Sacs biodégradables - LA MINISTRE BEAUCHAMP NE SAIT PAS DE QUOI ELLE PARLE



    QUEBEC, le 17 août /CNW Telbec/ - Le député de Verchères et porte-parole
du Parti Québécois en matière d'environnement et de parcs, Stéphane Bergeron,
s'est dit pour le moins étonné des récentes déclarations de la ministre de
l'Environnement, Line Beauchamp, à propos des sacs biodégradables.
    "La ministre est visiblement mal informée. Les sacs biodégradables
existent bel et bien. Mon ex-collègue Stéphan Tremblay en avait déjà quelques
modèles avec lui lors du débat entourant le dépôt de son projet de loi sur le
sujet. Thomas Mulcair, qui occupait alors le siège de ministre libéral de
l'Environnement et qui émet aujourd'hui des doutes sur la performance du
Québec en matière environnementale, s'était montré complètement fermé à l'idée
de faire cheminer ce dossier. Si les libéraux avaient été vraiment soucieux de
l'environnement, nous n'en serions pas toujours au même point, deux ans plus
tard. Nous sommes heureux de constater que la ministre, encore une fois, n'ait
d'autre choix que de reconnaître que nous avions présenté des propositions
intéressantes", a déclaré Stéphane Bergeron.
    Pour le porte-parole, il est clair que l'objectif à atteindre est de
diminuer considérablement le recours aux sacs de plastique dans la vie
quotidienne. "Nous avons assisté à une fulgurante augmentation de
l'utilisation des sacs de plastique traditionnels. Plusieurs centres de tri
des matières recyclables refusent toujours de les prendre en charge. Que faire
alors? Nous croyons que l'utilisation adéquate de sacs biodégradables s'avère
une alternative intéressante, pourvu qu'ils soient facilement reconnaissables.
Parallèlement à cela, il faudra faire en sorte que les centres de tri en
viennent tous à traiter les sacs de plastique. Ultimement, je partage les
conclusions de Recyc-Québec à l'effet que le bannissement du sac jetable ou la
taxation, de même que la sensibilisation, permettront de favoriser
l'utilisation toujours croissante du sac durable", a poursuivi M. Bergeron.
    Enfin, le député de Verchères invite la ministre Beauchamp à faire le
point sur le programme de certification qui permettrait d'identifier
facilement les sacs de plastique compostables. "Ce programme, auquel devaient
participer Recyc-Québec et le Bureau de normalisation du Québec, aurait dû
voir le jour au printemps 2006. Que s'est-il passé depuis? Encore une fois, il
semble que le gouvernement libéral ne puisse aller au-delà des bonnes
intentions et qu'il se cantonne dans l'inaction", a conclu Stéphane Bergeron.
    -%SU: ENV,SOC
    -%RE: 1




Renseignements :

Renseignements: Eric Gamache, Attaché de presse, Aile parlementaire du
Parti Québécois, (418) 644-9318


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.