L'industrie des produits forestiers demande une surveillance plus étroite des pratiques d'aménagement forestier dans le monde



    - Les clients peuvent être assurés qu'ils font un choix environnemental
    très responsable quand ils achètent des produits canadiens. Si ce n'est
    pas du Canada, d'où ces produits pourraient-ils provenir? -

    OTTAWA, le 21 août /CNW Telbec/ - L'Association des produits forestiers
du Canada (APFC) en a appelé aujourd'hui aux autres nations forestières pour
qu'elles suivent la voie du Canada en matière d'aménagement forestier durable.
    "Il est indéniable que les forêts du monde constituent une ressource
précieuse qui exige énormément d'attention et d'activités de gestion", a
indiqué Andrew Casey, vice-président de l'APFC. "Comme l'ont conclu
Sir Nicholas Stern et le Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution
du climat, la déforestation est l'un des principaux facteurs qui contribuent
au réchauffement de la planète. De plus, un rapport récent des Nations Unies
sur l'état des forêts du monde indique que globalement, la déforestation
représente quelque 20 % des émissions de gaz à effet de serre dans le monde.
Le même rapport signale toutefois que le Canada, l'un des pays forestiers les
plus importants et les plus efficaces de la planète, a un taux de
déforestation nul, surtout parce qu'il souscrit aux principes de l'aménagement
forestier durable et du recyclage ainsi qu'à des pratiques saines au plan
environnemental."
    "Dans ce contexte, les clients ont tout à fait raison de prendre en
considération les impacts sur l'environnement des produits forestiers qu'ils
achètent ainsi que les politiques environnementales et les procédés de leurs
fournisseurs et des régions d'où ils tirent leurs ressources", selon M. Casey.
"Compte tenu d'un taux de déforestation nul, de plus de forêts d'origine, de
forêts protégées et de forêts certifiées par une tierce partie que tout autre
pays, d'un excellent dossier en matière de recyclage et de réduction des
émissions de gaz à effet de serre et d'une réglementation parmi les plus
sévères au chapitre de l'aménagement forestier, nos clients peuvent être
assurés qu'ils font un choix environnemental très responsable quand ils
achètent des produits canadiens."
    "Bien que le Canada partage l'intendance de la forêt boréale avec
d'autres pays, comme la Russie, les pays scandinaves et les Etats-Unis, cette
forêt représente une partie essentielle de son paysage environnemental,
économique et social", a poursuivi M. Casey. "Si tous les pays pouvaient
éliminer totalement, ou presque totalement, la déforestation comme l'a fait le
Canada, cela aurait un impact comparable à l'élimination des émissions des
combustibles fossiles aux Etats-Unis en termes de progression des activités
d'atténuation des émissions de GES. L'APFC s'est jointe à d'autres grands
groupes d'intérêt internationaux de la communauté forestière du monde pour
appuyer les initiatives visant à réduire la déforestation, à éliminer
l'exploitation forestière illégale et à améliorer les pratiques d'aménagement
forestier durable dans le monde entier."

    L'APFC est le porte-parole, au Canada et à l'étranger, des producteurs
canadiens de bois, de pâte et de papier pour les questions touchant le
gouvernement, le commerce et l'environnement. L'industrie forestière
canadienne représente 80 milliards de dollars par année et 3 % du PIB du
Canada. Il s'agit de l'un des plus gros employeurs du pays, qui a des
activités dans plus de 320 collectivités canadiennes et procure près de
900 000 emplois directs et indirects.

    
               10 faits importants sur les forêts canadiennes
                                  Août 2007

    Le Canada est un chef de file mondial en matière d'aménagement forestier
durable :

    1.  Au Canada, le taux de déforestation est nul et cela, depuis plus de
        deux décennies (Organisations des Nations Unies pour l'alimentation
        et l'agriculture, Rapport sur la situation des forêts du monde,
        mars 2007).

    2.  Les pratiques d'aménagement forestier et le régime réglementaire du
        Canada sont parmi les meilleurs au monde - voilà la conclusion d'une
        étude indépendante menée par Benjamin Cashore, professeur agrégé de
        politique forestière et titulaire de la chaire de certification
        forestière de l'école de foresterie et d'études environnementales de
        l'université Yale.

    3.  Le Canada compte 30 % de la forêt boréale mondiale. Le reste se
        retrouve dans de grands pays forestiers comme la Russie (50 %) et la
        Scandinavie - Finlande, Suède, Norvège (environ 20 %).

    4.  Au Canada, 93 % des forêts sont de propriété publique; les
        entreprises qui travaillent dans ces forêts sont donc encadrées par
        une législation complète et par des mesures qui en assurent
        l'application, par des plans d'aménagement forestier de 20 ou 25 ans,
        des plans de développement quinquennaux continus, des plans
        d'exploitation annuels pour les sites particuliers ainsi que des
        plans d'aménagement forestier sujets à un examen public avant
        l'approbation.

    5.  Le Canada conserve 91 %(1) de son couvert forestier d'origine, plus
        que tout autre pays.

    6.  Un quart seulement des forêts canadiennes sont aménagées à des fins
        commerciales. La vaste majorité (70 %) de la région boréale demeure
        inaccessible et seulement 0,5 % (1 million d'hectares) des forêts
        sont récoltées chaque année. De plus, la loi exige que toutes les
        superficies récoltées soient régénérées rapidement.

    7.  Le Canada compte plus de forêts protégées que tout autre pays - plus
        de 40 millions d'hectares(2), dont 28 millions d'hectares en forêt
        boréale.

    8.  Le Canada regroupe la plus grande superficie de forêts certifiées de
        façon indépendante (CSA, FSC, SFI) dans le monde, soit
        134 millions d'hectares(3), dont une proportion de 75 % en forêt
        boréale.

    9.  Le Canada compte plus de 40 % de toutes les forêts certifiées dans le
        monde et la superficie de forêt boréale certifiée y est trois fois
        plus grande que la superficie totale des forêts certifiées de tout
        autre pays.

    10. L'industrie canadienne des produits forestiers est à l'avant-garde
        pour ce qui est de l'atténuation des changements climatiques. Les
        membres de l'Association des produits forestiers du Canada (APFC) ont
        réduit leurs émissions de gaz à effet de serre de 44 % depuis 1990,
        ce qui représente sept fois les objectifs de Kyoto.

    -------------------------
    (1) (Source : Tables de données du World Resources Institute, 2000-2001)
    (2) (Source : A Global Overview of Forest Conservation, WCMC, PNUE,
         CIFOR, 1997)
    (3) (Source : Coalition canadienne pour la certification de la foresterie
         durable, juin 2007)
    




Renseignements :

Renseignements: Jeremy Dunn, Curve Communications, (604) 684-3170,
cell.:  (604) 726-8350, jeremy@curvecommunications.com; Laura Ballance, Curve
Communications, (604) 684-3170, cell: (604) 771-5176,
laura@curvecommunications.com; Isabelle Des Chênes, Directrice,
Communications, Association des produits forestiers du Canada, (613) 563-1441,
poste 323, ideschenes@fpac.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.