Manifestation à l'aéroport Montréal-Trudeau - Première d'une série d'actions envisagée par le Syndicat des employé(e)s des Aéroports de Montréal (CSD)



    MONTREAL, le 25 août /CNW Telbec/ - En matinée aujourd'hui, près d'une
centaine de membres du Syndicat des employé(e)s des Aéroports de Montréal
(CSD) ont manifesté pacifiquement sur les lieux des célébrations entourant le
15e anniversaire de la fondation d'ADM.
    La convention collective de travail étant échue depuis 30 mois, le
président du syndicat, Richard Archambault, a tenu à avertir la direction
d'ADM que la récréation était finie. "A compter d'aujourd'hui, nous allons
être partout, nous allons suivre les événements d'ADM et profiter de ces
tribunes pour manifester contre la direction et sensibiliser la population sur
la situation qui prévaut en regard avec le renouvellement de notre convention
collective. La direction d'ADM va nous voir dans sa soupe!"
    "Ceci n'est que la première d'une série d'actions envisagée par les
membres cols bleus du syndicat des aéroports (CSD). Les voyageurs à l'aéroport
Montréal-Trudeau ainsi que les transporteurs de cargo qui transitent par
l'aéroport de Mirabel devraient penser à prévoir d'autres moyens de
déplacement. Ces aéroports pourraient être touchés par des arrêts de travail
très bientôt", a-t-il ajouté.
    Selon le syndicat, il est temps que la population soit saisie des enjeux
qui sont débattus aux aéroports de Montréal, dont l'épineux dossier du régime
complémentaire de retraite. L'employeur voudrait créer un "fonds" à deux
vitesses et faire accepter aux membres du syndicat une clause "orphelin" lui
permettant de garder les salariés déjà à son emploi sous un régime à
prestation tandis que les nouveaux venus devraient se soumettre à un régime à
cotisation.
    Le président de la Centrale des syndicats démocratiques (CSD),
François Vaudreuil, présent sur les lieux, s'est insurgé devant une telle
demande. "La direction d'ADM tente de faire croire à la population qu'elle se
comporte en bon citoyen corporatif quand, en réalité, elle s'acharne à vouloir
créer des injustices au sein du groupe de salariés. Tout le monde a droit à un
travail décent et à une retraite décente. Il est très important de ne pas
accepter de créer deux catégories de travailleurs.
    En refusant cette "clause orphelin", les travailleuses et les
travailleurs démontrent une grande solidarité et surtout cet attachement à une
plus grande justice sociale."
    A la fin des allocutions d'usage, les manifestants se sont dirigés vers
l'aéroport afin de pouvoir remettre des tracts aux centaines de voyageurs
présents. A leur grande surprise, la direction d'ADM leur a refusé l'accès en
fermant les voies de circulation réservées aux départs. Ce qui a fait dire à
Wayne Wilson, conseiller syndical pour la CSD, "Ca ne m'étonne pas du tout.
Ils agissent comme lors des négociations... Ils sont fermés!"




Renseignements :

Renseignements: Jacques Désy, Communications CSD, (514) 231-1273, (514)
899-1070, poste 227, desyj@csd.qc.ca; Source: CSD


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.