Salon des entrepreneurs de Gatineau - Replacer les PME au centre de l'économie

GATINEAU, QC, le 22 janv. /CNW Telbec/ - «  L'année 2011 commence à peine et il est encore temps pour le gouvernement du Québec d'offrir aux dirigeants de PME un répit lors du prochain budget. Les décisions fiscales qui y seront prises affecteront considérablement la performance économique du Québec dans les années à venir », a soutenu Mme Martine Hébert, vice-présidente, Québec, de la Fédération canadienne de l'entreprise indépenante (FCEI), dans le cadre du Salon des entrepreneurs de Gatineau, qui a lieu en fin de semaine au Palais des congrès, à Gatineau.

En terme de fiscalité, toutes les provinces canadiennes font meilleure figure que le Québec qui taxe ses PME à 8 %, soit le double de la moyenne canadienne. Soulignons quelques pratiques innovantes, comme au Manitoba où les entreprises ne sont pas imposées avant qu'elles atteignent 400 000 $ de revenus ou à l'Île-du-Prince-Édouard où le taux d'imposition est de 1 % pour les entreprises ayant moins de 400 000 $ de revenus. « Nous croyons que l'heure est venue de replacer les PME au cœur de l'économie en leur donnant des outils fiscaux plus avantageux. Elles pourront ainsi réinvestir dans leurs entreprises, créer des emplois et contribuer de manière encore plus significative à l'enrichissement de nos collectivités »,  a indiqué Mme Hébert.

Le Québec se démarque aussi en matière des taxes sur la masse salariale qui sont imposées aux entreprises. « La Belle Province est de loin celle qui taxe le plus les PME comparativement à ses voisines. Comptant pour 20 % de l'économie canadienne, le Québec prélevait en 2009, 51 % du total des taxes sur la masse salariale au Canada et 45,3 % des contributions provinciales aux régimes sociaux » a expliqué Mme Hébert.

Mme Hébert s'inquiète de la dette, tout comme un grand nombre de chefs d'entreprises d'ici. « Le Québec doit vivre selon ses moyens et oser faire les choix budgétaires qui vont déterminer quel héritage le gouvernement veut léguer aux générations futures. Notre société fait face à de nombreux défis et nous devrons un jour ou l'autre prendre les décisions qui permettront de les relever »,  a conclu Mme Hébert.

La Fédération canadienne de l'entreprise indépendante (FCEI) représente les intérêts des PME auprès des gouvernements. Elle regroupe 107 000 PME au Canada, dont 24 000 au Québec. La FCEI est non partisane et son financement provient uniquement de l'adhésion de ses membres.

SOURCE FEDERATION CANADIENNE DE L'ENTREPRISE INDEPENDANTE

Renseignements :

Marie Vaillant, directrice des communications
Téléphone : (514) 861-3234

Profil de l'entreprise

FEDERATION CANADIENNE DE L'ENTREPRISE INDEPENDANTE

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.