Les physiothérapeutes canadiens pressent skieurs et planchistes de porter le
casque

TORONTO, le 18 nov. /CNW/ - L'hiver est à nos portes et de nombreux Canadiens se préparent à prendre les pentes d'assaut en skis ou en planche à neige. L'Association canadienne de physiothérapie (ACP) encourage fortement les skieurs et planchistes de tous âges à porter le casque pour la pratique de leur sport.

Le décès de l'actrice Natasha Richardson à la suite d'une chute au mont Tremblant le printemps dernier a suscité une prise de conscience du public comme des médias sur la question de la sécurité liée au port du casque. L'ACP se joint aux multiples organisations qui conseillent fortement le port du casque sur les pentes. Parmi celles-ci se trouvent Intrawest, propriétaire de la station de ski mont Tremblant, et l'Association canadienne de normalisation. Intrawest rend désormais obligatoire le port du casque pour les jeunes skieurs et planchistes participant à ses programmes; l'Association canadienne de normalisation a mentionné que le port du casque sur les pentes de ski peut réduire les risques de blessures à la tête de 60 p. cent(1). L'Association a élaboré des normes de sécurité pour les casques conçus pour réduire les risques de blessures à la tête et destinés aux skieurs et aux planchistes; ces normes sont en instance d'approbation par Santé Canada.

De nombreux membres de l'ACP traitent et travaillent à la réadaptation de Canadiens aux prises avec des blessures graves au cerveau. Ces physiothérapeutes sont des témoins de première ligne des répercussions d'une blessure au cerveau sur la personne elle-même, sur sa famille et sur ses amis.

"Les conséquences d'une blessure au cerveau, même mineure, peuvent être considérables et surtout, permanentes", explique Mary Solomon, présidente de la Division neuroscience de l'ACP. "Ce type de blessure peut provoquer des incapacités physiques comme la paralysie et peut modifier l'essence même d'une personne, sa façon d'interpréter et d'interagir avec le monde. La personnalité, les émotions et la capacité de réflexion peuvent être touchées; sa vie ne sera plus jamais comme avant", souligne-t-elle. "Nous devons protéger notre cerveau en protégeant notre tête, et ce, à tout âge. Le port du casque est un bon moyen de le faire."

Si le casque ne peut prévenir toutes les blessures, il peut minimiser les effets d'un choc à la tête. Le casque doit être certifié par un organisme de normes de sécurité et être confortable tout en étant bien ajusté. Les skieurs et les planchistes devraient faire du casque une composante obligatoire de leur équipement et devraient aussi réduire les risques de chutes et de blessures en conservant une bonne forme physique et en faisant régulièrement des pauses. Voici à cet effet les conseils de l'ACP :

    
    -   Entraînez vos muscles à l'aide d'exercices de renforcement
        s'apparentant aux efforts que vous devez fournir lors de la pratique
        de votre sport (p. ex., faites des flexions de jambes pour le ski).
    -   Faites un échauffement de 10 à 15 minutes, dynamique, mais en
        douceur, en reproduisant une partie des mouvements que vous ferez
        lors de la pratique de votre sport.
    -   Faites des pauses au besoin. Évitez de descendre de nouveau si vous
        êtes fatigué/e.
    -   Faites évaluer et traiter les lésions musculosquelettiques, même
        mineures, par un physiothérapeute afin d'éviter que la blessure
        devienne récurrente.

    Et surtout, portez toujours un casque! De cette façon, la saison de ski
sera plus sécuritaire et plus agréable pour tous.

    ----------------------
    (1) Sulheim S, Holme I, Ekeland A, Bahr R. Helmet Use and Risk of Head
        Injuries in Alpine Skiers and Snowboarders. JAMA. 2006;295:919-924.
    

SOURCE Association canadienne de physiothérapie

Renseignements : Renseignements: ou entrevue avec un/e porte-parole: Virginia Bawlf, agente nationale de relations avec les médias, (416) 932-1888 (poste 222), (647) 379-4145 (cell.), vbawlf@physiotherapy.ca

Profil de l'entreprise

Association canadienne de physiothérapie

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.