Réduction des coûts et pressions exercées sur les prix : les risques les plus préoccupants en 2011, d'après Ernst & Young

Les sociétés canadiennes devraient pallier ces risques avec les meilleures possibilités d'affaires de l'année

MONTRÉAL, le 18 janv. /CNW Telbec/ - La réduction des coûts et les pressions exercées sur les prix seront les principales préoccupations des sociétés canadiennes cette année, occupant de plus en plus d'importance dans la liste des dix principaux risques, produite par Ernst & Young dans sa quatrième édition annuelle du rapport intitulé Global Business Risk Report.

Alors que le rapport 2011 voit l'expansion du rôle du gouvernement faire son entrée dans la liste des dix principaux risques, les changements les plus importants au cours de la dernière année comprennent le passage au deuxième rang pour la réduction des coûts, en hausse de quatre positions, et le cinquième rang pour les pressions exercées sur les prix, en hausse de dix positions.

« Tout indique que la vive concurrence qui se livre sur le marché mondial ira en s'accroissant, dit Vincent Cartier, associé du groupe des Services consultatifs d'Ernst & Young. Les sociétés canadiennes se battent pour obtenir une part du marché avec, en toile de fond, une croissance lente dans les pays développés et une lutte féroce pour les parts de marché dans les marchés émergents. Il n'est donc pas étonnant que les pressions exercées sur les prix affichent la plus importante remontée cette année. De plus, afin de fixer les bon prix, les sociétés doivent optimiser leurs coûts. »

Fait remarquable, l'accès au crédit est passé du deuxième rang en 2010 au septième en 2011, dénotant une certaine amélioration des conditions de prêts aux entreprises.

À la lumière des taux de croissance actuels et prévus, la croissance de la demande des marchés émergents est considérée comme la meilleure possibilité d'affaires pour 2011.

« Les marchés émergents offrent d'excellentes possibilités de croissance, particulièrement pour les économies fondées sur l'exportation des ressources, comme le Canada, et qui cherchent à déclencher une reprise économique grâce à l'exportation en tirant parti de devises plus faibles, explique M. Cartier. Les sociétés canadiennes auraient tout intérêt à ajouter certaines de ces possibilités à leur plan pour la nouvelle année, si ce n'est déjà fait. »

Le rapport mentionne l'excellence des relations avec les investisseurs comme l'une des dix meilleures possibilités d'affaires, ce qui a du poids pour le Canada puisque les sociétés ouvertes achèveront leur transition vers les IFRS cette année et cherchent des façons d'être plus transparentes et de gagner la confiance des investisseurs.

Innover dans les produits, les services et l'exploitation et investir dans les technologies propres sont respectivement les deuxième et cinquième meilleures possibilités d'affaires pour les entreprises internationales en 2011.

Parmi les autres grandes tendances qui ont été identifiées, notons l'amélioration de l'exécution de la stratégie dans l'ensemble des fonctions de l'entreprise, la création par les médias sociaux de nouveaux réseaux de distribution et l'augmentation des partenariats entre le secteur public et le secteur privé.

10 principaux risques d'affaires à l'échelle mondiale pour 2011 : (les rangs pour 2010 sont entre parenthèses)

  1. Réglementation et conformité (1)
  2. Réduction des coûts (6)
  3. Lenteur de la reprise ou récession à double creux (3)
  4. Risques du marché (nouveau)
  5. Pressions exercées sur les prix (15)
  6. Gestion du talent (4)
  7. Accès au crédit (2)
  8. Acceptation sociale et responsabilité sociale des entreprises (9)
  9. Expansion du rôle du gouvernement (nouveau)
  10. Technologies émergentes (13)

10 meilleures possibilités d'affaires à l'échelle mondiale :

  1. Croissance de la demande des marchés émergents
  2. Innovation dans les produits, les services et l'exploitation
  3. Amélioration de l'exécution de la stratégie dans l'ensemble des fonctions de l'entreprise
  4. Investissement dans les TI
  5. Investissement dans les technologies propres
  6. Investissement dans les processus, l'outillage et la formation pour une meilleure productivité
  7. Fusions et acquisitions
  8. Nouveaux réseaux de distribution
  9. Partenariat entre le secteur public et le secteur privé
  10. Excellence dans les relations avec les investisseurs

À propos d'Ernst & Young

Ernst & Young est un chef de file mondial des services de certification et fiscalité, services transactionnels et services consultatifs. À l'échelle mondiale, les 141 000 membres de notre personnel sont unis par nos valeurs partagées et un engagement indéfectible envers la qualité. Nous nous distinguons en aidant nos gens, nos clients et nos collectivités à réaliser leur potentiel.

Pour plus d'information, visitez notre site Web ey.com/ca.

Ernst & Young désigne l'une ou plusieurs des sociétés membres d'Ernst & Young Global Limited, toutes des entités juridiques distinctes. Ernst & Young Global Limited, société privée à responsabilité limitée par garanties du Royaume-Uni, n'offre aucun service aux clients.

SOURCE ERNST

Renseignements :

Julie Fournier  
julie.fournier@ca.ey.com  
514 874 4308  
Brooke Morris 
brooke.morris@ca.ey.com    
604 899 3597  
Serina Yau
serina.yau@ca.ey.com
416 941 1810

Profil de l'entreprise

ERNST & YOUNG

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.