Réaction du gouvernement du Canada quant à la décision de l'UNESCO concernant Pimachiowin Aki

OTTAWA, le 22 juin 2013 /CNW/ - L'honorable Peter Kent, ministre canadien de l'Environnement et ministre responsable de Parcs Canada, a commenté aujourd'hui la nouvelle de la décision du Comité du patrimoine mondial de l'Organisation des Nations Unies pour l'éducation la science et la culture (UNESCO) de demander au Canada d'améliorer sa proposition de nomination concernant l'inscription de Pimachiowin Aki sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO. Le Comité du patrimoine mondial a pris cette décision aujourd'hui lors de son assemblée annuelle au Cambodge.

« Le Canada a mis en nomination Pimachiowin Aki en tant que lieu d'importance culturelle et naturelle mondiale dans lequel il existe un rapport indivisible entre les Premières Nations qui y vivent et la forêt boréale qu'elles habitent, a déclaré le ministre Kent. C'est une mise en nomination qui illustre le lien entre la société humaine et le milieu naturel. Nous sommes heureux que le Comité ait félicité le Canada, les Premières Nations et les autres intervenants ayant participé au projet pour leurs efforts exemplaires à l'élaboration d'une demande de nomination qui protégera, maintiendra et restaurera les atouts et les valeurs culturelles et naturelles significatives liées à Pimachiowin Aki. À sa rencontre cette année, le Comité a conclu que la candidature est très bonne pour justifier une inscription sur la liste du patrimoine mondial et a demandé à ses conseillers experts de travailler avec le Canada pour que cette nomination puisse être envisagée à la rencontre du Comité l'an prochain. »

Pimachiowin Aki est un paysage culturel dans lequel vivent depuis des millénaires les Anishinaabeg et dans lequel ces derniers ont été de fiers et prudents intendants de leur terre. Il s'agit d'une vaste zone protégée dans la forêt boréale canadienne d'importance mondiale où coulent librement des rivières et qui procure un habitat vital à des espèces animales emblématiques comme le loup et l'orignal. Pimachiowin Aki s'étend sur 33 000 km2 et est entouré de territoires traditionnels des Premières Nations de Bloodvein River, Little Grand Rapids, Paungassi, Pikangikum et Poplar River, ainsi que du parc provincial Woodland Caribou et de la réserve de conservation Eagle-Snowshoe, en Ontario et le parc provincial Atikaki au Manitoba.

Le processus de mise en candidature a été dirigé par la Pimachiowin Aki Corporation, fondée grâce à un partenariat entre les cinq Premières Nations qui en font partie, et deux gouvernements provinciaux.

Parcs Canada a pour mandat de protéger et de mettre en valeur, au nom de la population canadienne, des exemples représentatifs du patrimoine naturel et culturel du Canada pour les générations d'aujourd'hui et de demain. Parcs Canada représente également le gouvernement du Canada à la Convention du patrimoine mondial. Onze des sites du patrimoine mondial canadiens sont des régions administrées par Parcs Canada. 

SOURCE : Parcs Canada

Renseignements :

Renseignements : 
Bureau du ministre de l'Environnement 
819-997-1441 

Relations avec les médias 
Parcs Canada 
819-953-8371 
www.twitter.com/parcscanada


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.