Les projets d'infrastructures communautaires sont essentiels à la santé et à la prospérité des collectivités Autochtones, selon un rapport de RBC

À l'approche de la Journée nationale des Autochtones, qui a lieu le 21 juin, RBC publie la cinquième édition annuelle du Rapport de partenariat entre RBC et les Autochtones

TORONTO, le 11 juin 2013 /CNW/ - En tant que segment de la population canadienne le plus jeune et qui croît le plus rapidement, les collectivités autochtones pourront bâtir un avenir économique solide et durable grâce à la réalisation de projets de logement et d'infrastructures communautaires. D'après Un chemin tracé : Rapport de partenariat entre RBC et les Autochtones, publié aujourd'hui, ces collectivités, si elles ont accès aux ressources appropriées, pourront surmonter les obstacles financiers et axer leurs efforts sur leur santé et leur prospérité.

« Le logement demeure un enjeu essentiel pour bon nombre de collectivités des Premières Nations, indique Chinyere Eni, directrice générale nationale, Marché autochtone, RBC. Les prêts hypothécaires résidentiels conventionnels n'étant pas accessibles aux membres des Premières Nations vivant dans des réserves, il importait de créer un programme de prêts permettant aux familles autochtones, dont le nombre s'accroît sans cesse, de profiter des avantages à long terme de l'accession à la propriété. »

En 1999, RBC était la première institution financière à créer un programme de prêts résidentiels aux Autochtones des réserves. Aux termes de ce programme de financement hypothécaire unique, aucune garantie gouvernementale fédérale n'est exigée et RBC détermine directement avec les gouvernements des Premières Nations les modalités et les critères d'admissibilité du programme. Administré par RBC, ce programme permettant aux membres de la collectivité d'acheter, de construire ou de rénover une maison a enregistré une croissance de près de 40 % au cours des cinq dernières années et octroyé un total de 121 millions de dollars de crédit autorisé au sein de 77 collectivités des Premières Nations.

Outre l'amélioration de l'accession à la propriété dans les réserves, certaines collectivités des Premières Nations ont constaté le besoin d'offrir du logement abordable à leurs membres vivant à l'extérieur des réserves afin de poursuivre des études postsecondaires, de suivre des formations ou de travailler en zone urbaine.

La Première Nation Siksika, par exemple, a créé un projet de logement hors réserve à Calgary. Financé par le chef et le conseil de bande de la nation des Siksika et par le gouvernement provincial pour l'achat de bâtiments, ce projet a obtenu de RBC le financement supplémentaire requis pour couvrir les coûts des mises à niveau et des réparations de plusieurs unités de logement.

« Le soutien au développement de projets d'infrastructures communautaires est essentiel à la création de possibilités de revenu pour la population autochtone en pleine croissance, ajoute Mme Eni. Non seulement ces projets permettront de générer des revenus et des perspectives d'emploi aujourd'hui, mais ils auront aussi une incidence positive sur le bien-être à long terme des collectivités. »

Voici d'autres points saillants du rapport :

  • La Première Nation des Malécites de Madawaska, au Nouveau-Brunswick, est en train de construire Grey Rock, un mégacentre commercial polyvalent situé en bordure de la route qui devrait créer 300 emplois pour la bande et les collectivités avoisinantes dans cette région durement frappée par la fermeture d'usines de pâtes et papiers. En fait, selon la chef Bernard, son conseil a déployé tous les efforts pour que 98 % de l'investissement soit dépensé à l'échelle locale, en partie grâce à un prêt de financement octroyé par RBC.
  • En Ontario, la Première Nation de Couchiching, qui compte plus de 2 000 membres, a été témoin de changements radicaux dans les dernières années. De l'ajout d'un parcours de golf de championnat au nouvel aréna de 400 places ouvert en avril de cette année, la réserve a construit des installations productrices de revenus qui offrent aux membres de la bande des perspectives d'emploi et un accès à des commodités récréatives modernes, le tout financé en partie par RBC.

Le Rapport de partenariat entre RBC et les Autochtones de 2013 est accessible en ligne au www.rbcbanqueroyale.com/autochtones.

RBC et les Autochtones canadiens
RBC est fière de ses liens historiques avec les peuples autochtones. Depuis plus d'un siècle, RBC contribue au renforcement des collectivités Inuit, Métis et des Premières Nations partout au pays. Nous sommes déterminés à aider les gouvernements, les organismes, les entreprises, les collectivités et les personnes autochtones en leur donnant des possibilités de développement économique par des initiatives dans différents domaines : accès aux services bancaires et au financement, développement social et communautaire, emploi, formation et éducation et approvisionnement. RBC verse des dons et des subventions qui soutiennent les intérêts des Autochtones dans trois domaines clés : l'environnement, en particulier l'eau, l'alphabétisation et l'éducation des jeunes, et la culture et le patrimoine culturel. Pour plus de renseignements sur ces programmes et d'autres sujets, rendez-vous à www.rbcbanqueroyale.com/autochtones et cliquez sur « Un chemin tracé - Rapport annuel ».

Bas de vignette : "Un chemin tracé (Groupe CNW/RBC (French))". Lien URL de l'image : http://photos.newswire.ca/images/download/20130611_C6948_PHOTO_FR_27821.jpg

SOURCE : RBC (French)

Renseignements :

Raymond Chouinard, Médias et relations publiques, 514 874­6556


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.