Seize maires, seize adolescents et une invitation ferme à tous les Québécois : NE PAS FUMER DANS LEUR VOITURE EN PRÉSENCE D'ENFANTS !

MONTRÉAL, le 17 janv. /CNW Telbec/ - « Les bébés ne fument pas ! » ont clamé ce matin d'une même voix, à travers tout le Québec, les 16 jeunes membres du Réseau conseil de la gang allumée.  À la même heure, dans chacune de leur ville, ces garçons et filles de 13 à 16 ans et leur maire respectif ont exhorté leurs concitoyens et toute la population de leur région à s'abstenir de fumer dans leur voiture en présence d'enfants de moins de 16 ans, pendant les 24 heures entières du mardi 18 janvier 2011, troisième jour de la Semaine québécoise pour un avenir sans tabac. « On veut que les gens entendent notre appel parce qu'ici, au Québec, 40 % des fumeurs allument leur cigarette dans leur voiture même s'il y a des enfants à bord, ce qui représente plus du double de la moyenne canadienne1Ça nous dérange et ça nous inquiète même grandement  » ont-ils ajouté.

Alors que la Semaine québécoise pour un avenir sans tabac bat son plein depuis hier et que sa campagne met l'accent sur les avantages marqués de vivre dans un environnement sans fumée, ces 16 adolescents du Réseau conseil de la gang allumée ont décidé d'initier, sur tout  le territoire québécois, un jour « J » sans fumée en présence d'enfants dans les voitures.  Sollicités pour leur appui, les élus municipaux de chacune de leur ville ont voté une résolution par le biais de laquelle les membres du conseil, tous partis confondus, s'engagent personnellement à respecter cette trêve de 24 heures.

Un appui de taille !

Ainsi, non seulement les villes de Témiscaming, Rimouski, Lévis, Baie-Comeau, Sherbrooke, Gaspé, Saint-Lin-Laurentides, Mirabel, Laval, Shawinigan, Gatineau, Saint-Hyacinthe, Lebel-sur-Quévillon, l'Ancienne-Lorette et Ville Saguenay ont-elles adopté une mesure exceptionnelle cautionnant l'initiative des 16 jeunes membres du Réseau conseil de la gang allumée pour cette journée exceptionnelle du 18 janvier 2011, mais en conférence de presse, ce matin, les 16 maires concernés ont invité tous leurs concitoyens et l'ensemble de la population de leur région administrative à répondre massivement à cet appel des jeunes.

Bien que l'initiative des adolescents du Réseau conseil de la gang allumée présente un caractère tout à fait unique, elle s'inscrit dans un mouvement nord-américain qui prend de l'ampleur car, à ce jour, sept provinces et un territoire canadien ont légiféré en la matière (Saskatchewan, Nouvelle-Écosse, Nouveau-Brunswick, Yukon, Colombie-Britannique, Manitoba, Île-du-Prince-Édouard et Ontario). Aux États-Unis, il est également interdit de fumer en présence d'enfants de moins de 16 ans dans les états de la Californie, de l'Arkansas, de la Louisiane et du Maine.

Au Québec

Selon une récente étude de l'Institut national de santé publique du Québec, 85 % des fumeurs et anciens fumeurs québécois seraient favorables à une mesure qui interdirait l'usage du tabac dans les véhicules privés lorsque des jeunes de moins de 16 ans y prennent place2.  Par contre, 91 % de ces fumeurs sont persuadés que le simple fait d'abaisser la vitre du véhicule suffit à protéger les enfants des effets nocifs de la fumée secondaire3. « Faux » nous dit James L. Repace, biophysicien et expert international en la matière.  « Aucun système de ventilation ne vient à bout de la fumée secondaire, à moins d'avoir la force d'une tornade.4   Un retour d'air peut faire revenir la fumée secondaire sur les enfants ! Ça prend 10 000 changements d'air par heure dans un endroit clos comme une voiture pour se débarrasser de la fumée secondaire »5, explique le spécialiste.

Bébé respire de l'acétone, du méthanol, du naphtalène, du monoxyde de carbone…

Faut-il rappeler qu'une cigarette en combustion libère une fumée contenant plus de 4 000 poisons, dont l'arsenic, le plomb, le butane et le DDT, pour n'en nommer que quelques-uns…  Selon les récentes données du Surgeon General6, un enfant qui respire la fumée secondaire régulièrement est davantage susceptible de souffrir de problèmes respiratoires comme l'asthme et la bronchite, en plus de voir augmenter significativement ses risques d'être atteint d'otite, de rhume et même de troubles d'apprentissage.

24 heures, juste pour voir…

« On ne demande pas la lune… » affirment les 16 adolescents du Réseau conseil de la gang allumée aux Québécois. « On vous demande juste de faire l'expérience, pendant un tout petit 24 heures, de ne pas fumer dans votre voiture si des enfants sont à bord.  Et parce qu'on trouve que la santé des enfants est plus importante que tout, on tient à vous dire UN GROS MERCI DE NE PAS FUMER DANS VOTRE VOITURE EN LEUR PRÉSENCE, ce mardi 18 janvier 2011 ! »

Le Réseau conseil de la gang allumée est un regroupement national formé de 16 garçons et filles de 13 à 16 ans, à raison d'un membre par région du Québec.  En plus de conseiller directement le ministre et le ministère de la Santé et des Services sociaux en matière de prévention du tabagisme juvénile, les membres du Réseau conseil de la gang allumée informent les autres adolescents québécois sur la problématique du tabac et les sensibilisent aux dangers et aux conséquences du tabagisme.

1. Centre option-prévention T.V.D.S, données tirées d'un sondage réalisé par la firme Écho sondage, 2004.

2-3. INSPQ - Données tirées de l'étude Habitudes tabagiques des fumeurs québécois après l'interdiction de fumer visant certains lieux publics, novembre 2010.

4. Données tirées de l'étude Benefits of smoke-free regulations in outdoors settings (…), de James L. Repace

5. INSPQ - Citation de James L. Repace tirée de l'étude La fumée de tabac secondaire, effets sur la santé (…), 2006.   

6. www.surgeongeneral.gov/library/secondhandsmoke/factsheets


SOURCE CONSEIL QUEBECOIS SUR LE TABAC ET LA SANTE

Renseignements :

Source : Conseil québécois sur le tabac et la santé (pour leRéseau conseil de la gang allumée)

Pour supplément d'information, entrevues
ou photos haute résolution :

Nathalie Juteau, relations médias
T : 514  948.5317, poste 229
C : 514  653.2062
E : njuteau@cqts.qc.ca

Profil de l'entreprise

CONSEIL QUEBECOIS SUR LE TABAC ET LA SANTE

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.