Réplique de l'ADDDF à la réponse du syndicat à Monseigneur Turcotte - Cimetière Notre-Dame-des-Neiges



    MONTREAL, le 6 août /CNW Telbec/ - L'Association pour la défense des
droits des défunts et des familles (ADDDF) cimetière Notre-Dame-des-Neiges
réagit vivement à la réponse du syndicat à l'appel de Monseigneur Turcotte
survenu plus tôt aujourd'hui. L'ADDDF juge la réponse du syndicat prématurée
et mal indiquée considérant que la Fabrique n'a pas encore réagit à l'appel du
Cardinal.
    L'Association rappelle au Syndicat que le Cardinal a courageusement
endossé la levée immédiate et sans condition du lock-out de la Fabrique,
suivie de la suspension sans condition du mandat de grève par le syndicat, le
tout, à la demande des familles. Nous précisons que la réaction du syndicat à
la position du Cardinal dans le conflit est étonnante, surtout après l'avoir
interpellé à plusieurs reprises. L'ADDDF juge que marchander la suspension du
mandat de grève sur le dos des familles des défunts est malvenu et inapproprié
de la part du syndicat à l'égard des famille. En fait, les déclarations du
syndicat à cet effet sont davantage une démonstration d'une crainte réelle à
la possibilité que la fabrique lève son lock-out. L'ADDDF espère qu'elle a
tort de croire que le syndicat ne souhaite pas la levée du lock-out dans le
seul but d'éviter l'odieux d'être le nouveau responsable à faire perdurer le
conflit. L'ADDDF rappelle à la population qu'il s'agit pas d'une grève mais
bien un lock-out. Par conséquent, la Fabrique est invitée en tout premier lieu
à lever son lock-out, le tout, sans condition. Ensuite, le syndicat doit
suspendre son mandat de grève, le tout, également sans condition. Il est
impératif que le syndicat et la Fabrique démontrent immédiatement leur bonne
foi respective. Les familles méritent d'inhumer leurs morts dans le respect et
la dignité L'Association met en garde les deux parties contre toute tentative
de faire prolonger le conflit indûment. Dans cette éventualité, les
responsables auront des comptes à rendre non seulement à la population, mais
également devant les tribunaux. L'ADDDF juge que la "prise d'otage" dont les
familles sont victimes a assez duré.




Renseignements :

Renseignements: Débora De Thomasis, présidente de l'ADDDF, cell: (514)
512-9177; Paul Cagnassi, cell: (514) 984-2844

Profil de l'entreprise

ASSOCIATION POUR LA DEFENSE DES DROITS DES DEFUNTS ET DES FAMILLES DU CIMETIERE NOTRE-DAME-DES-NEIGES (ADDDF)

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.