Services horticoles, les Pousses urbaines: un projet vert et novateur résolument axé vers la réintégration socioprofessionnelle des jeunes de 16 à 30 ans



    MONTREAL, le 14 août /CNW Telbec/ - Madame Marie-Andrée Beaudoin,
responsable du développement social et communautaire, monsieur André Lavallée,
maire de l'arrondissement de Rosemont-La Petite-Patrie et responsable de
l'aménagement urbain et du transport collectif au comité exécutif de la Ville
de Montréal et monsieur Emmanuel Dubourg, adjoint parlementaire au ministre de
l'Emploi et de la Solidarité sociale sont venus saluer aujourd'hui les jeunes
stagiaires du projet Services horticoles, les Pousses urbaines à l'oeuvre sur
le terrain.
    Services horticoles, les Pousses urbaines est un projet novateur qui mise
sur l'horticulture pour favoriser la réintégration socioprofessionnelle de
jeunes de 16 à 30 ans, en majorité sans revenus. Les stages, d'une durée de 5
mois, permettent chaque année à 24 jeunes adultes d'acquérir des connaissances
théoriques et pratiques en horticulture écologique, tout en vivant une
expérience enrichissante et particulièrement valorisante au sein d'un groupe.
    Les ateliers traités et les laboratoires de technique en horticulture
portent sur les cinq thèmes suivants : produits de serre, produits de
pépinière, aménagement paysager, entretien horticole et principes de base de
l'horticulture écologique.
    Depuis le début du projet en 2006, plus de 80 % des jeunes stagiaires
sont retournés aux études ou ont trouvé un emploi. En outre, les quelque 46
stagiaires inscrits au projet depuis le début ont réalisé 57 contrats
(certains sont en cours de réalisation) en aménagement, en entretien
écologique de terrains ou de plantes d'intérieur et de cadeaux corporatifs
"verts" et intelligents, tant dans les secteurs résidentiel, corporatif
qu'institutionnel.
    "Je suis convaincue que dans quelques années, nous mesurerons les effets
multiplicateurs du projet des Pousses urbaines et que ce dernier sera cité en
exemple comme un modèle d'intervention, de concertation et de mobilisation
remarquables, mais surtout d'une initiative particulièrement adaptée à la
réalité des jeunes. Ces jeunes ont fait le pari de renouer avec le marché du
travail ou de reprendre des études, et nous les félicitons. Nous sommes
heureux, de nouveau cette année, d'appuyer cette initiative" de déclarer
madame Marie-Andrée Beaudoin.
    "Je suis très sensible aux réalités vécues par nos jeunes. Parfois, ils
n'ont besoin que d'un petit coup de pouce pour développer leur potentiel ou
pour trouver une nouvelle voie de réalisation. Je suis donc très heureux que
le ministère de l'Emploi et de la Solidarité sociale puisse contribuer à leur
donner une chance d'acquérir ou de recouvrer leur autonomie personnelle",
s'est réjoui le ministre de l'Emploi et de la Solidarité sociale, monsieur Sam
Hamad.
    "Je suis très fier que ce projet initié par un organisme de Rosemont-La
Petite-Patrie, obtienne un vif succès. Les Services horticoles, les Pousses
urbaines ont un impact significatif sur notre milieu. Il est un partenaire
important, car il contribue à embellir notre arrondissement en plus d'offrir
de nouvelles opportunités à nos jeunes", a ajouté monsieur Lavallée.
    L'un des volets du stage est de favoriser chez les jeunes l'estime de soi
et l'autonomie, tout en créant des liens significatifs et un sentiment
d'appartenance à un groupe. Les jeunes bénéficient en outre de
l'accompagnement d'une intervenante qui les appuie et les soutient dans leurs
démarches personnelle, sociale et professionnelle.
    Les clients visés par Services horticoles, les Pousses urbaines sont
autant des citoyens, des entreprises que les secteurs industriel et
institutionnel à qui sont offerts l'expertise développée par les deux
horticulteurs professionnels, qui supervisent les participants en stage. Le
projet soutien une mission sociale mais encourage aussi le développement
durable en sensibilisant autant les jeunes participants que les clients du
projet à prendre soin de la terre.
    Rappelons qu'à Montréal, 20.9 % de la population a entre 15 et 29 ans.
Parmi les jeunes âgés entre 18 et 24 ans, 67 935 d'entre eux vivent sous le
seuil de faible revenu, soit 13.2 % de la population vivant sous ce seuil. En
outre, 39.4 % des jeunes de 15 à 24 ans ne fréquentent pas une institution à
temps plein. En 2006, plus de 80 % des jeunes stagiaires du projet sont
retournés aux études ou ont trouvé un emploi.
    La Ville de Montréal a accordé au projet, depuis ses débuts, un soutien
financier de 132 000 $. Cette année la Ville accorde 18 000 $ à Services
horticoles, les Pousses urbaines du Carrefour communautaire de Rosemont
l'Entre-Gens. Les activités offertes aux jeunes consistent en un suivi
individualisé, des ateliers techniques en horticulture, des ateliers de
développement personnel, social et professionnel, des plateaux de travail,
ainsi qu'un milieu de stage en entreprise privée. Le projet actuel permettra
l'embauche d'une adjointe administrative qui supportera l'équipe de travail.
    Outre la Ville de Montréal, les principaux partenaires de Services
horticoles, les Pousses urbaines sont Service Canada, Emploi-Québec, le
ministère de l'Emploi et de la Solidarité sociale, le ministère du
Développement durable, de l'Environnement et des Parcs, le Forum jeunesse de
l'île de Montréal, le Fonds d'action québécois pour le développement durable,
la Corporation de développement économique et communautaire de Rosemont-La
Petite-Patrie et le Carrefour communautaire de Rosemont l'Entre-Gens.
    Le ministre a voulu rappeler que cette initiative s'inscrit parfaitement
dans l'esprit du Plan d'action gouvernemental en matière de lutte contre la
pauvreté et l'exclusion sociale et du Fonds québécois d'initiatives sociales
par lequel le gouvernement du Québec verse, depuis 2003, 5 millions de dollars
annuellement à la Ville de Montréal pour réaliser, avec des partenaires du
milieu, ce type de projets prometteurs à l'endroit des plus démunis. "Le Plan
d'action gouvernemental en matière de lutte contre la pauvreté et l'exclusion
sociale permet notamment d'améliorer les conditions de personnes démunies, de
susciter la mobilisation des acteurs du milieu, tout en favorisant la mise en
commun des énergies de nombreux partenaires", a conclu le ministre Sam Hamad.




Renseignements :

Renseignements: Mylène Bernard, Service des communications et des
relations avec les citoyens, (514) 868-5103; Alexandre Boucher, Attaché de
presse adjoint, Cabinet du ministre de l'Emploi et de la Solidarité sociale,
(418) 643-4810; Source: Darren Becker, Cabinet du maire et du comité exécutif,
(514) 872-6412

Profil de l'entreprise

VILLE DE MONTREAL - EX-SERVICE DU DEVELOPPEMENT CULTUREL, DE LA QUALITE DU MILIEU DE VIE ET DE LA DIVERSITE ETHNOCULTURELLE (JUSQU'AU 28 JUIN 2010)

Renseignements sur cet organisme

Ville de Montréal - Cabinet du maire et du comité exécutif

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.