Priorisons la santé et la sécurité des Canadiens et non les sources d'irritation des entreprises

OTTAWA, le 17 janv. /CNW/ - Le premier ministre Stephen Harper devrait s'assurer que les règlements visant à protéger la santé et la sécurité des Canadiens sont respectés, soutient l'Alliance de la Fonction publique du Canada (AFPC). La Commission sur la réduction de la paperasse, annoncée la semaine dernière, n'est pas représentative et ne s'attaque pas aux vraies priorités de la population canadienne.

La Commission se compose essentiellement de députés conservateurs, de chefs d'entreprises et de lobbyistes. Par conséquent, il y a fort à parier que cet organisme consultatif cherchera à alléger le fardeau réglementaire plutôt que d'améliorer la capacité du gouvernement à protéger les intérêts de ses citoyens.

« La mise sur pied de cette commission partisane n'a rien d'étonnant. C'est le résultat direct de pressions exercées par des entreprises, des promoteurs et des groupes professionnels de lobbying qui veulent assouplir les règlements ayant justement pour but d'assurer la sécurité des Canadiens », déclare John Gordon, président national de l'AFPC.

Le mandat de la Commission stipule que les recommandations n'auront pas pour effet d'affaiblir les normes en matière de santé, de sécurité et d'environnement. Pourtant, la Commission ne compte aucun spécialiste dans ces domaines.

Les résultats de sondages et de groupes de discussion menés par Environics montrent clairement que les Canadiens sont d'accord pour limiter les formalités administratives inutiles, mais pas au détriment de la réglementation qui assure la protection de la société.

« Les travailleuses et les travailleurs du secteur public jouent un rôle fondamental lorsqu'il s'agit de sauver des vies et d'offrir des services essentiels en matière de salubrité des aliments, de santé, de sécurité des transports et d'environnement de manière efficace. » 

« L'épidémie de listériose n'est qu'un exemple parmi d'autres de l'incidence qu'a eue la déréglementation sur la vie des Canadiens. Ce genre de considérations doivent avoir préséance sur les questions de bureaucratie et les formalités administratives », précise John Gordon.

L'Alliance de la Fonction publique du Canada représente plus de 11  000 membres du groupe des Services techniques et plus de 4 300 membres de l'Agence canadienne d'inspection des aliments chargés de la surveillance et du respect de la conformité de la réglementation fédérale.


SOURCE AFPC

Renseignements :

Shelina Merani, Communications AFPC, 613-293-9324, meranis@psac.com

Profil de l'entreprise

AFPC

Renseignements sur cet organisme

ALLIANCE DE LA FONCTION PUBLIQUE DU CANADA

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.