Projet de construction des bureaux d'arrondissement dans le Parc René-Masson à Rivière-des-Prairies : La décision de sacrifier le milieu humide est maintenant entre les mains du maire de Montréal et du comité exécutif !



    MONTREAL, le 14 août /CNW Telbec/ - A la veille de la rencontre du comité
exécutif de la Ville de Montréal où sera présenté le projet de construction
des bureaux d'arrondissement et d'une maison de la culture dans le parc
René-Masson à Rivière-des-Prairies (RDP), le Conseil régional de
l'environnement de Montréal (CRE- Montréal) demande au maire de Montréal et
aux membres du comité exécutif de respecter leurs engagements en matière de
protection des milieux naturels en refusant de financer un projet qui
entraînera la disparition d'un des derniers milieux humides de Montréal et de
25 000 mètres carrés d'un parc au profit de bâtiments municipaux.
    Selon les informations obtenues par l'arrondissement RDP/PAT, le projet
entraînera la perte de 25 000 mètres carrés, soit 25 % de la superficie totale
du parc, la disparition de son milieu humide et d'une partie de son boisé au
profit d'un bâtiment de plusieurs étages, de voies d'accès et de
stationnements. Un projet qui dans sa forme actuelle est inacceptable pour le
CRE-Montréal et pour une part très importante de la population locale qui
s'est déjà prononcée contre le projet lors de la consultation publique tenue
le 24 juillet dernier.
    Pour le CRE-Montréal, l'administration Tremblay ne peut cautionner la
destruction d'un milieu naturel au profit de bâtiments municipaux sans perdre
toute sa crédibilité en matière de protection des milieux naturels et des
parcs. "Quelle est l'utilité pour la Ville de Montréal d'avoir adopté une
Politique de protection et de mise en valeur des milieux naturels et un Plan
stratégique de développement durable visant à protéger et à augmenter la
superficie des milieux naturels protégés de Montréal, si les arrondissements
ont l'appui du maire et du comité exécutif pour construire dans les parcs" de
dire André Porlier, directeur général du CRE-Montréal.
    Ce parc, comme tous les autres milieux naturels de Montréal, ne doit pas
être perçu comme une réserve foncière à développer. A cet égard, la Ville de
Montréal et ses arrondissements ont le devoir de montrer l'exemple. Il est
important de préciser que le CRE-Montréal ne s'oppose pas à la construction en
tant que telle d'une maison de la culture et de bureaux municipaux mais
demande plutôt que ces infrastructures soient installées à l'extérieur du parc
René-Masson.




Renseignements :

Renseignements: André Porlier, CRE-Montréal, (514) 842-2890 poste 224,
(514) 572-2521; Coralie Deny, CRE-Montréal, (514) 842-2890 poste 225

Profil de l'entreprise

Conseil régional de l'environnement de Montréal

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.