Rencontre nationale sur l'adéquation formation-emploi : La FECQ et les fédérations collégiales de la CSQ interpellent la ministre de l'Éducation

QUÉBEC, le 14 juin 2011 /CNW Telbec/ - À quelques heures de la rencontre nationale sur l'adéquation formation-emploi, la Fédération étudiante collégiale du Québec (FECQ) et les fédérations collégiales de la Centrale des syndicats du Québec (CSQ) interpellent la ministre de l'Éducation pour que celle-ci consolide le réseau collégial et valorise la formation professionnelle et technique. « Plusieurs cégeps du Québec sont à bout de souffle. La rencontre sur l'adéquation formation-emploi est l'occasion idéale pour donner un second souffle au réseau collégial », explique Léo Bureau-Blouin, président de la FECQ. 

Assurer la survie des cégeps en région éloignée 

La pérennité des cégeps en région est une priorité pour les organisations issues du secteur collégial. Plusieurs cégeps du Québec sont aux prises avec une grave baisse d'effectif ce qui met en péril leur mission. C'est pourquoi la FECQ et les fédérations collégiales de la CSQ demandent à la ministre de considérer comme une avenue intéressante le fait d'allouer de nouveaux programmes exclusifs qui permettront de donner un second souffle à ces cégeps tout en dynamisant l'économie régionale. « Ça fait longtemps qu'on connaît les problèmes vécus par les cégeps en région, ça fait longtemps qu'on connaît les solutions, il est maintenant temps que le ministère passe à l'action », tonne M. Bureau-Blouin. 

Valoriser la formation professionnelle et technique 

Les deux organisations demandent également à la ministre de valoriser davantage la formation professionnelle et technique. Une volonté partagée par la société  québécoise. En effet, un sondage CROP effectué pour le compte de la FECQ et la CSQ révèle que 90 % des parents et 81 % des étudiants pensent que le ministère de l'Éducation, du Loisir et du Sport (MELS) devrait valoriser davantage la formation professionnelle et technique.

« D'ici quelques années, près de 700 000 emplois nécessiteront une formation spécialisée au Québec. Valoriser la formation professionnelle et technique est essentiel si l'on veut inciter nos jeunes à s'y inscrire », ajoute Bernard Bérubé, président de la Fédération du personnel professionnel des collèges (FPPC). 

Accroître l'accès à la formation continue 

Le sondage FECQ-CSQ a également sondé les Québécoises et les Québécois concernant la formation continue. On y apprend que 89 % des parents et 90 % des étudiants pensent que le MELS devrait favoriser davantage le retour aux études des adultes et des personnes sans emploi. À ce chapitre, la FECQ et les fédérations collégiales de la CSQ demandent au gouvernement du Québec de revoir le financement de la formation continue en créant des enveloppes dites ouvertes. En ce moment, le financement est alloué sous forme d'enveloppes « fermées », ce qui force certains cégeps à refuser des étudiants lorsque les enveloppes de formation continue sont vides. 

« Le mode de financement de la formation continue ne répond pas aux besoins des étudiants et des travailleurs. Ça fait 20 ans qu'on parle de ce problème, il serait peut-être temps qu'on agisse ! », déplore Bernard Bérubé, président de la FPPC.

En terminant, la FECQ et la CSQ s'attendent à ce que la ministre soit à l'écoute des intervenants du milieu de l'Éducation. « Dans les rencontres régionales, on a vu que les entreprises ont pris beaucoup de place. Espérons que la ministre Beauchamp accordera la même importance à ceux qui vivent quotidiennement dans le réseau de l'Éducation », concluent les porte-parole. 

Le sondage CROP a été effectué du 12 au 18 avril 2011 par le biais d'un panel web. Notons que compte tenu du caractère non probabiliste de l'échantillon, le calcul de la marge d'erreur ne s'applique pas.

Profils 

La Fédération étudiante collégiale du Québec (FECQ) représente plus de 60 000 étudiants réunis dans 23 associations étudiantes présentes sur l'ensemble du territoire québécois. Depuis 21 ans, elle défend et promeut les droits et intérêts des étudiants des cégeps. 

Profil de la CSQ 

La CSQ représente plus de 180 000 membres, dont plus de 100 000 font partie du personnel de l'éducation. Elle est l'organisation syndicale la plus importante en éducation au Québec. Les fédérations de la CSQ du secteur collégial sont : la Fédération du personnel professionnel des collèges (FPPC), la Fédération des enseignantes et enseignants de cégep (FEC) et la Fédération du personnel de soutien de l'enseignement supérieur (F.P.S.E.S.). 

SOURCE FEDERATION ETUDIANTE COLLEGIALE DU QUEBEC (FECQ)

Renseignements :

Charlotte Watson

Coordonnatrice aux relations et aux communications (FECQ)

bur. 514 396-3320, cell. 514 554-0576

courriel : crc@fecq.org

twitter : @charlottewats 

Marjolaine Perreault

Attachée de presse CSQ

Centrale des syndicats du Québec

Cellulaire : 514 235-5082

Courriel : perreault.marjolaine@csq.qc.net

twitter : csq_centrale

Profil de l'entreprise

FEDERATION ETUDIANTE COLLEGIALE DU QUEBEC (FECQ)

Renseignements sur cet organisme

CENTRALE DES SYNDICATS DU QUEBEC

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.