Mesures de réduction des phosphores dans les cours d'eau - cyanobactéries - Les producteurs de porcs s'en occupent déjà depuis 1996



    LONGUEUIL, QC, le 2 août /CNW Telbec/ - Les questions environnementales
sont au coeur des préoccupations des producteurs agricoles depuis des dizaines
d'années. A ce titre, la Fédération des producteurs de porcs du Québec (FPPQ)
et ses membres ne font pas exception et répondent à des normes ainsi qu'à une
réglementation sévères afin d'améliorer la gestion agronomique et
environnementale du phosphore.
    "La production porcine n'a pas à être pointée du doigt dans la
problématique du phosphore observée dans les plans d'eau," soutient
Jean-Guy Vincent, président, Fédération des producteurs de porcs du Québec.
"Les producteurs et productrices agissent en voisins responsables et
respectent des normes environnementales qui se resserrent d'année en année. La
production porcine est actuellement soumise à un cadre réglementaire exigeant.
Ces mesures y contribuent déjà et favorisent la diminution des rejets de
phosphore dans les cours d'eau," ajoute-t-il.
    Les nouvelles pratiques exercées par les producteurs de porcs incluent un
plan de fertilisation, un registre d'épandage des lisiers, le respect de
bandes riveraines afin d'assurer un suivi efficace des mesures mises en place.
    En 1996, la FPPQ et une vingtaine d'organisations liées au secteur porcin
s'étaient déjà engagé dans la mise en oeuvre d'un Plan agroenvironnemental de
la production porcine (PAPP), permettant d'obtenir un portrait
agroenvironnemental des entreprises porcines, un encadrement technique des
producteurs et de leurs conseillers et la certification environnementale.
    Depuis la mise en action de ce PAPP, la FPPQ mesure les résultats et ils
s'avèrent concluants. A titre d'exemple, les producteurs porcins ont réduit de
50 % les rejets de phosphore sur les sites d'élevage en utilisant des régies
alimentaires performantes, 100 % des producteurs porcins possèdent un plan
agroenvironnemental de fertilisation (PAEF) dans lequel la gestion du
phosphore est prise en charge en fonction du respect de la norme phosphore du
ministère du Développement durable, de l'Environnement et des Parcs (MDDEP) en
vigueur, 100 % des producteurs porcins ont déposés leur bilan phosphore aux
instances concernées, 70 % des entreprises porcines sont déjà conformes à la
norme phosphore de 2010.

    Les producteurs porcins sont sensibilisés, informés et formés en regard
de la protection de l'environnement. Ils ont accès à de nombreux guides,
fiches techniques et programmes de formation concernant l'adoption des bonnes
pratiques agroenvironnementales et ils ont à coeur de vivre dans un
environnement sain.




Renseignements :

Renseignements: Nathalie Hansen, Conseillère, relations publiques et
gouvernementales, Fédération des producteurs de porcs du Québec, (450)
679-0540, poste 8750

Profil de l'entreprise

Fédération des producteurs de porcs du Québec

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.