Steven Blaney dénonce le terrorisme économique

LÉVIS, QC, le 20 janv. /CNW Telbec/ - Depuis plusieurs semaines, un groupe d'activistes, le PAJU (Palestiniens et Juifs Unis), manifeste devant la boutique de chaussures LE MARCHEUR, un commerce montréalais sur la rue St-Denis qui existe depuis 25 ans et qui appartient à la famille québécoise Archambault.  Ces activistes intimident le propriétaire afin qu'il retire de ses tablettes une marque de chaussures fabriquées en Israël et harcèlent les clients afin de les empêcher d'acheter des chaussures.

En distribuant des pamphlets au ton fiévreux, en agressant et haranguant les clients et les passants pour les encourager à ne pas entrer dans la boutique et en proférant des menaces à  l'égard des propriétaires, les pratiques de ces activistes s'apparentent à du terrorisme économique.

Alors que plusieurs formations politiques dénoncent les attaques répétées que cette famille québécoise subit, le Bloc québécois bénéficie de l'appui de ce groupe d'activistes. En effet, dans un document disponible sur le site web du Bloc québécois les deux coprésidents affirment: «C'est le Bloc québécois qui présente la politique d'immigration et la politique sociale qui protégeront nos droits civils. Par conséquent, le PAJU demande à l'électorat québécois d'appuyer massivement les candidates et les candidats du Bloc québécois dans cette élection fédérale.»

« Qu'en est-il des droits civils de la famille Archambault dont la survie économique est menacée par le terrorisme économique de ce groupe d'activistes? » demande le député fédéral. « Il est totalement inadmissible que des députés fédéraux s'associent à des mouvements d'extrémistes, » poursuit M. Blaney.  «Comment se fait-il que Gilles Duceppe et les Bloquistes se réjouissent du soutien de groupes d'activistes qui s'attaquent à d'honnêtes marchands québécois?» s'interroge le député. « À mon avis, Gilles Duceppe doit se dissocier publiquement du PAJU et dénoncer ces actes répréhensibles» ajoute-t-il.

Comme ce harcèlement survient dans Laurier-Sainte-Marie, le comté qu'il représente, le chef bloquiste doit poser immédiatement des gestes concrets pour mettre fin à cette situation totalement inacceptable dans une société démocratique comme la nôtre  estime le député Steven Blaney.

SOURCE Député Fédéral de Lévis-Bellechasse - Steven Blaney

Renseignements :

Jean-Christophe de le Rue, adjoint parlementaire
Bureau de Steven Blaney, député
Téléphone : 613.853.3575
Courriel : blanes@parl.gc.ca

Profil de l'entreprise

Député Fédéral de Lévis-Bellechasse - Steven Blaney

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.