        -  Les remboursements de dette en 2007 se composaient du
           remboursement de 1 483,3 millions de dollars au titre des billets
           à 7,50 % de 1 166,5 millions de dollars US arrivés à échéance le
           1er juin et du remboursement d'une tranche de 70 millions de
           dollars des billets à moyen terme à 7,10 % de TCI arrivés à
           échéance en février.
    

    Les obligations prévues au titre des remboursements de la dette à long
terme, y compris les montants de couvertures connexes, calculées en fonction
de l'encours de cette dette au 30 juin 2007, s'établissent comme suit pour
chacun des cinq exercices se terminant le 31 décembre. Les montants illustrés
ne tiennent pas compte des obligations de paiement des intérêts :

    
    Tranches de la dette à long terme arrivant à échéance
    -------------------------------------------------------------------------
                                                        Passif de
                                                       couverture
    (en millions                                          reporté,
     de dollars)                              Capital  montant net   Total(1)
    -------------------------------------------------------------------------
    2007 (reste de l'exercice)                     2,3          -        2,3
    2008                                           5,6          -        5,6
    2009                                           1,5          -        1,5
    2010                                          80,8          -       80,8
    -------------------------------------------------------------------------
    2011                                       2 048,1      903,5    2 951,6
    -------------------------------------------------------------------------
    (1) Le cas échéant, les remboursements de capital reflètent les taux de
        change au 30 juin 2007.
    -------------------------------------------------------------------------


    7.4  Mesures de la situation de trésorerie et des sources de
         financement

    -------------------------------------------------------------------------
    Au 30 juin ou pour les périodes de 12 mois
     terminées à cette date                       2007       2006  Variation
    -------------------------------------------------------------------------
    Composantes des ratios d'endettement et de
     couverture(1) (en millions de dollars)
    -------------------------------------------------------------------------
    Dette nette (compte tenu des
     créances titrisées)                       6 239,7    6 274,6      (34,9)
    Total des capitaux investis - valeur
     comptable                                13 002,4   13 139,0     (136,6)

    BAIIA excluant les coûts de
     restructuration - sur 12 mois             3 507,7    3 418,4       89,3
    Montant net des intérêts débiteurs - sur
     12 mois                                     495,0      571,0      (76,0)
    -------------------------------------------------------------------------
    Ratios d'endettement
    -------------------------------------------------------------------------
    Dette à taux fixe en proportion du total
     de la dette (en %)                           81,4       90,8    (9,4)pts
    Durée moyenne jusqu'à l'échéance de la
     dette (en années)                             5,7        5,0        0,7

    Dette nette/total des capitaux investis
     (en %)(1)                                    48,0       47,8      0,2 pt
    Dette nette/BAIIA excluant les coûts
     de restructuration(1)                         1,8        1,8          -
    -------------------------------------------------------------------------
    Ratios de couverture(1)
    -------------------------------------------------------------------------
    Couverture des intérêts sur la dette à
     long terme                                    3,8        2,9        0,9
    Couverture des intérêts par le BAIIA
     excluant les coûts de restructuration         7,1        6,0        1,1
    -------------------------------------------------------------------------
    Autres mesures - sur 12 mois
    -------------------------------------------------------------------------
    Flux de trésorerie disponibles (en
     millions de dollars)(2)                   1 387,2    1 506,7     (119,5)
    Ratio de distribution (en %)(1)                 50         46       4 pts
    -------------------------------------------------------------------------
    (1) Se reporter à la rubrique 11.4, "Définition des mesures de la
        situation de trésorerie et des sources de financement".
    (2) Se reporter à la rubrique 11.2, "Flux de trésorerie disponibles",
        pour la définition.
    -------------------------------------------------------------------------
    

    La dette nette et le total des capitaux investis sont calculés sur une
base généralement conforme aux conventions de crédit de la société. La dette
nette ne tient pas compte du cumul des autres éléments du résultat étendu
découlant des instruments financiers utilisés pour gérer le risque de taux
d'intérêt et le risque de change liés à la dette libellée en dollars
américains. Le total des capitaux investis exclut également le cumul des
autres éléments du résultat étendu. Se reporter à la rubrique 11.4.
    Le total des capitaux investis a diminué en raison de la réduction de la
dette nette et du capital-actions, neutralisée en partie par la hausse des
bénéfices non répartis. Les variations de la dette nette et du BAIIA sur 12
mois n'ont pas eu une incidence importante sur le ratio de la dette nette par
rapport au BAIIA au 30 juin 2007, comparativement à l'exercice précédent. La
durée moyenne à l'échéance de la dette était de 5,7 ans au 30 juin 2007, en
hausse par rapport à 4,5 ans au 31 décembre 2006, résultat qui tient au
remboursement des billets arrivés à échéance le 1er juin, déduction faite des
titres de créance émis en mars et des effets de commerce émis en mai. La
proportion des titres de créance qui portent intérêt à des taux fixes a
diminué par suite de l'émission des effets de commerce.
    Le ratio de couverture des intérêts sur la dette à long terme s'est
amélioré de 0,4 en raison de la diminution des intérêts débiteurs, et il s'est
amélioré de 0,5 en raison de la hausse du bénéfice avant impôts et des
intérêts débiteurs. Le ratio de couverture des intérêts par le BAIIA s'est
amélioré de 0,9 en raison de la diminution du montant net des intérêts
débiteurs, et il s'est amélioré de 0,2 en raison de l'augmentation du BAIIA
(excluant les coûts de restructuration). La diminution des flux de trésorerie
disponibles sur 12 mois tient à la hausse des dépenses en immobilisations et
au recul des économies d'impôts et des intérêts connexes, déduction faite du
BAIIA amélioré compte non tenu de la rémunération à base d'actions et de la
baisse des intérêts payés. Le ratio de distribution basé sur le bénéfice réel
au 30 juin 2007 se situait au milieu de la fourchette des indications visées
(45 % à 55 % des bénéfices nets prévisibles). Le ratio de distribution
s'élevait à 48 %, en excluant du bénéfice l'incidence des ajustements fiscaux
et la charge au titre de l'ajout de l'option de règlement en espèces net.
    La stratégie de la société vise à maintenir les politiques financières et
les lignes directrices énoncées ci-après. La société estime que ces mesures
ont atteint un niveau optimal et qu'elles lui permettent d'obtenir du
financement à coût raisonnable en maintenant des cotes de crédit de BBB+ à A-,
ou des cotes équivalentes.

    Les politiques financières et lignes directrices à long terme de TELUS
sont les suivantes :

    
        -  Ratio de la dette nette sur le total des capitaux investis entre
           45 % et 50 %;
        -  Ratio de la dette nette sur le BAIIA entre 1,5 et 2,0 fois;
        -  Ratio de distribution de 45 % à 55 % des bénéfices nets
           prévisibles.


    7.5  Facilités de crédit
    

    Le 2 mars 2007, TELUS a conclu, avec un syndicat financier regroupant 18
institutions financières, une nouvelle facilité de crédit de 2 milliards de
dollars d'une durée de 5 ans. La nouvelle facilité remplace les facilités de
crédit actuelles de 1,6 milliard de dollars consistant en deux facilités de
800 M$ chacune, dont l'une serait venue à échéance en 2008 et l'autre, en
2010. Elle servira aux fins générales de la société, et sera notamment
utilisée pour garantir les effets de commerce. Les conditions générales de la
nouvelle facilité de crédit sont sensiblement les mêmes à part la réduction
des prix et la prolongation de l'échéance, ce qui reflète la conjoncture
favorable et la situation financière de TELUS. Fait à souligner, l'échéance de
la nouvelle facilité de crédit a été fixée en mai 2012, alors que la date
d'exigibilité des billets de TELUS est juin 2011.
    Au 30 juin 2007, les liquidités disponibles de TELUS aux termes des
facilités de crédit inutilisées se chiffraient à environ 1,3 milliard de
dollars, soit un montant qui s'aligne sur l'objectif de la société, lequel
vise à faire en sorte que les liquidités non utilisées s'élèvent à au moins
1 milliard de dollars.

    
    Facilités de crédit de TELUS au 30 juin 2007
    -------------------------------------------------------------------------
                                                           Garantie
                                                  Lettres   liée au
                                                de crédit programme   Liqui-
                                                  émises,  d'effets   dités
    (en millions               Montant  Montant  mais non        de  dispon-
     de dollars)   Echéance  disponible utilisé utilisées  commerce   ibles
    -------------------------------------------------------------------------
    Facilité
     renouvelable
     de cinq
     ans(1)      1er mai 2012   2 000,0     -   (103,7)   (663,5)   1 232,8
    -------------------------------------------------------------------------
    Autres
     facilités
     bancaires              -      77,3     -     (2,9)        -       74,4
    -------------------------------------------------------------------------
    Total                   -   2 077,3     -   (106,6)   (663,5)   1 307,2
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------
    (1)  Dollars canadiens ou équivalent des dollars américains.
    -------------------------------------------------------------------------
    

    La facilité de crédit renouvelable de TELUS comporte les clauses
restrictives habituelles. Celles-ci lui interdisent notamment de laisser son
ratio de levier financier consolidé (dette sur le BAIIA sur 12 mois) dépasser
4,0:1 (environ 1,8:1 au 30 juin 2007) et de laisser son ratio de couverture
consolidé (BAIIA sur intérêts débiteurs sur 12 mois) être inférieur à 2,0:1
(environ 7,1:1 au 30 juin 2007) à la fin d'un trimestre financier. Il y a
certaines petites différences entre le calcul du ratio de levier financier et
du ratio de couverture en vertu de la convention de crédit et le calcul de la
dette nette sur le BAIIA et du ratio de couverture des intérêts par le BAIIA.
Les calculs n'ont jamais présenté de différences importantes. La réévaluation
des immobilisations corporelles, des actifs incorporels et de l'écart
d'acquisition aux fins comptables n'a pas d'incidence sur les clauses
restrictives. L'accès continu à la facilité de crédit de TELUS n'est pas
assujetti au maintien par TELUS d'une cote de crédit en particulier.

    
    7.6. Vente de créances
    

    Le 26 juillet 2002, TCI, filiale en propriété exclusive de TELUS, a
conclu une convention qui a été modifiée le 30 septembre 2002, le 1er mars
2006 et le 30 novembre 2006 avec une fiducie de titrisation sans lien de
dépendance aux termes de laquelle TCI est en mesure de vendre une
participation dans certaines de ses créances, sous réserve d'un montant
maximal de 650 millions de dollars. A la suite de la vente d'une participation
dans certaines créances avec gestion intégrale, un passif lié à la gestion des
créances vendues est constaté à la date de la vente puis est amorti dans
l'état des résultats sur la durée de vie prévue des créances. La durée
initiale de cette convention de titrisation à rechargement prend fin le
18 juillet 2007; par suite de la modification effectuée le 30 novembre 2006,
cette durée a été prorogée jusqu'au 18 juillet 2008.
    TCI doit maintenir une cote de crédit de Dominion Bond Rating Service
("DBRS") d'au moins BBB (faible), sinon la fiducie de titrisation pourrait
exiger de freiner le programme de vente. Au 1er août 2007, la cote de crédit
était plus élevée de trois niveaux, à savoir A (faible), que la cote devant
être maintenue. Le solde du produit des créances titrisées a augmenté, passant
de 150 millions de dollars au 31 mars 2007 à 550 millions de dollars au 31 mai
2007, et il a ensuite diminué pour s'établir à 500,0 millions de dollars au
30 juin 2007, le solde de clôture étant égal au solde au 31 décembre 2006. Le
solde du produit des créances titrisées au 30 juin 2006 s'élevait à
535 millions de dollars.

    
    7.7  Cotes de crédit
    

    Le 26 février 2007, Moody's Investors Services a augmenté de un niveau la
cote attribuée à TELUS, la portant à Baa1 (équivalente à la cote "BBB+") et
attribué une perspective stable. Le 5 mars 2007, DBRS a révisé à la hausse la
cote attribuée aux billets de TELUS et l'a portée de BBB (élevé) à A (faible),
et elle a confirmé la cote A (faible) attribuée à TCI, l'agence leur ayant
tous attribué une tendance stable. Par ailleurs, DBRS a confirmé la cote
préliminaire R-1 (faible) attribuée aux effets de commerce que TELUS compte
émettre.
    Le 21 juin 2007, TELUS annonçait qu'elle avait amorcé des discussions sur
une base non exclusive aux fins de l'acquisition de BCE, et le 26 juin, elle
annonçait sa décision de ne pas présenter une offre d'achat dans le cadre du
processus d'examen stratégique annoncé par BCE, invoquant le fait que des
lacunes dans le processus d'appel d'offres de BCE ne lui permettaient pas de
soumettre une telle offre. Par suite de l'annonce faite le 21 juin, DBRS a
placé les cotes de crédit attribuées à TELUS Corporation et à TCI "sous
surveillance avec implications évolutives". Moody's a pour sa part confirmé la
cote Baa1 attribuée à TELUS et modifié sa perspective à "évolutive", et
Standard & Poors ("S&P") a placé la cote de crédit de TELUS Corporation et de
TCI "sous surveillance avec implications négatives". Au 1er août, ces trois
agences de notation n'avaient pas modifié leur classement.

    
    -------------------------------------------------------------------------
    Sommaire des cotes de crédit   DBRS(1)       S&P(2)  Moody's(3)  Fitch(4)
    -------------------------------------------------------------------------
    TELUS Corporation
      Dette bancaire
        de premier rang            -             -          -          BBB+
      Billets                      A (faible)    BBB+       Baa1       BBB+
      Effets de commerce           R-1 (faible)  -          -          -


    TELUS Communications Inc.
      Débentures                   A (faible)    BBB+       -          BBB+
      Billets à moyen terme        A (faible)    BBB+       -          BBB+
      Obligations hypothécaires de
       premier rang                A (faible)    A-         -          -
    -------------------------------------------------------------------------
    (1) Sous surveillance avec implications évolutives.
    (2) Sous surveillance avec implications négatives.
    (3) Perspective évolutive.
    (4) Perspective stable.
    -------------------------------------------------------------------------


    7.8  Instruments financiers, engagements et passifs éventuels

         Instruments financiers (note 4 des états financiers consolidés
         intermédiaires)
    

    Les instruments financiers de la société se composent de l'encaisse et
des placements temporaires, des débiteurs, des placements comptabilisés au
coût, des créditeurs, des créditeurs à l'égard de la restructuration, des
obligations à court terme, de la dette à long terme, des contrats de swap de
taux d'intérêt, des couvertures de la charge de rémunération à base d'actions,
comme il est décrit plus en détail aux notes 10 b) et c) des états financiers
consolidés intermédiaires, et des instruments de couverture de change.

    Juste valeur : La valeur comptable de l'encaisse et des placements
temporaires, des débiteurs, des créditeurs, des créditeurs à l'égard de la
restructuration, et des obligations à court terme correspond approximativement
à leur juste valeur en raison de l'échéance immédiate ou à court terme de ces
instruments financiers. La valeur comptable des placements de la société
comptabilisés au coût n'excède pas leur juste valeur.
    La valeur comptable des placements à court terme égale leur juste valeur,
car ces placements sont classés comme étant détenus à des fins de transaction.
La juste valeur est déterminée directement en fonction des cours du marché.
    La juste valeur de la dette à long terme de la société est évaluée en
fonction des cours du marché de ces titres ou de titres similaires ou en
fonction des taux courants offerts à la société pour des titres de créance de
même échéance ainsi que par l'utilisation de flux de trésorerie futurs
actualisés à l'aide des taux courants pour des instruments financiers
similaires d'une durée semblable et exposés à des risques comparables. Les
justes valeurs estimatives des instruments financiers dérivés de la société
utilisés pour gérer le risque de taux d'intérêt et le risque de change sont
établies de la même manière.
    La juste valeur des instruments financiers dérivés de la société qui
servent à gérer les risques liés à l'augmentation des charges de rémunération
découlant de certains types de rémunération à base d'actions est estimée en
fonction de la juste valeur estimative des contrats à terme d'actions réglés
en espèces fournis par la contrepartie aux transactions.
    Par suite de l'adoption des normes de comptabilisation du résultat
étendu, la société a comptabilisé les instruments dérivés à la juste valeur,
plutôt qu'en fonction de leur valeur comptable. Le changement principal a
touché les dérivés classés comme des instruments détenus à des fins de
couverture et utilisés pour gérer le risque de taux d'intérêt et le risque de
change liés à la dette libellée en dollars américains, comme l'illustre le
tableau ci-dessous.

    
    -------------------------------------------------------------------------
    (en millions de dollars)                         Au 30 juin 2007
    -------------------------------------------------------------------------
                                      Date
                                   d'échéance
                                  maximale de
                                 l'élément de   Valeur    Valeur       Juste
                                   couverture  nominale  comptable    valeur
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------
    Passif

    Dette à long terme
      Principal                                           4 806,9    5 154,4
      Dérivés(1) détenus à des fins de
       couverture et utilisés pour
       gérer le risque de taux
       d'intérêt et le risque de
       change liés à la dette
       libellée en dollars américains
        - Actif dérivé                 2007          -          -
        - Passif dérivé  - A court
                            terme      2007          -          -
                         - A long
                            terme      2011    2 950,5    1 081,8
                                                         ---------
                                                          1 081,8
        - Intérêts à payer                                    7,3
                                                         ---------
        Montant net                                       1 089,1    1 089,1
    Dérivés(1) utilisés pour gérer le
     risque de taux d'intérêt lié
     au refinancement prévu de
     la dette arrivant à
     échéance le
     1er juin 2007                     2007          - $        -          -
    -------------------------------------------------------------------------
                                                          5 896,0    6 243,5
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------


    -----------------------------------------------------------------
    (en millions de dollars)            Au 31 décembre 2006
    -----------------------------------------------------------------
                                    Valeur    Valeur       Juste
                                   nominale  comptable    valeur
    -----------------------------------------------------------------
    -----------------------------------------------------------------
    Passif

    Dette à long terme
      Principal
      Dérivés(1) détenus à des fins de         4 908,2    5 535,9
       couverture et utilisés pour
       gérer le risque de taux
       d'intérêt et le risque de
       change liés à la dette
       libellée en dollars américains
        - Actif dérivé                809,9     (40,4)
        - Passif dérivé  - A court
                            terme     673,4      165,8
                         - A long
                            terme   2 950,5      710,3
                                              ---------
                                                 835,7
        - Intérêts à payer                         6,3
                                              ---------
        Montant net                              842,0    1 090,6
    Dérivés(1) utilisés pour gérer le
     risque de taux d'intérêt lié
     au refinancement prévu de
     la dette arrivant à
     échéance le
     1er juin 2007                    500,0          -        6,5

    --------------------------------------------------------------
                                               5 750,2    6 633,0
    --------------------------------------------------------------
    --------------------------------------------------------------
    (1) Désignés comme éléments de couverture des flux de trésorerie.

           Engagements et passifs éventuels (note 17 des états financiers
           consolidés intermédiaires)
    

    Les engagements et les passifs éventuels de la société n'ont pas changé
de façon importante au cours du semestre terminé le 30 juin 2007. Les
variations des tranches de la dette à long terme arrivant à échéance découlant
des activités de financement au premier semestre de 2007 sont décrites à la
rubrique 7.3 ci-dessus.
    Le 6 juillet 2007, le CRTC a publié la Décision de télécom CRTC 2007-50,
intitulée "Utilisation des fonds des comptes de report pour étendre les
services à large bande dans certaines collectivités rurales et éloignées".
Dans sa décision, le CRTC a autorisé l'utilisation des fonds des comptes de
report pour étendre les services à large bande à un nombre limité de
collectivités en Colombie-Britannique et au Québec. La société examine
actuellement les incidences de cette décision en relation avec le mémoire
qu'elle a déposé antérieurement sur l'utilisation des fonds du compte de
report et, conformément aux instructions du CRTC, elle déposera une mise à
jour du mémoire déposé antérieurement en septembre 2007.
    La société fait l'objet de diverses réclamations et poursuites visant des
dommages-intérêts et d'autres compensations. La société ne peut à l'heure
actuelle prévoir avec certitude l'issue de ces litiges. Cependant, la
direction est d'avis, en vertu de l'évaluation juridique et selon
l'information dont elle dispose actuellement, qu'il est improbable qu'un
passif non couvert par les assurances ou autrement ait une incidence
défavorable importante sur la situation financière consolidée de la société, à
l'exception de ce qui est décrit à la note 17 c) des états financiers
consolidés intermédiaires.

    7.9 Information sur les actions en circulation

    Le sommaire ci-après illustre le nombre d'actions en circulation de
chaque catégorie de titres de participation au 30 juin 2007 et au 13 juillet
2007. De plus, le nombre total d'actions en circulation et pouvant être émises
qui est présenté au 13 juillet 2007 se fonde sur l'hypothèse selon laquelle
toutes les options en cours, ainsi que les options qui n'ont pas encore été
octroyées, mais pour lesquelles les actions sont détenues en réserve, ont été
converties.

    
    -------------------------------------------------------------------------
    Catégorie de titres
     de participation                   Actions   Actions sans  Nombre total
    (en millions d'actions)          ordinaires  droit de vote     d'actions
    -------------------------------------------------------------------------
    Capitaux propres attribuables
     aux actionnaires ordinaires
      Actions en circulation au
       30 juin et au 13 juillet 2007      176,4          155,3       331,7(1)
      Options en cours et pouvant
       être émises(2)(3)
       au 13 juillet 2007                   0,5           16,3          16,8
    -------------------------------------------------------------------------
      Actions en circulation et
       pouvant êtres émises
       au 13 juillet 2007                 176,9          171,6         348,5
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------
    (1) Aux fins du calcul du bénéfice dilué par action, le nombre d'actions
        s'établissait à 336,9 pour le deuxième trimestre de 2007.
    (2) En supposant une conversion intégrale et sans tenir compte des prix
        d'exercice.
    (3) Non réduit pour tenir compte de toutes options qui peuvent avoir été
        confisquées ou avoir expiré dans la période du 1er au 13 juillet
        2007.
    -------------------------------------------------------------------------


    8.   Estimations comptables critiques et faits nouveaux concernant les
         conventions comptables

    8.1  Estimations comptables critiques

    Les estimations comptables critiques de TELUS sont décrites à la rubrique
8.1 du rapport de gestion annuel 2006. La préparation d'états financiers
conformément aux principes comptables généralement reconnus exige que la
direction ait recours à des estimations et à des hypothèses qui ont une
incidence sur les montants de l'actif et du passif présentés et sur la
présentation des actifs et des passifs éventuels à la date des états
financiers, ainsi que sur les montants présentés des produits et des charges
au cours de la période visée. Les résultats réels pourraient différer des
résultats estimatifs.

    8.2  Faits nouveaux concernant les conventions comptables (note 2 des
         états financiers consolidés intermédiaires)

    Les états financiers consolidés intermédiaires sont dressés suivant les
mêmes conventions comptables et les mêmes méthodes d'application que celles
énoncées dans la note 1 des états financiers consolidés de TELUS pour
l'exercice terminé le 31 décembre 2006, sauf en ce qui concerne les
différences ci-dessous. Par ailleurs, certains chiffres correspondants des
périodes antérieures ont été reclassés afin que leur présentation soit
conforme à celle du trimestre considéré.

         Alignement avec les normes internationales d'information financière

    En 2006, le Conseil des normes comptables du Canada a ratifié un plan
stratégique qui fera en sorte que les PCGR du Canada, tels qu'ils sont
utilisés par les sociétés ouvertes, seront alignés progressivement sur les
normes internationales d'information financière. La période de transition
devrait prendre fin d'ici 2011. Le moment précis auquel l'alignement se
produira dépend de l'examen de l'état d'avancement des travaux devant être
entrepris et rendu public d'ici le 31 mars 2008 par le Conseil des normes
comptables.
    Les PCGR du Canada seront alignés sur les normes internationales
d'information financière au moyen d'une combinaison de deux méthodes : lorsque
les projets communs de convergence courants du Financial Accounting Standards
Board des Etats-Unis et du Conseil des normes comptables internationales
feront l'objet d'un accord, ils seront adoptés par le Conseil des normes
comptables du Canada et pourront être appliqués au Canada avant la conversion
complète aux normes internationales d'information financière; les normes
n'étant pas assujetties au projet commun de convergence seront présentées dans
leur ensemble.
    Comme cette initiative d'alignement en est à ses balbutiements, il est
trop tôt pour évaluer les retombées de cette initiative, le cas échéant, sur
la société.

         Résultat étendu; comptabilisation et évaluation des instruments
         financiers

    Avec prise d'effet à l'exercice 2007, la société doit se conformer aux
recommandations de l'Institut Canadien des Comptables Agréés (l'"ICCA") visant
la comptabilisation du résultat étendu (chapitre 1530 du Manuel de l'ICCA), la
comptabilisation et l'évaluation des instruments financiers (chapitre 3855 du
Manuel de l'ICCA), et les couvertures (chapitre 3865 du Manuel de l'ICCA). A
l'heure actuelle, la notion de résultat étendu aux fins des PCGR du Canada
consiste, dans le cas précis de la société, à inclure les variations des
capitaux propres découlant de variations non réalisées de la valeur des
instruments financiers. Les incidences de la mise en application des chapitres
1530, 3855 et 3865 du Manuel de l'ICCA sont décrites dans le rapport de
gestion de la société concernant le premier trimestre de 2007. Se reporter à
la note 2 b) des états financiers consolidés intermédiaires.

         Impôts sur le revenu tiré d'une société de personnes

    Au milieu de 2006, le Comité sur les problèmes nouveaux du Conseil des
normes comptables du Canada a publié un projet d'abrégé (P59) concernant la
comptabilisation des impôts sur les bénéfices des entités qui consolident les
participations dans une société de personnes dont la clôture de l'exercice est
différente de celle de l'entité consolidante. La société a appliqué les lignes
directrices de ce projet d'abrégé à son exercice 2006. En mars 2007, le Comité
sur les problèmes nouveaux a révisé le projet d'abrégé (DP59) et modifié
l'approche utilisée pour déterminer si les impôts futurs doivent être classés
dans la tranche à court terme ou la tranche à long terme. En mai 2007, le
Comité sur les problèmes nouveaux a retiré cette question de son programme.
    Etant donné qu'il n'existe aucune directive précise concernant cette
question, la société a pour politique de comptabiliser la tranche à court
terme du passif d'impôts futurs lié au revenu tiré d'une société de personnes
de manière à tenir compte de l'incidence fiscale de l'écart entre les valeurs
comptable et fiscale des actifs et passifs à court terme, ainsi que des impôts
sur le revenu tiré d'une société de personnes qui doivent être attribués au
cours des 12 prochains mois. La société a appliqué cette politique sur une
base rétroactive, ce qui a, dans le cas précis de la société, donné lieu à une
augmentation de la tranche à court terme des passifs d'impôts futurs. Le
reclassement au bilan consolidé est présenté à la note 2 c) des états
financiers consolidés intermédiaires.

         Instruments financiers - informations à fournir et présentation

    A compter de l'exercice 2008 de la société, les nouvelles recommandations
de l'ICCA pour les informations à fournir et la présentation des instruments
financiers (chapitre 3862 du Manuel de l'ICCA) s'appliqueront à la société.
Les nouvelles recommandations donneront lieu à des informations
supplémentaires, par rapport aux informations actuelles, l'accent devant être
mis sur les risques liés aux instruments financiers constatés ou non constatés
auxquels une entité est exposée au cours de la période et à la date de
clôture, ainsi que la façon dont l'entité gère ces risques. La société évalue
actuellement les incidences de ces nouvelles recommandations sur ses
activités.

    9.   Indications pour l'exercice 2007

    L'analyse qui suit est assujettie dans sa totalité à la mise en garde
concernant les énoncés prospectifs figurant au début du rapport de gestion,
ainsi qu'à la rubrique 10, "Risques et gestion des risques", du rapport de
gestion annuel 2006 et du rapport de gestion du premier trimestre de 2007 de
TELUS, et du présent rapport de gestion.
    La société a révisé ses indications annuelles concernant les ajouts nets
d'abonnés des services Internet haute vitesse en raison des activités de la
concurrence ainsi que de la réduction temporaire de la capacité de traitement
des commandes résultant de la conversion du système de facturation et de
service à la clientèle. Se reporter à la rubrique 10.3, "Risques liés aux
processus".

    -------------------------------------------------------------------------
                                           Indications antérieures
                        Indication révisée  et objectifs initiaux  Variation
                             pour 2007            pour 2007
    -------------------------------------------------------------------------
    Chiffres consolidés
      Produits                                                       aucun
       d'exploitation   9,175 G$ à 9,275 G$  9,175 G$ à 9,275 G$   changement

      BAIIA(1)                                                       aucun
       (ajusté)(2)      3,725 G$ à 3,825 G$  3,725 G$ à 3,825 G$   changement

      Bénéfice par
       action, de base                                               aucun
       (ajusté)(3)          3,25 $ à 3,45 $      3,25 $ à 3,45 $   changement

      Dépenses en                                                    aucun
       immobilisations      Environ 1,75 G$      Environ 1,75 G$   changement
    -------------------------------------------------------------------------
    Secteur des services
     filaires
      Produits
       d'exploitation                                                aucun
       (externes)          4,85 G$ à 4,9 G$     4,85 G$ à 4,9 G$   changement

      BAIIA                                                          aucun
       (ajusté)(2)      1,775 G$ à 1,825 G$  1,775 G$ à 1,825 G$   changement

      Dépenses en                                                    aucun
       immobilisations       Environ 1,2 G$       Environ 1,2 G$   changement

      Ajouts nets d'abonnés                                         Réduction
       à Internet haute                                             d'environ
       vitesse              Plus de 125 000      Plus de 135 000      10 000
    -------------------------------------------------------------------------
    Secteur des services
     sans fil
      Produits
       d'exploitation                                                aucun
       (externes)       4,325 G$ à 4,375 G$  4,325 G$ à 4,375 G$   changement

      BAIIA                                                          aucun
       (ajusté)(2)         1,95 G$ à 2,0 G$     1,95 G$ à 2,0 G$   changement

      Dépenses en                                                    aucun
       immobilisations       Environ 550 M$       Environ 550 M$   changement

      Ajouts nets d'abonnés
       aux services                                                  aucun
       sans fil             Plus de 550 000      Plus de 550 000   changement
    -------------------------------------------------------------------------
    (1) Se reporter à la rubrique 11.1, "Bénéfice avant intérêts, impôts et
        amortissement (BAIIA)", pour la définition.
    (2) Exclut une charge au titre du règlement en espèces lié aux options
        sur actions d'environ 180 millions de dollars comptabilisée en 2007
        relativement à l'ajout de l'option de règlement en espèces net lié
        aux options sur actions, dont une tranche d'environ 155 millions de
        dollars s'applique au secteur des services filaires, et une tranche
        d'environ 25 millions de dollars, au secteur des services sans fil.
    (3) Exclut une charge par action après impôts d'environ 0,33 $
        relativement à l'ajout de l'option de règlement en espèces net lié
        aux options.
    -------------------------------------------------------------------------

    Les principales hypothèses suivantes ont été formulées lorsque les
objectifs initiaux pour 2007 ont été annoncés, en décembre 2006. La direction
est d'avis que ces hypothèses demeurent raisonnables.

    -------------------------------------------------------------------------
    Principales hypothèses liées aux   Résultat réel jusqu'à ce jour
    objectifs pour 2007
    -------------------------------------------------------------------------
    Croissance du PIB réel de 2,7 %    Le Conference Board du Canada a
    au Canada (révisée à 2,5 %)        récemment publié une estimation
                                       révisée de 2,5 % pour 2007 et de 3,2 %
                                       pour 2008.

    Concurrence accrue relativement    Les câblodistributeurs concurrents ont
    aux services filaires, dans le     amorcé la commercialisation des
    marché résidentiel et le marché    services voix sur IP auprès de
    des affaires, particulièrement     travailleurs autonomes dans certaines
    de la part de câblodistributeurs   collectivités, et ils ont accru le
    et d'entreprises offrant des       nombre de promotions visant l'offre de
    services VoIP                      services minimes assortis de tarifs
                                       moins élevés dans le marché
                                       résidentiel.

    Abstention de la réglementation    L'hypothèse demeure inchangée. TELUS a
    des services filaires locaux de    présenté des demandes d'abstention par
    détail dans les principaux         suite d'un décret promulgué par le
    marchés urbains d'ici le           Cabinet fédéral au premier trimestre,
    deuxième semestre de 2007          qui a simplifié les conditions liées à
                                       l'abstention de la réglementation. Le
                                       25 juillet, le CRTC a approuvé la
                                       demande présentée par TELUS concernant
                                       l'abstention de la réglementation des
                                       services locaux à Fort McMurray et il
                                       devrait rendre d'autres décisions
                                       d'ici le début du mois d'août. Se
                                       reporter à la rubrique 10.1,
                                       "Réglementation".

    Aucune autre réduction des prix    La décision du CRTC concernant les
    à la consommation par suite d'un   paramètres de la prochaine période de
    plafonnement des prix              plafonnement des prix a été annoncée
                                       le 30 avril 2007, ce qui confirme
                                       l'hypothèse.

    Gain de 4,5 à 5 points de          Les ajouts bruts et les ajouts nets de
    pourcentage au titre de la         TELUS au premier semestre de 2007 sont
    pénétration du marché des          conformes à cette hypothèse.
    services sans fil au Canada

    Comptabilisation par TELUS de      A l'heure actuelle, la société ne
    charges d'environ 50 millions de   s'attend pas à ce que les coûts de
    dollars au titre de la             restructuration excèdent 35 millions
    restructuration                    de dollars en 2007.

    Taux d'imposition de TELUS prévu   Les hypothèses demeurent inchangées.
    par la loi de 33 % à 34 % et       Se reporter à la rubrique 5,
    paiements d'impôts en espèces      "Résultats d'exploitation consolidés -
    minimaux en 2007                   Impôts sur les bénéfices".

    Taux d'actualisation de 5,0 % et   Les hypothèses demeurent inchangées.
    rendement à long terme moyen
    prévu de 7,25 % au titre des
    régimes de retraite

    Nombre moyen d'actions en          Le nombre moyen d'actions en
    circulation de TELUS se situant    circulation s'est élevé à
    entre 330 millions et              335,3 millions au premier semestre de
    335 millions pour l'exercice       2007, soit une baisse d'environ 3 %
    complet                            par rapport à la période
                                       correspondante de 2006 qui se situe
                                       dans la fourchette de réduction de
                                       2,5 % à 4 % prévue en vertu de
                                       l'hypothèse clé pour l'exercice
                                       complet.
    -------------------------------------------------------------------------

    TELUS continue d'observer les lignes directrices d'une politique à long
terme concernant le ratio dette nette/total des capitaux investis, le ratio
dette nette/BAIIA et le ratio de distribution, lesquelles sont décrites à la
rubrique 7.4. Les indications pour l'exercice 2007 sont conformes à ces lignes
directrices.

    10.  Risques et gestion des risques

    Les rubriques qui suivent résument les faits nouveaux importants liés aux
risques décrits dans la rubrique 10 du rapport de gestion annuel 2006 et du
rapport de gestion du premier trimestre de 2007 de TELUS.

    10.1 Réglementation

    L'issue des instances réglementaires, procédures, appels interjetés devant
les tribunaux ou le Cabinet fédéral ou autres, actuels ou futurs, ainsi que
l'évolution de la réglementation pourraient se répercuter sensiblement sur les
méthodes, les coûts et les produits d'exploitation de TELUS.

         Abstention de la réglementation des services locaux

    Le 25 juillet, le CRTC a publié la Décision de télécom CRTC 2007-58, dans
laquelle il approuve l'abstention de la réglementation des services locaux de
résidence à Fort McMurray, en Alberta. En mars 2007, le CRTC a approuvé
l'abstention de la réglementation des services locaux à Fort McMurray, en
Alberta, pour autant que TELUS satisfasse à certains indicateurs de qualité du
service applicables aux services offerts aux concurrents, indicateurs auxquels
elle a satisfait, en moyenne, pour la période de six mois s'échelonnant de
décembre 2006 à mai 2007. Le CRTC devrait rendre une décision concernant
Victoria, Vancouver, Calgary et Edmonton d'ici le début du mois d'août, et il
devrait rendre une décision concernant Rimouski plus tard au cours de
l'exercice. TELUS a également présenté une demande visant la déréglementation
des services téléphoniques d'affaires dans les centrales couvrant 78 % des
lignes d'affaires en Colombie-Britannique et en Alberta, et 52 % des lignes
d'affaires dans l'est du Québec. Il n'existe aucune certitude que toutes
demandes d'abstention présentées seront approuvées.

         Réglementation sur le plafonnement des prix

    Le 30 avril 2007, le CRTC a publié la Décision de télécom CRTC 2007-27,
dans laquelle il établit les paramètres liés à la période de plafonnement des
prix devant débuter le 1er juin 2007. Cette décision a donné lieu à la
création d'un régime de plafonnement des prix uniforme qui s'applique à TELUS
dans tous les territoires où elle est l'ESLT en Colombie-Britannique, en
Alberta et dans l'est du Québec, et elle supprime les comptes de report. Elle
supprime également les restrictions de tarification à la hausse liées aux
services de résidence optionnels, aux forfaits et aux services groupés. Les
tarifs des services de résidence de base dans les zones rurales à coût élevé
ne doivent pas être majorés d'un taux supérieur au taux d'inflation ou 5 % par
an, le moins élevé s'appliquant, et une réduction correspondante de la
subvention de contribution payée et reçue doit être effectuée. Les majorations
tarifaires des services d'affaires demeurent limitées au taux d'inflation
annuel de façon générale et à un maximum de 10 % dans le cas des tarifs
individuels. Par ailleurs, les tarifs des services de téléphones payants
peuvent être majorés jusqu'à concurrence de 50 cents par appel, dans le cas
des appels payés en espèces (jusqu'à concurrence de 1 $ dans le cas des appels
payés autrement), et les tarifs des services sociaux et de sécurité publique
(p. ex. le service 9-1-1 et le Service de relais téléphonique) restent bloqués
aux niveaux actuels. Les services offerts aux concurrents ne sont dans
l'ensemble pas touchés par la décision concernant le régime de plafonnement
des prix.

         Services essentiels

    Dans la Décision de télécom CRTC 2007-46, le CRTC a statué que les ESLT ne
devraient pas être tenues de mettre en oeuvre les ordonnances Ethernet et
Internet haute vitesse (LNPA) concernant les services aux concurrents tant que
le CRTC n'aura pas rendu sa décision relativement aux demandes de révision et
de modification présentées par TELUS et par certaines autres ESLT. On s'attend
à ce que le CRTC rende cette décision d'ici la fin d'août 2007. Dans le cadre
de l'instance en cours visant les services essentiels (Avis public 2006-14),
TELUS continue à maintenir que les services LNPA et Ethernet ne constituent
pas des services essentiels et qu'ils ne devraient pas être dégroupés.

         Plan de rabais tarifaire pour la qualité du service fourni -
         Décisions du CRTC concernant les demandes d'exclusion présentées
         par TELUS

    En mai, le CRTC a publié les décisions liées à deux demandes de TELUS
visant à exclure certains résultats du plan de rabais tarifaire pour la
qualité du service de détail fourni. La Décision 2007-29 porte sur trois
événements perturbateurs survenus entre la mi-juillet 2003 et décembre 2003 :
les incendies de forêt à l'intérieur de la Colombie-Britannique et du
sud-ouest de l'Alberta, une rupture de câble à Vancouver et les inondations
dans le Lower Mainland de la Colombie-Britannique. Le CRTC a concédé que trois
indicateurs de la qualité du service de détail pouvaient être exclus pour les
périodes au cours desquelles ces événements perturbateurs sont survenus. Il a
également ordonné à TELUS de rajuster trois autres indicateurs de la qualité
du service de manière qu'ils correspondent à la moyenne atteinte au cours de
la période de six mois précédant les événements perturbateurs, et d'appliquer
les crédits aux clients pour la période de rajustement s'échelonnant de
juillet 2002 à décembre 2003. Dans la Décision 2007-30, le CRTC a approuvé la
demande d'exclusion de TELUS visant les graves inondations survenues dans le
sud de l'Alberta en juin 2005, et ordonné à TELUS d'exclure trois indicateurs
de qualité du service de détail pour les mois de juin et de juillet, décision
analogue à la Décision 2007-14 rendue en février, qui concernait la demande
d'exclusion de TELUS liée aux indicateurs de la qualité du service aux
concurrents.
    En juin, le CRTC a, relativement au plan de rabais tarifaire pour la
qualité du service aux concurrents, accordé une exclusion pour la période
s'échelonnant de novembre 2006 à janvier 2007, durant laquelle de graves
tempêtes ont sévi dans le Lower Mainland de la Colombie-Britannique. Par
ailleurs, en vertu de la Décision de télécom CRTC 2007-40, le CRTC a donné une
option selon laquelle TELUS peut choisir de remplacer les résultats de tout
indicateur de la qualité du service aux clients pour les périodes exclues par
les résultats admissibles des périodes contigues, dans le cadre des demandes
d'abstention applicables.
    En juillet, le CRTC a reconnu, dans les décisions de télécom CRTC 2007-52
et 2007-55, que l'interruption de travail survenue en 2005 constituait un
événement perturbateur. Dans la première décision, il a accordé une exclusion
visant quatre des sept indicateurs de qualité du service aux concurrents,
applicable à la période durant laquelle l'interruption est survenue ainsi qu'à
la période qu'il a fallu à l'entreprise pour se remettre de l'interruption de
travail (soit de juillet 2005 à février 2006 inclusivement). Dans la deuxième
décision, il a accordé une exclusion visant les six indicateurs de qualité du
service de détail, applicable à la période visée entre juillet 2005 et février
2006.
    TELUS a présenté une autre demande d'exclusion au CRTC, laquelle porte sur
le plan de rabais tarifaire pour la qualité du service de détail fourni durant
les graves tempêtes qui ont sévi dans le Lower Mainland de la
Colombie-Britannique, de novembre 2006 à janvier 2007. Si le CRTC accorde des
exclusions relativement à cette demande en instance ou à des événements
perturbateurs futurs, cela aura pour effet de réduire tous rabais tarifaires
obligatoires futurs pour la qualité du service fourni; toutefois, il n'existe
aucune certitude que de telles exclusions seront accordées.

         Transférabilité des numéros de services sans fil ("TNSSF")

    Le 14 mars 2007, les entreprises de services sans fil canadiennes, y
compris TELUS, ont procédé à la mise en oeuvre fructueuse de la première étape
du projet de TNSSF (parfois appelée transférabilité des numéros locaux, ou
TNL) dans la plupart des centres peuplés au Canada. La mise en oeuvre
obligatoire de la TNSSF dans les régions restantes est prévue pour septembre
2007. Selon les résultats pour le trimestre complet, il appert que la TNSSF a
contribué à l'accroissement des activités de chargement des abonnés de TELUS,
les appels entrants ayant excédé les appels sortants, mais elle a aussi
entraîné une augmentation des frais de fidélisation de la clientèle des
services sans fil (8,2 % des produits tirés des services de réseau au deuxième
trimestre de 2007 comparativement à 6,2 % à la période correspondante de 2006)
et du taux de désabonnement (1,45 % au deuxième trimestre de 2007, par rapport
à 1,30 % à la période correspondante de 2006). Il se pourrait que les taux de
désabonnement et les frais de fidélisation soient dorénavant plus élevés.
    La TNSSF pourrait aussi se traduire par un délaissement des lignes d'accès
au réseau en faveur des services sans fil, et elle pourrait fournir à TELUS
des occasions de commercialiser ses produits et services plus efficacement
dans les marchés des services d'affaires dans le centre du Canada, où TELUS
détient une part de marché inférieure à celle de ses concurrents. Il n'existe
aucune certitude que cela se produira.

         Restrictions à la propriété étrangère

    TELUS et ses filiales sont assujetties aux restrictions à la propriété
étrangère imposées par la Loi sur les télécommunications, la Loi sur la
radiocommunication et la Loi sur la radiodiffusion. En juillet 2007, le
ministre de l'Industrie et le ministre des Finances ont annoncé la mise sur
pied d'un groupe d'étude sur les politiques en matière de concurrence, chargé
d'examiner la réglementation canadienne en matière de concurrence et
d'investissement, à savoir la Loi sur la concurrence et la Loi sur
Investissement Canada. Le groupe d'étude devrait présenter son rapport au
ministre de l'Industrie au plus tard le 30 juin 2008, et on s'attend à ce que
toutes modifications subséquentes des lois ne prennent pas effet avant la fin
de 2008 ou de 2009. TELUS a appuyé l'assouplissement des restrictions à la
propriété étrangère dans le passé, mais elle estime que cet assouplissement
doit s'appliquer au même titre aux sociétés de câblodistribution et de
télécommunications.

    10.2 Ressources humaines

         Négociations collectives chez TELUS Québec

    Deux conventions collectives entre TELUS Québec et le Syndicat des agents
de maîtrise de TELUS, couvrant les employés professionnels et de supervision
membres de l'équipe de TELUS au Québec, sont arrivées à échéance le 31 mars
2007. Les parties concernées poursuivent leurs négociations afin de conclure
une nouvelle convention collective.

    10.3 Risques liés aux processus

         Les systèmes et les processus de TELUS pourraient influer
         négativement sur les résultats financiers et le service à la
         clientèle - Programmes d'assurance et d'efficience à l'égard du
         système de facturation et des produits d'exploitation

    A la fin de mars 2007, TELUS a converti avec succès la totalité des
comptes clients du secteur des services filaires en Alberta dans le cadre de
la mise en oeuvre d'un nouveau système de facturation et de service à la
clientèle intégré. Le nouveau système inclut la réingénierie des processus aux
fins de l'entrée des commandes, des conditions d'admissibilité, de la
prestation des services et de l'assurance de la qualité du service à la
clientèle, les recouvrements et le crédit, les contrats avec les clients et la
gestion de l'information. Au cours du deuxième trimestre de 2007, des
difficultés initiales liées à la mise en service du système ont réduit la
capacité de traitement des commandes, ce qui a entraîné une augmentation du
travail en retard au chapitre des installations et une hausse des coûts,
notamment en ce qui concerne les ressources supplémentaires requises dans les
centres d'appels pour maintenir les niveaux de service. Ce système de
facturation crucial pour la société a produit les résultats prévus, et on
s'attend à un retour à la normale des activités des centres d'appels. Rien ne
peut garantir que ce projet n'aura aucune incidence négative, temporaire ou
prolongée, sur la qualité du service à la clientèle de TELUS, ou encore sur sa
positon concurrentielle ou ses résultats financiers.
    D'autres phases du processus de développement et de conversion sont
prévues pour les prochaines années, et la société compte notamment effectuer
une conversion analogue du système de comptes clients en Colombie-Britannique
au premier semestre de 2008. Il n'existe aucune certitude que cette conversion
sera aussi réussie que la conversion du système en Alberta. Ce projet orienté
vers la clientèle a exigé le développement poussé de systèmes et présente en
soi des risques d'implantation découlant de la complexité des tâches et des
contraintes sur le plan des ressources, ainsi que de la dépendance aux
nouveaux logiciels tiers. Des retards considérables dans l'implantation des
nouvelles phases du système, ou une instabilité du système, pourraient avoir
une incidence défavorable sur la capacité concurrentielle de TELUS de lancer
rapidement et de façon efficace de nouveaux produits et services et de
nouvelles promotions, de réaliser et de maintenir une structure de coûts
concurrentielle et de fournir des analyses et des renseignements plus complets
à la direction.

    11.  Rapprochement des mesures financières non définies par les PCGR et
         définition des indicateurs clés de l'exploitation

    11.1 Bénéfice avant intérêts, impôts et amortissement ("BAIIA")

    TELUS présente le BAIIA et fournit des indications à ce sujet parce qu'il
constitue une mesure clé à laquelle la direction a recours pour évaluer la
performance de ses unités et secteurs d'exploitation ainsi que la performance
de la société. Le BAIIA est aussi utilisé pour déterminer si la société
respecte les clauses restrictives de ses conventions d'emprunt - se reporter à
la rubrique 11.4, "BAIIA excluant les coûts de restructuration". Le BAIIA est
une mesure commune à laquelle les investisseurs recourent largement en tant
qu'indicateur du rendement d'exploitation d'une société et de sa capacité de
contracter des dettes et d'en assurer le service, ainsi qu'à titre de
paramètre d'évaluation. De plus, la société croit que le BAIIA permet aux
investisseurs de comparer plus facilement le rendement d'une entreprise de
façon continue sans égard à l'amortissement, lequel est de nature hors
trésorerie et peut varier considérablement selon les méthodes comptables
utilisées ou en raison de facteurs hors exploitation, comme le coût
historique.
    Le BAIIA n'est pas une mesure fondée sur les PCGR du Canada ni des
Etats-Unis et ne doit pas être substitué au bénéfice d'exploitation ou au
bénéfice net comme mesure du rendement de la société ni utilisé comme mesure
unique des flux de trésorerie, car il ne tient pas compte des effets de la
croissance du fonds de roulement, des dépenses en immobilisations, de la
réduction du capital de la dette ni d'autres sources et affectations des
liquidités figurant dans les états consolidés des flux de trésorerie. Les
investisseurs sont invités à examiner attentivement les éléments entrant dans
le calcul du BAIIA de TELUS. Si le BAIIA est indiqué aux présentes afin de
permettre une analyse comparative plus exhaustive du rendement de la société
et de sa capacité d'assurer le service de sa dette comparativement à d'autres
sociétés, il convient de rappeler que cet indicateur, tel qu'il est présenté
par TELUS, risque de ne pas concorder en tout point avec le BAIIA présenté par
d'autres sociétés.
    Le tableau suivant illustre le rapprochement du BAIIA avec le bénéfice net
et le bénéfice d'exploitation. Le BAIIA (ajusté) exclut une charge hors
trésorerie constatée relativement à l'ajout de l'option de règlement en
espèces net lié aux options sur actions attribuées avant le 1er janvier 2005.
Le BAIIA (ajusté) est régulièrement communiqué au principal responsable de
l'exploitation et il correspond à la définition utilisée aux fins de
l'établissement des objectifs et des indications révisées de TELUS concernant
le BAIIA pour 2007 (se reporter à la rubrique 9).

    -------------------------------------------------------------------------
                                     Trimestres terminés  Semestres terminés
                                          les 30 juin         les 30 juin
    (en millions de dollars)              2007      2006      2007      2006
    -------------------------------------------------------------------------
    Bénéfice net                         253,1     356,6     447,9     566,7
      Autres charges (produits)           18,5       9,6      22,3      13,9
      Coûts de financement               127,2     127,5     244,8     254,5
      Impôts sur les bénéfices            93,7      18,7     173,0     134,8
      Part des actionnaires sans contrôle  1,3       2,6       2,8       4,7
    -------------------------------------------------------------------------
    Bénéfice d'exploitation              493,8     515,0     890,8     974,6
      Amortissement des
       immobilisations corporelles       318,3     335,2     636,0     674,4
      Amortissement des
       actifs incorporels                 72,5      46,9     122,1     110,8
    -------------------------------------------------------------------------
    BAIIA                                884,6     897,1   1 648,9   1 759,8
    Réintégrer : charge hors
     trésorerie constatée en 2007
     relativement à l'ajout de l'option
     de règlement en espèces net lié
     aux options sur actions attribuées
     avant 2005                            1,8         -     175,3         -
    -------------------------------------------------------------------------
    BAIIA (ajusté)                       886,4     897,1   1 824,2   1 759,8
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------

    En plus du BAIIA, TELUS calcule le BAIIA, déduction faite des dépenses en
immobilisations, comme une simple approximation des flux de trésorerie dans
ses deux secteurs isolables. Le BAIIA, déduction faite des dépenses en
immobilisations, peut être utilisé à des fins de comparaison avec les
résultats présentés par les autres sociétés de télécommunications au fil du
temps, et il est assujetti aux questions possibles de comparabilité du BAIIA
décrites précédemment.

    -------------------------------------------------------------------------
                                     Trimestres terminés  Semestres terminés
                                          les 30 juin         les 30 juin
    (en millions de dollars)              2007      2006      2007      2006
    -------------------------------------------------------------------------
    BAIIA                                884,6     897,1   1 648,9   1 759,8
    Dépenses en immobilisations         (481,8)   (458,8)   (863,7)   (779,3)
    -------------------------------------------------------------------------
    BAIIA, déduction faite des
     dépenses en immobilisations         402,8     438,3     785,2     980,5
    Réintégrer : charge hors
     trésorerie constatée en 2007
     relativement à l'ajout de
     l'option de règlement en
     espèces net lié aux options
     sur actions attribuées
     avant 2005                            1,8         -     175,3         -
    -------------------------------------------------------------------------
    BAIIA (ajusté), déduction faite
     des dépenses en immobilisations     404,6     438,3     960,5     980,5
    -------------------------------------------------------------------------

    11.2 Flux de trésorerie disponibles

    La société présente les flux de trésorerie disponibles parce qu'ils
constituent une mesure clé à laquelle la direction a recours pour évaluer la
performance de la société. Les flux de trésorerie disponibles excluent
certaines variations du fonds de roulement ainsi que d'autres sources et
affectations des liquidités figurant dans les états consolidés des flux de
trésorerie. Les flux de trésorerie disponibles ne sont pas une mesure fondée
sur les PCGR du Canada ni des Etats-Unis et ne doivent pas être substitués aux
états consolidés des flux de trésorerie. Les flux de trésorerie disponibles
sont une mesure qui peut être utilisée pour évaluer la performance de TELUS au
fil des ans. Il convient de rappeler aux investisseurs que cet indicateur, tel
qu'il est présenté par TELUS, risque de ne pas concorder en tout point avec
les flux de trésorerie disponibles présentés par d'autres sociétés. Bien que
la mesure fondée sur les PCGR la plus semblable soit les rentrées liées aux
activités d'exploitation moins les sorties liées aux activités
d'investissement, les flux de trésorerie disponibles sont considérés comme une
mesure pertinente, car ils fournissent une estimation des flux de trésorerie
provenant des activités d'exploitation qui sont disponibles après les dépenses
en immobilisations, mais avant le produit tiré des actifs cédés et les
variations de certains éléments du fonds de roulement (tels que les créances
clients, qui peuvent être grandement faussées par les changements dans la
titrisation qui ne reflètent pas les résultats d'exploitation, et les comptes
fournisseurs).
    Le tableau suivant illustre le rapprochement des flux de trésorerie
disponibles et des rentrées liées aux activités d'exploitation moins les
sorties liées aux activités d'investissement :

    -------------------------------------------------------------------------
                                     Trimestres terminés  Semestres terminés
                                          les 30 juin         les 30 juin
    (en millions de dollars)              2007      2006      2007      2006
    -------------------------------------------------------------------------
    Rentrées liées aux
     activités d'exploitation          1 061,9     813,0   1 522,5   1 486,1
    Sorties liées aux
     activités d'investissement         (477,8)   (486,1)   (870,1)   (802,2)
    -------------------------------------------------------------------------
                                         584,1     326,9     652,4     683,9
    Montant net des charges des
     régimes à prestations
     déterminées des salariés             21,0       1,3      45,0       2,9
    Cotisations patronales aux
     régimes à prestations
     déterminées des salariés             14,7      45,0      48,6      75,5
    Amortissement des gains reportés
     sur la cession-bail de bâtiments,
     amortissement des frais reportés
     et autres, montant net               (4,3)      7,3       4,8      (8,6)
    Réduction (augmentation) des
     créances titrisées                 (350,0)   (135,0)        -     (35,0)
    Variation des éléments hors
     trésorerie du fonds de roulement,
     sauf la variation des impôts,
     des intérêts et des créances
     titrisées, et autres éléments       (99,8)    (81,8)   (114,7)     85,0
    Acquisition                              -      19,5         -      19,5
    Produit de la cession de
     propriétés et d'autres actifs        (1,3)     (0,6)     (1,3)     (8,0)
    Autres activités d'investissement     (2,7)      8,4       7,7      11,4
    -------------------------------------------------------------------------
    Flux de trésorerie disponibles       161,7     191,0     642,5     826,6
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------

    Le tableau suivant illustre le calcul des flux de trésorerie disponibles
effectué par la direction.

    -------------------------------------------------------------------------
                                     Trimestres terminés  Semestres terminés
                                          les 30 juin         les 30 juin
    (en millions de dollars)              2007      2006      2007      2006
    -------------------------------------------------------------------------
    BAIIA                                884,6     897,1   1 648,9   1 759,8

    Coûts de restructuration,
     déduction faite des
     versements en espèces                (7,3)     19,0     (24,3)      3,4
    Rémunération à base d'actions         (8,9)     12,7     129,7      21,1
    Dons de bienfaisance et charge
     liée à la titrisation de
     créances compris dans les
     autres charges                       (9,1)     (7,6)    (18,4)    (12,1)
    Intérêts en espèces payés           (218,5)   (271,5)   (242,1)   (284,6)
    Intérêts en espèces reçus              5,6       0,8       7,5      23,3
    Impôts reçus (payés), déduction
     faite des crédits d'impôt à
     l'investissement reçus qui
     étaient inscrits auparavant
     dans le BAIIA ou dans les
     dépenses en immobilisations,
     et autres                            (2,9)     (0,7)      4,9      95,0
    Dépenses en immobilisations         (481,8)   (458,8)   (863,7)   (779,3)
    -------------------------------------------------------------------------
    Flux de trésorerie disponibles       161,7     191,0     642,5     826,6
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------

    11.3 Définition des indicateurs clés de l'exploitation

    Les mesures suivantes constituent des paramètres utilisés dans l'industrie
pour évaluer le rendement de l'exploitation d'une société de services sans
fil.

    Produits moyens par appareil d'abonné ("PMAA") mensuels
    -------------------------------------------------------

    Nombre, exprimé en pourcentage mensuel, obtenu au moyen de la division des
produits tirés des services de réseau par le nombre moyen d'appareils en
service dans le réseau au cours de la période. Les PMAA tirés des services de
transmission de données sont une composante des PMAA calculée sur la même base
que celle des produits tirés de services tels que les services de messagerie
textuelle, l'informatique mobile, les assistants numériques, les navigateurs
Internet et les téléchargements à la carte.

    Taux de désabonnement, par mois
    -------------------------------

    Nombre d'appareils d'abonnés débranchés au cours d'une période donnée,
divisé par le nombre moyen d'appareils dans le réseau au cours de la période,
exprimé sous forme de taux mensuel. Un abonné des services prépayés est
débranché lorsqu'il n'utilise pas les services au cours des 90 jours suivant
l'expiration de la carte prépayée.

    Frais d'acquisition
    -------------------

    Montant total au titre du financement des appareils, des commissions ainsi
que des frais de publicité et de promotion qu'il faut débourser pour
l'acquisition initiale des abonnés au cours d'une période donnée. Tels qu'ils
sont définis, les frais d'acquisition excluent les frais engagés pour
conserver les abonnés existants (frais de fidélisation).

    Frais d'acquisition par ajout brut d'abonné
    -------------------------------------------

    Frais d'acquisition divisés par les ajouts bruts d'abonnés au cours de la
période.

    Frais d'acquisition par ajout brut d'abonné en pourcentage des produits à
    long terme par abonné
    -------------------------------------------------------------------------

    Frais d'acquisition des nouveaux abonnés divisés par les produits à long
terme par abonné prévus, exprimés en pourcentage.

    BAIIA excluant les frais d'acquisition
    --------------------------------------

    Mesure de la rentabilité de l'exploitation normalisée en fonction des
coûts inhérents à l'ajout de clients au cours de la période. Les frais
d'acquisition se sont établis à 150,4 millions de dollars et à 279,9 millions
de dollars, respectivement, au deuxième trimestre et au premier semestre de
2007, par rapport à 120,9 millions de dollars et à 238,8 millions de dollars,
respectivement, aux périodes correspondantes de 2006.

    Produits à long terme par abonné
    --------------------------------

    PMAA divisés par le taux de désabonnement mensuel. Cette mesure permet
d'estimer la moyenne du total des produits liés aux nombre d'abonnés
existants.

    Frais de fidélisation par rapport aux produits tirés des services de
    réseau
    --------------------------------------------------------------------

    Coûts directs liés aux activités de marketing et aux promotions visant à
fidéliser les abonnés existants, divisés par les produits tirés des services
de réseau.

    11.4 Définition des mesures de la situation de trésorerie et des
         sources de financement

         Ratio de distribution
         ---------------------

    Dividendes déclarés par action du trimestre le plus récent, multipliés par
quatre et divisés par le bénéfice de base par action sur 12 mois. L'indication
visée est un ratio de distribution annuel, sur une base prospective plutôt que
sur une base actuelle, de 45 % à 55 % des bénéfices nets prévisibles.

    BAIIA excluant les coûts de restructuration
    -------------------------------------------

    Le BAIIA excluant les coûts de restructuration sert à calculer le ratio
dette nette/BAIIA et la couverture des intérêts par le BAIIA, conformément au
calcul du ratio de levier financier et du ratio de couverture prévus par les
clauses restrictives des facilités de crédit. Les coûts de restructuration se
sont établis à 28,3 millions de dollars et à 84,5 millions de dollars,
respectivement, pour les périodes de 12 mois terminées les 30 juin 2007 et
2006.

    Couverture des intérêts par le BAIIA excluant les coûts de
    restructuration
    ----------------------------------------------------------

    BAIIA excluant les coûts de restructuration divisé par le montant net des
intérêts débiteurs. Cette mesure est essentiellement identique au ratio de
couverture prévu par les clauses restrictives des facilités de crédit de
TELUS.

    Couverture des intérêts sur la dette à long terme
    -------------------------------------------------

    Mesure sur 12 mois du bénéfice net avant les intérêts débiteurs sur la
dette à long terme et les impôts sur les bénéfices divisé par les intérêts
débiteurs sur la dette à long terme. Les intérêts débiteurs sur la dette à
long terme pour la période de 12 mois terminée le 30 juin 2006 incluent les
pertes résultant du remboursement de la dette à long terme. Les périodes de
12 mois terminées les 30 juin 2007 et 2006 incluent des charges constatées au
titre des coûts estimatifs de règlement d'une poursuite.

    Dette nette
    -----------

    La dette nette est une mesure non définie par les PCGR; la mesure définie
par les PCGR qui s'en rapproche le plus est la somme de la dette à long terme
et de la tranche à court terme de la dette à long terme. Le tableau qui suit
présente le rapprochement de ces deux mesures. La dette nette est un élément
d'un ratio servant à déterminer la conformité aux clauses restrictives
s'appliquant à la dette. (Se reporter à la description du ratio de la dette
nette sur le BAIIA présentée ci-dessous.)

    -------------------------------------------------------------------------
                                                Au           Au           Au
                                           30 juin  31 décembre      30 juin
    (en millions de dollars)                  2007         2006         2006
    -------------------------------------------------------------------------
    Dette à long terme, y compris
     la tranche à court terme              4 806,9      4 908,2      4 708,3
    Frais d'émission de titres de
     créance portés en déduction de
     la dette à long terme                    32,5         19,9         22,2
    Passif de couverture reporté,
     montant net                           1 081,8        838,5        990,5
    Cumul des autres éléments du
     résultat étendu découlant des
     instruments financiers utilisés
     pour gérer le risque de taux
     d'intérêt et le risque de change
     liés à la dette libellée en
     dollars américains                     (179,3)           -            -
    -------------------------------------------------------------------------
    Dette                                  5 741,9      5 766,6      5 721,0
    Déduire : Encaisse et
               placements temporaires         (2,2)        11,5         18,6
    Ajouter : Produit des
               créances titrisées            500,0        500,0        535,0
    -------------------------------------------------------------------------
    Dette nette                            6 239,7      6 278,1      6 274,6
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------

    Le passif de couverture reporté figurant dans le tableau ci-dessus se
rapporte à des swaps de devises qui ont pour effet de convertir en dollars
canadiens les obligations de remboursement du capital et de paiement des
intérêts et, au 30 juin 2007, il porte sur la débenture de 1 925,0 millions de
dollars US échéant le 1er juin 2011. Au 31 décembre 2006 et au 30 juin 2006,
le passif de couverture reporté portait sur la débenture échéant en 2011 ainsi
que sur la débenture de 1 166,5 millions de dollars US échéant le 1er juin
2007. La direction estime que la dette nette est une mesure utile, car elle
tient compte de l'incidence du taux de change sur les swaps de devises conclus
qui fixent la valeur de la dette libellée en dollars américains et parce
qu'elle représente le montant des obligations relatives à la dette à long
terme qui ne sont pas couvertes par l'encaisse et les placements temporaires
disponibles.

    Ratio dette nette/BAIIA - excluant les coûts de restructuration
    ---------------------------------------------------------------

    Dette nette à la fin de la période divisée par le BAIIA excluant les coûts
de restructuration sur 12 mois. L'indication de TELUS pour le ratio
dette/BAIIA se situe dans une fourchette de 1,5 à 2,0 fois. Cette mesure est
essentiellement identique au ratio de levier financier prévu par les clauses
restrictives des nouvelles facilités de crédit de TELUS.

    Ratio dette nette/total des capitaux investis
    ---------------------------------------------

    Estimation de la proportion de la dette utilisée dans la structure
financière de la société. Le ratio cible à long terme de la dette nette par
rapport au total des capitaux investis est de 45 % à 50 %.

    Montant net des intérêts débiteurs
    ----------------------------------

    Montant net des coûts de financement avant les gains liés au rachat et au
remboursement de la dette, calculé sur 12 mois. Aucun gain lié au rachat ni au
remboursement de la dette n'a été comptabilisé au cours des périodes
respectives. Les pertes constatées au titre du remboursement de la dette à
long terme sont incluses dans le montant net des intérêts débiteurs. Les
montants nets des intérêts débiteurs pour les périodes de 12 mois se terminant
les 30 juin 2007 et 2006 sont équivalents aux coûts de financement
trimestriels comptabilisés au cours de ces périodes.

    Total des capitaux investis - valeur comptable
    ----------------------------------------------

    Ce total exclut le cumul des autres éléments du résultat étendu et il est
calculé de la façon suivante :

    -------------------------------------------------------------------------
                                                Au           Au           Au
                                           30 juin  31 décembre      30 juin
    (en millions de dollars)                  2007         2006         2006
    -------------------------------------------------------------------------
    Dette à long terme                     6 239,7      6 278,1      6 274,6
    Part des actionnaires sans contrôle       22,1         23,6         25,3
    Capitaux propres                       6 614,8      6 928,1      6 839,1
    Moins : cumul des autres éléments
             du résultat étendu              125,8            -            -
    -------------------------------------------------------------------------
    Total des capitaux
     investis - valeur comptable          13 002,4     13 229,8     13 139,0
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------
    





Renseignements :

Renseignements: Relations avec les médias: Allison Vale, (416) 629-6425,
allison.vale@telus.com; Relations avec les investisseurs: Robert Mitchell,
(416) 279-3219, ir@telus.com

Profil de l'entreprise

TELUS Corporation

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.